Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Evénements

Une journée de vendanges à Chinon


Samedi dernier, nous avons vendangé des beaux raisins sous un magnifique soleil au Château de la Bonnelière dans le Val de Loire, chez notre vigneron partenaire Marc Plouzeau.  Cette journée participative organisée par Gourmet Odyssey dans le cadre de son Expérience Vin a pour but de faire découvrir tout le travail du vigneron en vigne et en cave pendant les vendanges.  Nous avons vite compris que c’est une période très intense pour le vigneron !

 

Journée Vendanges à Chinon avec Gourmet Odyssey

 

L'année 2022 n'as pas été simple pour les vignerons : elle s'annonçait très en avance après un printemps précoce, mais finalement la sécheresse de l'été a retardé la maturité et a réduit la quantité de raisins, qui n'ont pas grossi autant comparé à d’habitude du fait du manque d'eau.  Mais ils étaient de très bonnes qualités avec une belle concentration.

Une fois le petit déjeuner pris, en discutant avec Marc de ce fameux millésime, nous avons pris la route, direction Les Roches St Paul. C'est un magnifique petit hameau, typiquement tourangeaux, avec ses belles maisons en tuffeau et ardoise.

 

Nous avons été équipés avec un seau et une paire de sécateurs

 

Marc à plusieurs parcelles de petites tailles à cet endroit. Il nous a expliqué quels raisins à couper et comment les vendanger, puis équipé d’un seau et d’une paire de sécateurs nous nous sommes dispersés dans les rangs. 

 

Nos vendangeurs récoltent des raisins bios

 

Les raisins étaient en effet un peu petits, mais très bons ! Nos cueilleurs ont été aussi des goûteurs et nous avons bien appréciés les raisins bien sucrés !

Nous avons vendangé au seau, c'est à dire que nous emmenions nous même nos seaux dans la benne.  C'est l'une des trois possibilités lorsque l'on vendange à la main au Château de la Bonnelière. Nous pouvons aussi vendanger à la caisse : c'est à dire que nous vidons nos seaux dans des caisses ajourées, qui font une vingtaine de kilos et que nous faisons passer au bout du rang quand elles sont pleines. L’autre alternative est de vendanger à la hotte, c'est à dire qu'un porteur passe dans les rangs et les seaux sont vidés dans sa hotte, qui peut faire jusqu'à 80 kilos, ce qui en fait un poste très physique.

 

Nous avons mis nos raisins récoltés dans une benne

 

Nous en avons vendangé 2 parcelles dans la matinée : l'une de 23 hectares et la seconde de 12 hectares (bien que Marc nous a fait croire à l'origine que nous avions 2 hectares à vendanger !) 

Nos vendangeurs d'un jour ont été très productifs ! En 2h nous avions remplis notre mission ! Cela nous a permis de prendre l'apéro dans le cadre bucolique des vignes du prieuré des Roches St Paul et de déguster les Perles Sauvages, un des vins pétillant naturel que Marc produit à base de chenin blanc.

Nous sommes rentrés ensuite au domaine, pour déjeuner et reprendre des forces avant l’étape de l’encuvage.

 

Déjeuner et dégustation de vins bios devant le chai au domaine

 

Nous avons déjeuné au cœur du domaine, entre les chais du domaine. En tout Château de la Bonnelière dispose de trois bâtiments pour l’exploitation qui ont chacun leurs fonctions : un chai de réception de vendanges avec la cuverie inox, un chai dédié au stockage et à la mise en bouteille et un chai dédié au stockage et expéditions. Tant de choses que nous verrons plus en détail lors des Journées Vinification !

Après le déjeuner, nous avons vu les premières étapes du parcours de la vinification. Il s’agit de mettre nos raisins en cuve. Pour commencer il faut égrapper les raisins, c’est-à-dire les séparer de la rafle, la partie boisée. Heureusement, cela ne se fait plus à la main, mais avec une machine !

 

Les raisins égrappés tombent dans un conquet

 

Les grains sortants de la machine, tombent dans un conquet, que Marc monte au-dessus de la cuve grâce à un chariot élévateur. Une fois stable, le conquet est ouvert petit à petit, pour faire rentrer les raisins. C’est une très bonne façon de le faire pour s’assurer que les raisins entrent dans la cuve dans le meilleur état possible.

 

Le conquet est vidé dans une cuve avec l’aide d’un chariot élévateur

 

Une fois cette étape importante faite, on procède aux analyses de bases : le taux de sucre, qui nous donne le degré probable puis les acidités et PH. Tous cela va aider Marc à prendre les bonnes décisions pour les étapes suivantes que sont les fermentations alcooliques et malolactique. Chacun a pu poser ses questions, Marc n’étant pas avare de discussions autour de sa passion !

Pour terminer tranquillement cette belle journée, chacun est allé saluer ses pieds de vignes, pas encore vendangés, la parcelle du Clos de la Bonnelière étant un peu plus tardive que les autres. Nous espérons tous que cela donnera une grande cuvée 2022 !

Encore un grand merci à Marc et à l’ensemble de nos participants ! A très vite !

Ajouter un commentaire

Vendangeur d’un jour dans les Terrasses du Larzac


Retour sur les deux belles Journées Vendanges du 3 et 10 septembre au Château de Jonquières, un magnifique domaine familial du Languedoc en Terrasses du Larzac.  Nous y étions avec les clients de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey venu participer à la récolte des raisins. L’objectif était d’en apprendre davantage sur le travail de vigneron au moment des vendanges. Ces derniers ont pu participer à la cueillette des raisins ainsi qu’à la transformation en vin en passant par la fermentation et la macération.

Charlotte et Clément, jeune couple de vigneron, faisant partie de la 32eme génération de vignerons du domaine, nous ont accueilli dans la cour du château autour d’un café.  Ils affichaient un large sourire qui cachait peut-être un peu le stress de cette période cruciale dans l’année d’un vigneron, les vendanges !

 

Equipés avec des sceaux et des sécateurs, Charlotte nous a expliqué comment vendanger

 

Après quelques explications sur l’histoire du domaine, la présentation du millésime 2022, de l’AOP Terrasses du Larzac, et du déroulement de la journée, nous avons été équipés d’un sceau et d’un sécateur. Ainsi, nous avons pris la route pour une parcelle de syrah toute proche. Il est important de récolter le raisin tôt dans la matinée afin de préserver au maximum ses qualités.

Notre groupe s’est rendu à pied dans les vignes. Clément nous suivait en tracteur avec une remorque dans laquelle nous pourrions délicatement entreposer notre récolte.

Une fois sur place nous avons appris le geste minutieux qui doit être rapide et précis afin de récolter ce précieux fruit sans le détériorer mais aussi sans nous blesser. Il fallait parfois effeuiller la vigne pour accéder plus facilement aux grappes.

 

Nous avons participé à la récolte des raisins

 

La récolte a été généreuse et qualitative cette année malgré ce millésime chaud. La vigne a su s’adapter et rester reconnaissante des soins apportés durant toute cette année. Les apprentis vignerons s’en sont bien rendu compte grâce à cette Journée Découverte.
Une fois nos sceaux remplis, nous les avons vidés dans la remorque.

 

Nous avons vidé nos raisins dans une remorque

 

Nous nous sommes rapidement rendu compte que c’est un travail très difficile. La position prise pour cueillir les raisins est parfois inconfortable, certaines rangées sont plus prolifiques que d’autres, des néo-vendangeurs sont moins rapides que d’autres… Toutefois, le groupe a été très solidaire. Nous avons réussi en un peu plus de 2h à récolter la parcelle en équipe tels de véritables vignerons !

Nous effectuions une petite pause rafraîchissement lorsque Charlotte nous a informé que Clément était déjà prêt à encuver la récolte.
Il ne fallait pas perdre de temps, alors nous avons ramené nos belles grappes au chai pour pouvoir rapidement les mettre en cuve et commencer un tout nouveau travail.

Nous avons nettoyé les sceaux et les sécateurs avec de l’eau afin qu’ils soient prêts pour leur prochaine utilisation, et, là encore c’est l’esprit d’équipe qui a été mis à l’honneur.

 

Nettoyage des sceaux

 

Clément a soigneusement positionné les palox devant le chai pour déposer la récolte dans l’égrappoir fouloir.
Cette étape est en quelque sorte le premier pas dans l’élaboration du vin et consiste à séparer le raisin de la rafle qui est la structure herbacée de la grappe (reste végétaux, feuilles, débris de sarments). On évite ainsi des saveurs non désirées comme l’astringence.
Une fois les grains de raisins libérés de leur rafle ils ont été placé dans une cuve en inox qui leur a été dédié pour commencer le processus de fermentation. Durant toute cette étape nous avons accompagné et aidé Clément.

C’était aussi le bon moment pour que Charlotte nous explique les différences entre le travail des vins blancs, rouges ou rosés. En effet le processus est très différent. Par exemple, les vins rouges restent en contact avec les peaux du raisin pendant les phases de fermentation et de macération, qui peut durer une vingtaine de jour. Les blancs, eux, sont pressés immédiatement pour les séparer de la peau avant que la fermentation commence.

 

Charlotte explique le travail au chai pendant les vendanges

 

Nous en avons profité pour déguster quelques jus qui étaient en fermentation depuis une dizaine de jours. Charlotte nous a proposé de tendre l’oreille sur les cuves pour écouter les effets de la fermentation.
L’heure du déjeuner est très vite arrivée. Nous nous sommes installés dans la cour du château à l’ombre des arbres pour déguster 5 vins bios du domaine et profiter d’un déjeuner préparé par un traiteur local.
Ce fut un moment de partage où les participants ont questionné les vignerons sur leur mode de vie, l’engagement quotidien que cela demande, et les différences entre les vins que nous avons dégusté.

 

Nos pieds de vigne adoptés

 

Après le repas, nous sommes partis rendre visite aux pieds de vignes adoptés. Après une petite balade digestive dans le village de Jonquières nous sommes arrivés sur notre parcelle. Nous avons pu participer au concours photos « je prends mon pied » pour immortaliser ce moment et espérer gagner un magnum de vin.

La journée s’est terminée au caveau du Château où certains d’entre nous ont fait l’acquisition de belles bouteilles pour enrichir leur cave ou les partager avec des amis.

Nous espérons tous vous revoir lors des Journées Vinification l’année prochaine !

Ajouter un commentaire

Les vendanges 2022 Gourmet Odyssey démarrent en Bourgogne


Nous avons accueilli nos apprentis vignerons au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne pour les Journées Vendanges le 27, 28 et 29 août.  2022 est une année très précoce suite aux fortes chaleurs ces derniers mois.  Notre objectif pour la journée a été de récolter les raisins, de suivre leur chemin jusqu’en cuve, et d’en apprendre davantage sur le travail en cave au moment des vendanges.  Les vendanges ne consistent pas seulement à couper des grappes !

 

Participez aux journées vendanges Gourmet Odyssey

 

Après une introduction à la journée et l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey, et à l’histoire du Domaine Chapelle dans le parc, nous avons rejoint les vignes du Clos des Cornières pour les clients qui ont adoptés des pieds de vigne en pinot noir, et les vignes des Crays pour ceux qui ont adoptés des ceps de chardonnay. 

 

adoptez des pieds de vigne biologiques chez Gourmet Odyssey

 

C’est de façon ludique dans la vigne, que nous avons fait connaissance avec nos pieds de vignes adoptés, sur le thème photographique « Je prends mon pied ! » A ce propos n’oubliez pas de nous soumettre par mail votre plus beau cliché pour participer à notre grand jeu concours ! Un magnum de Santenay est à gagner !

Après cette mise en route joyeuse, c’est tout aussi motivés que nous avons rejoint la partie Parc du Clos des Cornières pour vendanger les belles grappes que ce millésime exceptionnel nous a réservé.

 

Adoptez des vignes bio en bourgogne au domaine Chapelle avec Gourmet Odyssey

 

Les dernières années ont été difficiles du point de vue des conditions climatiques alors nous sommes tous ravis de ce millésime 2022 qui nous offrent des raisins sains, murs et en quantité normale !

Jean-François et Simon nous ont donné une paire de sécateurs chacun et nous ont expliqué comment couper les grappes, quels raisins à vendanger et quels raisins à laisser sur pied.  Les grappes mûres se trouvent en bas du pied et comme nous avons vite remarqué, les ceps de vigne en Bourgogne sont très bas !

Par couple, nous avons pris un rang et nous avons commencé les vendanges.  D’abord, nous avons effeuillé la vigne pour bien voir les grappes.  C’est ensuite beaucoup plus facile de couper les grappes sans risque pour les doigts ! 

 

Devenez vendangeurs d’un jour avec Gourmet Odyssey

 

Nous avons placé des grappes dans les cagettes.  C’est la meilleure méthode de vendanger pour des pinots noirs qui ont une peau très fragile.  La cagette évite que les grappes soient écrasées par le poids d’autres grappes, et assure que les raisins arrivent à la cuverie en parfait état.

Le travail de vendanges est un travail difficile physiquement, nos dos et nos jambes l’ont bien compris ! Mais quelle satisfaction de remplir nos caisses de belles grappes ! Et de voir le bout du rang arriver !

 

Nos belles grappes de raisins en cagettes biologiques

 

Une fois les cagettes remplies, nous les avons ramenés au bout de la rangée pour les mettre dans le camion et qu’elles soient transporté jusqu’au domaine.

Après l’effort vient le temps du réconfort. Un apéritif avec un Santenay Villages blanc 2020 nous a été servi dans le parc du domaine accompagné des fameuses gougères bourguignonnes.

 

L’apéritif de Santenay Villages blanc 2020 Gourmet Odyssey

 

Puis nous avons pris place pour partager le repas de vendangeurs : Œuf poché sur un lit forestier, pièce de veau et son risotto de pommes de terre et pour finir un délicieux framboisier. 3 vins ont dignement accompagné ce menu : un Bourgogne Aligoté, un Santenay Clos des Cornières 2019 et un Santenay 1er cru Les Gravières 2016 ! Quel festin !

En début d’après-midi nous avons rejoint la table de tri pour participer aux étapes de réception de la vendange et d’encuvage.

 

Participez au tri des raisins au domaine Chapelle avec Gourmet Odyssey

 

Nous avons appris comment le travail s’organise autour de la table de tri et nous y avons pris part. La qualité du raisin est tellement belle cette année que nous n’avons pas eu un travail trop stressant ! Nous avons cependant dû enlever les grains très secs que la sècheresse a pu former sur certaines grappes, mais finalement il n’y en avait que très peu.

Nous avons ensuite rejoint la cave de fermentation à l’étage inférieur. Les baies désolidarisées de la rafle par le fouloir égrappoir tombent par gravité dans un wagonnet. Celui-ci une fois remplit est apporté à proximité de la cuve par une dame qui déverse la récolte dans un ascenseur, « la girafe » qui apporte les baies directement dans la cuve, sans pompage.

 

Les raisins montent en cuve par la girafe

 

Ce processus d’encuvage est très respectueux de la matière et garde son intégrité pour la phase de macération pré fermentaire à froid qui va alors débuter.

Pendant 3 jours la vendange en cuve sera maintenue à froid pour macération puis la température sera réchauffée pour permettre la fermentation. Celle-ci va durer 10 jours environ. Simultanément nous procédons à la macération et aux pigeage remontages pour extraire la couleur et les tanins. La macération durera quant à elle 3 semaines.

Viendra alors le temps de la séparation du jus et des parties végétales pour l’entonnage dans les fûts pour débuter la phase d’élevage des vins durant une année environ !  Nous apprendrons plus sur tout le travail en cave après les vendanges jusqu’à la mise en bouteilles lors des Journées Vinification au printemps prochain.

L’heure de fin de cette belle journée est vite arrivée et c’est après avoir récupéré quelques beaux flacons pour certains d’entre nous que tout le monde a repris son chemin en se promettant de revenir bientôt en terre bourguignonnes à Santenay !

Ajouter un commentaire

Devenez un vigneron d’un jour dans la vigne à Chinon


En mai et juin, nous avons accueilli nos parents de vigne adoptifs au Château de la Bonnelière à Chinon pour découvrir le travail de vigneron en vigne.  Ces journées oenologiques organisées dans le cadre de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey, nous voit passer la journée au côté du vigneron pour participer au travail de la saison.  Comme nous l’avons appris, c’est une période de l’année très chargé en vigne, alors notre aide a été la bienvenue !

 

Apprentissage du travail en vigne lors d’une Journée Découverte

 

Toute nos journées commencent par un temps d'échange et de rencontre avec nos participants, autour du café et des viennoiseries. Ce moment nous permet de faire connaissance et de bavarder autour de notre sujet préféré ; le monde du vin !

Une fois nos participants tous arrivés, nous sommes passé aux choses sérieuses ! Le programme de notre journée et de nos activités. A cette période du cycle de la vigne, nous sommes dans les "travaux en vert" et Marc n'est pas contre l'aide de quelques bras supplémentaires !

Mais avant tout cela, direction notre parcelle, celle du Clos de la Bonnelière et ses belles vignes de cabernet franc que nous avons adopté, LE cépage du Chinon ! L'occasion pour tout le monde de vérifier que les ceps vont bien, qu'ils n'ont pas souffert du gel ou plus récemment de l'épisode de grêle. Rassurons-nous, la Bonnelière est passée à travers cet épisode qui s’est révélé catastrophique pour certains de nos voisins.

Après un instant photo, pour le concours je prends mon pied, il était temps cette fois de passer à l'action. Marc a expliqué à tous le travail déjà effectué en vigne et ce que nous devons faire.

 

Le vigneron nous a expliqué le travail à faire

 

Pour la journée de mai, nous avons réalisé une tâche bien spécifique, l’épamprage qui consistait à enlever les pousses au pied du cep. Ces jeunes pousses prennent de l'énergie au cep, alors qu'elles ne feront pas de bourgeons et donc pas de raisins. Il faut donc les enlever pour garantir la belle vie des futures grappes ! Pour ce travail, la main, la bêche et la serpette sont les meilleurs outils à disposition.

 

L’épamprage pour enlever les pousses au pied du cep

 

En juin, la végétation a vraiment bien poussé, grâce aux journées chaudes et ensoleillées. Il était donc temps de passer à la suite des travaux en vert, l'effeuillage. Pour que les grappes profitent au maximum des rayons du soleil et un meilleur flux d’air pour sécher les raisins en temps de pluie, il est nécessaire d'enlever les feuilles qui peuvent cacher les grappes.  Marc effeuille toujours d'un seul côté ses vignes, au côté du soleil levant, car le soleil est moins fort à ce moment de la journée, qu'au soleil couchant, ou nos pauvres grappes pourraient alors prendre des coups de soleil !

 

L’effeuillage

 

Ces deux opérations ont bien occupé nos participants, très efficaces, jusqu'à l'heure heureuse de l'apéritif, pris à l'ombre des murs du château, dans la cour intérieure.
Cet autre moment de partage permet à tout le monde de continuer à assouvir sa curiosité sur le domaine et bien sûr sur ces vins, que nous dégusterons tout au long du repas. L'occasion pour Marc de nous expliquer sa philosophie, sa recherche de l'expression de ces terroirs. Mais chut, nous ne révélerons pas tout, la journée vinification vous en diras plus !

 

Dégustation des vins et repas de midi dans l’ancien grange du château

 

Après ce bon repas et sous le soleil rayonnant, il a été difficile de sortir de table... mais la balade digestive dans les vignes a été une proposition bien vite acceptée par tous ! C'était l'occasion de rendre visite aux tout jeunes pieds de sauvignon, plantés l'année dernière. Ils ont été plantés dans le but de remplacer la parcelle existante touchée fortement par les maladies du bois. Les jeunes ceps se développent bien et commenceront à être taillés et formés à produire l'année prochaine.

 

La visite au chai

 

La journée touchait à sa fin, mais un rapide tour de chai est proposé par Marc pour terminer cette journée en beauté.

Nous avons hâte de se retrouver pour de nouvelles journées lors de la Journée Vendanges en septembre ou octobre, et lors des Journées Vinification l’année prochaine!

Ajouter un commentaire

La découverte du travail de vigneron en cave à Chinon


Nous avons passé des beaux moments au Château de la Bonnelière à Chinon, et à la magnifique cave de Marc Plouzeau pour des Journées Vinifications.  C’est la dernière journée proposée dans le cycle de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey, et pendant ce stage œnologique nous découvrons tout le travail de vigneron en cave après les vendanges pour élaborer, élever, et préparer ses vins pour la mise en bouteille.  

 

Stages œnologiques à Chinon pour découvrir le travail en cave

 

Nous avons été accueillis à la cave troglodytique du domaine, qui se trouve en plein centre-ville de Chinon, sous la Forteresse Royale. Un endroit a coupé le souffle. Le traditionnel café-croissant c’est donc pris en extérieur, sous un soleil radieux.

Ce petit temps a permis à Marc de nous expliquer l’histoire de sa famille, du domaine, mais aussi de nous parler de l’appellation Chinon et du millésime en cours.

Cette introduction nous a mis dans le bain de la journée ! Le but était de comprendre ce qui se passait après la période des vendanges. Car en effet même si une grosse partie du travail se joue à ce moment, il y a toute la patte du vigneron qui va se retrouver dans les vinifications.

La cave troglodytique du domaine sert à faire l’élevage des vins, la toute dernière étape. Il s’agit du temps que les vins vont passer en barriques pour s’affiner et être prêt à déguster dès leur mise en bouteille. Marc ne travaille que des barriques de chêne français, de gros volume, entre 400 et 600L.Cela permet aux vins de ne pas prendre le goût du bois.

Marc travaille ses vins en fonction des parcelles et des types de sols. A Chinon il y en a 3 principaux : les sables, l’argilo-calcaire et les argiles à silex.  A chaque type de sol va correspondre un style de vin et donc un type d’élevage : en cuve pour les sables, en barrique pendant 12 mois pour la plupart des argilo-calcaire et entre 24 et 30 mois pour les silex.

 

Dégustation de vin sur fût

 

Marc nous a fait l’honneur de nous faire goûter des vins en cours d’élevage. Une première pour beaucoup d’entre nous et une expérience surprenante : les vins ne sont pas encore complètement aboutis et cela a surpris un bon nombre d’entre nous !

Une matinée bien remplie en somme ! Avec en plus les explications historiques de Louise sur la cave et la forteresse de Chinon.

Après tout cela, il était temps pour nous d’aller au domaine de Marc à proprement dit, le Château de la Bonnelière.  Claudine, l’épouse de Marc et l’apéritif nous attendaient, toujours sous le soleil. Nous avons donc profité de ce premier moment de convivialité pour découvrir le vin pétillant de Marc, dans la cour du château.

 

Dégustation du vin dans la cour du château

 

La suite du repas s’est déroulé dans la grange ou nous avons dégusté des produits locaux et de saison, asperges, fromage de chèvre, fraises…. le tout avec les cuvées de Marc. Une vraie régalade tout au long du repas.

Il fut bien difficile de sortir de table ! La sieste n’étant pas vraiment prévue au programme, nous sommes partis à la rencontre de nos pieds de vignes.  La parcelle du Clos de la Bonnelière qui héberge nos pieds est LA parcelle historique du domaine, planté dans les années 80 par le papa de Marc.

Après cette visite de courtoisie et quelques photos pour le concours « je prends mon pied », direction le chai pour aborder la partie liée à la réception de la vendange et le travail au chai pendant les vendanges et la période de vinification.  

 

Les cuves et barriques utilisées au chai

 

Marc a livré tous ses petits secrets pour une vinification réussie : du temps, de l’attention et l’amour du vin…

Nous avons terminé les journées avec une visite de la salle utilisée pour la mise en bouteille et l’étiquetage des bouteilles. 

Ce fut de très belles journées, pleines d’échanges, de rire et de dégustation. Des moments de partage que nous adorons passer avec vous !

Alors, à très vite au Château de la Bonnelière ou chez un de nos autres domaines partenaires !

Ajouter un commentaire

Un stage œnologique avec le vigneron pour découvrir l’art de l’assemblage des vins bio


Nous avons démarré la Journée Vinification sous un soleil radieux qui nous a annoncé un joli moment au Château Coutet pour l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey. Ce stage œnologique est le dernier des 3 types de journées proposées par Gourmet Odyssey, accentué sur le travail en cave, et il clôture le cycle de la découverte du métier de vigneron.

 

Une Journée Vinification à Saint-Emilion pour découvrir l’art de faire du vin.

 

Nous avons passé la journée avec Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey et Alain, vigneron et propriétaire du Château Coutet. Nous avons partagé un café et des viennoiseries pour faire connaissance tous ensemble pendant que Benoît nous expliquait le planning de la journée.
Alain a commencé par nous raconter les histoires de la famille. C’est un lieu magique et chargé d’histoire dans lequel nous sommes arrivées car Alain représente la 13ème génération de vigneron de sa famille. Tradition qui se perpétue avec son fils et son neveu qui l’on rejoint depuis quelques années.

Après cette entrée en matière, nous nous sommes dirigés vers le cuvier pour reprendre les explications où nous nous étions arrêtés lors de la Journée Vendanges. Un rappel sur les différentes fermentations a été apprécié de tous et a engendré de nombreuses questions auxquelles Alain a répondu avec plaisir. Nous avons continué dans le chai à barrique où le millésime 2021 était en élevage devant nous. Alain nous a fait découvrir les secrets de la production d’un grand vin rouge de qualité.

 

La découverte de la phase de fermentation de vin

 

Pour découvrir un peu plus le métier du vinificateur, Benoît nous a proposé un atelier dégustation. Il nous a formé aux notions de base pour que nous communiquions dans un langage commun et nous avons dégusté plusieurs séries de vins rouge. Les sens se sont aiguisés et les émotions étaient bien présente lors de la dégustation de chaque vin.

 

L’atelier pour découvrir comment déguster les vins

 

Nous avons fini la matinée avec un atelier d'assemblage de différents vins pour mieux se rendre compte des caractéristiques que chaque cépage apporte à un vin.  Nous avons ensuite fait nos propres assemblages et avons pu déguster nos créations.

 

Stage œnologique pour découvrir l’assemblage des vins

 

Nos papilles gustatives étaient fins prêtes pour commencer la découverte des vins du domaine et nous avons démarré avec le Claret de Coutet, un vin à mi-chemin entre le rouge et le rosé qui nous a rafraîchi la bouche après tous ces vins rouges.

 

Les vins bios de Saint-Emilion dégusté lors du repas de midi

 

Nous sommes passés ensuite à table où Benoît nous a servi le Belles Cimes 2019 avec la salade landaise. C’est le deuxième vin du domaine, composé des jeunes vignes. Il n’est pas produit tous les ans et présente l’avantage de pouvoir se boire un peu plus tôt que le premier vin. Pour accompagner le magret de canard, nous avons goûté le Coutet 2017 et le Coutet 2019. Il était très intéressant de comparer ces deux millésimes et de pouvoir appréhender ce que deux années de garde en bouteille peuvent apporter au vin. Nous avons fini le repas avec la dégustation de la cuvée Demoiselles 2018 qui est un assemblage de deux parcelles du plateau calcaire travaillées au cheval. Un travail minutieux dans la vigne, associé à un grand terroir, donne un vin magnifique qui nous a ravi par sa finesse et sa profondeur. 

Nous sommes partis ensuite visiter nos pieds de vigne adoptés qui sont situés sur le plateau calcaire à quelques centaines de mètre du clocher de l’église de Saint-Emilion. L’endroit est splendide et hors du temps. Chacun en a profité pour immortaliser ces instants au milieu des ceps de vigne et a participé au concours photo Je prends mon pied organisé par Gourmet Odyssey.

 

La visite de notre parcelle de vignes adoptées

 

Nous avons fini la journée dans le chai de stockage où Alain nous a expliqué les dernières étapes d’un vin avant qu’il ne quitte le château : La mise en bouteille et l’étiquetage.

 

La machine d’étiquetage

 

Nous remercions chaleureusement Alain pour son accueil et de nous avoir transmis avec une telle joie les différentes facettes de son métier.

Ajouter un commentaire

La découverte du travail de la vigne à Saint-Emilion


Nous nous retrouvons au Château Coutet à Saint-Emilion pour une Journée Découverte avec Gourmet Odyssey. Le but de la journée est la découverte du travail du vigneron en vigne pour produire les meilleurs raisins possibles.

 

Une Journée Découverte en vigne au Château Coutet à Saint-Emilion

 

Alain le propriétaire et vigneron nous accueille avec un café et des viennoiseries pour une journée qui s’annonce palpitante. Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey commence par nous présenter la journée que nous passerons tous ensemble dans cette jolie propriété du vignoble bordelais.

Alain nous présente son histoire familiale qui a commencé 400 ans auparavant sur les terres du Château Coutet. Il représente la 13ème génération de vigneron de sa famille au même endroit et est fier de maintenant travailler aux côtés de son fils et de son neveu.

Nous commençons une ballade à travers les différents terroirs du domaine pour comprendre un peu mieux cette appellation prestigieuse ainsi que les différents cépages du Château Coutet.

Au sommet de la colline qui domine la vallée de la Dordogne, nous nous sommes arrêtés pour admirer la vue magnifique, puis nous avons appris le travail du vigneron dans le vignoble en hiver pour tailler les vignes. C'est un travail fascinant, mais aussi très complexe, comme nous l'avons appris.

La rencontre avec nos pieds de vigne adoptés


Les pieds de vignes des parents adoptifs de Gourmet Odyssey se trouvent non loin de là, toujours sur le plateau calcaire de Saint-Emilion, où se situent les prestigieux voisins de Coutet. Chacun retrouvent ses pieds de vignes à l’aide d’une ardoise posée juste devant. Tout le monde en profite pour prendre de jolies photos dans ce lieu magnifique et ainsi participer au concours photos « Je prends mon Pieds » organisé par Gourmet Odyssey, avec comme premier prix un magnum de son domaine !

Place au travail maintenant avec le levage de la vigne. C’est une opération qui consiste à venir bloquer les rameaux vert de l’année entre deux fils releveurs pour permettre le passage du tracteur lors du travail du sol et des traitements contre le mildiou et l’oïdium. C’est une opération plutôt facile mais la chaleur intense nous fait prendre conscience de la difficulté du métier de vigneron, tributaire de la météo.

Le relevage de la vigne


L’apéro au Claret de Coutet nous rafraîchit tous après tous ces efforts. Nous passons à table et continuons la dégustation des vins du domaine. Le Château Belles-Cimes 2019, deuxième étiquette du domaine nous introduit dans l’univers des vins rouges plus classiques de Saint-Emilion. Constitué des jeunes vignes du domaine, il présente plus de fruit et moins de tannins et de longueur que le Château Coutet 2019 que l’on déguste ensuite. La cuvée Demoiselles 2018 conclut magnifiquement cette dégustation de prestige. Une complexité et une longueur en bouche qui représente admirablement bien les crus mythiques de Saint-Emilion. Une grande bouteille qui ne devrait que s’améliorer avec le temps.

Après ce délicieux repas agrémenté des vins du domaine, nous nous installons à l’ombre du vieux chêne pour écouter Alain nous parler un peu plus des bienfaits et des défis de la culture biologique de la vigne. Il nous explique également toutes les opérations restantes à faire dans la vigne jusqu’à la récolte à laquelle chacun est convié à travers les Journées Vendanges de Gourmet Odyssey.

La visite de la cave privée des anciennes cuvées.


Nous finissons la journée par une visite du chai qui est un des plus rustique de Saint-Emilion, et un passage par la caveau familial avec les vieux millésimes du domaine dont la plus vieille bouteille date de 1945 !

Nous remercions chaleureusement Alain pour sa bonne humeur et ses explications sur son vignoble, sa famille, et son quotidien de vigneron.

Ajouter un commentaire

Une Journée Expérience dans les Côtes du Rhône pour découvrir le travail de la vigne


Chéli et Jérôme, les vignerons passionnés du Château Cohola, nous ont accueillis chaleureusement dans leur chai biologique pour une Journée Découverte.  L'objectif de cette journée était de découvrir le travail nécessaire dans le vignoble pour soigner la vigne et produire des raisins de la meilleure qualité possible.

 

Une journée découverte des Côtes du Rhône au Château Cohola

 

Perché sur les contreforts de la crête des Dentelles de Montmirail, le domaine viticole offre une vue imprenable sur le village de Sablet et la plaine des vignobles des Côtes du Rhône qui s'étend en contrebas.  C'est dans ce cadre que Mark, le fondateur de Gourmet Odyssey, et Chéli et Jérôme du Château Cohola nous ont présenté la journée.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers les vignobles, nous arrêtant en chemin pour que Jérôme nous explique le travail effectué dans les vignobles pendant les mois d'hiver, notamment les différentes méthodes de taille utilisées pour les différents cépages, et les méthodes biologiques utilisées pour nourrir et protéger les vignes.

 

Jérôme explique comment tailler les vignes

 

A cette époque de l'année, les vignes poussent rapidement, et c'est une période très chargée pour essayer de tout garder en ordre, et donc l'aide de nos vignerons d'un jour a été très appréciée !  Comme toujours lors d'une journée de découverte des vins de Gourmet Odyssey, nous avons eu du travail à faire pour attacher les vignes tuteurées, ou vignes "échalas".

Les vignobles du Château Cohola sont répartis sur 15 terrasses, dont certaines sont assez petites et peu pratiques d'accès pour les tracteurs et les machines lourdes.  Dans ces endroits, le système des échalas est utilisé pour fournir un soutien aux vignes qui serait normalement assuré par des fils de fer.  Un pieu en bois est placé à côté de chaque vigne qui a été taillée selon la méthode du gobelet, et une fois que les branches ont atteint une longueur d'environ un mètre, elles sont regroupées et attachées autour du pieu à l'aide d'un morceau de raphia.  Cela aidera la vigne à supporter le poids des raisins à venir et réduira le risque que les branches soient endommagées par le vent, ce qui est souvent le cas dans la vallée du Rhône.

 

Chéli et Jérôme nous montrent comment attacher les vignes échalas

 

Chéli et Jérôme nous ont montré comment attacher les vignes, puis par deux nous nous sommes dispersés dans le vignoble pour essayer nous-mêmes.  Debout de part et d'autre de la vigne, nous avons rassemblé tous les sarments.  Une personne a serré la vigne pour les maintenir ensemble, tandis que l'autre a attaché un morceau de raphia autour du piquet et des branches pour les maintenir en place.

Il nous a fallu quelques vignes pour prendre le coup de main, mais nous sommes vite devenus des experts, et nous sommes devenus beaucoup plus rapides.  C'est aussi une tâche très gratifiante, car vous pouvez voir instantanément le résultat de votre travail.  Lorsque nous sommes arrivés dans le vignoble, les branches tombaient dans toutes les directions, mais à la fin, tout était très ordonné et nous pouvions facilement marcher autour des vignes.  Cela a également l'avantage de décoller les branches du sol et de les empêcher de s'entrelacer avec les vignes environnantes, ce qui augmenterait le risque de propagation des maladies.

 

Participer aux travaux dans le vignoble

 

Jérôme nous a ensuite guidés en haut de la colline, expliquant les différentes plantes en chemin, jusqu'à ce que nous arrivions à un autre point de vue magnifique sur la vallée du Rhône en contrebas.  Nous y avons dégusté un apéritif de rosé du Château Cohola, accompagné d'olives et de fromages locaux.

 

Profitant de la vue, du vin rosé, des olives et du fromage pendant l'apéritif.

 

De retour au domaine, nous nous sommes assis pour déjeuner à l'ombre des platanes.  Avec l'entrée de crespou délicieusement frais, nous avons apprécié le vin rouge Château Cohola Cuvée Fruit.  Pour accompagner le plat principal de filet mignon et ratatouille, nous avons dégusté le millésime 2018 du Château Cohola Sablet, le vin rouge qui est choisi pour l'expérience œnologique de Gourmet Odyssey. Le fromage de chèvre local a été servi avec le délicieux miel issu des ruches du domaine et le vin blanc Château Cohola Sablet 2021. Le déjeuner s'est terminé par une tarte aux fraises et deux autres vins.  Tout d'abord le vin rouge Château Cohola TBF, élaboré à partir d'un vin vieilli dans une amphore d'argile et des fûts de chêne et d'acier inoxydable, puis le puissant et corsé Cor Hominis Laetificat Châteauneuf-du-Pape.

 

Déjeuner et dégustation de vin à l'ombre

 

Après le déjeuner, nous avons visité nos vignes adoptées qui produiront les raisins de grenache utilisés pour faire le vin que nous recevrons à la fin de l'expérience. 

 

Visite de nos vignes d'adoption

 

Jérôme nous a ensuite expliqué le travail qui reste à faire d'ici les vendanges avant que nous ne descendions dans le village de Sablet pour une visite rapide du chai. 

Chéli et Jérôme nous ont montré le pressoir utilisé pour extraire le jus des raisins pour les vins blancs et rosés, et les cuves où le jus de raisin va fermenter, puis le chai à barriques où les vins sont élevés.  Nous passerons plus de temps ici pendant les Journées Expérience Vendanges et Vinification.

 

Visite du chai

 

Un grand merci à tous pour cette journée fantastique ! Nous penserons un peu différemment et apprécierons un peu plus le travail de fabrication du vin lorsque nous ouvrirons notre prochaine bouteille de vin !

Ajouter un commentaire

Une journée pour les amateurs de vin de découvrir le travail en vigne bio


Retour sur une excellente journée en vigne passé au Chateau de Jonquiéres dans le département de l'Hérault en AOC Terrasses du Larzac, une jeune et dynamique appellation du Languedoc. Notre petit groupe d’amateurs de vin se sont réunis pour passer la journée avec les vignerons et découvrir leur métier, surtout sur le travail en vigne.

 

Une Journée Découverte au Château de Jonquières dans les Terrasses du Larzac

 

Notre jeune couple de vignerons, Clément et Charlotte, nous a accueilli dans la cour du château face au Mont Baudile.  Nous avons profité d’un grand soleil printanier et un petit vent frais qui descendait du plateau du Larzac, si typique du terroir qui donne fraîcheur et équilibre aux vins.

Ensuite, nous sommes partis directemrnt en vigne.  Les vignerons nous ont montré des cépages différents et nous ont expliqué le travail en hiver pour travailler les sols et tailler la vigne. A travers la taille, les sarments sont coupés et forment des coursons, taillé à deux yeux au domaine. Au printemps ces coursons donnent naissance à de nouveaux bougeons qui donneront lieu à de nouveaux sarments qui produirons les raisins.

 

Clément explique le travail en vigne

 

Clément et Charlotte nous ont amené dans une parcelle de chenin attenante au château pour y effectuer une opération indispensable à cette période de l'année, l'ébourgeonnage.

L'ébourgeonnage est la suppression des bourgeons superflus du pied de vigne. C'est une démarche strictement qualitative qui va permettre de réguler la production de grappe, en limitant la croissance des pousses inutiles pour produire des raisins plus concentrés en sucre.

Nous nous sommes répartis dans la vigne, une rangée pour deux personnes et Clément nous a expliqué de façon très pédagogue qu'à la suite de la taille hivernale il nous faut continuer à conduire la vigne et arracher ces petits gourmands afin d'aérer le végétal.

 

Nous avons ébourgeonné les pieds de vigne

 

C'est un travail minutieux, fastidieux ou il faut sélectionner les plus beaux rameaux, ce qui sont le mieux positionnés sur le tronc.  Nous avons enlevé ceux qui partent mal et ceux qui pourraient nuire à la croissance de la vigne notamment au cœur du tronc, c'est ce que le vigneron nous a expliqué " l'ébourgeonnage à cœur".

Notre intervention est importante car nous allons sélectionner les futurs rameaux qui produiront le millésime 2022 pour tous les participants de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey au Château de Jonquières.

Nous avons ensuite visité une parcelle qui a été récemment replantée.  Ici, Clément et Charlotte nous ont expliqué comment ils ont préparé la terre et comment gérer les plantations pour renouveler les vignes sans trop impacter la production globale du domaine.

 

La plantation d’une nouvelle parcelle de vigne

 

Après plus de deux heures dans les vignes, nous avons pu mieux imaginer le travail colossal qui attends le vigneron pour visiter tous les ceps dans toutes les parcelles pour les tâches diverses.

De retour au domaine, nous avons bien mérité notre repas, préparé par un traiteur local et accompagné par les vins du domaine, commençant avec le Lansade rosé 2021 et le Lansade blanc 2021.  Nous avons ensuite goûté le White Label rouge N°5, un 100% carignan, élevé en fût de chêne, et avec le plat de bœuf, nous avons savouré le Lansade rouge 2020, qui est la cuvée choisie par Gourmet Odyssey.

Le gourmand Baronnie blanc 2020 a accompagné à merveille le fromage de brebis, et nous avons terminé avec le Baronnie rouge 2020 avec le dessert.

Au début de l’après-midi, nous avons traversé le petit village à pied pour visiter nos pieds de vigne adoptés, une magnifique parcelle de carignan, qui a été planté par la grand-mère de Charlotte il y a 80 ans.   Nous avons profité du moment pour prendre quelques photos souvenirs de nos ceps de vigne.

 

En vigne pour visiter nos pieds de vigne adoptés.

 

Clément a ensuite expliqué le travail qui reste à faire en vigne d’ici les vendanges et comment il va savoir quand les raisins sont assez mûrs pour être vendangés.

La journée s’est terminé au chai pour une petit aperçue du travail en cave.  Nous découvrons plus pendant les Journées Vendanges et Vinification.

Ajouter un commentaire

Offrez un cadeau de Saint Valentin original à votre moitié !


La Saint Valentin approche ! Voici le parfait cadeau de Saint Valentin pour les amoureux du vin.

Venez adopter des vignes bios et suivez ensemble l’élaboration de votre cuvée de vin. Voilà une façon originale de découvrir le travail des vignerons et de partager un moment ludique à deux le temps d’un millésime.

Cette année pour la Saint-Valentin, Gourmet Odyssey vous propose son Expérience Vin et d’offrir comme cadeau le parrainage des pieds de vignes bio en votre nom et de suivre ensemble la production de votre vin dans l’un de nos domaines partenaires bio en France.

Parrainez des vignes pour votre cadeau Saint Valentin

Recevez un coffret cadeau de bienvenue à offrir le jour de la Saint Valentin qui contient un certificat personnalisé au nom de votre partenaire, son code d’accès à son Espace Client, et quelques petites surprises.
Pour les cadeaux de Saint Valentin de dernière minute, nous vous enverrons le certificat par email.

Votre Valentin pourra suivre tous les étapes clés dans l’élaboration de son vin grâce à nos newsletters et il aura accès à des articles et photos dans son Espace Client qui expliquent la production d’un vin depuis le pied de vigne jusqu’à la bouteille personnalisée.
En fin d’expérience vous pourrez alors déguster et savourer votre cuvée spéciale saint Valentin en tête à tête avec votre moitié.

Ajoutez une petite escapade en amoureux le temps d’une journée dans les vignes.

Partez pour un week-end à deux à la rencontre du vigneron et de vos pieds de vignes au domaine ! Vous pouvez participer à un ou plusieurs stages œnologiques au domaine ; La Journée Découverte pour comprendre tout le soin apporté à la vigne jusqu’à la récolte et assister le vigneron dans son travail en vigne. La Journée Vendanges pour cueillir vos raisins et participer à la mise en cuve au chai. Et la Journée Vinification pour apprendre davantage sur la transformation du vin, des choix du vigneron pour l’élevage, l’assemblage et la mise en bouteille de votre vin.

Chaque Journée Expérience se déroule en présence du vigneron et d'un œnologue de Gourmet Odyssey de 9h30 à 16h pour vous donner le temps d’échanger, de participer au travail avec le vigneron, de partager un repas et d’apprécier une dégustation des vins bio du domaine.

Gourmet Odyssey sélectionne avec soins ses partenaires vignerons qui sont tous certifiés en bio et qui sont tous passionnées par leur métier. Ils vous accueilleront avec grand plaisir le temps d’une journée pour partager leur savoir faire et leur amour pour le vin.  Choisissez l’adoption de vos pieds de vigne chez l’un de nos partenaires bio allant de l’Alsace à Bordeaux, en passant par la Bourgogne, la Vallée du Rhône, le Languedoc et le Val de Loire !

L’Expérience Vin rendra votre cadeau de saint valentin unique et mémorable !

Plus d’information sur notre cadeau Saint Valentin pour les amateurs de vin

Ajouter un commentaire

Des supers Journées Vendanges dans la Loire


Les beaux jours du week-end dernier nous ont permis d’accueillir les participants des Journées Vendanges au Château de la Bonnelière sous un soleil radieux à Chinon.  Nous y étions pour découvrir tout le travail de vigneron pendant les vendanges, et nous avons appris qu’il y a beaucoup plus à faire que juste cueillir les raisins !

 

Venez Participer au Journées Expériences De Gourmet Odyssey adoptez des vignes bio

 

Pour beaucoup c’est une grande première avec Gourmet Odyssey.  Marc Plouzeau, le vigneron et propriétaire du domaine, nous accueille autour du traditionnel café-croissant, pour se présenter, raconter l’histoire de son domaine et parler de ce millésime 2021, qui n’as pas été de tout repos.
En effet, entre des gelées tardives et un été pluvieux, Marc n’était pas forcément serein pour les vendanges. Fort heureusement, les vieux proverbes vignerons disent “septembre fait le vin” et c’est tout à fait ce qui s’est passé cette année ! Le beau temps a permis aux grappes de gagner en maturité et d’être prête pour des vendanges, même si un peu plus tardives que d'habitude.  
Pour le samedi, Marc avait gardé pour nos vendangeurs d’un jour, une de ses parcelles, à l’histoire exceptionnelle.
Bien caché dans un petit village de la rive gauche de la Vienne, se trouve un petit château dont même Rabelais a parlé dans ses écrits ! Au pied de ce château, se trouve un tout petit clos, moins de la moitié d’un hectare. Ce clos à la particularité d’avoir été épargné par le phylloxéra, le ravageur qui a détruit près de 80% du vignoble français vers 1890. Les pieds sont donc non-greffés et sont reproduits à partir des pieds anciens.
Une véritable vigne patrimoniale, qui demande un soin bien particulier tout au long de l’année (beaucoup de travail manuel, pas de tracteur, utilisation du cheval…) et qui se récolte donc à la main !
Le dimanche nous avons vendangé une partie du Clos de la Bonnelière, la parcelle où se trouvent les pieds de vignes adoptés par les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey.

 

Adoptez des vignes bio dans la loire

 

Après les instructions reçues sur quelles grappes à vendanger et comment les couper, nous avons acceptés notre mission et nous avons commencé la récolte de raisins.  Il y avait moins de raisins que d’habitude, alors les grappes que nous avons récolté ont été très précieuse.
Nous avons rempli les sceaux avec des raisins, et puis nous les avons versé dans les cagettes.  Dans la bonne humeur et avec une équipe motivée chaque journée, l’affaire a été rondement menée !

 

Venez vivre une experience unique en adoptant des vignes bio avec Gourmet Odyssey

 

Au retour au domaine, c’est déjà l’heure de l’apéritif et du déjeuner ! Les travaux de chai attendront.  Le repas est le moment idéal pour déguster les vins de Marc, qui produit une grande gamme de vins (bulles, blanc, rosé, et bien sûr rouge, nous sommes à Chinon !) Ce moment de partage est toujours très apprécié des convives qui ont du mal à quitter la table. Mais notre journée n'était pas finie et il fallait encuver les raisins.

 

Adoption de pieds de vignes bio Gourmet Odyssey

 

Marc travaille en parcellaire, c’est à dire qu’il ne mélange pas ses raisins, il les sépare en fonction des endroits d’où ils proviennent. Nous allions donc faire la même chose pour nos vendanges respectives.
Nous avons trié la récolte à la main pour enlever des feuilles ou des baies pas mûres avant de l’encuver par gravité. Marc utilise pour cela un conquêt qui est soulevé par un chariot élévateur et qui s’ouvre pour faire tomber les raisins dans la cuve. Cela permet de ne pas abîmer la récolte. Là aussi une opération rondement menée !

 

Participer aux vendanges avec Gourmet Odyssey expèrience unique

 

Marc nous a ensuite expliqué le travail de vigneron au chai pendant les vendanges pendant les phases de macération et fermentation.  C’est important de suivre de près la transformation du sucre dans le jus de raisin en alcool, pour maitriser la vitesse, et garder le maximum de potentiel gustatif et aromatique.  A travers les remontages et pigeages, Marc et son équipe extrait les tanins et couleur des peaux de raisins pour donner plus de matière et structure au vin.

 

Vivez une experience unique dans la loire en adoptant des vignes bio

 

La journée touchait donc à sa fin pour nos participants, après le grand ménage final ! Nos parfaits vendangeurs du jours ont participé à toutes les étapes d’une journée avec un grand professionnalisme et une belle motivation !
Merci encore à eux et nous espérons les retrouver très vite !

La prochaine étape dans cette aventure œnologique sera les Journées Vinification l’année prochaine pour découvrir tout le travail en cave après les vendanges jusqu’à la mise en bouteille.

Ajouter un commentaire

Journée Vendanges en Alsace au Domaine Stentz-Buecher


Samedi dernier, nous étions en Alsace pour la Journée Vendanges au Domaine Stentz-Buecher.  Notre mission était de récolter les raisins de pinot noir situés dans le vignoble du Grand Cru Steingrubler et de découvrir le travail en cave pendant les vendanges.

 

Journée experience vendanges dans les vignes avec Gourmet Odyssey

 

Le Domaine Stentz-Buecher est dirigé par, Céline et Stéphane, frère et sœur.  Après une brève introduction à la journée et au domaine, nous nous sommes dirigés directement vers le vignoble, et avons grimpé jusqu'à la parcelle « Steingrubler », en admirant les vues magnifiques en chemin.  Céline nous a expliqué comment cueillir les raisins, et comment choisir les raisins à ramasser et ceux à ne pas toucher.

Nous avons ensuite reçu chacun une paire de sécateurs et un seau et avons été répartis par deux sur une rangée.  Nous avons commencé à récolter les raisins, d'abord avec précaution, en décidant quels raisins devaient être mis dans les seaux.  L'année a été compliquée pour les vignerons d'Alsace, d'abord à cause du gel du printemps qui a touché une grande partie des régions viticoles françaises, puis à cause de l'été humide qui a vu le mildiou toucher de nombreux vignobles.  Ces deux phénomènes ont entraîné une production de raisins bien inférieure à la normale, ce qui rend les raisins que nous avons récoltés d'autant plus précieux !

 

Adoptez des pieds de vignes chez Gourmet Odyssey

 


Nos seaux se sont rapidement remplis, et nous les avons passés sous les rangs à l'un des porteurs qui attendaient.  Les raisins étaient alors versés dans le panier sur leur dos, et les seaux vides repartaient pour le prochain remplissage.

 

Partcipez aux vendanges en alsace avec Gourmet Odyssey

 


Les porteurs transportaient ensuite les raisins jusqu'au tracteur et les basculaient dans la remorque.  C'est un travail physique car les paniers deviennent vite lourds, et le vignoble de Steingrubler est situé sur une pente assez raide !

 

Cadeau personnalisé adoption des pieds de vignes bio Gourmet Odyssey

 


Le temps passe vite quand on s'amuse, et avant de nous en rendre compte, nous étions arrivés au fond du vignoble et à la fin des rangs.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le vignoble Rosenberg, où se trouvent nos vignes d'adoption.  Celles-ci avaient été vendangées plus tôt dans la semaine, car les raisins avaient atteint leur maturité optimale et ne pouvaient plus attendre.  Nous nous sommes répartis dans les rangs à la recherche de la plaque nominative désignant le point de départ de chacune de nos micro-parcelles et avons pris quelques photos pour immortaliser le moment.

 

Adoptez des vignes bio en alsace avec Gourmet Odyssey

 


Nous avons ensuite suivi les raisins jusqu'au chai, où Stéphane nous attendait pour mettre les raisins dans la cuve.  Nous avons vidé les grappes de raisin dans un égrappoir qui sépare les baies des rafles.

 

Venez récolter du pinot noir en alsace grâce aux journées expériences Gourmet Odyssey

Les raisins tombent ensuite dans une cuve.  Stéphane nous a expliqué comment la fermentation va transformer le raisin en vin, et le travail nécessaire pour extraire la couleur et les tanins des peaux lors de la macération.

 

 

Découvrez le travail en cave avec les journées expériences de Gourmet Odyssey

 


Nous nous sommes ensuite dirigés de nouveau dans la cour pour la dégustation de vins que Céline avait préparée afin de découvrir les gammes des vins bio produits au Domaine Stentz-Buecher. Après le mousseux Crémant d'Alsace, nous avons dégusté le Pinot Gris Rosenberg 2019, le vin choisi par Gourmet Odyssey Expérience, suivi de l'élégant Sylvaner Vielles Vignes 2016, et du délicieux Riesling Ortel 2018.  Puis est venu l'intense Pinot Noir Old Oak 2018, qui est le vin issu des vignes que nous avions cueillies.

 

Dégustez des vins biologiques avec des journées experiences Gourmey Odyssey

 


Au cours du déjeuner, nous avons dégusté les vins Pinot Blanc et Pinot Noir Tradition 2019, pour terminer par l’aromatique Gewurztraminer Rosenberg 2018.

De retour dans la fraîcheur de la cave, Stéphane a ensuite expliqué comment les raisins blancs sont pressés et clarifiés dans les cuves de rétention durant deux jours avant d'être soutirés pour séparer le jus clair des matières solides qui se sont déposées au fond de la cuve.

 

Vivre une expérience unique grâce aux journées expériences Gourmet Odyssey

 


Nous avons terminé la journée dans la salle où les vins blancs fermentent et vieillissent. Stéphane nous a expliqué comment il surveille de près les vins pendant la phase de fermentation, lorsque le sucre se transforme en alcool.  Nous passerons plus de temps ici pendant les Journées Vinification Gourmet Odyssey l'année prochaine pour découvrir le reste du processus de vinification et voir comment notre vin se transforme.

Et c'est ainsi que la journée s'est terminée.  Un grand merci à Céline et Stéphane pour cette journée très agréable.

Ajouter un commentaire

Participez aux vendanges d’une parcelle de Saint-Emilion Grand Cru


Nous nous retrouvons à Saint Emilion en cette fin septembre pour les Journées Vendanges de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey en compagnie des vignerons du Château Coutet. L’objectif de ces journées est de participer à la récolte des raisins et de suivre leur chemin jusqu’en cuve pour découvrir tout le travail au domaine en période de vendanges.  C’est un moment intense pour les vignerons et passionnant à vivre !

 

Adoptez des pieds de vigne bio et participez aux vendanges

 

Nous profitons du café et des viennoiseries offertes par Gourmet Odyssey pour faire connaissance avec Mathieu, Alain et Adrien, les vignerons du Château, et Benoît,  l'œnologue de Gourmet Odyssey. L’histoire familiale a démarré il y a plusieurs centaines d’années dans cette région viticole sur la rive droite bordelaise.

Nous commençons notre visite de ce lieu chargé d’histoire en nous dirigeant vers la parcelle où se trouvent nos pieds de vigne adoptés. Ils poussent sur le meilleur de terroir de l’Appellation qui est le prestigieux plateau calcaire saint-emilionnais. Ce sont des vieilles vignes qui donnent parmi les meilleurs raisins du domaine. La vue est splendide. Nous apercevons le clocher du village à quelques centaines de mètre ainsi que la vallée de la Dordogne en contrebas. Chacun en profite pour immortaliser ce moment magnifique devant ses pieds de vigne.

 

Parrainage ceps de vigne bio à Saint-Emilion, Bordeaux

 

Nous revenons vers le chai pour nous équiper pour démarrer les vendanges. Les vignerons nous expliquent quels sont les bons raisins à couper et ceux à laisser sur la vigne ou à faire tomber par terre. Les bonnes grappes sont situées dans la même zone de la plante, non loin du fil d’attache. Les grappes situées sur la zone supérieure du palissage sont des grappillons ou également appelés arlots. Ces grappes sont apparues plus tardivement sur la vigne et ne sont donc pas mûres au moment des vendanges. On préfère donc éviter de les récolter car cela diminuerait la qualité du vin.

 

Découvrez le travail de vigneron pendant les vendanges

 

Chacun a un sécateur dans une main et un panier dans l’autre et est fin prêt pour commencer la récolte du millésime. Nous coupons des raisins de merlot, un des cépages majoritaires du domaine, dans le coteau argilo-calcaire. Nous sommes deux par rang, un de chaque côté mais pas exactement l’un en face de l’autre pour éviter de couper les doigts de son binôme !

 

Coffret cadeau pour assister aux vendanges à Bordeaux

 

Nous vidons nos seaux dans des cagettes que deux personnes dénommées « porteurs » ramènent sur la remorque du tracteur.

 

La récolte du jour

 

Les grappes sont basses et par moment cachées derrières les feuilles. Il faut être attentif pour ne pas en oublier et ne pas se couper les doigts. Nous finissons la matinée après quelques rang de récoltées en suivant le tracteur jusqu’au chai pour rincer le matériel et le ranger.

Le verre de Clairet proposés pour l’apéritif nous rafraîchit et éveille nos papilles pour le repas et la dégustation des vins du domaine. C’est un vin atypique, entre le rouge et le rosé, qui à la base était produit par le domaine pour leur consommation personnelle et qui, devant son succès, a maintenant toute sa place dans la gamme à côté des Saint Emilion Grand Cru.

Nous sommes impatient de passer à table après notre mâtiné bien chargée. Une salade vigneronne en entrée pour accompagner le Château Belles Cimes 2019, le deuxième vin du domaine. Ce sont les jeunes vignes de la propriété qui donnent un vin plutôt sur le fruit et qui se gardera une dizaine d’années.

 

Un repas à midi et dégustation de vins bio du domaine sont inclus

 

La pintade farcie à l’aiguillette de canard avec son jus de morilles et foie gras challenge à merveille la complexité du Château Coutet 2017. C’est un assemblage des quatre cépages de la propriété, merlot, bouchet, pressac et cabernet sauvignon et des trois terroirs, le plateau calcaire, le coteau argilo-calcaire et le bas de côte sableux. Nous nous régalons.

Nous finissons le repas avec la cuvée Demoiselle, une sélection parcellaire de très vieilles vignes sur le plateau calcaire. Elles sont travaillées au cheval et un soin minutieux est apporté à chaque étape de sa confection. Un délice. Une finesse et une longueur qui nous ravissent pour conclure cette dégustation. C’est un vin qui est taillé pour traverser le temps.

L’après midi est consacré à la deuxième étape des vendanges, le tri et l’encuvage des raisins. Nous participons au tri manuel des raisins comme il est effectué pour la cuvée Demoiselle. Nous séparons à la main les baies des rafles de raisins.

 

Découvrez le travail de tri de raisin

 

Nous finissons la journée par une visite du cuvier. Les vignerons nous expliquent le stade de macération et les premières étapes des fermentations pour transformer le raisin en vin et nous donnent rendez vous pour les Journées Vinification pour pouvoir goûter le vin en cours d’élevage et mieux comprendre le travail en cave de vinificateur.

 

Les vigenrons expliquent le travail au chai pendant les vendanges

 

Un grand merci aux vignerons pour leur accueil et leur pédagogie pour nous expliquer leur travail et nous transmettre leur passion pour la viticulture.

Ajouter un commentaire

Adoptez des pieds de vigne et participez aux vendanges en Bourgogne


Nous avons accueilli des apprenti-vignerons au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne les 18, 19 et 20 septembre pour des Journées Vendanges.  L’objectif de ce cadeau ludique pour des amateurs de vin est de découvrir le métier de vigneron,  et le programme du jour est de mettre la main à la pâte en participant à la récolte de raisins. En suivant leur chemin à travers la table de tri jusqu’en cuve, les apprenti-vignerons en apprennent davantage sur le travail en cave pendant les vendanges, lors des stades de macération et de première fermentation.  Le temps n’a pas toujours été clément mais les plus chanceux ont vendangé sous le soleil !

 

Coffret cadeau pour participer aux vendanges en Bourgogne

 

Après une introduction de la journée, Jean-François Chapelle a parlé avec passion de son métier, de son domaine et de la Bourgogne viticole. L’heure était alors venue de tous s’équiper pour commencer la vendange du Clos des Cornières, une parcelle de vigne devant le château où se trouvent les pieds de vigne adoptés des clients de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey.

Il a tout d’abord fallu expliquer comment la vendange allait s’organiser et comment effectuer un premier tri qualitatif à la vigne. Effectivement nous avons connu en cette année 2021 un millésime particulièrement difficile. En avril, un gel massif dans le vignoble bourguignon a induit de fortes pertes sur certains climats. Puis, la forte pluviométrie n’a pas permis de réaliser en temps et en heure toutes les opérations de traitement pour protéger au mieux les grappes restantes. Mildiou et oïdium ont eu la part belle cette année ! Et malheureusement, les grappes sont en partie atteintes.

 

Cadeau amateur vin bourgogne bio

 

Puis c’était notre tour de vendanger ! Nous avons dû être attentifs à ne pas garder dans nos caisses trop de raisins altérés, et nous avons donc été amenés à enlever les baies non qualitatives pour ne garder que les baies saines.

 

Coffret cadeau adoption pied de vigne pour des amateurs de vin

 

C’est un travail très long et ardu et nous avons pu nous en rendre compte.  Une fois que nous avons fait le tri, il ne restait parfois pas grand-chose sur la grappe!

 

Cadeau vigneeron pour vendanger des raisins en Bourgogne

 

Une fois que nous avons rempli une caisse, nous l’avons ramenée au début de la rangée, mais avec les petites grappes, peu de caisses ont été récoltées au final pour le temps passé !

 

Cadeau à deux pour découvrir le métier de vigneron

 

Après 2h de récolte, l’apéritif typiquement bourguignon, pris dans le parc du château ou en cave selon la journée, était le bienvenu ! Le Santenay Blanc 2018, vin choisi pour les clients de l’Expérience Vin blanc, accompagné de délicieuses gougères au comté !

 

Coffret cadeau pour déguster les vins bio au domaine avec le vigneron

 

Puis nous avons profité d’un très bon repas, préparé par un traiteur local de Meursault, accompagné de 3 autres vins du domaine : Le Bourgogne Chardonnay 2019, Le Santenay Clos des Cornières 2018, vin choisi pour les clients de l’Expérience Vin rouge, et le Santenay 1er cru les Gravières 2016!

 

Expérience vin avec repas et dégustation de vin bio au domaine

 

Après le déjeuner, nous avons rejoint la cave pour les étapes de réception de la vendange et d’encuvage. Tout d’abord la table vibrante pour évacuer les raisins trop séchés par le soleil et l’eau en temps de pluie, puis la table de tri, deuxième et dernier tri pour pouvoir affiner la sélection des baies et enlever les feuilles et autres végétaux potentiellement présents dans la vendange.  Au bout de la table de tri, les grappes tombent dans le fouloir égrappoir ou la rafle est séparée des baies qui vont alors tomber par gravité dans le chariot, au niveau inférieur, dans la cave de vinification.

 

Cadeau pour participer aux vendanges

 

Le chariot est alors amené par une employée au tapis roulant qui va monter les baies dans la cuve.  Quelle satisfaction au bout d’une année de travail de pouvoir concrétiser enfin le démarrage de la production du vin !

 

Cadeau je vendanges mes raisins bio

 

La vendange encuvée va alors subir une macération à froid en baies entières pour favoriser le potentiel aromatique. Puis la fermentation démarrera et se poursuivra pendant une dizaine de jours. La macération pelliculaire démarre également pour extraire couleur et tanins. Les opérations de pigeage deux fois par jour permettront de maximiser cette étape de macération qui durera environ 3 semaines.

Puis le vin sera soutiré pour obtenir le vin de goutte, et le marc pressé pour obtenir le vin de presse.  Commencera alors la phase d’élevage du vin nouveau qui durera 12 à 18 mois !

Que de travail pour obtenir un vin de qualité mais quel plaisir quand la bouteille pourra être enfin dégustée et appréciée !  Nous en apprendrons plus sur le travail en cave, l’élevage et la préparation pour la mise en bouteille lors des Journées Vinification.

C’est au terme de cette belle journée d’échanges et de partage que nous avons dû nous quitter, heureux du travail achevé et espérant vous revoir très prochainement au Domaine Chapelle ou a un des autres domaines partenaires de Gourmet Odyssey !

Ajouter un commentaire

Journée Vendanges dans le Languedoc


La saison des vendanges est de retour, et le weekend dernier, nous nous sommes rendus dans la région viticole des Terrasses du Larzac, dans le Languedoc, pour une Journée Vendanges au Château de Jonquières. Le soleil brillait et les raisins étaient arrivés à une maturité parfaite pour être récolté, toutes les conditions étaient réunies pour passer une journée exceptionnelle.

 

Cadeau amateur de vin pour journée vendanges dans le Languedoc

 

Après une rapide présentation de la cave, de la région, et de l'histoire de la famille par Charlotte et Clément, la 32e génération de vignerons du domaine, nous nous sommes dirigés vers la parcelle de vignes de syrah que nous devions récolter.  Charlotte nous a expliqué quels raisins étaient à vendanger et comment les vendanger, et elle nous a également montré les raisins qui ne devaient pas être sélectionné afin de s'assurer que seuls les biens mûrs soient utilisés pour faire le vin.

 

Adoption pieds de vignes dans le Languedoc

 

Clément nous a ensuite équipé chacun d'un seau et d'une paire de sécateurs, et nous a réparti chacun dans nos rangs.  Nous avons alors commencé à vendanger tranquillement en vérifiant que nous avions bien compris les indications de Charlotte.  Puis nous avons vite pris le coup de main, et les seaux se sont rapidement remplis.

 

Coffret cadeau adoption pieds de vigne bio au château de Jonquières

 

La tâche a été simplifiée par la qualité des raisins, qui étaient en très bon état et ne nécessitaient donc que très peu de tri.  En cas de doute sur la maturité d'un raisin, le meilleur moyen de le savoir est de le goûter, et nous n'avons pas eu besoin d'être incités à le faire !  On sent tout de suite si le raisin est mûr, car il est très sucré.  Les raisins immatures, même s'ils paraissent mûrs au premier abord, sont encore trop acides.

 

Journée Vendanges dans la région viticole des Terasses du Larzac

 

Après avoir rempli nos seaux, nous les avons vidés dans des caisses, que nous avons ensuite chargées sur la remorque derrière le tracteur.  Puis nous sommes retournés dans les rangs pour continuer notre récolte.

 

Participez à la récolte de raisin dans le Languedoc lors des Journées Vendanges chez Gourmet Odyssey

 

Après avoir vendangé tous les raisins de la parcelle de Syrah, nous avons ensuite suivi leur parcours jusqu'au chai.  Nous avons alors vidé les caisses dans l’érafloir pour séparer les raisins des rafles.

 

Journée Experience Vendanges au Château de Jonquières

 

Les rafles sont éjectées de la machine et seront répandues dans le vignoble pour redonner des nutriments au sol.

 

Adoptez des pieds de vigne chez Gourmet Odyssey

 

Les raisins tombent dans la pompe qui les transporte vers la cuve où ils vont commencer le processus de vinification.

 

Experience vins adoption de pieds de vigne Gourmet Odyssey

 

Après le programme complet de la matinée, nous nous sommes rendus dans la cour du château, où Charlotte nous a servi un délicieux verre de vin blanc Lansade 2020, un vin minéral composé de 70% de Chenin Blanc et de 30% de Grenache Blanc.

 

Dégustation de vin lors des journées experiences vendanges Gourmet Odyssey

 

Nous nous sommes ensuite attablés pour un délicieux déjeuner, préparé par un traiteur local, en commençant par une entrée de terrine de porc aveyronnais et de taboulé, le tout accompagné du rouge Lansade 2020, le vin choisi par Gourmet Odyssey pour l’Expérience Vin.  Puis nous avons dégusté le rouge Baronnie 2019, plus riche, avec le plat principal composé de canard, le blanc Baronnie 2020 avec le plateau de fromages, et nous avons terminé avec le White Label 2020, un vin clair, fruité, rond et frais associé à un macaron à la fraise.

Après le déjeuner, nous nous sommes promenés dans le village et les vignobles pour visiter la parcelle où se trouvent nos vignes d'adoption.  Elles étaient très bien garnies de raisins, mais ils n'étaient pas encore assez mûrs pour être cueillis.  Nous avons pris quelques minutes pour situer notre micro-parcelle de vigne et prendre quelques photos souvenirs !

 

Vivez l'experience Gourmet odyssey en adoptant des pieds de vignes bio dans le Languedoc

 

Les vendanges ne se limitent pas seulement à la récolte des raisins !  De retour au chai, il y a beaucoup à faire, et c'est là que Clément passe le plus clair de son temps pendant les vendanges.  Il nous a expliqué le processus de fermentation et comment il maintient le moût en contact avec les peaux pendant la macération afin d'extraire la couleur et les tanins de la peau et des pépins du raisin.

 

Vivez une expérience le temps d'une journée vendanges dans le Languedoc

 

Il nous a montré le mustimètre qu'il utilise pour analyser la teneur en sucre du jus qui diminue au cours de la fermentation lorsque le sucre se transforme en alcool.  Il a également expliqué les différences entre la vinification des vins rouges, blancs et rosés.

 

Coffret cadeau Journée vendanges au Château de Jonquières

 

Nous avons terminé la journée par une dernière dégustation, d'abord du jus des raisins que nous avions récoltés le matin même, qui était délicieusement sucré et très savoureux.  Nous l'avons ensuite comparé au jus d'une autre cuve de syrah qui avait été récoltée plus tôt dans la semaine et qui avait déjà commencé à fermenter, en notant la différence de couleur, d'odeur et de goût.

Un grand merci à Charlotte et Clément pour leur accueil chaleureux, et à tous les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey pour leur travail et leur bonne humeur tout au long de la journée !  Nous reviendrons au Château de Jonquières l'année prochaine pour les Journées Vinification afin de découvrir le travail qui nous attend pour l'élevage, l'assemblage, et la mise en bouteille des vins.

Ajouter un commentaire

Un cadeau unique pour découvrir le travail en vigne en Bourgogne


C’est avec grand plaisir que nous avons retrouvé le Domaine Chapelle à Santenay pour des Journées Découverte en juin et juillet. Il s’agit d’une journée où l’on parle du travail effectué en vigne avant la récolte, et où l’on met la main à la pâte dans les vignes.

 

Adoptez des pieds de vigne bio et participez à l'élaboration de votre propre cuvée privée

 

Après avoir introduit cette journée Jean-François Chapelle, propriétaire du domaine, nous a parlé de l’histoire de la Bourgogne, de l’histoire de sa famille  et de son cheminement personnel qui a conduit à faire évoluer le domaine vers un mode de culture certifié agriculture biologique.

Nous avons ensuite rejoint la vigne où chacun a pris le temps de faire connaissance avec ses pieds de vigne adoptés, de les bichonner et de les mettre en valeur à travers une photo ludique devant illustrer le thème « Je prends mon pied ! ».

 

Offir une micro-parcelle de vigne bio et découvrir le métier de vigneron

 

Après ce moment de détente et de rigolade nous avons repris un apprentissage plus sérieux : le cycle végétatif de la vigne. Comment ça se passe ?

Les pieds de vigne sont taillés de décembre à mars, la tâche la plus importante pour contrôler le nombre maximal de raisins que chaque cep produira qui impactera directement la qualité du vin. Ça aide donner la forme à la vigne pour faciliter le reste du travail aussi.

Avec l’arrivée du printemps, la vigne va débourrer courant du mois d’avril : c’est-à-dire que les bourgeons vont sortir. Les premiers rameaux vont se former puis pousser rapidement au mois de mai ce qui va nécessiter des passages fréquents dans les vignes pour diriger la végétation entre les fils de palissage et relever les rameaux qui retombent vers le haut des rangs.

 

Parrianez des pieds de vigne et découvrir le travail de vigneron en vigne

 

Il faut achever ces étapes avec beaucoup de précaution pour ne pas casser les rameaux fructifères et donc perdre de la récolte. Vient ensuite le temps de l’accolage qui consiste à bien séparer la végétation des pieds successifs et à mettre des agrafes pour maintenir les fils entre eux et ainsi la végétation. C’est le travail que nous avons effectué dans la vigne et nous avons pu nous rendre compte à quel point cela pouvait être ardu avec des conditions météorologiques non propices !

 

Coffret cadeau pour participer au travail de la vigne en Bourgogne

 

S’en suivra une étape de rognage au-dessus des fils pour limiter l’entassement de végétation non nécessaire. Les grappes ainsi bien exposées et aérées vont pouvoir grossir et mûrir tout au long de l’été.

Les traitements biologiques interviendront pendant la campagne en fonction des pluies et de la météo pour assurer la bonne qualité sanitaire des grappes. Cette année très particulière en termes de pluviométrie a demandé beaucoup d’adaptation sur la conduite de la vigne. Nous avons pu nous rendre compte du retard pris dû à l’impossibilité de pénétrer la vigne avec le tracteur avec autant de pluie !

 

Les traitements de vigne en bio

 

Après ce temps au grand air nous avons partagé un apéritif typiquement bourguignon avec un Santenay Blanc du Domaine Chapelle, issu des vignes de cépage Chardonnay adoptées par des clients de Gourmet Odyssey,  et les fameuses gougères traditionnelles bourguignonnes.

Puis le repas, traditionnel lui aussi, nous a permis d’échanger sur la viticulture bourguignonne mais surtout de déguster 3 autres vins du Domaine Chapelle dont le fameux Clos de Cornières, issu des vignes de cépage pinot noir, également adoptées par des clients de Gourmet Odyssey ! Ce fut un moment de gastronomie et de convivialité fort sympathique.

 

Coffret cadeau dégustation de vins bio à Santenay en Bourgogne

 

Dans l’après-midi Jean-François nous a parlé du nouveau plantier dans le Clos des Cornières et nous a expliqué tout ce que cela impliquait économiquement d’arracher et de replanter une vigne entière : arrachage après les vendanges, 3 années de jachères fleuries pour régénérer le sol, replantation, 3 années sans récolte puis récolte moins qualitative pendant 3 ans…. Au total presque 10 ans pour que nous puissions retrouver une vendange de qualité optimale !

 

Découvrir le cycle du travail en vigne

 

Nous somme ensuite retourné au domaine pour visiter la cuverie et cave pour voir où les raisins seront réceptionnés pendant les vendanges pour passer les étapes de vinification et élevage avant le vin est prêt d’être mis en bouteilles.  Nous découvrons plus lors des Journées Vendanges et Vinification.

 

Cadeau oenotouristique pour découvrir comment faire du vin bio en Bourgogne

 

C’est au terme de ces bons moments, intenses et chaleureux que nous avons dû nous quitter après ces belles journées passées ensemble. Nous espérons que vous avez apprécié ces moments et que nous vous reverrons prochainement pour les vendanges !

Ajouter un commentaire

Apprentissage de l’épamprage et du relevage dans la vigne à Saint-Emilion


Nous étions tous très contents de nous retrouver à Saint-Emilion, sous le soleil girondin, pour l’ouverture du millésime 2021 avec les Journées Découverte au Château Coutet en fin mai et début juin. Le but de ces journées, passées aux côtés des vignerons, est de découvrir tout le travail en vigne afin de produire les meilleurs raisins possibles pour la récolte à venir.  Et comme nous avons découvert, c’est un travail de titans !  Encore plus quand on découvre les défis pour le faire en bio !

 

Coffret cadeau pour découvrir le métier de vigneron à Bordeaux

 

Nous avons fait connaissance autour d’un café de bienvenue accompagné de viennoiseries sur la pelouse devant le château. Le lieu est chargé d’histoire et Adrien présente un talent naturel pour nous les raconter. Avec la météo estivale, les journées s’annoncent passionnante.

Nous avons commencé à arpenter le vignoble et à découvrir les cépages et les terroirs de la propriété. Le merlot, le cabernet franc, les sols sableux et argileux n’ont plus de secret pour nous.

Nous sommes arrivées sur le plateau calcaire où se trouvent nos pieds de vignes adoptés. Ce sont les meilleurs terroirs de Château Coutet et ils sont entourés des plus prestigieuses étiquettes de l’appellation, tel que le Château Angélus ou Beauséjour Bécot. Chacun a immortalisé le moment pour participer au concours « Je prends mon Pied », concours photo pour le fun organisé par Gourmet Odyssey qui récompense la photo la plus créative avec un prix des clients  et un prix du jury.

 

Parrainez des ceps de vigne bio à Saint-Emilion

 

Un des jours, nous avons croisé un âne dans les vignes car une partie des sols est travaillée de manière artisanale à l’aide de la traction animale pour respecter au maximum ce terroir d’exception.

 

Coffret cadeau vigneron bio à Saint-Emilion

 

Il y a toujours quelque chose participative à faire pendant les journées, et nous avons découvert les deux tâches majeures du printemps, l’épamprage et le relevage.

Le but de l’épamprage est de sélectionner les rameaux les mieux adaptés à la production de fruit de qualité sur un pied de vigne. La tâche nous a semblé compliquée au départ, mais les explications d’Adrien nous ont permis d’appréhender au mieux ce travail. Chacun s’est pris au jeu et sont rentré dans la  vraie vie d’un vigneron pour un bout de matinée.

 

Cadeau pour participer au travail de vigneron bio

 

Le relevage est important pour plusieurs raisons et on l’effectue en relevons un fil de fer de chaque côté de la rangée de vignes, et en assurant que tous les rameaux coint bien espacé et coincé entre les deux fils.  Premièrement, le relevage protège la vigne du vent, en lui donnant support au poids de la végétation et de futures grappes de raisins.  Ca donné l’ordre dans la vigne, qui facilite le travail et les passages de tracteurs, qui augmente l’efficacité des traitements, et qui améliore le flux d’air autour des feuilles pour réduire la risque de mildiou.  Après avoir écouté nos consignes comment le faire, nous nous sommes repartis entre les rangées pour relever les fils de fer.

 

Coffret cadeau Expérience Vin dans le bordelais

 

On s’est rendu vite compte qu’il n’y a pas un espace d’ombre dans les vignes et l’apéritif à l’ombre des arbres a été la bienvenue. Après plusieurs grands verres d’eau, nous avons dégusté le rafraîchissant Claret de Coutet. Des arômes de fruit frais ont aiguisé nos sens pour le repas.

Le Château Belles Cimes 2017, deuxième vin du domaine et composé en majorité des jeunes vignes, est un Saint Emilion aux arômes de fruits noirs et de fruits rouges, qui a accompagné à merveille la terrine de foie gras.

Les accords mets et vins sont en général les plus réussi lorsqu’un plat et un vin d’une même région se rencontrent sur une table. Le traditionnel magret de canard du Sud-Ouest a été magnifié par le Coutet 2017, assemblage de merlot, cabernet franc et sauvignon avec un petit peu de malbec. Nous avons pu le comparer avec le millésime 2016 de la même étiquette qui a présenté un vin un peu plus abouti grâce à une année supplémentaire de vieillissement en bouteilles.

La cuvée Demoiselle a clôturé la dégustation sur le fromage. Ce sont les plus vieilles vignes du domaine, travaillées au cheval et qui profitent de la plus grande minutie à chaque étape de la production. C’est un grand vin que nous avons fait goûter les vignerons et c’était un moment hors du temps que nous avons vit à l’ombre des arbres devant la vieille chapelle de la propriété.

Après cette superbe repas, Adrien et Alain nous avons expliqué les avantages et les difficultés à cultiver la vigne de façon biologique. C’est un engagement très ancien dans sa famille car il en a toujours été ainsi sur les terres du Château Coutet.

 

Coffret cadeau découverte domaine viti-vinicole Saint-Emilion

 

Nous avons terminé les journées par une visite du cuvier et du chai de collection de très vieilles bouteilles de la famille.

Nous avons hâte de revenir pour la Journée Vendange au mois de septembre pour continuer notre découverte du métier de vigneron et surtout pour revenir partager d’autres moments de bonheur et de convivialité avec la famille David Beaulieu.

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage de la vigne dans le Languedoc au Château de Jonquières


Le week-end dernier nous avons profité du soleil du Languedoc lors de notre Journée Découverte Gourmet Odyssey au superbe Château de Jonquières. Ce domaine, au cœur des Terrasses du Larzac, est le petit dernier des partenaires vignerons de Gourmet Odyssey pour l’Expérience Vin, et les vignerons, Charlotte et Clément, nous ont accueilli très chaleureusement.

 

Adoptez des pieds de vigne bio avec coffret cadeau Expérience Vin de Gourmet Odyssey

 

Charlotte a démarré la Journée Découverte avec une rapide présentation de la région et du domaine, qui est une propriété familiale depuis plus de 900 ans. Avec son mari, Clément, ils représentent la 32ème génération !

Le but de la Journée Découverte est d’apprendre tout le travail réalisé en vigne pour produire la meilleure qualité de raisins possible pour les vendanges. Et nous avons aussi découvert tout ce qui occupe les vignerons dans la vigne jusqu’à la récolte.

La première parcelle visitée a été plantée en Syrah. Clément nous y a expliqué comment a été réalisée la taille hivernale, en cordon de Royat. La taille est la plus importante de toutes les tâches car elle donne sa structure à la vigne et permet ensuite de la guider pour la croissance, et d’améliorer la qualité des raisins produits en limitant leur nombre par pied de vigne.

 

Découvrir le vin autrement avec le parrainage de ceps de vigne

 

Puis Clément nous a montré une autre parcelle, prévue pour être plantée en Chenin, un cépage utilisé pour les vins blancs. Charlotte a expliqué comment ils avaient arraché une vieille parcelle de Cinsault et planté des céréales pour enrichir le sol à nouveau avant de pouvoir planter des ceps de vigne l’année prochaine. Ils ont également planté des haies avec 3 différents types d’arbres pour améliorer la biodiversité dans la parcelle, et pour aider à lutter contre le gel avec cette barrière naturelle.

Tous les vins du Château de Jonquières sont certifiés en Agriculture Biologique. Nous avons appris les différences entre viticulture conventionnelle, biologique et biodynamique en termes de techniques culturales.

Lors de notre visite, la vigne démarrait sa période de croissance rapide. Et malgré le travail de taille pour limiter sa croissance, il y avait des rejets et des branches indésirables qui avaient déjà poussé et devaient être enlevés pour concentrer l’énergie de la plante dans les branches fructifères. C’est le travail d’ébourgeonnage, que nous avons réalisé ce matin-là. Clément a expliqué quelles branches éliminer : celles apparaissant sur le tronc, celles sortant de terre depuis les racines, et celles sortant en double des bourgeons.

 

Coffret cadeau original pour des amateurs de vin.  Participez au travail de la vigne avec le vigneron

 

Donc nous nous sommes répartis dans les rangs de vignes et avons essayé de nous appliquer. Au départ nous étions un peu craintifs de mal faire, mais avec l’aide et les conseils de Charlotte et Clément, nous avons gagné en confiance. Car c’est en fait plus difficile qu’il n’y paraît : il y a toujours des exceptions à la règle, par exemple pour garder des rejets qui seront intéressants pas cette année mais l’année suivante lors de la taille, pour équilibrer les vignes.

Ensuite nous avons visité deux autres parcelles qui ont été récemment replantées pour mieux comprendre l’importance de cette planification permanente pour le futur.

 

Dégustation de vin bio dans le Languedoc avec les vignerons

 

De retour dans la cour du château, nous avons partagé un apéritif bien mérité. Charlotte nous a régalés avec un Lansade en blanc de 2019, suivi d’un délicieux Lansade rosé pale de 2020.  Nous avons poursuivi la dégustation sur le repas, avec un AOC Terrasses du Larzac Lansade rouge de 2019, le vin choisi pour l’Expérience Vin Gourmet Odyssey, que nous avons goûté avec un trio d’entrée : terrine de délices de porc aveyronnais, taboulé, et gazpacho. Le plat principal était un succulent royal de bœuf, cuit doucement pendant 72 heures à basse température, et qui allait très bien avec l’AOC Terrasses du Larzac Baronnie rouge de 2019.  Charlotte et Clément ont servi le 2019 Baronnie blanc avec le fromage : cantal, chèvre, et bleu d’Auvergne, puis nous avons terminé le repas avec vin rouge, le White Label 2020, pour accompagner le dessert.

Après le repas, nous avons marché dans le village pour rejoindre la parcelle adoptée par Gourmet Odyssey, vieille de 80 ans et plantée en Carignan par la grand-mère de Charlotte.  Nous avons pris le temps de trouver chacun nos pieds de vigne et d’admirer le joli travail qu’ils représentaient. Quelques-uns d’entre nous ont même commencé à l’ébourgeonner, forts de leurs nouvelles compétences acquises le matin même !

 

Adoption de pieds de vigne bio, Terrasses du Larzac, Languedoc

 

Clément a ensuite expliqué tout le travail qui sera fait entre maintenant et les vendanges. La prochaine étape sera la floraison, qui devrait intervenir dans les semaines qui viennent.

Le retour au domaine, nous avons fini la journée par une visite rapide du chai pour voir où les raisins seront mis en cuve et transformés en vin. Nous y passerons plus de temps pendant les Journées Vendanges après l’été, et pendant les Journées Vinification l’année prochaine.

 

Découvrir tout le travail derrière une bouteille de vin

 

Merci à Charlotte et Clément d’avoir rendu cette journée si riche en informations et si passionnante. Nous avons hâte de revenir !

Ajouter un commentaire

Nos stages oenologiques au domaine en image : faire son vin bio en adoptant des vignes


C’est enfin le moment de choisir les gagnants du Concours Je Prends Mon Pied 2020 !  Chaque année les parents adoptifs de l’Expérience Vin Gourmet Odyssey ont l’occasion de voir leurs pieds de vigne adoptés lors des journées aux domaines. L’occasion de garder de beaux souvenirs et de les partager : malgré cette année particulière où toutes les journées n’ont pas pu être réalisées comme prévu, vous avez joué le jeu et merci à tous pour ces jolies photos qui nous rappellent les bons moments passés ensembles !

Voici notre sélection de finalistes pour le concours. Il y aura deux gagnants : celui sélectionné par  l’équipe Gourmet Odyssey pour l’originalité de la photo, et celui qui aura le plus de « likes » sur notre page Facebook. Maintenant c’est à vous de nous dire celle que vous préférez !

 

Stage vigne en coffret cadeau

 

Pour voir les photos en grand et voter, visitez notre page Facebook jusqu’au 15 décembre à 12h00 !  Attention à bien « liker » la photo qui vous plaît et non pas l’album en entier.

Les deux gagnants recevront un magnum de vin du domaine dans lequel se déroule leur Expérience Vin.
On attend avec impatience le 15 décembre pour découvrir les gagnants !

Les Expériences Vin de Gourmet Odyssey sont des parcours oenologiques avec nos vignerons partenaires, au cours desquels vous découvrirez les décisions et le travail du vigneron bio derrière une bonne bouteille de vin. Vous pourrez aller au domaine une journée complète pour tailler la vigne, récolter les raisins, découvrir les fermentations en cave ou le travail d’élevage et d’assemblage par exemple.

En savoir plus sur nos coffrets cadeau autour du vin bio.

Ajouter un commentaire

Faire votre propre vin bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc


Nous sommes ravis de compter un domaine viticole partenaire supplémentaire pour adopter des vignes bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc : Charlotte et Clément de Béarn, propriétaires vignerons du Château de Jonquières, rejoignent l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey !

Le superbe Château de Jonquières est un des plus vieux domaines viticoles et familiaux du Languedoc ; il fait partie de la même famille depuis plus de 900 ans ! Charlotte et Clément, la 32ème génération de vignerons au domaine familial, ont repris la partie vigne et vin du Château de Jonquières en 2014 des parents de Charlotte, et continuent de produire des vins bio renommés avec les raisins de leurs parcelles de vignes qui entourent le château classé monument historique. C’est le lieu parfait, avec des hôtes parfaits, pour découvrir tout le travail et le talent nécessaire pour élaborer des grands vins bio.

Charlotte et Clément se sont prêtés pour Gourmet Odyssey au traditionnel portrait que nous aimons partager avec vous pour mieux connaître nos partenaires vignerons.

Adoption de vignes bios Château de Jonquières Terrasses du Larzac

 

Charlotte et Clément, depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Charlotte : j’ai grandi à Jonquières puis fait des études commerciales en Irlande, en Grèce, à Paris, à Reims et puis à Pézenas pour une formation viticole.

Clément : j’ai grandi à Montpellier puis étudié à Montpellier et travaillé à Marseille, Lyon et Sydney.
Après une expérience estivale de table d’hôtes faites ensemble au Château de Jonquières, nous avons décidé de reprendre le domaine viticole à 24 ans, en sortie d’étude. 

Charlotte : Quand nous avons décidé de le reprendre, Clément n’avait jamais mis un pied dans une vigne, et ça faisait moins de deux ans que nous étions en couple. Quand nous l’avons annoncé à mes parents, ils étaient très agréablement surpris et nous ont accompagnés avec beaucoup de souplesse en nous disant qu’un retour en arrière était toujours possible. Avec le recul, nous ne regrettons pas ce choix de nous être lancé jeunes, avec beaucoup d’énergie, et d’inconscience certainement !

Quel a été votre parcours depuis la reprise du domaine ?

Nous avons pris la suite des parents de Charlotte en 2014 en achetant les vignes, les bâtiments, le matériel et les stocks. Nous vivons avec nos 2 filles au ramonétage du domaine situé dans la cour (historiquement c’est la maison du ramonet, le régisseur du domaine). Nous sommes totalement indépendants des parents de Charlotte, mais vivons tous ensemble à 6 dans la même propriété, avec nos vignes, notre potager et notre poulailler.

Nous sommes passés en Agriculture Biologique à la reprise et produisons 30 000 bouteilles en rouge blanc et rosé, vendues aussi bien en export, aux cavistes et restaurants en France caviste, et aussi aux clients particuliers.

Nous avons aussi enrichi l’offre du domaine avec des visites commentées de l’histoire des lieux, de la cave, et des dégustations. Nous proposons un bistrot éphémère tous les étés depuis 4 ans dans la cour du château et des concerts ou pièces de théâtre tous les 2 ans. Nous prenons aussi quelques locations pour des séminaires.

Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ? 

Nous avons déjà la chance de faire un métier aux journées très variées mais très concrètes, de ne pas voir les journées passer, de vivre en famille de manière très libre et réussie et de recevoir nos visiteurs et clients au domaine.

Mais un souvenir particulièrement émouvant est celui de la première récolte de notre premier plantier (notre bébé vigne), une plantation de grenache blanc en 2017 : superbe récolte épanouie !

Pour 2021 quels sont vos principaux défis ou projets ? 

Nous souhaitons avant tout poursuivre le développement d’une cuvée totalement hors gamme, lancée à petite échelle il y a deux ans, la cuvée White Label. Il s’agit d’un vin élaboré à partir de 100% de cépage Carignan, issu de vignes plantées par mon arrière grand-mère il y a 80 ans. Il est élevé en demi-muids de chêne français, ce sont de gros fûts épais utilisés à l’origine pour le transport des vins et alcools, ils contiennent entre 500 à 650 litres. Comme un disque vinyle pressé à très faible tirage et autoproduit, le white label, cette cuvée est donc pour le moment assez confidentielle !

Nous voulons également planter une vigne en sélection massale, c’est une vigne non clonée mais sélectionnée à partir des meilleurs pieds d’une vigne plutôt ancienne (plus de 40 ans), car elle fournira un patrimoine génétique plus riche. Cela permet d’avoir des pieds de vigne plus rustiques et de retrouver des caractéristiques qui se sont perdues peu à peu avec la pratique de clonage : par exemple d’avoir des maturités plus lentes, des résistances plus élevées à la coulure etc.

Nous avons aussi et déjà des défis quotidiens : avec deux années 2018 et 2019 avec -40% de récolte les doutes sur les conditions météorologique à venir sont omniprésents. Nous sommes aussi anxieux vis-à-vis de la commercialisation de notre production sous Covid-19 et dans contexte international du vin en berne. Mais nous allons continuer à être présents commercialement, toujours chercher à produire mieux et meilleur, chercher à affiner nos vins, à affirmer qui nous sommes à travers nos produits.

Une question que nos clients posent souvent : mais que fait les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Clément : pour ma part je cuisine, du pain, des gâteaux, des bourguignons, que j’accompagne de vins dénichés dans d'autres régions au gré de mes visites !

Charlotte : je me suis lancée dans la course à pieds il y a un an, j’ai un trail au compteur et envie de continuer !

Découvrez plus sur l’adoption de vignes au Château de Jonquières

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 €

Tags

Adoption Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignes Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens