Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Juin 2019

Le travail d’été dans la vigne en Vallée de la Loire


Le début de l’été est une période très chargée dans le vignoble. La croissance des plantes est rapide et le vigneron a beaucoup de tâches à faire pour garder le contrôle et assurer la qualité de la future récolte. Nous avons découvert tout cela lors de la Journée Découverte Gourmet Odyssey au Château de la Bonnelière dans le Val de Loire.
Parrainage vigne bio en Val de Loire

Nous avons commencé la journée dans la parcelle du Clos de la Bonnelière, juste à côté du château.  C’est là où se trouvent nos vignes adoptées, et nous les avons encouragées à produire de bons raisins pour les vendanges. Nous avons immortalisé notre rencontre avec quelques photos avec nos pieds !

Visite vignoble et rencontre vigneron Loire

Le vigneron, Marc Plouzeau, nous a ensuite expliqué tout le travail déjà réalisé cette année, et en particulier la taille, une tâche vitale et tellement importante pour contrôler le rendement et améliorer la qualité des raisins.
L’humidité en fin de printemps, combinée à la chaleur des dernières semaines, a permis à la végétation de pousser très rapidement. Et il y a tellement de choses à faire pour occuper le vigneron en vigne : Marc était ravi que nous venions l’aider pour la journée ! Il y avait 3 tâches qui nous attendaient en vigne.  

Stage vigne bio à Chinon

A cette période de l’année la vigne peut grandir de 10 cm par semaine. Pour protéger les baguettes fructifères, il faut les coincer entre les fils de palissage. Cela aide la vigne à supporter le poids des grappes, et cela les garde à l’abri du passage du tracteur dans les rangs de vigne. Il fallait donc d’abord relever les rameaux qui pendaient sur les côtés des vignes, en faisant attention de ne pas abîmer les bouchons floraux des futures grappes, puis attacher ensemble les fils pour les serrer. Enfin il fallait vérifier que toutes les branches étaient entre les fils, et bien réparties afin d’avoir le plus d’air possible qui circule entre les rameaux et les feuilles, ce qui aide le feuillage à sécher plus rapidement après les pluies et réduit les risques de propagation de maladies.

Stage vigne bio à Chinon

Malgré tout le soin apporté à la taille, il y a toujours des rejets ou bourgeons non désirés qui poussent, soit des bourgeons en double, soit des rameaux qui poussent trop bas sur les ceps et ne porteront pas de fruits. Ces rejets pompent l’énergie des vignes au détriment des rameaux qui portent les fruits. Il faut donc les enlever, à la main ou avec une sorte de petite bêche. Cette opération s’appelle l’ébourgeonnage. Marc nous a aussi expliqué que les vignes sont greffées sur des porte-greffes qui sont résistants au phylloxéra, et nous a montré la différence entre les rejets qui poussent depuis la greffe ou directement depuis le porte-greffe. Les porte-greffes sont aussi appelés “pieds américains” en référence à l’origine des porte-greffes.  

Ebourgeonnage cabernet france Val de Loire

Il n’y a pas que la vigne qui pousse rapidement : l’herbe et les fleurs sont en pleine croissance aussi. Le tracteur a été utilisé récemment dans la vigne pour labourer légèrement un rang sur deux, afin d’enlever fleurs et herbe. Les rangs non labouré sont tondus pour garder l’herbe courte et éviter ainsi que les champignons se répandent depuis les herbes sur la vigne. Quand on laboure, le tracteur est monté avec un soc spécial qui permet de passer autour des pieds de vigne.  Mais si l’espace entre deux pieds de vigne ou avec un poteau de palissage est trop petit, ce n’est pas possible de le faire passer. Dans ces cas la seule façon d’enlever l’herbe c’est à la main, avec une binette. C’était la troisième tâche que Marc nous avait réservé, et donc au travail !

Binage ou sarclage du cabernet franc Chinon

Après cette matinée bien remplie nous avions mérité notre apéritif ! Marc nous a servi un verre très rafraîchissant de “Perle Sauvage”, son vin naturellement pétillant issu de chenin blanc, accompagné de rillettes locales, de cake au chèvre maison et de gougères. Nous avons continué la dégustation au cours du repas : le croquant “Bonnelière”, un Touraine Sauvignon de 2018, s’alliait bien avec la terrine de poisson de l’entrée. Nous avons ensuite goûté des vins rouges avec le tajine en plat principal, le fromage et le dessert :  en commençant par le fruité “La Roche”, un Chinon de 2018, puis le plus complexe “Clos de la Bonnelière” 2017, le vin choisi par Gourmet Odyssey pour son Expérience Vin, et en finissant avec le charpenté “Chapelle”, un Chinon 2016.

Dégustation de vins bio de Chinon

L’après-midi nous sommes allés marcher dans les vignes, vers une parcelle que Marc a plantée récemment. Il nous a expliqué la plantation et les implications pour la quantité produite les premières années. Avant de planter une nouvelle parcelle, un autre type de culture est semé pour que le sol reprenne des forces. Puis les pieds de vigne nouvellement plantés ne produiront pas de raisins pour faire du vin pendant trois ans, suivis par plusieurs années d’une qualité moindre. Donc replanter c’est accepter de ne recevoir les fruits de ses efforts que bien des années après !

Stage viticulture bio en Vallée de la Loire

Marc nous a aussi parlé de son travail en agriculture biologique, comment les vignes étaient soignées, et des implications de la labellisation.

Visite de cave et dégustation de vin bio
Nous avons terminé la journée dans le chai de vinification au frais. Marc nous a expliqué brièvement ce qui arrivera aux raisins juste après les vendanges, et comment leur jus deviendra du vin. Nous y passerons plus de temps quand nous reviendrons pour les Journées Vendanges et Vinification.  
Merci à tous les participants pour cette belle journée. Nous avons hâte de revenir pour les vendanges fin septembre ou début octobre.

Découvrez comment adopter des vignes et participer à la production de votre vin bio en bouteilles personnalisées.

Ajouter un commentaire

La fleur de vigne dans les Côtes du Rhône


Le début du mois de juin est une période critique pour la vigne, comme nous l’avons découvert lors de la Journée Découverte Gourmet Odyssey au Domaine de la Guicharde dans les Côtes du Rhône méridionales. Nous y avons rejoint les vignerons, Arnaud et David, pour apprendre directement dans la vigne comment on la soigne pour produire le raisin de la meilleure qualité possible, et pour comprendre les principaux défis de la production en bio et en biodynamie.

  Journée découverte de la vigne en Côtes du Rhône

Après les présentations, nous avons traversé les champs d’oliviers pour marcher jusqu’aux vignes. Du haut de la colline, Arnaud nous a parlé du terroir unique du Massif d’Uchaux, dont la terre n’a jamais été recouverte par la mer, même il y a des millions d’années, ce qui apporte la fraîcheur dans le vin, fraîcheur qu’on ne trouve pas généralement dans les Côtes du Rhône.

Coffret expérience vigneron bio en Vallé du Rhône

Arnaud et David nous ont expliqué le travail réalisé jusqu’ici dans la vigne pour la campagne de cette année, nous montrant la méthode de taille, l’ébourgeonnage des ceps et comment le sol est labouré pour enlever les herbes.
Nous avons ensuite continué vers la parcelle suivante en haut de la colline. Arnaud nous a montré les deux cépages produits à cet endroit. A gauche les vignes de syrah, et à droite les grenaches. Les feuilles de syrah sont plus argentées et leur revers est légèrement poilu, tandis que les grenaches sont d’un vert plus intense et les feuilles plus douces.
La parcelle de grenache est celle où sont situés les pieds de vigne adoptés, et nous avons pris un peu de temps pour les visiter et les prendre en photo… Et pour les encourager à produire de beaux raisins pour la récolte de cette année !

Parrainage de vignes en biodynamie en Vallée du Rhône

Un parfum délicieux et délicat emplissait l’air : en regardant de plus près nous avons pu observer de toutes les petites fleurs blanches sur les vignes. La floraison se produit sur une courte période chaque année, juste une semaine, et c’est une période décisive pour la quantité de grappes de raisin produites pour les vendanges. Les vignes sont des plantes qui s’auto-pollinisent : le pollen tombe directement de l’étamine vers les stigmates. La météo est cruciale pour que cela se déroule correctement. S’il pleut le pollen ne peut pas féconder les stigmates, et s’il y a trop de vent le pollen est emporté loin des vignes. Heureusement les conditions étaient parfaites en ce jour de visite : soleil, vent léger et pas trop chaud.  

Stage viticulture bio en Côtes du Rhône

La vigne croît rapidement à cette période de l’année et depuis notre dernière visite le mois précèdent elle avait poussé de 30 à 50 cm. Pour garder la parcelle en ordre et aider la plante à supporter le poids des feuilles et des grappes à venir, la vigne est palissée sur fils. C’était notre tâche du jour !
Après une petite leçon de palissage, nous nous sommes répartis à deux dans les rangs et avons relevé les rameaux, en faisant attention de ne pas endommager la fleur, et en s’assurant de les coincer entre deux fils de palissage, que nous avons relevés pour arriver à hauteur des rameaux. Et pour fixer les fils nous avons utilisé des attaches  biodégradables.

Participer à la production de son Côtes du Rhône bio

A ce stade nous commencions à avoir faim et soif, donc nous sommes revenus au domaine dans la cour ombragée. Pour l’apéritif nous avons dégusté un rosé, Le 18, et un vin blanc, Autour de la Chapelle. Et pour accompagner le délicieux repas local, nous avons bu les vins rouges Pur Rouge 2016, Terroir du Miocène 2015 et Genest Massif d’Uchaux 2018.
Après le déjeuner, nous sommes retournés en vigne pour parler du travail qui restait à faire jusqu’aux vendanges. Nous avons aussi écouté Arnaud nous parler de la viticulture et de la conduite de la vigne en bio et en biodynamie, un sujet qui a généré beaucoup de questions et de réflexions sur la façon de travailler en harmonie avec la nature. 

Coffret cadeau visite domaine biodynamie

La journée s’est terminée pour une visite du chai de vinification pour voir le lieu où sont fermentés et élevés les vins.  Nous y passerons plus de temps quand nous reviendrons pour les vendanges en septembre, et pendant les Journées Vinification l’année prochaine. 

Ajouter un commentaire

Le Relevage des vignes bio palissées à Bordeaux


En ce début juin nous nous retrouvons au Château Coutet sur les bords de la Dordogne à 800 m du village de Saint-Emilion pour une Journée Découverte Gourmet Odyssey, ayant pour objectif de comprendre comment la vigne est soignée afin d’obtenir la récolte 2019.

Les présentations sont faites autour d’un café et de viennoiseries. Matthieu, vigneron au domaine, sera notre guide pour la journée. Il travaille toute l’année avec son père et son cousin pour perpétuer le travail de viticulture bio en famille instauré il y a 400 ans sur le domaine.

Visite vignoble de Saint-Emilion

Ce domaine de 16ha se tient en un seul bloc que nous parcourons à pied. Matthieu nous explique les différentes tâches en vigne tout au long de l’année. La taille en hiver, le travail du sol en tracteur et à cheval, et les opérations manuelles sur la vigne au printemps.

Nos pieds de vignes adoptés sont sur la parcelle de Peycocut. Nous sommes sur le plateau calcaire, à un des points culminants de l’appellation. On domine la vallée de la Dordogne, la vue y est splendide. Chacun trouve devant ses pieds de vignes adoptés une petite ardoise avec son nom. Le cadre magnifique promet de beaux souvenirs photographiques.

Parrainage vigne bio Saint-Emilion

A cette période de l’année la vigne a beaucoup poussé et le relevage a lieu en vigne. Le relevage est une opération vitale de la conduite des vignes palissées. La vigne est une liane qui se développe en trois dimensions dans l’espace. Le but du palissage est de contenir la vigne dans un espace en deux dimensions. En effet, nous avons besoin de passer en tracteur et à cheval entre les rangs sans casser les rameaux qui sont porteurs des futures grappes. Le printemps est l’époque qui nécessite le plus de passage en tracteur. Il faut maîtriser l’enherbement, par des tontes régulières ou un travail du sol. Il faut aussi protéger la vigne des maladies cryptogamiques en pulvérisant des produits naturels de contact.

Vignes bio à adopter dans le bordelais

Nous devons donc relever les rameaux qui tombent entre les rangs et les bloquer entre les fils de fer du palissage pour libérer l’espace entre les rangs. Ce sera notre tâche pour la matinée, et après quelques explications détaillées de Matthieu chaque parent adoptif s’y attèle avec soin.

Stage viticulture bio Château Coutet
Stage viticulture bio Saint-Emilion

La pelouse devant le château nous sert ensuite de terrain de jeu pour l’apéritif. Nous commençons avec le château Belles Cimes 2015, second vin du château. Ce vin au fruité agréable, provient des jeunes vignes du domaine. Il permet de conserver une qualité optimale tous les ans pour le premier vin, le Château Coutet.

Dégustation vin bio Saint-Emilion
Nous goûtons le Château Coutet 2014 avec de la charcuterie servie en entrée. Il montre une grande finesse et une jolie profondeur. Le Château Coutet 2016 présente plus de structure et de maturité, dû au millésime, il sera parfait avec le plat principal.

Nous avons la chance de goûter la cuvée Demoiselles 2014 avec le fromage. C’est une cuvée confidentielle du domaine. Un assemblage de vignes presque centenaires sur le plateau calcaire. Elles sont travaillées à cheval et chaque opération manuelle est effectuée avec la plus grande attention et précision. La puissance et la finesse des tanins proviennent de ce terroir unique de Saint-Emilion.

Après le repas et de retour dans les vignes, Matthieu nous explique les difficultés mais surtout la fierté de cultiver ses vignes en agriculture biologique. Cette pratique est conservée depuis 4 siècles au Château Coutet. Elle comporte des risques sur la quantité de production dans les millésimes difficiles mais se ressent sur la qualité des vins.

Enfin la visite du chai clôt cette journée pleine d’enseignements. Nous y reviendrons pour les vendanges et y passerons plus de temps pour les Journées Vinification.

Nous remercions chaleureusement Matthieu pour son accueil et sa disponibilité tout au long de la journée.

 


En savoir plus sur l’adoption de vignes et la production de vin bio à Saint-Emilion.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens