Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Château de Jonquières

Faire votre propre vin bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc


Nous sommes ravis de compter un domaine viticole partenaire supplémentaire pour adopter des vignes bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc : Charlotte et Clément de Béarn, propriétaires vignerons du Château de Jonquières, rejoignent l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey !

Le superbe Château de Jonquières est un des plus vieux domaines viticoles et familiaux du Languedoc ; il fait partie de la même famille depuis plus de 900 ans ! Charlotte et Clément, la 32ème génération de vignerons au domaine familial, ont repris la partie vigne et vin du Château de Jonquières en 2014 des parents de Charlotte, et continuent de produire des vins bio renommés avec les raisins de leurs parcelles de vignes qui entourent le château classé monument historique. C’est le lieu parfait, avec des hôtes parfaits, pour découvrir tout le travail et le talent nécessaire pour élaborer des grands vins bio.

Charlotte et Clément se sont prêtés pour Gourmet Odyssey au traditionnel portrait que nous aimons partager avec vous pour mieux connaître nos partenaires vignerons.

Adoption de vignes bios Château de Jonquières Terrasses du Larzac

 

Charlotte et Clément, depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Charlotte : j’ai grandi à Jonquières puis fait des études commerciales en Irlande, en Grèce, à Paris, à Reims et puis à Pézenas pour une formation viticole.

Clément : j’ai grandi à Montpellier puis étudié à Montpellier et travaillé à Marseille, Lyon et Sydney.
Après une expérience estivale de table d’hôtes faites ensemble au Château de Jonquières, nous avons décidé de reprendre le domaine viticole à 24 ans, en sortie d’étude. 

Charlotte : Quand nous avons décidé de le reprendre, Clément n’avait jamais mis un pied dans une vigne, et ça faisait moins de deux ans que nous étions en couple. Quand nous l’avons annoncé à mes parents, ils étaient très agréablement surpris et nous ont accompagnés avec beaucoup de souplesse en nous disant qu’un retour en arrière était toujours possible. Avec le recul, nous ne regrettons pas ce choix de nous être lancé jeunes, avec beaucoup d’énergie, et d’inconscience certainement !

Quel a été votre parcours depuis la reprise du domaine ?

Nous avons pris la suite des parents de Charlotte en 2014 en achetant les vignes, les bâtiments, le matériel et les stocks. Nous vivons avec nos 2 filles au ramonétage du domaine situé dans la cour (historiquement c’est la maison du ramonet, le régisseur du domaine). Nous sommes totalement indépendants des parents de Charlotte, mais vivons tous ensemble à 6 dans la même propriété, avec nos vignes, notre potager et notre poulailler.

Nous sommes passés en Agriculture Biologique à la reprise et produisons 30 000 bouteilles en rouge blanc et rosé, vendues aussi bien en export, aux cavistes et restaurants en France caviste, et aussi aux clients particuliers.

Nous avons aussi enrichi l’offre du domaine avec des visites commentées de l’histoire des lieux, de la cave, et des dégustations. Nous proposons un bistrot éphémère tous les étés depuis 4 ans dans la cour du château et des concerts ou pièces de théâtre tous les 2 ans. Nous prenons aussi quelques locations pour des séminaires.

Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ? 

Nous avons déjà la chance de faire un métier aux journées très variées mais très concrètes, de ne pas voir les journées passer, de vivre en famille de manière très libre et réussie et de recevoir nos visiteurs et clients au domaine.

Mais un souvenir particulièrement émouvant est celui de la première récolte de notre premier plantier (notre bébé vigne), une plantation de grenache blanc en 2017 : superbe récolte épanouie !

Pour 2021 quels sont vos principaux défis ou projets ? 

Nous souhaitons avant tout poursuivre le développement d’une cuvée totalement hors gamme, lancée à petite échelle il y a deux ans, la cuvée White Label. Il s’agit d’un vin élaboré à partir de 100% de cépage Carignan, issu de vignes plantées par mon arrière grand-mère il y a 80 ans. Il est élevé en demi-muids de chêne français, ce sont de gros fûts épais utilisés à l’origine pour le transport des vins et alcools, ils contiennent entre 500 à 650 litres. Comme un disque vinyle pressé à très faible tirage et autoproduit, le white label, cette cuvée est donc pour le moment assez confidentielle !

Nous voulons également planter une vigne en sélection massale, c’est une vigne non clonée mais sélectionnée à partir des meilleurs pieds d’une vigne plutôt ancienne (plus de 40 ans), car elle fournira un patrimoine génétique plus riche. Cela permet d’avoir des pieds de vigne plus rustiques et de retrouver des caractéristiques qui se sont perdues peu à peu avec la pratique de clonage : par exemple d’avoir des maturités plus lentes, des résistances plus élevées à la coulure etc.

Nous avons aussi et déjà des défis quotidiens : avec deux années 2018 et 2019 avec -40% de récolte les doutes sur les conditions météorologique à venir sont omniprésents. Nous sommes aussi anxieux vis-à-vis de la commercialisation de notre production sous Covid-19 et dans contexte international du vin en berne. Mais nous allons continuer à être présents commercialement, toujours chercher à produire mieux et meilleur, chercher à affiner nos vins, à affirmer qui nous sommes à travers nos produits.

Une question que nos clients posent souvent : mais que fait les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Clément : pour ma part je cuisine, du pain, des gâteaux, des bourguignons, que j’accompagne de vins dénichés dans d'autres régions au gré de mes visites !

Charlotte : je me suis lancée dans la course à pieds il y a un an, j’ai un trail au compteur et envie de continuer !

Découvrez plus sur l’adoption de vignes au Château de Jonquières

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 139 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens