Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Actualités du vin

Des supers Journées Vendanges dans la Loire


Les beaux jours du week-end dernier nous ont permis d’accueillir les participants des Journées Vendanges au Château de la Bonnelière sous un soleil radieux à Chinon.  Nous y étions pour découvrir tout le travail de vigneron pendant les vendanges, et nous avons appris qu’il y a beaucoup plus à faire que juste cueillir les raisins !

 

Venez Participer au Journées Expériences De Gourmet Odyssey adoptez des vignes bio

 

Pour beaucoup c’est une grande première avec Gourmet Odyssey.  Marc Plouzeau, le vigneron et propriétaire du domaine, nous accueille autour du traditionnel café-croissant, pour se présenter, raconter l’histoire de son domaine et parler de ce millésime 2021, qui n’as pas été de tout repos.
En effet, entre des gelées tardives et un été pluvieux, Marc n’était pas forcément serein pour les vendanges. Fort heureusement, les vieux proverbes vignerons disent “septembre fait le vin” et c’est tout à fait ce qui s’est passé cette année ! Le beau temps a permis aux grappes de gagner en maturité et d’être prête pour des vendanges, même si un peu plus tardives que d'habitude.  
Pour le samedi, Marc avait gardé pour nos vendangeurs d’un jour, une de ses parcelles, à l’histoire exceptionnelle.
Bien caché dans un petit village de la rive gauche de la Vienne, se trouve un petit château dont même Rabelais a parlé dans ses écrits ! Au pied de ce château, se trouve un tout petit clos, moins de la moitié d’un hectare. Ce clos à la particularité d’avoir été épargné par le phylloxéra, le ravageur qui a détruit près de 80% du vignoble français vers 1890. Les pieds sont donc non-greffés et sont reproduits à partir des pieds anciens.
Une véritable vigne patrimoniale, qui demande un soin bien particulier tout au long de l’année (beaucoup de travail manuel, pas de tracteur, utilisation du cheval…) et qui se récolte donc à la main !
Le dimanche nous avons vendangé une partie du Clos de la Bonnelière, la parcelle où se trouvent les pieds de vignes adoptés par les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey.

 

Adoptez des vignes bio dans la loire

 

Après les instructions reçues sur quelles grappes à vendanger et comment les couper, nous avons acceptés notre mission et nous avons commencé la récolte de raisins.  Il y avait moins de raisins que d’habitude, alors les grappes que nous avons récolté ont été très précieuse.
Nous avons rempli les sceaux avec des raisins, et puis nous les avons versé dans les cagettes.  Dans la bonne humeur et avec une équipe motivée chaque journée, l’affaire a été rondement menée !

 

Venez vivre une experience unique en adoptant des vignes bio avec Gourmet Odyssey

 

Au retour au domaine, c’est déjà l’heure de l’apéritif et du déjeuner ! Les travaux de chai attendront.  Le repas est le moment idéal pour déguster les vins de Marc, qui produit une grande gamme de vins (bulles, blanc, rosé, et bien sûr rouge, nous sommes à Chinon !) Ce moment de partage est toujours très apprécié des convives qui ont du mal à quitter la table. Mais notre journée n'était pas finie et il fallait encuver les raisins.

 

Adoption de pieds de vignes bio Gourmet Odyssey

 

Marc travaille en parcellaire, c’est à dire qu’il ne mélange pas ses raisins, il les sépare en fonction des endroits d’où ils proviennent. Nous allions donc faire la même chose pour nos vendanges respectives.
Nous avons trié la récolte à la main pour enlever des feuilles ou des baies pas mûres avant de l’encuver par gravité. Marc utilise pour cela un conquêt qui est soulevé par un chariot élévateur et qui s’ouvre pour faire tomber les raisins dans la cuve. Cela permet de ne pas abîmer la récolte. Là aussi une opération rondement menée !

 

Participer aux vendanges avec Gourmet Odyssey expèrience unique

 

Marc nous a ensuite expliqué le travail de vigneron au chai pendant les vendanges pendant les phases de macération et fermentation.  C’est important de suivre de près la transformation du sucre dans le jus de raisin en alcool, pour maitriser la vitesse, et garder le maximum de potentiel gustatif et aromatique.  A travers les remontages et pigeages, Marc et son équipe extrait les tanins et couleur des peaux de raisins pour donner plus de matière et structure au vin.

 

Vivez une experience unique dans la loire en adoptant des vignes bio

 

La journée touchait donc à sa fin pour nos participants, après le grand ménage final ! Nos parfaits vendangeurs du jours ont participé à toutes les étapes d’une journée avec un grand professionnalisme et une belle motivation !
Merci encore à eux et nous espérons les retrouver très vite !

La prochaine étape dans cette aventure œnologique sera les Journées Vinification l’année prochaine pour découvrir tout le travail en cave après les vendanges jusqu’à la mise en bouteille.

Ajouter un commentaire

Journée Vendanges en Alsace au Domaine Stentz-Buecher


Samedi dernier, nous étions en Alsace pour la Journée Vendanges au Domaine Stentz-Buecher.  Notre mission était de récolter les raisins de pinot noir situés dans le vignoble du Grand Cru Steingrubler et de découvrir le travail en cave pendant les vendanges.

 

Journée experience vendanges dans les vignes avec Gourmet Odyssey

 

Le Domaine Stentz-Buecher est dirigé par, Céline et Stéphane, frère et sœur.  Après une brève introduction à la journée et au domaine, nous nous sommes dirigés directement vers le vignoble, et avons grimpé jusqu'à la parcelle « Steingrubler », en admirant les vues magnifiques en chemin.  Céline nous a expliqué comment cueillir les raisins, et comment choisir les raisins à ramasser et ceux à ne pas toucher.

Nous avons ensuite reçu chacun une paire de sécateurs et un seau et avons été répartis par deux sur une rangée.  Nous avons commencé à récolter les raisins, d'abord avec précaution, en décidant quels raisins devaient être mis dans les seaux.  L'année a été compliquée pour les vignerons d'Alsace, d'abord à cause du gel du printemps qui a touché une grande partie des régions viticoles françaises, puis à cause de l'été humide qui a vu le mildiou toucher de nombreux vignobles.  Ces deux phénomènes ont entraîné une production de raisins bien inférieure à la normale, ce qui rend les raisins que nous avons récoltés d'autant plus précieux !

 

Adoptez des pieds de vignes chez Gourmet Odyssey

 


Nos seaux se sont rapidement remplis, et nous les avons passés sous les rangs à l'un des porteurs qui attendaient.  Les raisins étaient alors versés dans le panier sur leur dos, et les seaux vides repartaient pour le prochain remplissage.

 

Partcipez aux vendanges en alsace avec Gourmet Odyssey

 


Les porteurs transportaient ensuite les raisins jusqu'au tracteur et les basculaient dans la remorque.  C'est un travail physique car les paniers deviennent vite lourds, et le vignoble de Steingrubler est situé sur une pente assez raide !

 

Cadeau personnalisé adoption des pieds de vignes bio Gourmet Odyssey

 


Le temps passe vite quand on s'amuse, et avant de nous en rendre compte, nous étions arrivés au fond du vignoble et à la fin des rangs.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le vignoble Rosenberg, où se trouvent nos vignes d'adoption.  Celles-ci avaient été vendangées plus tôt dans la semaine, car les raisins avaient atteint leur maturité optimale et ne pouvaient plus attendre.  Nous nous sommes répartis dans les rangs à la recherche de la plaque nominative désignant le point de départ de chacune de nos micro-parcelles et avons pris quelques photos pour immortaliser le moment.

 

Adoptez des vignes bio en alsace avec Gourmet Odyssey

 


Nous avons ensuite suivi les raisins jusqu'au chai, où Stéphane nous attendait pour mettre les raisins dans la cuve.  Nous avons vidé les grappes de raisin dans un égrappoir qui sépare les baies des rafles.

 

Venez récolter du pinot noir en alsace grâce aux journées expériences Gourmet Odyssey

Les raisins tombent ensuite dans une cuve.  Stéphane nous a expliqué comment la fermentation va transformer le raisin en vin, et le travail nécessaire pour extraire la couleur et les tanins des peaux lors de la macération.

 

 

Découvrez le travail en cave avec les journées expériences de Gourmet Odyssey

 


Nous nous sommes ensuite dirigés de nouveau dans la cour pour la dégustation de vins que Céline avait préparée afin de découvrir les gammes des vins bio produits au Domaine Stentz-Buecher. Après le mousseux Crémant d'Alsace, nous avons dégusté le Pinot Gris Rosenberg 2019, le vin choisi par Gourmet Odyssey Expérience, suivi de l'élégant Sylvaner Vielles Vignes 2016, et du délicieux Riesling Ortel 2018.  Puis est venu l'intense Pinot Noir Old Oak 2018, qui est le vin issu des vignes que nous avions cueillies.

 

Dégustez des vins biologiques avec des journées experiences Gourmey Odyssey

 


Au cours du déjeuner, nous avons dégusté les vins Pinot Blanc et Pinot Noir Tradition 2019, pour terminer par l’aromatique Gewurztraminer Rosenberg 2018.

De retour dans la fraîcheur de la cave, Stéphane a ensuite expliqué comment les raisins blancs sont pressés et clarifiés dans les cuves de rétention durant deux jours avant d'être soutirés pour séparer le jus clair des matières solides qui se sont déposées au fond de la cuve.

 

Vivre une expérience unique grâce aux journées expériences Gourmet Odyssey

 


Nous avons terminé la journée dans la salle où les vins blancs fermentent et vieillissent. Stéphane nous a expliqué comment il surveille de près les vins pendant la phase de fermentation, lorsque le sucre se transforme en alcool.  Nous passerons plus de temps ici pendant les Journées Vinification Gourmet Odyssey l'année prochaine pour découvrir le reste du processus de vinification et voir comment notre vin se transforme.

Et c'est ainsi que la journée s'est terminée.  Un grand merci à Céline et Stéphane pour cette journée très agréable.

Ajouter un commentaire

Participez aux vendanges d’une parcelle de Saint-Emilion Grand Cru


Nous nous retrouvons à Saint Emilion en cette fin septembre pour les Journées Vendanges de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey en compagnie des vignerons du Château Coutet. L’objectif de ces journées est de participer à la récolte des raisins et de suivre leur chemin jusqu’en cuve pour découvrir tout le travail au domaine en période de vendanges.  C’est un moment intense pour les vignerons et passionnant à vivre !

 

Adoptez des pieds de vigne bio et participez aux vendanges

 

Nous profitons du café et des viennoiseries offertes par Gourmet Odyssey pour faire connaissance avec Mathieu, Alain et Adrien, les vignerons du Château, et Benoît,  l'œnologue de Gourmet Odyssey. L’histoire familiale a démarré il y a plusieurs centaines d’années dans cette région viticole sur la rive droite bordelaise.

Nous commençons notre visite de ce lieu chargé d’histoire en nous dirigeant vers la parcelle où se trouvent nos pieds de vigne adoptés. Ils poussent sur le meilleur de terroir de l’Appellation qui est le prestigieux plateau calcaire saint-emilionnais. Ce sont des vieilles vignes qui donnent parmi les meilleurs raisins du domaine. La vue est splendide. Nous apercevons le clocher du village à quelques centaines de mètre ainsi que la vallée de la Dordogne en contrebas. Chacun en profite pour immortaliser ce moment magnifique devant ses pieds de vigne.

 

Parrainage ceps de vigne bio à Saint-Emilion, Bordeaux

 

Nous revenons vers le chai pour nous équiper pour démarrer les vendanges. Les vignerons nous expliquent quels sont les bons raisins à couper et ceux à laisser sur la vigne ou à faire tomber par terre. Les bonnes grappes sont situées dans la même zone de la plante, non loin du fil d’attache. Les grappes situées sur la zone supérieure du palissage sont des grappillons ou également appelés arlots. Ces grappes sont apparues plus tardivement sur la vigne et ne sont donc pas mûres au moment des vendanges. On préfère donc éviter de les récolter car cela diminuerait la qualité du vin.

 

Découvrez le travail de vigneron pendant les vendanges

 

Chacun a un sécateur dans une main et un panier dans l’autre et est fin prêt pour commencer la récolte du millésime. Nous coupons des raisins de merlot, un des cépages majoritaires du domaine, dans le coteau argilo-calcaire. Nous sommes deux par rang, un de chaque côté mais pas exactement l’un en face de l’autre pour éviter de couper les doigts de son binôme !

 

Coffret cadeau pour assister aux vendanges à Bordeaux

 

Nous vidons nos seaux dans des cagettes que deux personnes dénommées « porteurs » ramènent sur la remorque du tracteur.

 

La récolte du jour

 

Les grappes sont basses et par moment cachées derrières les feuilles. Il faut être attentif pour ne pas en oublier et ne pas se couper les doigts. Nous finissons la matinée après quelques rang de récoltées en suivant le tracteur jusqu’au chai pour rincer le matériel et le ranger.

Le verre de Clairet proposés pour l’apéritif nous rafraîchit et éveille nos papilles pour le repas et la dégustation des vins du domaine. C’est un vin atypique, entre le rouge et le rosé, qui à la base était produit par le domaine pour leur consommation personnelle et qui, devant son succès, a maintenant toute sa place dans la gamme à côté des Saint Emilion Grand Cru.

Nous sommes impatient de passer à table après notre mâtiné bien chargée. Une salade vigneronne en entrée pour accompagner le Château Belles Cimes 2019, le deuxième vin du domaine. Ce sont les jeunes vignes de la propriété qui donnent un vin plutôt sur le fruit et qui se gardera une dizaine d’années.

 

Un repas à midi et dégustation de vins bio du domaine sont inclus

 

La pintade farcie à l’aiguillette de canard avec son jus de morilles et foie gras challenge à merveille la complexité du Château Coutet 2017. C’est un assemblage des quatre cépages de la propriété, merlot, bouchet, pressac et cabernet sauvignon et des trois terroirs, le plateau calcaire, le coteau argilo-calcaire et le bas de côte sableux. Nous nous régalons.

Nous finissons le repas avec la cuvée Demoiselle, une sélection parcellaire de très vieilles vignes sur le plateau calcaire. Elles sont travaillées au cheval et un soin minutieux est apporté à chaque étape de sa confection. Un délice. Une finesse et une longueur qui nous ravissent pour conclure cette dégustation. C’est un vin qui est taillé pour traverser le temps.

L’après midi est consacré à la deuxième étape des vendanges, le tri et l’encuvage des raisins. Nous participons au tri manuel des raisins comme il est effectué pour la cuvée Demoiselle. Nous séparons à la main les baies des rafles de raisins.

 

Découvrez le travail de tri de raisin

 

Nous finissons la journée par une visite du cuvier. Les vignerons nous expliquent le stade de macération et les premières étapes des fermentations pour transformer le raisin en vin et nous donnent rendez vous pour les Journées Vinification pour pouvoir goûter le vin en cours d’élevage et mieux comprendre le travail en cave de vinificateur.

 

Les vigenrons expliquent le travail au chai pendant les vendanges

 

Un grand merci aux vignerons pour leur accueil et leur pédagogie pour nous expliquer leur travail et nous transmettre leur passion pour la viticulture.

Ajouter un commentaire

Journée Vendanges dans le Languedoc


La saison des vendanges est de retour, et le weekend dernier, nous nous sommes rendus dans la région viticole des Terrasses du Larzac, dans le Languedoc, pour une Journée Vendanges au Château de Jonquières. Le soleil brillait et les raisins étaient arrivés à une maturité parfaite pour être récolté, toutes les conditions étaient réunies pour passer une journée exceptionnelle.

 

Cadeau amateur de vin pour journée vendanges dans le Languedoc

 

Après une rapide présentation de la cave, de la région, et de l'histoire de la famille par Charlotte et Clément, la 32e génération de vignerons du domaine, nous nous sommes dirigés vers la parcelle de vignes de syrah que nous devions récolter.  Charlotte nous a expliqué quels raisins étaient à vendanger et comment les vendanger, et elle nous a également montré les raisins qui ne devaient pas être sélectionné afin de s'assurer que seuls les biens mûrs soient utilisés pour faire le vin.

 

Adoption pieds de vignes dans le Languedoc

 

Clément nous a ensuite équipé chacun d'un seau et d'une paire de sécateurs, et nous a réparti chacun dans nos rangs.  Nous avons alors commencé à vendanger tranquillement en vérifiant que nous avions bien compris les indications de Charlotte.  Puis nous avons vite pris le coup de main, et les seaux se sont rapidement remplis.

 

Coffret cadeau adoption pieds de vigne bio au château de Jonquières

 

La tâche a été simplifiée par la qualité des raisins, qui étaient en très bon état et ne nécessitaient donc que très peu de tri.  En cas de doute sur la maturité d'un raisin, le meilleur moyen de le savoir est de le goûter, et nous n'avons pas eu besoin d'être incités à le faire !  On sent tout de suite si le raisin est mûr, car il est très sucré.  Les raisins immatures, même s'ils paraissent mûrs au premier abord, sont encore trop acides.

 

Journée Vendanges dans la région viticole des Terasses du Larzac

 

Après avoir rempli nos seaux, nous les avons vidés dans des caisses, que nous avons ensuite chargées sur la remorque derrière le tracteur.  Puis nous sommes retournés dans les rangs pour continuer notre récolte.

 

Participez à la récolte de raisin dans le Languedoc lors des Journées Vendanges chez Gourmet Odyssey

 

Après avoir vendangé tous les raisins de la parcelle de Syrah, nous avons ensuite suivi leur parcours jusqu'au chai.  Nous avons alors vidé les caisses dans l’érafloir pour séparer les raisins des rafles.

 

Journée Experience Vendanges au Château de Jonquières

 

Les rafles sont éjectées de la machine et seront répandues dans le vignoble pour redonner des nutriments au sol.

 

Adoptez des pieds de vigne chez Gourmet Odyssey

 

Les raisins tombent dans la pompe qui les transporte vers la cuve où ils vont commencer le processus de vinification.

 

Experience vins adoption de pieds de vigne Gourmet Odyssey

 

Après le programme complet de la matinée, nous nous sommes rendus dans la cour du château, où Charlotte nous a servi un délicieux verre de vin blanc Lansade 2020, un vin minéral composé de 70% de Chenin Blanc et de 30% de Grenache Blanc.

 

Dégustation de vin lors des journées experiences vendanges Gourmet Odyssey

 

Nous nous sommes ensuite attablés pour un délicieux déjeuner, préparé par un traiteur local, en commençant par une entrée de terrine de porc aveyronnais et de taboulé, le tout accompagné du rouge Lansade 2020, le vin choisi par Gourmet Odyssey pour l’Expérience Vin.  Puis nous avons dégusté le rouge Baronnie 2019, plus riche, avec le plat principal composé de canard, le blanc Baronnie 2020 avec le plateau de fromages, et nous avons terminé avec le White Label 2020, un vin clair, fruité, rond et frais associé à un macaron à la fraise.

Après le déjeuner, nous nous sommes promenés dans le village et les vignobles pour visiter la parcelle où se trouvent nos vignes d'adoption.  Elles étaient très bien garnies de raisins, mais ils n'étaient pas encore assez mûrs pour être cueillis.  Nous avons pris quelques minutes pour situer notre micro-parcelle de vigne et prendre quelques photos souvenirs !

 

Vivez l'experience Gourmet odyssey en adoptant des pieds de vignes bio dans le Languedoc

 

Les vendanges ne se limitent pas seulement à la récolte des raisins !  De retour au chai, il y a beaucoup à faire, et c'est là que Clément passe le plus clair de son temps pendant les vendanges.  Il nous a expliqué le processus de fermentation et comment il maintient le moût en contact avec les peaux pendant la macération afin d'extraire la couleur et les tanins de la peau et des pépins du raisin.

 

Vivez une expérience le temps d'une journée vendanges dans le Languedoc

 

Il nous a montré le mustimètre qu'il utilise pour analyser la teneur en sucre du jus qui diminue au cours de la fermentation lorsque le sucre se transforme en alcool.  Il a également expliqué les différences entre la vinification des vins rouges, blancs et rosés.

 

Coffret cadeau Journée vendanges au Château de Jonquières

 

Nous avons terminé la journée par une dernière dégustation, d'abord du jus des raisins que nous avions récoltés le matin même, qui était délicieusement sucré et très savoureux.  Nous l'avons ensuite comparé au jus d'une autre cuve de syrah qui avait été récoltée plus tôt dans la semaine et qui avait déjà commencé à fermenter, en notant la différence de couleur, d'odeur et de goût.

Un grand merci à Charlotte et Clément pour leur accueil chaleureux, et à tous les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey pour leur travail et leur bonne humeur tout au long de la journée !  Nous reviendrons au Château de Jonquières l'année prochaine pour les Journées Vinification afin de découvrir le travail qui nous attend pour l'élevage, l'assemblage, et la mise en bouteille des vins.

Ajouter un commentaire

La vinification et l’élevage des vins bios d’alsace à Wettlosheim


Aujourd’hui nous avons rendez-vous avec la famille Stentz-Buecher au domaine en Alsace pour parler de la vinification et de l’élevage de leurs vins bios. Le domaine est une histoire familiale comme nous l’a présenté Céline, qui a repris le domaine avec son frère Stéphane. Ils ont tous les deux des parcours de vignerons très différents et se complètent dans leur travail et dans leur façon de voir le vin. Ils nous attendent aujourd’hui pour nous parler de leur philosophie du vin et de tout ce qu’ils font en cave, une fois les raisins récoltés, pour produire de très bons vins.

Nous faisons d’abord un passage dans les vignes, car c’est ici que tout commence, sur l’une des 74 parcelles qui composent les 12 hectares de vignoble du domaine. Un découpage en petites parcelles nécessaire pour exprimer toute la diversité des 7 cépages de l’appellation - Pinot Noir en rouge, Pinot Blanc, Pinot Gris, Sylvaner, Muscat, Riesling, et Gewurztraminer en blanc - présents au domaine, et plantés sur les différents terroirs en coteau et en plaine.

 

Adoptez des pieds de vigne bio en Alsace

 


Nous commençons par la visite de la parcelle de Pinot Gris Rosenberg où sont plantées nos vignes adoptées: on voit qu’elles ont déjà été palissées, et que la fleur est juste passée, on voit déjà les petits grains qui vont devenir des raisins. Il semble à Céline qu’elle a encore poussé depuis la veille ! C’est possible car en ce moment avec la chaleur et la pluie la vigne peut pousser de 2 cm par jour. Nous prenons le temps de prendre quelques dernières photos avec la vigne, car pour le millésime 2020 c’est la dernière fois que nous venons.

 

Cadeau original amateurs de vin bio

 

Sur le chemin du retour on regarde les différentes parcelles, leur emplacement, leur exposition au soleil, les types de sols. Tout ce qui fait le terroir et que l’on retrouvera dans le vin et ses arômes.

 

Cadeau pour passer la journée avec la vigneronne

 

De retour au domaine, avant de passer à la pratique on parle un peu de la dégustation et de la perception des arômes. On peut tous déguster, et même si on ne peut pas toujours mettre des mots sur ce que l’on ressent, on peut déjà savoir ce que l’on aime ou l’on n’aime pas.

Car tout est question de perception : c’est une expérience unique et personnelle. En effet plusieurs organes servent à la dégustation : ils sont stimulés et envoient une multitude d’informations à notre cerveau, qui doit se débrouiller pour trier ces informations et les traiter. Nos oreilles nous permettent par exemple de percevoir l’effervescence des crémants. Nos yeux permettent d’apprécier la couleur d’un vin, son intensité et sa teinte, mais aussi sa viscosité, sa brillance, sa limpidité. Notre nez ajoute des informations liées aux odeurs, et notre bouche aux saveurs, aux flaveurs, à la texture. Donc chaque personne peut ressentir différemment toutes ses informations, et la bonne nouvelle c’est qu’en s’entraînant on peut tous ressentir toutes ses informations.

Ensuite nous abordons le sujet des arômes, et d’où ils viennent : sont-ils primaires (issus du terroir et du fruit), secondaires (nés pendant la fermentation), ou tertiaires (nés pendant l’élevage et le vieillissement du vin) ? Pour nous aider à sentir la différence Céline propose un petit jeu en nous faisant déguster des vins à l’aveugle : dans un verre complètement opaque et avec des chaussettes sur les bouteilles, de façon à ne compter que sur notre nez et notre bouche.

 

Cadeau stage oenologie avec le vigneron en Alsace

 

Nous dégustons les vins par deux afin de voir quel est l’élément différent à chaque fois et pourquoi : par exemple nous dégustons en premier un Pinot Blanc Tradition, avec des arômes de pêche blanche, en bouche il est équilibré et d'une très belle fraîcheur. Ensuite nous dégustons un vin qui paraît complétement différent : sa couleur jaune or est assez atypique, son nez est fumé avec des arômes "toastés". En bouche il est sec, et gras. En fait c’est aussi un Pinot blanc, mais il est issu de vieilles vignes et en plus il a été élevé en barriques avec ses lies, ce qui change la donne au niveau des arômes primaires et tertiaires. Nous faisons cet exercice pour 6 vins au total.

 

Cadeau pour faire votre propre cuvée privée en Alsace

 

Nous sommes bien entraînés à présent, et prêts à descendre en cave pour retracer le parcours de notre Pinot Gris et surtout le déguster ! On reprend là où on l’avait laissé aux vendanges : au pressoir ! Stéphane nous fait un rappel sur la relation entre la maturité alcoolique, la maturité phénolique et le potentiel de développement aromatique d’un vin et sa garde. Plus le degré d’alcool est fort plus la garde est facilitée, mais ça ne sert à rien s’il n’y a pas la qualité aromatique, qui est liée à la maturité phénolique. Celle-ci est atteinte environ un mois après la maturité alcoolique, la difficulté c’est donc d’attendre pour atteindre la maturité phénolique sans avoir un degré d’alcool trop fort, c’est pourquoi quand il fait trop chaud et que le degré d’alcool est atteint précocement en août ce n’est pas idéal pour une bonne maturité phénolique.

Stéphane nous explique ensuite la fermentation et la vinification des vins en blanc et en rouge, puis nous nous rendons dans la salle des cuves et des foudres où les vins fermentent. Certains vins sont encore en fin de fermentation car le domaine n’utilise que des levures indigènes et laisse les vins travailler à leur rythme, on peut encore entendre les glouglous des bondes de fermentation qui laissent échapper le CO2 mais ne laissent pas entrer l’oxygène par un système de siphon.

D’autres vins comme le Pinot Gris Rosenberg ont fini leurs fermentations, donc on en a profité pour le goûter directement sur fût. Il est quasiment prêt à la mise en bouteilles, il va encore s’assouplir jusqu’à la fin de l’été puis Stéphane le soutirera pour le filtrer et le mettre en bouteille.

 

Apprendre le métier de vigneron bio en Alsace avec Gourmet Odyssey

 

Nous terminons la matinée par la cave à barriques pour les vins rouge et certains blancs issus de vieilles vignes et élevés sur lies. Nous posons également toutes les questions qui nous viennent à l’esprit sur l’élevage en fûts, pour quoi des fûts neufs ou pas, comment on les use, pourquoi on utilise les demi-muids, etc. Le groupe est enthousiaste et nous échangeons beaucoup.

Il est grand temps de remonter dans la cour pour un apéritif bien mérité, avec un Crémant Brut Nature selon la méthode champenoise et sans liqueur de dosage, accompagné d’un Kouglof salé. Nous passons ensuite au repas avec la choucroute royale, le plateau de fromage et la forêt noire, bien accompagnés par les vins du domaine, bien sûr !

 

Cadeau oroiginal pour découvrir les vins d'Alsace

 

Nous avons encore un peu de courage pour retourner dans la cave pour voir l’œnothèque où l’on stocke les anciens millésimes qui seront commercialisés plus tard. Elle sert aussi de salle de réception pour des dégustations, et pour les retrouvailles en famille. Seuls les millésimes les plus prometteurs pour la garde sont stockés là, donc chaque année Stéphane et Céline débouchent les vins, dégustent et rebouchent plusieurs dizaines de bouteilles pour s’assurer qu’elles sont toujours bonnes. Actuellement le vin le plus ancien du domaine est un 1969.

Nous terminons par la chaîne de mise en bouteille et d’étiquetage, où le vin est soutiré dans une cuve tampon stérile puis on le fait passer dans l’embouteilleuse à travers des plaques filtrantes pour un dernier filtrage avant de rejoindre la bouteille, où le vide est fait par la machine, puis le bouchon et la capsule posés. La bouteille passe ensuite sur la chaîne d’étiquetage où sont posées l’étiquette et la contre-étiquette, avant que les bouteilles soient mises en carton manuellement en bout de chaîne.

A partir de là le vin est prêt à rejoindre les caves et les verres des amateurs de bons vins bios d’Alsace. Nous avons hâte de déguster notre Pinot Gris Rosenberg 2020 !

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage de la vigne dans le Languedoc au Château de Jonquières


Le week-end dernier nous avons profité du soleil du Languedoc lors de notre Journée Découverte Gourmet Odyssey au superbe Château de Jonquières. Ce domaine, au cœur des Terrasses du Larzac, est le petit dernier des partenaires vignerons de Gourmet Odyssey pour l’Expérience Vin, et les vignerons, Charlotte et Clément, nous ont accueilli très chaleureusement.

 

Adoptez des pieds de vigne bio avec coffret cadeau Expérience Vin de Gourmet Odyssey

 

Charlotte a démarré la Journée Découverte avec une rapide présentation de la région et du domaine, qui est une propriété familiale depuis plus de 900 ans. Avec son mari, Clément, ils représentent la 32ème génération !

Le but de la Journée Découverte est d’apprendre tout le travail réalisé en vigne pour produire la meilleure qualité de raisins possible pour les vendanges. Et nous avons aussi découvert tout ce qui occupe les vignerons dans la vigne jusqu’à la récolte.

La première parcelle visitée a été plantée en Syrah. Clément nous y a expliqué comment a été réalisée la taille hivernale, en cordon de Royat. La taille est la plus importante de toutes les tâches car elle donne sa structure à la vigne et permet ensuite de la guider pour la croissance, et d’améliorer la qualité des raisins produits en limitant leur nombre par pied de vigne.

 

Découvrir le vin autrement avec le parrainage de ceps de vigne

 

Puis Clément nous a montré une autre parcelle, prévue pour être plantée en Chenin, un cépage utilisé pour les vins blancs. Charlotte a expliqué comment ils avaient arraché une vieille parcelle de Cinsault et planté des céréales pour enrichir le sol à nouveau avant de pouvoir planter des ceps de vigne l’année prochaine. Ils ont également planté des haies avec 3 différents types d’arbres pour améliorer la biodiversité dans la parcelle, et pour aider à lutter contre le gel avec cette barrière naturelle.

Tous les vins du Château de Jonquières sont certifiés en Agriculture Biologique. Nous avons appris les différences entre viticulture conventionnelle, biologique et biodynamique en termes de techniques culturales.

Lors de notre visite, la vigne démarrait sa période de croissance rapide. Et malgré le travail de taille pour limiter sa croissance, il y avait des rejets et des branches indésirables qui avaient déjà poussé et devaient être enlevés pour concentrer l’énergie de la plante dans les branches fructifères. C’est le travail d’ébourgeonnage, que nous avons réalisé ce matin-là. Clément a expliqué quelles branches éliminer : celles apparaissant sur le tronc, celles sortant de terre depuis les racines, et celles sortant en double des bourgeons.

 

Coffret cadeau original pour des amateurs de vin.  Participez au travail de la vigne avec le vigneron

 

Donc nous nous sommes répartis dans les rangs de vignes et avons essayé de nous appliquer. Au départ nous étions un peu craintifs de mal faire, mais avec l’aide et les conseils de Charlotte et Clément, nous avons gagné en confiance. Car c’est en fait plus difficile qu’il n’y paraît : il y a toujours des exceptions à la règle, par exemple pour garder des rejets qui seront intéressants pas cette année mais l’année suivante lors de la taille, pour équilibrer les vignes.

Ensuite nous avons visité deux autres parcelles qui ont été récemment replantées pour mieux comprendre l’importance de cette planification permanente pour le futur.

 

Dégustation de vin bio dans le Languedoc avec les vignerons

 

De retour dans la cour du château, nous avons partagé un apéritif bien mérité. Charlotte nous a régalés avec un Lansade en blanc de 2019, suivi d’un délicieux Lansade rosé pale de 2020.  Nous avons poursuivi la dégustation sur le repas, avec un AOC Terrasses du Larzac Lansade rouge de 2019, le vin choisi pour l’Expérience Vin Gourmet Odyssey, que nous avons goûté avec un trio d’entrée : terrine de délices de porc aveyronnais, taboulé, et gazpacho. Le plat principal était un succulent royal de bœuf, cuit doucement pendant 72 heures à basse température, et qui allait très bien avec l’AOC Terrasses du Larzac Baronnie rouge de 2019.  Charlotte et Clément ont servi le 2019 Baronnie blanc avec le fromage : cantal, chèvre, et bleu d’Auvergne, puis nous avons terminé le repas avec vin rouge, le White Label 2020, pour accompagner le dessert.

Après le repas, nous avons marché dans le village pour rejoindre la parcelle adoptée par Gourmet Odyssey, vieille de 80 ans et plantée en Carignan par la grand-mère de Charlotte.  Nous avons pris le temps de trouver chacun nos pieds de vigne et d’admirer le joli travail qu’ils représentaient. Quelques-uns d’entre nous ont même commencé à l’ébourgeonner, forts de leurs nouvelles compétences acquises le matin même !

 

Adoption de pieds de vigne bio, Terrasses du Larzac, Languedoc

 

Clément a ensuite expliqué tout le travail qui sera fait entre maintenant et les vendanges. La prochaine étape sera la floraison, qui devrait intervenir dans les semaines qui viennent.

Le retour au domaine, nous avons fini la journée par une visite rapide du chai pour voir où les raisins seront mis en cuve et transformés en vin. Nous y passerons plus de temps pendant les Journées Vendanges après l’été, et pendant les Journées Vinification l’année prochaine.

 

Découvrir tout le travail derrière une bouteille de vin

 

Merci à Charlotte et Clément d’avoir rendu cette journée si riche en informations et si passionnante. Nous avons hâte de revenir !

Ajouter un commentaire

Le millésime 2020, millésime des extrêmes climatiques


A n’en pas douter l’année 2020 restera gravée dans les mémoires des vignerons bios ! Alors que la France a vécu une partie de l’année sous la menace d’un virus, la vigne a subi également les conditions climatiques exceptionnelles de ce millésime.
A l’automne 2019 les pluies nombreuses sur une grande partie de la France ont permis à la vigne et la nappe phréatique de reconstituer ses réserves d’eau. Et c’est tant mieux car elle en aura eu besoin par la suite : à un hiver très doux, et plutôt sec sur la majorité des vignobles, un printemps chaud a fait suite. Au Domaine de la Guicharde à Mondragon dans la région des Côtes du Rhône, on a vu des rosiers en fleur au mois de janvier !
Journée découverte de la vigne en Alsace
Il a résulté un cycle végétatif précoce, démarré dès le mois de janvier-février avec une pousse accélérée au printemps, qui a fait craindre des gelées tardives pour les jeunes bourgeons assez fragiles. Au Château de la Bonnelière, dans la Loire, les bougies anti-gel avaient été sorties, heureusement elles n’ont pas servi. Heureusement le printemps est resté doux, voire chaud, et déjà en fin de printemps sans parler d’un vrai stress hydrique on pouvait entrevoir un manque d’eau à venir pour la plante.

Seules les régions de du Sud et de l’Ouest ont eu des pluies au printemps, pas très fortes mais régulières, obligeant les vignerons bios à traiter régulièrement la vigne contre le mildiou, champignon favorisé par la combinaison de l’humidité et de la chaleur. Au Château Coutet à Saint-Emilion, au Domaine Allegria dans le Languedoc, et au Domaine de la Guicharde dans la Vallée du Rhône, le travail pour traiter la vigne a été très important car les pulvérisations utilisées ne sont que des produits de contact qui n’entrent pas dans la plante, et qui sont donc lessivés à chaque nouvelle pluie.
Stage oenologique dans une vigne bio en Bourgogne
La fleur de vigne est arrivée précocement pendant ce printemps chaud, par exemple on l’a vue dès le 19 mai au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne, alors qu’habituellement elle passe plutôt autour du début juin. Par chance la période n’a pas été trop pluvieuse et la coulure a été minime sur la plupart des vignobles, car les fleurs ont pu être fécondées correctement pour produire des raisins. La fin du printemps et l’été ont été eux extrêmement chauds et c’est à ce moment là que le manque d’eau c’est fait sentir avec parfois des véraisons bloquées au moment que les raisins changent de couleur. Certaines vignes ont aussi subi de l’échaudage du fait de la chaleur, c'est-à-dire des dessèchements et des flétrissements des feuilles et des grappes.
Box adoption de vigne bio en Vallée du Rhône
C’est pour cela que les vendanges ont été dans l’ensemble très précoces dans le vignoble français, il fallait récolter avant que les baies ne soient trop concentrées en sucre, ce qui aurait donné des vins trop forts en alcool, et tant qu’il y avait encore assez de jus présent dans les baies. En Alsace, le vignoble autour de Wettolsheim et Eguisheim et les vignes de Domaine Stentz-Buecher ont pu bénéficier d’un peu de pluies en août, permettant aux raisins de terminer leur maturité dans les meilleures conditions.
Coffret cadeau parrainage de vigne bio à Bordeaux
Le premier de nos partenaires à commencer les vendanges a été le Domaine Allegria dans le Languedoc : il les a débutées le 17 août. Dans la région ce n’est pas rare de commencer en août, mais en Bourgogne c’est très rare ! Le Domaine Chapelle à Santenay a commencé ses vendanges le 19 août, par rapport à mi-septembre normalement. Dans la Loire le Château de la Bonnelière a commencé cette année mi-septembre alors qu’habituellement c’est un mois plus tard en octobre.
Rencontre et evndanges avec un vigneron bio
La bonne nouvelle avec ce temps chaud et sec c’est que tous les domaines s’accordent à dire que la qualité des raisins était parfaite, pas de maladie, des baies à maturité optimale, et à part quelques grains séchés, rien à trier à l’arrivée au chai ! Pour certains domaines la quantité récoltée sera un peu plus faible du fait de la sécheresse de l’été qui a concentré les jus des raisins, mais la qualité semble très prometteuse…

Mais ça nous le découvrirons prochainement, une fois les fermentations et décuvages tous terminés et les premières dégustations sur fûts réalisées, nous avons rendez-vous pour des journées de vinification !

Si vous êtes intéressé(e) pour en apprendre plus sur le métier de vigneron bio et participer aux prochaines vendanges, faites une Expérience Vin avec Gourmet Odyssey : adoptez des vignes bio et venez les travailler au domaine.

Ajouter un commentaire

Apprendre le travail dans les vignes lors d’une Journée Découverte en Alsace


C’était un réel plaisir de de revenir dans les vignes tous ensemble pour une Journée Découverte au Domaine Stentz-Buecher. Durant le confinement, les vignes ont profité d’un ensoleillement extrêmement important, ce qui a favorisé la pousse de celles-ci. Les vignerons ont donc été très occupés ces dernier mois.

Coffret cadeau originale pour adopter des pieds de vigne bio

Après une petite introduction, nous nous dirigeons vers les vignes en respectant bien sûr les consignes de distanciation sociale ! Nous nous sommes d’abord arrêtés sur la parcelle de Rosenberg, où sont les pieds de vignes adoptés de Gourmet Odyssey. Nous avons pris le temps de trouver nos pieds avec nos noms écrits sur une ardoise juste devant, de faire des photos, et d’encourager chaque pied pour qu’il produise de jolis raisins pour les vendanges de cette année !

Parrainage de ceps de vigne bio.  Le cadeau parfait pour des amateurs de vin

Nous étions accompagnés par Stéphane et Céline, le duo de frère et sœur qui ont repris le domaine à la suite de leurs parents. Stéphane nous a expliqué les travaux faits depuis cet hiver et notamment le travail du sol et la taille de la vigne.

Stages oenoligiques au domaine pour apprendre le métier de vigneron

L’hiver plutôt clément, et le temps chaud et ensoleillé qui a eu lieu en France depuis le début du confinement, a favorisé une pousse de la vigne plus abondante qu’habituellement à cette période de l’année. Nous pouvions observer les futures grappes déjà formées que l’on peut normalement voir seulement à partir du mois de juillet. La floraison s’est déroulée à la fin du mois de mai dans d’excellentes conditions.

Suivre l'évolution de vos pieds de vigne

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la parcelle voisine composée de jeunes pieds, plantés il y a trois ans. Stéphane nous a expliqué le cycle de vie d’un pied de vigne et comment se déroule une plantation. Les raisins de cette jeune parcelle pourront être récoltés pour la première fois cette année. Il nous a également parlé de la taille de formation des jeunes pieds pour obtenir leur forme définitive. Depuis l’achèvement de la taille à la fin du mois de mars, des rameaux, appelés pampres, se sont mis à pousser le long du tronc. Notre travail de ce matin, a été de les enlever pour que la plante concentre son énergie au développement des rameaux portant des fruits, ainsi que pour maintenir la structure du pied.

Nous sommes répartis entre les rangs et avons attentivement éliminé les pampres indésirables.  Les vignes ont beau être plus hautes en Alsace que dans d’autres régions françaises, ce travail nécessite tout de même de beaucoup se baisser !

Journée en vigne pour découvrir le travail de vigneron

Le Domaine Stentz-Buecher est certifié en agriculture biologique, comme tous les partenaires de  Gourmet Odyssey, ainsi Stéphane nous a expliqué les méthodes utilisées pour travailler le sol et pour protéger la vigne contre le mildiou et l’oïdium.

De retour au domaine, nous nous sommes installés pour apprécier quelques vins produits par nos hôtes. Guidés par Céline, nous avons commencé la dégustation par un rafraîchissant Crémant d’Alsace rosé. C’est la première année que le domaine produit un crémant rosé et il a reçu l’approbation de tout le monde. 100% pinot noir, il présente une jolie structure, tout en conservant une belle fraîcheur que l’on attend d’un vin effervescent.

Coffret cadeau dégustation de vin bio avec le vigneron en Alsace

Nous avons ensuite dégusté le Riesling Tradition 2018 et le Muscat Rosenberg 2018. Nous avons continué avec le Pinot Gris Rosenberg 2018, qui est la cuvée choisie par Gourmet Odyssey pour les pieds de vignes adoptés.  Céline nous a expliqué comment les rendements sont contenus en dessous des limites autorisées en Alsace pour produire un vin très aromatique, riche et complexe, ce qui est la marque de fabrique du Domaine Stentz-Buecher. Nous avons ensuite découvert le Pinot Noir Tradition 2017, et conclu ce merveilleux moment par le délicieux Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2016, avec une part d’un excellent Kouglof aux lardons et noisettes, une spécialité locale.

Tout au long du déjeuner, nous avons continué la dégustation de vins et de spécialités locales comme le baeckeoffe, ainsi qu’une sélection de fromages locaux et de la tarte à la myrtille, le tout accompagné du Pinot Blanc Tradition 2018 et du Gewurztraminer Rosenberg 2017.

Durant l’après-midi, Stéphane nous a expliqué le travail qu’il reste à faire dans les vignes jusqu’aux vendanges et comment il détermine la date de récolte de chaque parcelle et de chaque cépage.

Nous avons ensuite visité la cave, toujours en compagnie de Stéphane, en commençant par le lieu où sont réceptionnés et pressés les raisins au moment des vendanges. Il nous a ensuite montré le chai à barriques où est élevé le Pinot Noir.

Coffret cadeau visite de cave bio en Alsace avec le vigneron

Nous avons fini la journée dans la pièce où sont élevés les vins blancs, soit dans de grands et vieux foudres en bois ou bien dans de petites cuves en inox. Les explications de Stéphane étaient accompagnées par les gazouillis de certaines cuves dont le vin est toujours en fermentation !

Plein de remerciements aux participants ainsi qu’à Céline et Stéphane pour avoir partagé leur passion pour leur métier.  Nous attendons avec impatience de revenir en septembre pour la Journée Vendanges !

Ajouter un commentaire

A la recherche des cépages résistants


La vigne est une liane qui a été ramenée en France par les Romains. Les échanges culturels sont donc au cœur de la culture de cette plante. Aujourd’hui un vin produit dans une région donné peut être consommé n’importe où dans le monde, de même que les cépages français comme le Pinot Noir ou le Merlot sont cultivés aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud par exemple, et leurs donnent d’ailleurs une expression différente qu’à Bordeaux ou en Bourgogne.

Adoptez un pied de vigne avec Gourmet Odyssey

Certains échanges ont pu en revanche apporter beaucoup de complication à la culture de la vigne. Le plus connu étant l’arrivée du phylloxéra en Europe, un puceron originaire du continent nord-américain qui décima le vignoble français au cours du 19ème siècle. Des agronomes français trouvèrent la parade en greffant une vigne d’origine nord-américaine, produisant des baies de raisins impropres à la production de vin, à des cépages français. La partie américaine, appelé porte-greffe et planté dans le sol, était insensible au puceron ce qui régla le problème du phylloxéra.

D’autres maladies, le mildiou et l’oïdium vinrent également du continent américain, profitant des échanges commerciaux par bateaux de l’époque. Ces deux champignons décimèrent également le vignoble français au 19ème siècle. Les chercheurs français trouvèrent deux produits pour combattre ces champignons, le soufre contre l’oïdium et le cuivre contre le mildiou.

Ces deux champignons vont apparaître aux printemps sur la vigne. En effet, ils n’attaquent que les parties aériennes de la vigne en croissance donc vertes et ont besoin de chaleur et de pluie pour se développer. En pulvérisant donc du soufre et du cuivre au moment idoine, il est donc possible de limiter leur développement pour sauver la récolte.

Dans les années 60, l’industrie pétro-chimique a mis au point des produits de synthèse bien plus efficaces que le cuivre et le soufre pour combattre ces maladies. Seulement ces produits détruisent également une bonne partie des organismes vivants présents dans les sols et on ne sait pas encore l’impact des résidus de ces produits de synthèse, que l’on retrouve dans le vin, sur le corps humain. Aujourd’hui, avec une meilleure compréhension des cycles de développement du mildiou et de l’oïdium, on arrive à bien combattre ces maladies avec du soufre et du cuivre, les deux seuls produits autorisés en agriculture biologique.

Ces deux produits, dits « de contact » car ils protègent les plantes de l’extérieur et ne pénètrent pas à l’intérieur de la plante, sont facilement lessivés lors des épisodes pluvieux, il faut donc repasser régulièrement dans le vignoble pour en pulvériser sur les feuilles. Ce qui implique beaucoup d’heure de marche de tracteurs équipées de moteur diesel et donc des émissions de gaz à effet de serre importantes. De plus, lors du lessivage par les pluies, les produits peuvent polluer les sols. Le cuivre notamment est un élément qui migre très peu dans le sol et s’accumule donc année après année.  C’est un des gros reproches fait aux vignerons en bio, que l’on pourrait trouver minimes comparé à la pollution des sols des produits de synthèses mais qui existe bel et bien. L’enjeu environnemental nous oblige donc à tenter de trouver des solutions pour diminuer ces pollutions.  La quantité totale de cuivre épandue par an est déjà contrôlée et a été abaissée en 2019 à 4kg/ha/an avec un lissage sur une moyenne de 7 ans. Cela permet d’adapter la quantité de cuivre par hectares à la saison, en mettre un peu plus lors d’une saison difficile et diminuer les doses lors d’une saison avec moins de pression du mildiou pour respecter cette moyenne de 4 kg/ha/an.

Visite de vignobles avec Gourmet Odyssey

La recherche agronomique se tourne actuellement vers la production de raisins par des cépages résistants aux maladies cryptogamiques. En effet par des croisements, certains cépages ont été sélectionnés pour leur résistance au mildiou et à l’oïdium et leur production de raisin de qualité. Ils sont actuellement en phase de test dans le vignoble français. Vous n’en avez certainement pas encore goûté car ils ne sont pas encore autorisés dans les AOC mais les Floréal et Voltis en blanc  et Artaban et Vidoc en rouge devraient surement arriver prochainement dans vos verres.

Découvrez la dégustation de vin avec Gourmet Odyssey

La démarche est très intéressante mais ces nouveaux cépages aux noms folkloriques soulèvent plusieurs questions.
La France se caractérise par la production de vins de terroirs avec les AOC qui en sont les gardiens. En effet, le Pinot Noir a toujours été la base de la constitution de l’AOC Santenay rouge qui existe depuis une petite centaine d’année. Est-ce qu’un vin provenant de l’AOC Santenay rouge produit à base d’un autre cépage que le Pinot Noir ne dénature pas l’AOC Santenay rouge elle-même ? Idem à Saint–Emilion avec le Merlot ! Les cépages ont toujours était la base des AOC avec leur provenance géographique, changer les cépages pourrait modifier les AOC française et le goût des vins français.

Apprenez la vinification avec les journées de Gourmet Odyssey

De plus, si ces cépages dit résistants au mildiou et à l’oïdium se révélaient être sensible à des maladies encore inconnues aujourd’hui, on reviendrait sur la situation actuelle ! Mais c’est une voie à explorer et comme toujours avec l’Institut National des Appellations d’Origine, l’organe gouvernemental chargé de la création et du respect des AOC, un changement n’est jamais fait à la va vite et est murement réfléchi en prenant en considération l’impact et la viabilité de ces évolutions.

Les enjeux environnementaux actuels nous obligent à innover et à chercher des solutions aux problèmes actuels. L’exemple du greffage des variétés européennes nous montre que la recherche peut apporter des solutions mais les problèmes rencontrés avec les produits de synthèse nous montrent également que toutes les solutions ne sont pas toujours le miracle espéré. La recherche et le questionnement doivent continuer !

Visitez des régions viticoles françaises avec Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

La biodiversité est menacée à très court terme


C’est la conclusion du rapport publié le 6 mai 2019 par l’IPBES (Plateforme Intergouvernementale sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques), un organisme indépendant comprenant plus de 130 États membres. L’extinction menace plus d’un million d’espèces animales et végétales dans les décennies qui viennent d’après le rapport issu de 3 ans de recherches dans plus de 50 pays. Mais il insiste également sur les solutions qui existent pour éviter une telle catastrophe.

Quels sont les principales conclusions du rapport ?


La première et sans doute la plus importante des conclusions c’est que les êtres humains sont responsables du déclin des espèces, près de 25% des animaux et plantes existants sont menacés. Et la vitesse de destruction est alarmante, elle est 10 à 100 fois plus rapide que sur les 10 millions d’années qui viennent de s’écouler.

Parmi les principales causes de l’extinction des espèces « les changements d’usage des mers et des terres » (exemple : la déforestation massive), « l’exploitation directe de certains organismes » (exemple : la surpêche), « le changement climatique », « la pollution » et les « espèces exotiques envahissantes » (introduites par l’homme dans des habitats non appropriés et qui menacent la diversité biologique, par exemple l’Ambroisie).

Tulipes rares dans les vignes de Château Coutet

La première et sans doute la plus importante des conclusions c’est que les êtres humains sont responsables du déclin des espèces, près de 25% des animaux et plantes existants sont menacés. Et la vitesse de destruction est alarmante, elle est 10 à 100 fois plus rapide que sur les 10 millions d’années qui viennent de s’écouler.

Parmi les principales causes de l’extinction des espèces « les changements d’usage des mers et des terres » (exemple : la déforestation massive), « l’exploitation directe de certains organismes » (exemple : la surpêche), « le changement climatique », « la pollution » et les « espèces exotiques envahissantes » (introduites par l’homme dans des habitats non appropriés et qui menacent la diversité biologique, par exemple l’Ambroisie).

La biodiversité est menacée par l'homme

 

Comment serons-nous affectés à court terme ?


Le rapport prévient que "la plupart des contributions de la nature ne sont pas entièrement remplaçables". Par exemple plus des ¾ des cultures dans le monde reposent sur la pollinisation par les animaux : des denrées comme les fruits, les légumes, le café, le chocolat pourraient venir à manquer rapidement en cas d’extinction de ces animaux. De même les formules de nombreux médicaments reposent sur des espèces végétales qui disparaissent.

Autre exemple concret, les conflits liés aux ressources naturelles déjà très importants, 2500 en cours actuellement, vont se multiplier sous l’effet de la démographie mondiale qui ne cesse d’augmenter, faisant pression sur les ressources naturelles.

Il faut agir pour protéger la biodiversité

 

Que peut-on faire dès maintenant ?


La bonne nouvelle c’est que l’on peut encore inverser la tendance : il faut pour cela des transformations et des actions à la fois locales et globales. Nous pouvons utiliser des techniques agricoles plus durables, et instaurer des quotas pour l’exploitation des ressources à l’échelle mondiale en mettant fin par exemple aux subventions accordées aux agricultures intensives, à la pêche massive, à l’exploitation forestière ou l’extraction de combustibles fossiles.

Cela passe par nous tous au niveau local par les choix de consommation que nous faisons pour nous déplacer, nous chauffer, nous nourrir : par exemple une réduction de la demande en produits animaux (poisson, viande) et le choix de producteurs respectueux de la biodiversité et de leur environnement.

Chez Gourmet Odyssey en quoi sommes-nous concernés ?


Faire des cadeaux à nos proches est un plaisir dont on en saurait se priver, pour autant nous pouvons le faire en choisissant de limiter notre impact environnemental et en mettant en valeur les producteurs se battent pour le respect du vivant.
 
Gourmet Odyssey ne travaille qu’avec des producteurs bio, c’est un choix que nous avons fait depuis la création de la société il y a 10 ans, convaincus qu’à notre petite échelle nous pouvons aussi soutenir une agriculture à taille humaine qui préserve l’environnement et la biodiversité. Le Château Coutet en est un bel exemple, avec un domaine viticole familial qui préserve la biodiversité dans ses vignobles depuis plus de 400 ans.

Plus d’informations sur les critères de sélection des partenaires de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Les vins bios de nos Expérience Vin récompensés par les guides 2019


Les vignerons bio avec lesquels nous travaillons sont soigneusement sélectionnés pour la qualité de leurs vins. Celle-ci est directement liée à leur talent et leur passion pour leur métier, à la vigne et dans la cave. Et quand les guides des vins 2019 le reconnaissent cela ne nous surprend pas !

 

Château de la Bonnelière

Encore une belle année pour le domaine, dont le travail est salué par plusieurs guides/ le Bettane+Desseauve sélectionne 4 de ses vins avec des notes de 15 à 17 sur 20, et le Guide Hachette lui décerne un coup de cœur pour son Chinon Chapelle 2016.

Enfin le guide Gilbert Gaillard sélectionne son Chinon Rive Gauche blanc et surtout, son Clos de la Bonnelière 2016, vin rouge sélectionné par Gourmet Odyssey pour l’adoption de vignes. Le guide lui donne une note de 88/100 et décrit sa robe soutenue, un nez boisé avec des notes de baies rouges mûres. En bouche une partition tannique importante, un fruit frais et une finale boisée racée. Un vin pour une viande rôtie.

Guide Gilbert et Gaillard My Wine 2019

Domaine Stentz-Buecher

Une fois n’est pas coutume, le domaine est cité dans les vignerons remarquables de la région d’Alsace. Et surtout son Pinot Gris Rosenberg, cuvée choisie par Gourmet Odyssey, ainsi que 13 autres vins du domaine sont sélectionnés au Guide Bettane+Desseauve.

Guide Bettane+Desseauve 2019

Château Coutet

Le guide Carité des vins bios décerne 4 cœurs (sur 5) au Saint Emilion Grand Cru 2015, le vin produit avec la parcelle adoptée par Gourmet Odyssey. Le guide décrit un nez subtile au premier abord, qui se révèle boisé avec des notes de poivre, de cuir et d'épices. En bouche une belle concentration solaire et des arômes chaleureux de cuir, liqueur de fruits noirs aux touches de cacao grillé. Un vin riche et intense à carafer idéalement deux à quatre heures avant de servir, avec une entrecôte aux sarments par exemple.
Guide Carité des Vins Bios 2019

Domaine Chapelle

Comme à son habitude le domaine séduit les guides avec 2 étoiles au Guide Hachette pour l’Aloxe Corton Les Petites Lolières, ou 1 étoile pour le Santenay 1er Cru Beaurepaire.

Guide Hachette bio 2019

Le Guide Carité des vins bios sélectionne également les 2 vins que le domaine propose en adoption avec Gourmet Odyssey : le Santenay Village blanc 2016 obtient 4 cœurs (sur 5) et le Clos des Cornières rouge 2013 3 cœurs.

Pour le Santenay blanc le guide trouve un nez élégamment boisé et fumé, évoquant la gourmandise du Chardonnay dans ces terres, beurré et séduisant. Ample et franc en bouche, il évolue avec une belle rondeur. Une très belle structure et un grand vin blanc.

Pour le Clos des Cornières rouge la description est la suivante : un nez élégant et distingué. Souple et franc d'attaque en bouche, presque soyeux déjà et aux beaux arômes gourmands de fraise et de cerises. Un vin fluide mais à la grande puissance aromatique, qui ira servi avec des plats fins comme une viande rosée et des aiguillettes de canard.

Domaine Allegria

 

Guide Hachette 2019

Le Guide Hachette sélectionne le Dolce Vita 2017, vin rosé du domaine, pour son nez délicat de groseille, d'épices douces entre suavité, rondeur et une fine acidité. Un vin élégant et complet.

Domaine de la Guicharde

N’oublions pas de mentionner également les magazines qui sélectionnent aussi régulièrement nos partenaires, comme par exemple cet automne le Domaine de la Guicharde, qui figure dans les revues Terre de Vins, Elle A Table ou Glouguide.

Terres de Vin dans le Massif d'Uchaaux

Comme nous l’avions pressenti en dégustant les vins de nos domaines partenaires, la qualité est donc au rendez-vous et les guides des vins 2019 le confirment !

 

Autres articles liés

Les vignerons partenaires de Gourmet Odyssey récompensés au Challenge Millésime Bio 2018

Les vins bios de nos vignerons récompensés par les guides 2018

 

Pour en apprendre  plus sur l’adoption de vignes et le suivi de la production de vos bouteilles personnalisées avec Gourmet Odyssey, cliquez ici.

 

Ajouter un commentaire

Les vendanges dans un vignoble bio et grand cru de Saint-Emilion


Nous avons passé un superbe week-end de récolte des raisins à in Saint-Emilion pour les Journées Vendanges au Château Coutet.  Et comme nous allions le découvrir, les vendanges ne consistent pas uniquement à cueillir les grappes, en particulier quand on essaie de produire un vin aussi proche que possible de celui déjà élaboré il y a 300 ans au domaine. Nous en reparlerons plus loin.

Cadeau original pour amateur de vin. Adoptez des pieds de vigne et participer aux vendanges

Après les présentations, nous nous sommes dirigés vers le plateau calcaire par un chemin enherbé. C’est là-haut que sont les vignobles les plus réputés de Saint-Emilion. Et c’est aussi là que les pieds de vigne adoptés par Gourmet Odyssey se trouvent, dans la parcelle Peycocut.  Nous avons pris quelques minutes pour (re)trouver nos pieds de merlot adoptés et les prendre en photo.

Coffret cadeau location de ceps de vigne bio à Saint-Emilion

Nous sommes donc allés ensuite vers une autre parcelle de cabernet franc, et nous sommes équipés de sécateurs et de paniers pour y mettre les raisins récoltés. Nous avons écouté avec attention les instructions pour savoir quelles grappes cueillir ou laisser. Avec le mildiou qui a sévi il fallait être particulièrement vigilants pour éviter les grappes qui avaient séché et durci comme des grains de poivre. Paradoxalement, plus la récolte est petite plus le vigneron passe du temps à récolter les grappes car il faut être très sélectif pour avoir une bonne qualité.

Cadeau pour participer aux vendanges des raisins

Pendant que nous cueillions les raisins, nous avons posé plein de questions au vigneron sur le travail en vigne, les vignobles alentours à Saint-Emilion, la viticulture bio, et l’histoire de la famille David-Beaulieu qui remonte à plus de 15 générations au domaine.
Une fois les paniers pleins nous allions les vider dans la remorque délicatement pour ne pas écraser les baies. Et en échange nous obtenions… ? Un autre panier à remplir ! Quand nous avons entendu la cloche de l’église non loin, nous avons rangé nos outils et suivi notre précieuse récolte jusqu’au domaine en bas de la colline.

Coffret cadeau pour récolter les raisins et participer à faire son vin bio

Un verre de bienvenue nous attendait dans le parc du château près de la vigne. C’était un millésime 2015 du second vin du domaine, le Château Belle-Cimes. Pendant la dégustation nous avons aussi découvert l’histoire incroyable de la Cuvée Eméri, une bouteille de vin trouvée dans la cave familiale : elle date de 1750 et elle est encore pleine, grâce au bouchon de verre utilisé pour fermer la bouteille. La famille a décidé de recréer le vin et sa bouteille le plus fidèlement possible. Par exemple les raisins récoltés à la main le matin par nos soins serviront à faire le millésime 2018 vintage de la Cuvée Emeri.

Coffret stage oenologie pendant les vendanges

Nous nous sommes ensuite assis pour déjeuner avec un repas préparé sur place par un traiteur local, accompagné d’autres vins du domaine. Nous avons commencé avec une salade vigneronne avec du mesclun, du lard cheminé, de l’œuf fermier, de l’échalote et des raisins, servie avec un millésime 2014 du grand cru Château Coutet. En plat principal il y avait un suprême de pintade farci aux aiguillettes de canard, avec une sauce aux morille et foie gras, une rosace de pomme de terre et un roulé de légumes, servis avec un millésime 2015 du même vin, un peu plus structuré.  Avec le fromage puis le dessert au chocolat nous avons eu le privilège de goûter le millésime 2014 de la Cuvée Demoiselle, qui est le même vin que celui de la Cuvée Emeri, sauf que la bouteille est différente. Un repas de vendanges assez exceptionnel !

Coffret cadeau repas avec le vigenron à Saint-Emilion

Les vendanges ne consistent pas seulement à ramasser le raisin. Nous sommes donc allés sous l’abri dressé devant le chai pour les vendanges, afin de retrouver nos grappes récoltées le matin même. Plusieurs emplacements avaient été formés et nous nous sommes regroupés pour écouter les instructions de tri. Comme les raisins sont destinés à la Cuvée Emeri, ils sont triés de manière spéciale : pas de table de tri ou d’égrappoir, il nous fallait donc trier à la main, baie par baie.  En sélectionnant manuellement seulement les meilleurs raisins et en éliminant ceux qui ne sont pas assez mûrs ou ceux touchés par le mildiou, le vigneron peut améliorer significativement la qualité du vin, en particulier sur une année difficile comme celle-ci.

Participer au travail au chai pendant les vendanges

Le tri manuel est pourtant très chronophage et coûteux, il ne peut donc être appliqué à toutes les cuvées. Nous avons donc vu ensuite comment les autres cuvées étaient traitées avec les machines dans le chai. Nous avons vu comment les raisins sont mis en cuves, et comment le jus devient vin avec la fermentation, ainsi que tout le travail nécessaire pour extraire la couleur et les tanins de la peau pendant la macération.

Coffret cadeau pour faire son vin bio à Saint-Emilion, Bordeaux

Nous avons terminé la journée dans le chai à barriques avec une introduction rapide au travail qui suivra pour assembler et élever les vins avant la mise en bouteille, mais ce sera le sujet de notre prochaine Journée Vinification. Il y a encore beaucoup à faire avant de pouvoir tenir nos bouteilles personnalisées entre les mains !

Intéressés pour participer aux vendanges ou offrir le parrainage de pieds de vigne en cadeau ? Plus d'informations sur l'Expérience Vin.

Ajouter un commentaire

Bilan du millésime 2018 en viticulture bio et biodynamique


Commencé par un hiver pluvieux et froid et poursuivi par un printemps et un début d’été alternant chaleurs et pluies, le millésime 2018 a connu jusqu’ici de bonnes conditions météorologiques dans la plupart des vignobles français.

Une bonne pluviométrie mais des épisodes de gel

Bilan millésime 2018 en vigne

Le début d’année 2018 a connu des pluies régulières au mois de janvier, puis le froid en février. Cela a permis de remplir les nappes phréatiques et de constituer de bonnes réserves d’eau pour la vigne. Le froid a également permis un bon repos de la plante et de tuer les éventuelles maladies parasitaires qui peuvent se trouver dans le sol.

Au printemps nous avons eu sur la plupart des régions des belles journées de soleil et de la chaleur, qui ont permis un débourrement assez précoce de la vigne globalement. Par exemple dans le Côtes du Rhône au Domaine de la Guicharde on a constaté une avance  de 2 semaines sur le débourrement. A ce moment-là, en avril, le gel était à craindre. La plupart de nos vignerons bios partenaires avaient mis en place des systèmes de bougies et de bottes de paille à brûler pour chauffer l’air ou d’éoliennes pour le brasser. Et en effet des régions comme la Loire, le Bordelais ou le Languedoc ont été particulièrement touchés, alors qu’en Bourgogne et en Vallée du Rhône les dégâts ont été beaucoup plus ponctuels. Heureusement aucun de nos vignerons partenaires actuels ne déplore de dégâts dus au gel.

Le tout début de l’été a été particulièrement pluvieux avec non seulement des pluies fréquentes, mais également des quantités d’eau bien au-delà de la normale saisonnière. Cette humidité constante a malheureusement favorisé le développement du mildiou chez la plupart de nos partenaires vignerons. En effet ce champignon se propage rapidement en milieu humide et chaud.

Traitement bio du mildiou dans la vigne

C’est un problème important pour les viticulteurs bio et en biodynamie car les produits utilisés en prévention et en traitement (principalement le cuivre et le soufre) ne sont que des produits de contact qui n’entrent pas dans la plante. Ils sont donc lessivés à chaque grosse pluie, et il faut traiter à nouveau. Il faut également effeuiller devant les grappes de raisins afin de leur permettre de sécher plus rapidement après une pluie. Finalement c’est l’épisode de chaleur et de temps sec que nous connaissons depuis mi-juin qui va aider à mettre un terme à la propagation de la maladie.

Staage viticulture bio en 2018

La fleur de vigne et la récolte à venir

Adoption de vignes bio en 2018

Avec cette météo alternant pluies et chaleur la vigne a débourré puis grandit à grande vitesse, il a donc fallu travailler beaucoup sur l’ébourgeonnage puis le relevage et l’écimage de la vigne. Travail important également sur les sols, qu’il a fallu tondre et griffer régulièrement pour empêcher les herbes de faire trop de concurrence à la vigne pour se nourrir des éléments du sol.

La fleur de vigne est arrivée en avance globalement, fin mai-début juin : en Bourgogne par exemple au Domaine Chapelle la première fleur a été vue le 26 mai lors d’une Journée Découverte Gourmet Odyssey. Au moment de la floraison il pleuvait sur la plupart des régions, donc cela a engendré un peu de coulure. Cela arrive avec la pluie car celle-ci alourdit le capuchon floral et l’empêche de sauter, la fleur n’est donc pas fécondée et il n’y a pas de fruit. Mais le phénomène est resté en général assez limité, et malgré cette coulure on constate dans la plupart des régions que la charge en raisins est très bonne cette année.

Millésime de vin bio personnalisé

Maintenant la plus grosse menace pour la future récolte est le risque d’orage de grêle. Normalement ce sont des phénomènes assez locaux, mais ces dernières années nous avons vu de gros orages qui ont ravagé les vignes sur une grande superficie. C’est déjà arrivé cette année dans le Médoc, non pas une mais déjà deux fois, d’abord en mai puis il y a quelques jour, juste après la victoire française en finale de la Coupe du Monde.

Parrainage de vignes bio millésime 2018

Pour les autres vignobles, avec le temps ensoleillé des dernières semaines la véraison arrive, elle aussi, plus tôt que prévu, on va bientôt voir les raisins changer de couleur. A ce stade ils grossissent moins et commencent lentement à mûrir.

Ces derniers jours le constat des vignerons était donc une bonne récolte à venir, tant en quantité qu’en qualité, si la météo reste clémente cet été. La récolte devrait être assez précoce pour ce millésime 2018, sauf accident climatique, et tous les raisins seront très probablement récoltés avant la fin septembre.

Rendez-vous à la fin de l’été pour voir si tout se termine bien pour les vendanges 2018 !

 

Article liés

Comment protège-t-on la vigne du gel ?
Le cycle végétatif de la vigne au printemps
 

Ajouter un commentaire

Des Racines et des Ailes en tournage au Château Coutet à Saint-Emilion


L’équipe des Racines et des Ailes, la célèbre émission télévision de France 3, a suivi notre partenaire le Château Coutet à Saint-Emilion pendant une semaine en septembre dernier pour préparer la diffusion du 7 mars 2018.

Des racines et des ailes sur France 3 présente le Château Coutet à Saint-Emilion

Découvrez en rediffusion ce beau château bordelais au cœur du vignoble de Saint-Emilion et ses vignerons passionnés qui parlent de la biodiversité unique au domaine, du fait d’avoir été toujours conduit en bio.

Adrien David Beaulieu explique la découverte dans la cave familiale d’une vielle bouteille de vin remplie, l’une des plus vielle au monde, et la quête de toute la famille pour reproduire ce vin bio, la cuvée Emeri, au plus proche possible de ses ancêtres il y a plus de 200 ans.

Parrainage de vigne au Château Coutet à Saint-Emilion

Vous aussi, découvrez la vie au Château Coutet et son histoire, à travers l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey. En adoptant des pieds de vigne, vous allez suivre toutes les étapes clés pendant un millésime en vigne et en cave. Vous pouvez inclure des stages oenologiques au domaine pour participer au travail et rencontrer les vignerons. A la fin de l’Expérience vous pouvez choisir le nom de votre cuvée pour personnaliser les étiquettes qui habilleront vos bouteilles de vin.

 

Liens utiles

Plus d’informations sur le parrainage de pieds de vigne
Plus d’informations sur le Château Coutet à Saint-Emilion
Plus d’informations sur la cuvée Emeri

Ajouter un commentaire

Une journée de vendanges à Saint-Emilion


Les vendanges se sont poursuivies au Château Coutet à Saint-Emilion le week-end dernier, où nous avons rejoint quelques-uns des parents adoptifs Gourmet Odyssey du millésime 2017.  Le but de la Journée Vendanges est de faire la récolte et d’apprendre ce qui se passe une fois que les raisins ont été cueillis et apportés au chai. Et comme nous allions le découvrir, les vendanges c’est bien plus que la simple récolte du raisin !

Coffret cadeau paraainage de vigne à Saint-Emilion

Après quelques informations sur le domaine et la région, nous avons pris un panier et une paire de sécateurs et sommes partis à pied dans le vignoble jusqu’en haut du plateau pour admirer une vue magnifique sur les vignobles de Saint-Emilion et ses parcelles de Grand Cru Classé.

C’est là que se situent les vignes adoptées par Gourmet Odyssey, et nous avons pris un moment pour leur rendre visite et prendre quelques photos souvenir.

Coffret cadeau pour parrainer mes vignes dans un domaine bio

Il était temps ensuite de redescendre pour passer aux choses sérieuses, et nous nous sommes rendus sur une parcelle de 90 ans d’âge.  Nous avons écouté les instructions pour savoir quelles grappes cueillir et lesquelles laisser. Et nous nous sommes répartis à deux par rang pour commencer la récolte.

Box vigneron pour vendanger des raisins

Les grappes sont très saines et de très bonne qualité cette année, il y avait donc peu à laisser et les paniers se remplissaient rapidement. Quelques volontaires ont joué les porteurs, pour transporter les raisins entre les cueilleurs et le tracteur.

Cadeau vendanges raisins bio à Saint-Emilion, Bordeaux

Pendant la cueillette les discussions et les questions étaient variées, sur des sujets tels que ce que c’est la viticulture bio, la faune et la flore que l’on observe sur le domaine, le travail pour soigner la vigne, et les systèmes de classification des vins de Saint-Emilion.
Quand nous avons terminé de cueillir nous avons admiré notre travail et suivi le tracteur de retour jusqu’au chai.

Cadeau pour apprendre le travail de vigneron

Sur le chemin du retour nous avons salué les chevaux du domaine, qui travaillent habituellement sur la parcelle où nous avons cueilli le raisin.

Coffret cadeau adoption de pieds de vigne bio

De retour au domaine nous avons dégusté un Claret rosé wine, avant de s’asseoir pour le repas des vendangeurs, accompagné de la suite de la dégustation : des Saint-Emilion Grand Cru du millésime 2013, 2015 et 2014, et le second vin du Château Coutet.

Adoption de pieds de vigne et cadeau des bouteilles de vin personnalisées

Après le repas il était temps de trier les raisins, et nous l’avons fait de manière traditionnelle, à la main ! Toutes les baies sèches où avec de la pourriture ont été retirées et jetées à la poubelle, puis on a ôté les rafles de la grappe et avons mis les baies une à une dans un grand panier blanc. C’est une tâche minutieuse mais petit à petit les paniers se sont remplis de raisins parfaits.

Cadeau vendanges mes raisins et faire mon vin bio personnalisé

Nous sommes ensuite allés au chai pour voir où les raisins sont encuvés. Ils y resteront pendant toute la durée des fermentations. Nous avons appris comment le jus de raisin fermente et avons dégusté deux jus de deux cuves différentes pour sentir la différence entre un jus qui venait de commencer sa fermentation et un qui avait fermenté pendant une semaine. La différence était flagrante.

Cadeau pour apprendre le travail de vigneron au moment des vendanges

Nous avons également appris comment s’effectue le remontage, qui consiste à pomper le jus du fond de cuve pour le remettre sur le dessus de la cuve en contact avec les tanins et couleurs contenus dans les peaux qui restent à la surface sous l’effet de la poussée du dioxyde de carbone dégagé pendant la fermentation. Nous avons également vu comment le vin est soutiré pour garder le jus clair et presser séparément le marc pour obtenir un vin de presse. Ce vin sera assemblé avec le jus clair plus tard dans le processus de vinification.

Cadeau visite de domaine bio à Saint-Emilion

Nous avons terminé la journée par une rapide visite de la cave où sont gardés les vieux millésimes, et du chai à barriques où les vins sont élevés avant d’être mis en bouteille. Nous y passeront plus de temps lors des Journées Vinification pour comprendre quels sont les choix que le vigneron fait et le travail en cave pour l’élevage, l’assemblage et la mise en bouteille.

C’était un week-end formidable où nous avons pu vraiment découvrir le métier de vigneron, et de manière très ludique. Merci à tous les participants !

Ajouter un commentaire

Une journée découverte du vin à Saint-Emilion au Château Coutet


Nous avons passé un superbe week-end à apprendre ce que c’est d’être un vigneron à Saint-Emilion pendant les Journées Découverte Gourmet Odyssey au Château Coutet. La vigne connaît une croissance fulgurante en ce moment, et nous avons découvert qu’il y avait beaucoup de choses à faire en vigne pour préparer le mieux possible les vendanges.

Box oenologie pour découvrir le métier de vigneron bio à Bordeaux

Samedi nous étions accompagnés d’Alain et Juliette, et dimanche d’Adrien. Tous les trois sont incroyablement passionnés par leur métier et par le domaine, et nous avons commencé la journée avec une rapide présentation des 400 ans d’histoire du domaine, pendant lesquels le domaine a toujours été en viticulture biologique.

Nous nous sommes ensuite rendus en vigne pour une explication sur le travail déjà effectué depuis les dernières vendanges avec la taille, l’ébourgeonnage, le relevage et le travail du sol.

Coffret cadeau parrainage de vigne à Saint-Emilion

Lors de notre ascension vers le plateau de Saint-Emilion, nous avons remarqué le changement de sol, et tenté d’identifier les différents cépages plantés en regardant la forme des feuilles. Nous avons également vu en chemin une parcelle qui avait été plantée avec des tournesols et ensuite laissée en jachère pour régénérer les nutriments du sol avant de pouvoir le replanter avec des vignes. Comme pour chaque partie de leur métier, le domaine essaie d’observer au mieux la nature pour maintenir une biodiversité importante.

Nous nous sommes arrêtés sur une terrasse de cabernet franc juste avant le plateau. Les raisins se sont maintenant formés sur les grappes et atteindront leur taille maximale dans quelques semaines. La fleuraison s’est particulièrement bien passé cette année, il y a donc beaucoup de fruits. Les raisins vont mûrir pendant les prochains mois et leur taux en sucre va augmenter. Un des risques majeur de la vigne est la pourriture, surtout par temps chaud et humide. Pour protéger la vigne on enlève quelques feuilles autour des grappes pour améliorer la circulation de l’air, et ainsi mieux sécher après la pluie.

Box apprenti vigneron à Saint-Emilion

Pour mieux se faire une idée de l’effeuillage, après quelques instructions nous avons essayé par nous-mêmes. Les vignes dans lesquelles nous étions étaient plantées du Nord au Sud. Nous avons juste enlevé les feuilles du côté Est des rangs et laissé l’Ouest, pour protéger les raisins des brûlures du soleil l’après-midi.

Sur le plateau nous sommes passés devant une parcelle travaillée au cheval, et utilisée pour faire les fameuses cuvées Emeri et Les Desmoiselles. Nous sommes ensuite arrivés à la parcelle Peycocut où se trouvent nos vignes adoptées.

Toute en admirant la superbe vue sur Saint-Emilion et les vignobles de Grand Cru Classé voisins, nous avons pris quelques minutes pour voir les vignes adoptées et immortaliser la rencontre avec quelques photos!

Coffret cadeau adoption pieds de vigne bio à Saint-Emilion

Après cette matinée bien remplie nous sommes retournés dans le jardin devant le château pour un apéritif bien mérité. Un clairet rosé nous attendait avant de passer à table pour un repas préparé au château par un traiteur local. Avec les différents plats nous avons goûté 4 millésimes différents du Saint-Emilion Grand Cru du domaine, tout en apprenant tout sur ces 4 années, et sur comment le vin évolue au fil du temps.

Box oenologie et dégustation de vins bio à Saint-Emilion

Nous avons commencé l’après-midi en examinant le robot Vitirover développé au domaine. C’est robot solaire couplé à un GPS et équipé avec des lames qui parcourt certaines parcelles prédéfinies en tondant l’herbe autour des ceps, difficile à atteindre avec les tracteurs !

Découvrir le metier de vigneron

Les vendanges arrivent bientôt alors nous avons appris le travail restant à faire d’ici là en vigne et comment on choisit le moment de la récolte.

Nous avons ensuite jeté un oeil au chai de fermentation pour voir où les raisins seraient réceptionnés pendant les vendanges, et les cuves où ils vont macérer et fermenter.

Coffret visite vignoble et chai à Saint-Emilion

Dans la cave nous nous sommes émerveillés devant les bouteilles de très vieux millésimes, chacun essayant de retrouver le millésime de sa naissance ou des années exceptionnelles.

Coffret cadeau bouteilles de vins personnalisées de Saint-Emilion Grand Cru

La journée s’est ensuite terminée dans le chai à barriques où les vins sont élevés pendant 18 mois environ avant d’être mis en bouteille. Nous en parlerons plus lors de nos Journées Vinification en début d’année prochaine. Avant cela, nous serons de retour au domaine en septembre pour participer aux vendanges et voir comment nos raisins ont mûri pendant l’été !

Ajouter un commentaire

Le relevage de la vigne en Vallée du Rhône


Ce samedi pour la Journée Découverte les parents adoptifs seront presque tous des « locaux » pour une fois. Nous accueillons des participants au Domaine la Cabotte venus principalement du quart Sud Est de la France : Grenoble,  Haute-Loire, Ardèche et Boûches du Rhône.

Découvrir le métier de vigneron avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Tout le monde se félicite de la météo du jour : quelques nuages, un petit vent frais, pas de canicule ce samedi ! Ouf !

Le vigneron, Eric Plumet, nous entraîne rapidement vers le bas du domaine où se trouve la parcelle dans laquelle nous allons travailler. Il s’agit aujourd’hui de relever et d’attacher les rameaux et les pampres en les agrafant sur les fils  de palissage.

Eric profite de cette promenade pour montrer en passant les parcelles de syrahs et clairettes. Il entre aussi dans une parcelle de grenache pour expliquer, rameau à la main, la coulure de la fleur qui est la conséquence d’un gel tardif de printemps. Une partie des fleurs a disparu et la grappe est amputée d’un certain nombre de ses grains de raisin.

Coffret cadeau dans la vigne dans le Cotes du Rhône

Quelques explications techniques et le groupe se met au travail pour attacher les rameaux buissonniers sur le palissage. Nouvelle occasion offerte à Eric pour attirer l’attention des apprentis vignerons sur le rôle des apex tout au bout des rameaux : une vrille en forme de Y qui absorbe tous les éléments nutritifs de l’air pour nourrir la plante.

Participez au travail de la vigne avec le cadeau box oenolgique

Les vignerons en bio-dynamie procèdent à l’écimage des rameaux quand les apex se sèchent. La croissance végétale s’arrête alors  au profit de la maturité du fruit.

Marie Pierre la vigneronne arrive en temps voulu pour arroser nos gosiers desséchés… oui ! Mais de quoi ? De l’eau bien sûr mais aussi du rosé de la Cabotte, d’une fraîcheur aromatique prélude à la dégustation qui va suivre.

Midi ! On se retrouve sous les arbres  et les tables en bois ; les verres, les plats, les bouteilles, un petit air frais, tout est là pour passer ensemble un moment de pur bonheur.

Dégustation comparative de clairette en fûts et de clairette en amphores. Même cépage mais pas même vin ! La démonstration est déconcertante. Et chacun, chacune, se reconnaîtra sans hésiter dans l’une ou l’autre de ces deux clairettes !

Coffret cadeau dégustation de vin biodynamique

« Il faut être toujours ivre » nous rappelle la sommelière en citant Beaudelaire. « Oui mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise ! Mais enivrez vous ! »

En effet, les rouges Côtes du Rhône, Massif d’Uchaux et Chateauneuf-du-Pape se goûteront divinement avec les tourtes, pâtés, caillettes et tartes, tout maison, de Marie Pierre. Et nous nous serons enivrés de bons goûts et de bonne compagnie !

Après le café, on va tous et toutes à la recherche de ses ceps pour « prendre son pied » ! Chaque buveur, chaque amoureuse de vin se rend mieux compte alors, de tout ce que contiendra la bouteille remplie des raisins de ce cep de vigne !

Cadeau parrainage de vigne biodynamique

Et la journée se termine tout naturellement dans le chai, pour voir les cuves, sentir le vin finir de s’élaborer, et se dire à bientôt. A bientôt pour les vendanges pour quelques chanceux qui se retrouveront  en septembre.

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage de la vigne à Saint-Emilion


Nous les avions attendues avec impatience, les toutes premières Journées Découverte au Château Coutet ont eu lieu le week-end dernier. C’est notre tout nouveau vignoble partenaire à Saint-Emilion.  L’accueil chaleureux des vignerons et la passion du vin ont été à la hauteur et nous avons passé un moment fantastique à la découverte du travail de la vigne et de l’histoire fascinante du domaine.

Coffret cadeau pour faire son vin bio à Saint-Emilion

La journée a commencé dans le vignoble ou nous avons appris comment la vigne avait été taillée pendant les mois d’hiver pour contrôler sa croissance et s’assurer d’un rendement inférieur pour une meilleure qualité des raisins pour les vendanges.

Coffret cadeau pour participer à la travail de la vigne

Nous avons progressivement gravi la colline en découvrant au fur et à mesure les différents cépages et la géologie de la région de Saint-Emilion. Château Coutet est l’un des quelques domaines qui possèdent des vignes des 3 terroirs différents que l’on peut trouver sur l’appellation Saint-Emilion.

Juste avant l’arrivée sur le plateau nous nous sommes arrêtés sur une parcelle qui nous attendait pour le travail du jour. Avec la pluie des deniers jours et la chaleur qui augmente, la vigne grandit beaucoup en ce moment. Notre première tâche a donc été d’ébourgeonner en enlevant toutes les pousses qui sont apparues sur les troncs des ceps, et toutes les doubles pousses sur les baguettes.

Parainner des vignes bio et faire votre propre vin personnalisé

Assez simple sur le papier, mais un peu plus compliqué quand c’est vous qui devez décider quelle pousse enlever. C’est d’autant plus compliqué que l’on se rapproche du haut de la vigne, car certaines poussent pourraient être gardées et utilisée l’année suivante pour « rajeunir » la vigne.

La tâche suivante était de remonter les fils de palissage pour aider à supporter le poids de la vigne en pleine croissance, et s’assurer que les rameaux se dirigent vers le haut au lieu de tomber en milieu de rang, où ils pourraient être abîmés lors du passage du tracteur ou attraper des maladies cryptogamiques contenues dans le sol. Par paires nous avons remonté les rangs pour d’abord détacher le fils de palissage accroché en bas de rang, puis le remonter et l’attacher à nouveau entre chaque poteau.

Cadeau d'anniversaire original pour des amateurs de vin. Adoptez des pieds de vign à Saint-Emilion

Nous avons ensuite continué notre visite jusqu’en haut du plateau où les parcelles de Saint-Emilion les plus renommées se situent, et parmi elles nos vignes adoptées ! De là nous avions une vue magnifique sur les vignobles de Grand Cru Classé alentours, ainsi que sur le clocher de Saint-Emilion.

Les plus anciennes vignes du Château Coutet se situent sur le plateau, les plus vieilles ont entre 80 et 95 ans. Ces vignes sont cultivées en bio, comme le reste du vignoble du domaine, mais ici ce sont les chevaux qui travaillent le sol, et aucun outil électrique n’y est utilisé. La taille est donc faite aux sécateurs manuels, et les traitements bio administrés à la main. Les raisins produits sont utilisés dans les prestigieuses cuvées Emeri et Les Demoiselles.

La parcelle voisine est celle où nos pieds de vignes adoptés se situent. Nous nous sommes donc arrêtés pour immortaliser la rencontre !

Box cadeau location de pied de vigne bio à Saint-Emilion

Nous sommes retournés au domaine par l’ancienne voie romaine qui reliait Libourne à Saint-Emilion, en passant devant une parcelle qui a été replantée il y a quelques années. Les vignes étant maintenant bien enracinées, le travail pour mettre en place les fils de palissage y a commencé.

De retour au domaine nous avons pris l’apéritif avec un clairet du Chateau Coutet, un rosé de couleur rose foncé, traditionnel dans la région. Nous avons ensuite dégusté des Saint-Emilion en millésime 2014, 2013, 2012 et 2011 avec le déjeuner, tout en apprenant les différentes caractéristiques de chaque millésime, et en découvrant l’évolution qu’a subi le vin au fil des ans.

Coffret cadeau original pour déguster des vins au domaine à Saint-Emilion

L’après-midi nous sommes retournés dans la parcelle qui jouxte le chai pour y apprendre les prochaines étapes du travail en vigne jusqu’à la récolte. Faire de l’effeuillage, remonter encore les fils de palissage, rogner les pointes des baguettes, traiter la vigne contre le mildiou et le black rot si nécessaire, il y a encore beaucoup à faire avant que les raisins soient mûrs et prêts pour la récolte.

Cadeau stage oenologique en vigne à Saint-Emilion

Nous avons ensuite brièvement visité le cuvier et la cave où les vieux millésimes sont stockés. Un vrai trésor à découvrir !

Cadeau expérience pour découvrir le monde de vigneron à Saint-Emilion

La journée s’est terminée dans le chai à barriques pour voir où les vins vieillissent lentement avant d’être mis en bouteille. Nous en apprendrons plus sur cette étape lors de la Journée Vinification l’année prochaine.

Coffret cadeau pour faire son vin bio personnalisé à Saint-Emilion

Il y avait beaucoup de choses à découvrir sur l’élaboration du vin et l’histoire fascinante du domaine. Notre premier week-end au domaine a dépassé toutes nos attente, et nous sommes très impatients d’y retourner, il y a encore tant à découvrir ! Merci à nos hôtes passionnés et à tous les participants pour ces journées mémorables !

Ajouter un commentaire

Comment protège-t-on la vigne du gel ?


La vigne est une plante qui résiste à beaucoup de choses : sécheresse, vent, vagues d’orages, coup de froid. Mais avec les dernières vagues de froid et les dégâts provoqués dans les différents vignobles français, on ne peut s’empêcher de penser que le vigneron reste bien impuissant face aux forces de la nature. Pourquoi la vigne gèle ? Et existe-t-il des moyens pour la protéger ?

Conditions de gel pour la vigne

La partie la plus sensible de la vigne c’est le bourgeon, qui ne résiste pas en deçà de -2/-3°C. Et c’est aussi la partie la plus importante, celle qui permettra d’avoir des fruits et donc une bonne récolte pour le vigneron. C’est pourquoi les gels qui font le plus de dégâts sur un millésime sont les gels tardifs de printemps, car à ce moment-là les bourgeons sont sortis et vulnérables.

Les parcelles avec le plus de risques de gel sont celles situées sur les bas coteaux, en creux de terrains ou en fond de vallons,  car c’est là que s’amasse l’air froid. Les parcelles qui ont de l’herbe entre les rangs sont également plus exposées au gel car l’herbe retient l’humidité et le froid. Enfin, si la variété de vigne est trop précoce le risque de gel de printemps sur les bourgeons est plus grand car les bourgeons sortiront tôt dans la saison.

Stage viticulture protection de la vigne en Loire

A noter : un gel automnal précoce (avant la chute des feuilles de vigne) ou un gel hivernal prolongé inférieur à -15°C peuvent aussi être préjudiciables à la vigne notamment pour ses parties herbacées et pour le cep en cas de gel hivernal.

Comment la vigne gèle-t-elle au printemps ?

Lorsqu’au printemps la température de l’air se réchauffe, la montée de sève s’effectue (c’est à ce moment-là qu’on voit les « pleurs » de la vigne sur les baguettes taillées), et avec elle la sortie des premières feuilles et des bourgeons, voire le débourrement de ces derniers. Les bourgeons et premières feuilles sont riches en eau.

Quand il gèle, cette eau refroidi tellement  que cela détruit (on dit « brûle ») les cellules des bourgeons ou même des feuilles. Il y a deux types de gels : les gelées blanches qui brûlent les organes humides végétaux par rayonnement du soleil, et les gelées noires qui sont dues à des masses d'air froid et sec avec une température inférieure à -7 °C et du vent.

Quelles sont les conséquences du gel ?

Les dégâts provoqués par le gel de printemps sont plus fréquents mais moins graves pour la pérennité des vignes que les gels automnaux et hivernaux, car même les gelées ont des conséquences directes sur la récolte car  elles brûlent les bourgeons, elles n’entraînent pas la mort du cep.

Visite-chateau-bonneliere-chinon-stage-vigne

Et si les bourgeons principaux ont été brûlés, il reste l’espoir que des bourgeons secondaires sortent après le gel. Ceux-ci sont en effet plus tardifs, mais ils sont aussi moins fructifères. Cela dit, ce sont des mois de soin de la vigne qui peuvent être dévastés en quelques heures à cause du gel.

Comment peut-on la protéger ?

La solution la plus répandue est d’allumer des bougies ou « chaufferettes », c’est la technique de l’enfumage.  Les viticulteurs les placent entre les rangs de vignes pour gagner les 2 à 3°C suffisants pour éviter le gel. Avant on faisait brûler du bois ou du fioul dans des sortes de braséros, mais cela émet du dioxyde de carbone donc maintenant on emploie plutôt de de gros blocs de paraffine  dans des boîtes métalliques. La fumée qui s’échappe empêche les premiers rayons de soleil de brûler les bourgeons pris dans le gel matinal.

Bugies anti-gel stage vigne au domaine en coffret cadeau

Une autre solution, plus délicate et plus coûteuse consiste à asperger les ceps avec de l’eau. Une coque de glace se forme alors autour des bourgeons empêchant ainsi que l’eau à l’intérieur des bourgeons ne gèle.  On arrose souvent les parcelles jusqu’à ce que la température remonte au-dessus de 0°C pour éviter que le coque ne dégèle trop vite avec le soleil et ne protège plus le bourgeon. Cette méthode est réservée aux parcelles présentant les plus de risques car c’est une installation de tuyaux et gicleurs très coûteuse.

Stage oenologie à Chablis protection de la vigne

On voit également de plus en plus de brasseurs d’air sur les parcelles de vignes également. Ce sont des petites éoliennes, appelées aussi tours anti-gel, qui brassent l’air et font redescendre l’air chaud situé en hauteur pour venir réchauffer les ceps de vigne. Là encore les quelques degrés gagnés suffisent à éviter le gel.

Les câbles chauffant qui courent le long du fil de palissage ont aussi fait leur apparition depuis quelques années. Cela suppose d’avoir un type de taille qui convient (les baguettes doivent être palissées). Ce système semble extrêmement efficace dans les parcelles où il a été testé, et il peut se déclencher automatiquement en dessous d’un certain seuil de température. Leur coût de fonctionnement n’est pas exorbitant mais c’est leur installation et leur achat qui l’est (il faut équiper des kilomètres de rangs de vigne), ce qui explique la faible utilisation de la méthode pour le moment.

Enfin, certains viticulteurs font appel à des hélicoptères pour voler à basse altitude au-dessus des vignes et brasser l’air comme le font les éoliennes. L’opération est plutôt dangereuse car le pilote doit voler bas, souvent à l’aube par faible luminosité. C’est donc un moyen très coûteux, mais pour certaines parcelles cela reste rentable pour le vigneron.  

Journée au domaine Brocard Chablis box cadeau vin
Et puis quelques fois, comme nous le rappellent nos vignerons partenaires du Château Coutet, c’est simplement la nature qui apporte la protection d’elle-même : avoir une végétation dense autour des vignes (arbres) permet d’éviter une chute trop importante des températures, protège du vent froid, et des rayons de soleil matinaux fatals aux vignes gelées. 
Stage vigne à Saint-Emilion au Château Coutet

Alors que les viticulteurs sont de mieux en mieux équipés contre le gel, et les outils de prévision de plus en plus affûtés, les épisodes de gel et autres avaries météo se multiplient et nous rappellent combien la viticulture dépend de la nature !

 

 

Articles liés

Le débourrement de la vigne au printemps

Le vin de glace

Ajouter un commentaire

Agenda des salons du vin de fin d’année pour nos partenaires vignerons


Le millésime 2016 est en cave et dans quelques jours nos partenaires vignerons seront présents sur les salons du vin pour faire goûter leurs flacons. Venez les rencontrer et déguster leurs vins bio sur l’un de ces évènements à venir :

Château Coutet - Saint-Emilion

 - 5-13 novembre – Marjolaine Salon Bio - Paris, parc floral, Château de Vincennes, Stand D 22. Entrée à tarif réduit ici.

 

Domaine Chapelle - Bourgogne

- 11-13 novembre, Salon des Vins et Produits du Terroir - Sévrier, Complexe d'Animation, Route d'Albertville.

- 16-18 novembre, Dégustation Privée à l'Hôtel Napoléon - Paris, 40 Avenue de Friedland. Pour en recevoir une invitation, merci de nous contacter.

- 25-27 novembre, Natura Bio - Salon des Vins Bio - Lille, Grand Palais Cliquez ici pour une invitation gratuite.

Dégustation de vins Domaine Chapelle Bourgogne

  

Château Beau Rivage - Bordeaux

- 19-21 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Lille, Grand Palais, Hall paris/Bruxelles, Stand J 17. Cliquez ici pour une invitation gratuite.

- 24-28 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Paris, Porte de Versailles, Pavillon 3, Stand D 48. Cliquez ici pour une invitation gratuite.

Adoption de vignes Château Beau Rivage
  

Domaine Stentz-Buecher - Alsace

- 24-28 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Paris, Porte de Versailles, Stand E 64. Cliquez ici pour une invitation gratuite.

- 1-16 décembre - Marché de Noël Alsacien, Paris - Parvis de la gare de l'Est. Entrée Libre.

Cadeau original vin avec le Domaine Stentz-Buecher Alsace

 

Domaine la Cabotte - Côtes du Rhône

- 3-4 décembre, Portes Ouvertes et dégustation au Domaine la Cabotte : champagnes du Domaine Jean-Marie Massonnot, bourgognes du Domaine d'Ardhuy et côtes-du-rhône du Domaine la Cabotte - Domaine la Cabotte, lieu-dit Derboux, Mondragon. Entrée libre.

Cadeau amateur de vin au Domaine la Cabotte Cotes du Rhone

 

Château de la Bonnelière - Loire

- 24-28 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Paris, Porte de Versailles, Stand A 33. Cliquez ici pour une invitation gratuite.

 

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens