Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Domaine de la Guicharde

L’effeuillage de la vigne pour lutter contre le mildiou en Vallée du Rhône


Nous avons rendez-vous depuis les régions d’Avignon, Nancy, Paris, Lyon, Grenoble, et même de Suisse et d’Angleterre pour rencontrer Isabelle et Arnaud Guichard, propriétaires du Domaine de la Guicharde dans les Côtes du Rhône, et plus précisément le Massif d’Uchaux.

 

Visite de domaine en biodynamie dans les Côtes du Rhône

Première question autour du café-croissants d’accueil : qui connaît le Massif d’Uchaux ? Personne ? C’est normal étant donné que cette AOC de la Vallée du Rhône est plutôt confidentielle. Et si elle a obtenu son appellation c’est que son terroir est très spécifique. Et de terroir nous allons beaucoup en parler aujourd’hui car nous nous retrouvons pour une journée Découverte, dédiée au travail de la vigne avant la récolte.

Sans plus attendre et  après les présentations d’usage, nous voici en route pour la vigne, en passant devant les oliviers : en effet au domaine il y a tout un écosystème 30 hectares de vigne biodynamique, champ d’oliviers bios également, et 20 hectares de bois, le tout d’un seul tenant autour du domaine : un bout de colline qui ressemble un peu au paradis en cette belle journée ensoleillée !

coffret cadeau journée découverte du terroir des Côtes du Rhône

Oui nous sommes bien sur une colline et c’est la particularité Massif Uchaux en pleine Vallée du Rhône : il y a 90 millions d’années la mer recouvrait la vallée et  ce massif était une île. D’ailleurs en route pour la parcelle de vigne adoptée nous faisons une halte devant les vestiges de l’ancienne plage datant du miocène, où l’on peut encore voir des fossiles de coquillages. Nous arrivons ensuite sur le plateau où nous trouvons 2 parcelles, de syrah et grenache, sur une terrasse datant de l’ère du miocène. Eh oui, votre vin, la cuvée « Terroir du Miocène » porte bien son nom puisqu’elle est issue de l’assemblage des syrahs et grenaches qui poussent ici.  

doptiond e vignes en Vallée du Rhône pour faaire son propre vin

A notre arrivée sur la parcelle adoptée nous pouvons constater que la taille hivernale et les pulvérisations biodynamiques se sont bien déroulé et ont eu un bel effet : les vignes ont beaucoup poussé, la fleur est passée début juin et les grappes se sont bien fermées. C’est aussi dû à la chaleur et la pluie des mois de mai et juin. Un peu trop peut-être car nous voyons aussi que les travaux du sol ont pris du retard. Comme nous l’explique Arnaud, impossible de passer avec un tracteur intercep quand le sol est mouillé si l’on ne veut pas s’embourber, et impossible également de traiter après les pluies car le mistral s’est levé dès le départ des nuages et n’a cessé de souffler depuis quelques jours. Et la réglementation impose de ne pas traiter dès que le vent atteint 19 km/h, soit très souvent an Vallée du Rhône !

Parraainage ceps de vigne en biodynamie dnas le sud de la france

Après avoir trouvé nos pieds de vigne dans les rangs de la parcelle et pris quelques clichés souvenirs, nous observons la vigne de plus près. Arnaud nous montre comment reconnaître les syrahs des grenaches. Les feuilles sont différentes, comme nous l’avions vu lors de notre dernière venue, mais maintenant que les grappes sont formées c’est encore plus évident : alors que les grenaches ont des grappes compactes et de forme plutôt ronde, les syrahs ont des grappes e formes allongées et les grains sont plus espacés. C’est ce qui explique aussi que les syrahs sont moins sensibles aux maladies que les grenaches en général.

Cadeau vin stage maladie de la vigne et traitement

Car qui dit pluies, chaleur et absence de traitements, dit attaque de mildiou, et malheureusement on voit bien les tâches sur les feuilles et les grains de grenache. Heureusement les parents adoptifs sont venus en renfort : aujourd’hui nous allons effeuiller les vignes côté soleil levant  pour bien aérer et ensoleiller les grappes et mieux lutter contre le mildiou. En effet côté soleil levant les grappes ne sont exposées que le matin quand la chaleur n’est pas encore assez puissante pour sécher les grains, tandis que soleil couchant à l’inverse, la chaleur est forte en fin de journée, et il ne vaut mieux pas effeuiller pour ne pas brûler les grains.

stage oenologie en côtes du rhône pour effeuiller la vigne
Pour effeuiller Arnaud nous explique, c’est simple, on arrache toutes les feuilles devant les grappes. Il a le geste rapide et précis, nous allons essayer de faire aussi bien. Nous nous répartissons à deux dans les rangs, et c’est parti pour soigner notre parcelle adoptée. Arnaud passe entre les rangs pour discuter viticulture et répondre aux nombreuses questions sur le millésime, la météo et les  traitements qui seraient nécessaires. 
box cadeau vin et séjour dna sle vignoble de la vallée du rhône

Nous faisons ensuite une petite pause pour se désaltérer et faire un point sur tout ce qui a été fait jusqu’à présent dans la vigne : taille, ébourgeonnage, relevage, écimage. Puis nos estomacs nous rappellent à l’ordre et il est temps de retourner au domaine. Sur le retour on peut observer certaines plantes qui servent de base pour les traitements biodynamiques comme la prêle ou l’achillée.

Coffret vin dégustation de côtes du rhône au domaine
Un rosé à l’ombre de la cour est le bienvenu… mais pas que : Pur Rouge, un « vin de copains » selon Arnaud, et qui se boit très bien par cette chaude journée, et du jus de raisin (bio évidemment) avec pour base du merlot et cabernet (oui oui !) d’Isabelle et son deuxième domaine, les Mourguettes.
Journée au domaine dégustaationd e vin et repas vigneron

Passons aux choses sérieuses avec le repas concocté par Thierry Bonfante, du restaurant le Temps de Vivre à 4km de là : salade de lentilles et ses caillettes régionales, bœuf braisé mijoté avec ses carottes, plateau de fromage et tiramisu se succèdent. Accompagnés des vins du domaine : en rouge la cuvée Genest, le Terroir du Miocène, et enfin sur le fromage Autour de la Chapelle, le vin blanc du domaine.

Stage vigne et principes de biodynamies en Vallée du Rhône

Autour de la table les questions vont bon train sur la vie au quotidien d’un vigneron. A la fin du repas nous revenons sur la biodynamie. Isabelle nous parle alors de l’ouvrage de Jean-Michel Florin, Viticulture Biodynamique, pour ceux qui veulent vraiment approfondir la matière. Pour les débutants que nous sommes, quelque chose de plus simple nous fait envie et nous lui demandons de nous montrer aussi son Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque. Isabelle y raconte d’une manière drôle et réaliste les anecdotes qu’elle a vécues en convertissant son domaine à la biodynamie. Les questions et les rires fusent lorsqu’elle nous parle de ses déconvenues avec de la bouse de corne…

De la bouse de corne ? ! Eh oui, Arnaud nous explique alors le foncement de la biodynamie, selon les principes de M. Steiner et le calendrier lunaire. Pour rendre cela plus concrète il nous emmène voir les outils utilisés en biodynamie comme le dynamiseur et les pulvérisateurs. Il nous explique très concrètement comme il fabrique ses préparâts, et les contraintes de calendrier pour soigner les vignes, selon que nous sommes en jour fruit, racine, fleur ou feuille.

Coffret vin stage en vigne et journée au Domaine de la Guicharde

Nous terminons la journée par une visite de chai, pour comprendre où ira le raisin après la récolte 2018. Mais nous n’en sommes pas encore là, la date de la récolte n’est pas encore fixée, il faut encore attendre quelques semaines afin voir comment évolue la météo. Mais comme nous l’avons compris tout au long de la journée, dans ce lieu calme où le temps semble s’arrêter le temps d’une belle journée d’été, ce sont la nature et les éléments qui mènent la danse, et Isabelle et Arnaud qui savent en tirer des vins « de plaisir » !

Ajouter un commentaire

Le travail de la vigne dans les Côtes du Rhône


Le premier week-end de mai nous étions au Domaine de la Guicharde dans la vallée du Rhône, pour la toute première journée d’une Expérience Vin Gourmet Odyssey chez notre nouveau partenaire. Le sujet du jour était tout le travail en vigne pour obtenir les meilleurs raisins possibles pour les vendanges. Et comme nous allions le constater il y a beaucoup à faire, d’autant plus que le domaine est certifié à la fois en bio et en biodynamie et que les vignerons portent une attention particulière à l’ensemble du vignoble, et du domaine dans son ensemble.

Cadeau original pour des amateurs de vin

Après la présentation du déroulement de la journée par Mark, le fondateur de Gourmet Odyssey et du domaine par Arnaud, le vigneron du  Domaine de la Guicharde, nous nous sommes rendus dans la vigne. En route nous sommes passés devant un champ d’oliviers qu’Arnaud cultive pour produire de l’huile d’olive en biodynamie également. Ce jour-là Arnaud avait commencé à 5h30 le matin pour préparer et dynamisé un traitement biodynamique à la silice pour renforcer et donner de l’énergie à la plante. La vigne avait déjà été traitée et en passant nous avons vu les oliviers en train d’être traités avec la même préparation.

Découverte de la vigne et des oliviers

Arnaud nous a expliqué l’histoire géologique du Massif d’Uchaux, et qu’à l’ère du Miocène, les alentours étaient couverts d’eau. Il nous a montré des fossiles de poisson provenant des plages à cette ère. C’est difficile à croire quand on lève les yeux sur les vignes et la garrigue alentours jusqu’au Préalpes et au Mont Ventoux !

Nous sommes arrivés à la parcelle où sont situés les pieds de vigne adoptés. Les raisins récoltés à cet endroit servent à produire le vin rouge Terroir du Miocène, chois par Gourmet Odyssey pour faire les bouteilles personnalisées inclues dans l’Expérience Vin. Une ardoise avec le nom de chaque parent adoptif avait été placée au pied de chaque micro parcelle adoptée et nous avons pris quelques minutes pour les retrouver, prendre quelques photos et les encourager à produire une bonne récolte cette année !

Location des pieds de vigne biodynamiques

Arnaud nous a ensuite expliqué le travail réalisé dans la vigne jusqu’à présent pour travailler le sol, tailler la vigne en cordon de Royat, réparer les fils et piquets de palissage pour guider la vigne.

Avec les chaleurs des dernières semaines, les bourgeons étaient apparus, et en était au début de leur phase de croissance quand les feuilles font peuvent pousser de quelques centimètres par jour. Et quelques fois la vigne est tellement pleine de vigueur à cette période que des pousses apparaissent au bas des ceps, ou plusieurs rameaux naissent du même bourgeon, ou enfin simplement il y a trop de rameaux qui poussent sur la vigne. Pour limiter le nombre de raisins récoltés et améliorer la qualité du vin, on doit donc ébourgeonner, c’est-à-dire enlever toutes ces pousses inutiles. Arnaud nous a expliqué comment choisir lesquelles ôter.

Coffret cadeau rencontre du vigneron

Nous nous sommes ensuite répartis dans les rangs de vigne pour ébourgeonner nous-mêmes. Comme pour la taille, c’est facile à comprendre en théorie, mais beaucoup plus difficile en pratique à réaliser quand il faut choisir quel rameau ôter ! Chaque cep est unique, et quelques fois il faut laisser des branches qu’on aurait dû théoriquement laisser mais qui seront utiles dans le futur pour restructurer la plante ou rabaisser les rameaux porteurs de fruits.

Cadeua pour découvrir le métier de vigneron dans le Côtes du Rhone

Arnaud nous a ensuite emmenés pour une courte balade dans la vigne pour nous montrer les différents cépages et comment les identifier juste en regardant leurs feuilles. Les vignes de grenache dans lesquelles nous avions travaillé sont beaucoup plus vertes avec un aspect brillant en comparaison des syrahs qui sont un peu plus jaunes et ont une surface un peu duveteuse sur le dessous de la feuille.

Cadeau travail dans la vigne avec le vigneron

La vigne n’était pas la seule à apprécier le beau temps : l’herbe et les fleurs poussaient partout dans la vigne et nous avons pu admirer la beauté des coquelicots qui se balançaient dans le vent.

Ballade dans la vigne pour découvrir la nature bio

Après les activités du matin nous sommes retournés au domaine, et nous sommes réunis dans la cour du domaine pour un apéritif et le repas, qui avait été préparé par notre restaurant local, Le Temps de Vivre.  Le premier vin dégusté était un Côtes du Rhône blanc, Au tour de la Chapelle 2017.  Pendant l’entrée, le plat, le fromage et le dessert nous avons ensuite bu Le 17, un vin rosé de 2017, puis un Côtes du Rhône Pur Rouge 2017, Suivis de 2 Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux, le Genest 2016 et le Terroir du Miocène 2015, ce dernier étant le vin choisi par Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau dégustation des vin et repas au domaine

L’après-midi nous sommes retournés dans le vignoble. Arnaud nous a expliqué le travail restant à faire entre maintenant et les vendanges pour relever les fils de palissage, traiter la vigne, contrôler la croissance de l’herbe et des fleurs sauvages, et peut-être effeuiller la vigne selon le temps. Et enfin, choisir la date des vendanges.

Découvrir du vigneron comment faire du vin biodynamique

Nous avons ensuite passé un bon moment à parler de la culture d’une vigne en bio et biodynamie. Arnaud est un défenseur passionné de la biodynamie et il a expliqué comment il a converti le domaine et ses raisons.  Il nous a parlé des différentes préparations qu’il utilise pour traiter la vigne et comment il coordonne son travail avec le calendrier lunaire. Nous avons pu voir son dynamiseur, utilisé pour ses préparats et tisanes.

 

Coffret cadeau pour apprendre comment faire son vin personnalisé

Nous avons terminé la journée par une visite du chai pour voir où le vin était produit après la récolte des raisins. Nous y passerons plus de temps lorsque nous reviendrons en septembre pour les Journées Vendanges, et début 2019 pour les Journées Vinification.  
Un grand merci à Arnaud et aux participants à la journée d’en avoir fait un si bon moment pour cette première fois au Domaine de la Guicharde !

Ajouter un commentaire

A la découverte des vins de la Vallée du Rhône méridionale


Passé Lyon, sur les collines surplombant le Rhône vous voici en Vallée du Rhône : Côte-Rôtie, Condrieu, puis plus au sud Saint Joseph, Crozes-Hermitage, Cornas… mais on aurait tort de réduire les vins des Côtes du Rhône à ces célèbres noms du nord de l’appellation. Il y a tant à découvrir plus au sud, après Montélimar : Rasteau, Cairanne, Vinsobres, Gigondas, Châteauneuf-du-Pape, puis Lirac, Tavel, les Costière de Nîmes, Coteaux du Ventoux, et autres vins du Lubéron. Partons à la découverte des Côtes du Rhône méridionaux.

Les paysages et les cépages


Le paysage de la Vallée du Rhône tel qu’on le connaît est très ancien : il est né il y a environ 300 millions d’années avec d’abord l’activité volcanique du Massif Central, puis il y a 40 millions d’année avec la naissance des Alpes qui a provoqué un affaissement  séparant les deux massifs avec la vallée au milieu.  Au départ la mer y est présente puis le niveau de l’eau baisse et le lit du fleuve se creuse en créant des terrasses successives sur les flans de la Vallée. Aujourd’hui  les sols contiennent 4 types de roches : granite, silice sablonneuse, calcaire et argile. De quoi laisser s’exprimer les cépages les plus variés.

Les cépages de la Vallée du Rhône sont au nombre de 27 (21 seulement dans l’AOC Côtes du Rhône). Les principaux sont le grenache noir, le syrah et le mourvèdre  pour les vins rouges, et le marsanne et le viognier pour les vins blancs. Les cépages avec un matériel tannique dense comme le syrah apprécieront les sols siliceux par exemple, tandis que le grenache se plaira sur les parties calcaires.  

L’histoire des Côtes du Rhône


L’activité viticole de la Vallée est très ancienne, on en trouve des traces près de Marseille à partir du IVe s. avant JC, et en remontant jusque dans le nord du vignoble au Ier s. après JC. A cette époque naissent les grandes villas viticoles en bord de fleuve, ainsi que les ateliers d’amphores, destinées au transport du vin. Ces découvertes archéologiques font du vignoble rhodanien un des plus anciens de France.

La renommée du vignoble prend son essor au XIVème s. quand les Papes s’installent à Avignon et y développent le vignoble. Dès 1650 il y a même une règlementation pour garantir la provenance et la qualité des « Côste du Rhône ». C’est en 1937 que l’AOC Côtes du Rhône est née.

Les appellations

Carte des appellations de la Vallée du Rhône
Le territoire des AOC Côtes du Rhône s’étend sur 250 km du Nord au Sud et couvre 171 communes.  Un vin de l’appellation Cotes du Rhône être produit avec des raisins cultivés dans toute cette surface. Viennent ensuite les AOC Côtes du Rhône Villages qui sont produits dans 95 communes.  Ensuite il y a 18 appellations où l’on peut ajouter le nom du village où les raisins sont cultivés à côté de « Côtes du Rhône Villages »,  car leur terroir est particulier. Cette catégorie inclus des vins de Cairanne, Laudun, du Massif d’Uchaux, de Valréas et de Visan par exemple. Enfin il y a  17 crus des Côtes du Rhône qui ne portent que le nom de leur commune et sont considérés comme la meilleure qualité dans la région. Par exemple Châteauneuf-du-Pape, Vinsobres, Vacqueyras, Gigondas, et Tavel.

Enfin il y a quelques vins de la Vallée du Rhône, qui ne font pas partie de l’appellation Côtes du Rhône, comme les  Costière de Nîmes, Ventoux, ou Grignan-les-Adhémar.

Une carte interactive des appellations est disponible sur le site d’InterRhône, qui promeut les vins d’AOC Côtes du Rhône et de la Vallée du Rhône. 

Quelques appellations confidentielles à découvrir


Les appellations de la Vallée du Rhône sont nombreuses et leur aire géographique vaste, et même si on parle ici que des Côtes du Rhône Méridionaux, les vins produits sont d’une grande diversité. Il y a donc encore beaucoup d’appellations méconnues du plus grand nombre mais très qualitatives à découvrir.

Par exemple l’appellation Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux qui est relativement nouvelle (2005), et désigne une aire bien délimitée de 750 hectares avec sa particularité géologique d’un sol majoritairement calcaire et une belle exposition sud, sud-est, sud-ouest en légère altitude.  Il y a des millions d’années ce massif était une île entourée par la mer, et ce terroir produit des vins concentrés et matures. Le grenache noir  doit représenter au minimum 50% des cépages, associé aux autres cépages régionaux : syrah, le mourvèdre, cinsault et carignan. Le Domaine de la Guicharde ou le Domaine la Cabotte en sont de bons ambassadeurs.

On peut encore parler de l’appellation Grignan-les-Adhémar, autrefois Coteaux du Tricastin, et qui, à la faveur d’un changement de nom et d’une véritable refonte du cahier des charges de l’appellation, a su renouveler son vignoble si particulier au sein des vins de la Vallée du Rhône. Fort de sa diversité géologique et de ses nuances climatiques où le terroir est influencé par la proximité des reliefs  il propose des vins sur le fruit mais aussi très frais.

Bref, la prochaine fois que vous vous évaderez vers le sud, n’hésitez pas à vous arrêter dans cette belle région qui longe le Rhône et vous promet bien des découvertes gastronomiques et œnologiques !

 

Articles liés

Le Domaine de la Guicharde rejoint l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Les salons des vins 2018 pour découvrir nos vignerons partenaires


Les salons des vins sont une belle occasion pour les producteurs indépendants de faire découvrir leurs bouteilles, et pour vous de faire de de dénicher de nouveaux vins à des tarifs intéressants. Nos domaines partenaires ne font pas exception et seront sur les routes à votre rencontre en ce début de millésime 2018. Voici les salons où vous pourrez les rencontrer. N’hésitez pas à venir déguster et discuter !

 

Agenda planning salon des vins 2018

Février 2018

Le Domaine de la Guicharde, producteur de Côtes du Rhône Massif d’Uchaux à Mondragon, sera au salon Sous les Pavés la Vigne les 10 & 11 février 2018, à Bordeaux  au Hangar 14. C’est un salon des vins actuels et naturels.

Il seront également présents au salon professionnel Vinisud à Montpellier  du 18 au 20 février 2018, et au 19ème Salon des Vins de Producteurs du Kiwanis Club à Saint-Etienne.

Le Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne sera présent au Salon des Vins de Neuville, salle Jean Dousset (86) les 10 & 11 février 2018.

Le Château Beau Rivage vous fera déguster ses vins de Bordeaux au Salon des Vignerons Indépendants de Strasbourg, sur le stand D104, du 16 au 19 février 2018.

Mars 2018

Le Château Beau Rivage de Macau en Médoc, sera présent au Salon des Vignerons Indépendants de Bordeaux Lac sur le stand D32 du 2 au4 mars 2018.

Le Domaine Chapelle vous fera déguster ses vins sur le salon de 19ème Salon des vins de Paray Le Monial (71) les 17 et 18 mars 2018, et su le salon Vivre Autrement au Parc Floral de Vincenne (75) du 17au 19 mars 2018.

Le Domaine Allegria sera présent sur le Salon des Vignerons à Olne en Belgique les 24 et 25 mars 2018.

Mai 2018

Le Domaine Chapelle, producteur de vin en Côte d’Or, sera au 29èmes Journées Gourmandes du Grand Morvan à Saulieu (Hall des Expositions) du 10 au 13 Mai (week-end de l'Ascensio).

Il sera également là pour faire déguster ses vins à la Foire Gastronomique de Mailly en Champagne (51) du 19 au 21 mai 2018 (week-end de la Pentecôte).

Plus d’information sur nos vignerons partenaires et l’Expérience Vin.

Ajouter un commentaire

Portraits de vignerons. Isabelle et Arnaud Guichard au Domaine de la Guicharde


Pour poursuivre avec les portraits des vignerons partenaires de Gourmet Odyssey, nous avons posé quelques questions à Isabelle et Arnaud Guichard, qui dirigent le Domaine de la Guicharde, à Mondragon, en Vallée du Rhône. C’est un domaine en biodynamie dans un écrin de verdure, où il fait bon partager sa passion du vin.

Adoptez des vignes en Côtes du Rhône et rencontrez des vignerons passionnés

Depuis combien de temps êtes-vous vignerons et comment/pourquoi avez-vous créé le domaine ?

Alors que nous cherchions quelques hectares de vignes pour nous installer, nous avons découvert la Guicharde blottie au coeur du massif d’Uchaux dans le Haut Vaucluse.

La propriété était à la vente, nous nous appelons Guichard: il nous est apparu comme une évidence de poser nos valises de citadins dans ce vieux mas provençal entouré de vignes et de bois. L’aventure a ainsi débuté au printemps 1988.

La première vendange fût légère et drôle. Parfaits béotiens, nous avions tout à apprendre alors, ne savions pas encore où nous allions, ce que nous voulions réaliser comme vins mais nous étions convaincus d’avoir fait le bon choix. Le lien à la terre et à la vigne s’est doucement noué au fil des jours, des saisons, des millésimes.

Ce lent cheminement nous a logiquement conduit vers l’agriculture biologique.


Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ?

Les premiers pas de la Guicharde vers l’agriculture biodynamique. À la faveur d’une belle rencontre avec un homme formidable, nous avons entamé à l’automne 2010 notre conversion à la biodynamie.

Vertueuse et bienveillante, cette agriculture merveilleuse a ré-enchanté notre quotidien et nos vignes.


Sur le millésime 2016, que vous élevez actuellement, quelle est votre cuvée préférée et sa petite histoire ?

Terroir du Miocène. Nouveau venu parmi les vins de la Guicharde, Terroir du Miocène est né avec le très beau millésime 2015. Quelques arpents de grenache et de syrah qui s’épanouissent sur des marnes calcaires blanches du début du Miocène.

De la pépinière à la parcelle, la vigne n’a connu que la biodynamie. Les vignes ont atteint aujourd’hui l’âge de raison et si elles sont encore très jeunes, le potentiel de cette cuvée est déjà là, indéniable car le terroir, éminemment qualitatif, s’exprime déjà dans ce vin.


Quels sont vos défis, vos envies ou vos projets pour les mois à venir?

La biodynamie patine nos vins, ils sont devenus moins solaires, moins exubérants mais ont un grain plus fin. La palette aromatique des vins s’est étoffée. Dans le vignoble, les sols sont plus meubles, les bois aoûtent et prennent de jolies nuances dorée, acajou.
Aussi, nous souhaitons avancer encore dans la connaissance et la pratique de la biodynamie, agriculture bienveillante.

Avancer aussi vers d’autres cuvées. Il est toujours amusant au cours des vendanges de faire des essais. En 2010, nous avons lancé une cuvée confidentielle : Petites Mains. De vieux grenache ramassés avec précaution dans de petites caisses, triés baie par baie puis foulés avec délicatesse. La cuvée a ensuite été élevée en demi-muid quelques mois avant d’être mise en bouteille. Essai concluant. Nous récidivons en 2012 avec le même protocole mais en Syrah cette fois-ci.


Une question que nos clients posent souvent : mais qu’aiment faire les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Lorsque la nature nous y autorise et que la vigne prend un nouveau souffle, nous prenons quelques jours de repos et gagnons montagne et sommets enneigés. Arnaud est un grand amoureux du ski de piste et de randonnée. Quant à Isabelle elle affectionne tout particulièrement partir avec un simple sac à dos marcher sur les chemins qui la mènent à Saint Jacques de Compostelle.

Le vin et l’amour du terroir ne sont jamais bien loin pourtant : Arnaud est engagé dans des associations de vignerons et Isabelle a écrit deux ouvrages sur les vendanges et la biodynamie. Recettes de vendangeurs a paru en 2012 aux éditions du Rouergue et Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque vient de paraître aux éditions de l’Epure. Deux récits sur le quotidien de paysans vignerons.

 

Nos autres interview de partenaires 

Marc Plouzeau, Château de la Bonnelière dans la Loire

Eric, Etienne et Marie-Pierre Plumet, Domaine la Cabotte dans la Vallée du Rhône

Jean-François Chapelle, Domaine Chapelle en Bourgogne

Delphine et Ghislain d'Aboville au Domaine Allegria dans le Languedoc

Adrien David Beaulieu au Château Coutet à Saint-Emilion

 

Ajouter un commentaire

Le Domaine de la Guicharde rejoint l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey


Nous avons récemment eu la chance de faire la connaissance d’Arnaud et Isabelle Guichard, vignerons au Domaine de la Guicharde depuis 1988. Leur domaine bio est niché sur les collines du massif d’Uchaux dans le sud des vignobles des Côtes du Rhône, et la passion qu’ils ont pour leur terroir et leurs vins nous a contaminés dès la première rencontre, ce qui est un élément primordial pour sélectionner les partenaires de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey.

A partir du millésime 2018, déjà disponible sur le site de Gourmet Odyssey, vous pouvez adopter des vignes bio au Domaine de la Guicharde dans la Vallée du Rhône et vous embarquer pour un fascinant voyage au cœur de l’élaboration du vin pour découvrir la passion, le labeur et toutes les compétences nécessaires pour produire un bon vin. Suivez l’évolution de vos vignes dans votre espace client personnalisé et sur notre newsletter, depuis le travail de la vigne jusqu’à la mise en bouteilles avec vos propres étiquettes personnalisées. Vous pouvez également inclure des journées au domaine pour rencontrer Isabelle et Arnaud et participer en soignant les vignes, récoltant les raisins ou travaillant dans la cave.  Suivez ce lien pour en apprendre plus sur l’Expérience vin Gourmet Odyssey.

Parrainage de vignes bio en Vallée du Rhône

Etant passionnées par leur métier, Arnaud et Isabelle sont tous les deux très actifs dans les associations viticoles et biodynamiques locales.  Vous pouvez en apprendre plus sur eux en lisant le portrait que nous avons réalisé, et la page du Domaine de la Guicharde qui détaille le vin produit, la région et le domaine.

Quand nous choisissons un nouveau partenaire, un des facteurs les plus importants est bien sûr la qualité de ses vins. Le Domaine de la Guicharde produit une belle gamme de vins rouges et blancs des Côtes du Rhône, qui expriment l’unicité du  terroir du Massif d’Uchaux où se situent les vignes.  Ils sont régulièrement sélectionnés par les guides des vins : le vin choisi pour l’Expérience Vin Gourmet Odyssey, le Terroir du Miocène, a par exemple été sélectionné au Guide Bettane+Desseauve 2018. Découvrez les sélections des guides 2018 pour les vignerons partenaires de Gourmet Odyssey.

Cadeau vin cuvée personnalisée et adoption de vignes

Tous les partenaires de Gourmet Odyssey sont certifies en bio, un autre critère important de sélection. Le Domaine de la Guicharde est aussi certifié en biodynamie par Demeter depuis 2010.  Pendant les Expériences Vin au Domaine de la Guicharde, vous apprendrez tout sur cette approche holistique pour soigner et élever tout l’environnement du vignoble, ainsi que le rôle de la lune et de son calendrier pour travailler en vigne et à la cave. Isabelle a récemment réalisé une interview dans l’émission “On va déguster” de France Inter, aux côté du directeur général du très célèbre Château Palmer, pour discuter des bienfaits du vin biodynamique, elle a aussi écrit un livre sur le sujet : “Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque", publié aux Editions de l'Epure.

Coffre cadeau vin stage au domaine en Côtes du Rhônes

Pour ceux qui aiment les Côtes du Rhône et sont intéressés par la viticulture bio et biodynamiques, vous serez entre les mains expertes d’Arnaud et Isabelle au Domaine de la Guicharde. Nous avons hâte de commencer les premières journées au domaine en début d’année prochaine !

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens