Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Bordeaux

Un stage œnologique avec le vigneron pour découvrir l’art de l’assemblage des vins bio


Nous avons démarré la Journée Vinification sous un soleil radieux qui nous a annoncé un joli moment au Château Coutet pour l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey. Ce stage œnologique est le dernier des 3 types de journées proposées par Gourmet Odyssey, accentué sur le travail en cave, et il clôture le cycle de la découverte du métier de vigneron.

 

Une Journée Vinification à Saint-Emilion pour découvrir l’art de faire du vin.

 

Nous avons passé la journée avec Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey et Alain, vigneron et propriétaire du Château Coutet. Nous avons partagé un café et des viennoiseries pour faire connaissance tous ensemble pendant que Benoît nous expliquait le planning de la journée.
Alain a commencé par nous raconter les histoires de la famille. C’est un lieu magique et chargé d’histoire dans lequel nous sommes arrivées car Alain représente la 13ème génération de vigneron de sa famille. Tradition qui se perpétue avec son fils et son neveu qui l’on rejoint depuis quelques années.

Après cette entrée en matière, nous nous sommes dirigés vers le cuvier pour reprendre les explications où nous nous étions arrêtés lors de la Journée Vendanges. Un rappel sur les différentes fermentations a été apprécié de tous et a engendré de nombreuses questions auxquelles Alain a répondu avec plaisir. Nous avons continué dans le chai à barrique où le millésime 2021 était en élevage devant nous. Alain nous a fait découvrir les secrets de la production d’un grand vin rouge de qualité.

 

La découverte de la phase de fermentation de vin

 

Pour découvrir un peu plus le métier du vinificateur, Benoît nous a proposé un atelier dégustation. Il nous a formé aux notions de base pour que nous communiquions dans un langage commun et nous avons dégusté plusieurs séries de vins rouge. Les sens se sont aiguisés et les émotions étaient bien présente lors de la dégustation de chaque vin.

 

L’atelier pour découvrir comment déguster les vins

 

Nous avons fini la matinée avec un atelier d'assemblage de différents vins pour mieux se rendre compte des caractéristiques que chaque cépage apporte à un vin.  Nous avons ensuite fait nos propres assemblages et avons pu déguster nos créations.

 

Stage œnologique pour découvrir l’assemblage des vins

 

Nos papilles gustatives étaient fins prêtes pour commencer la découverte des vins du domaine et nous avons démarré avec le Claret de Coutet, un vin à mi-chemin entre le rouge et le rosé qui nous a rafraîchi la bouche après tous ces vins rouges.

 

Les vins bios de Saint-Emilion dégusté lors du repas de midi

 

Nous sommes passés ensuite à table où Benoît nous a servi le Belles Cimes 2019 avec la salade landaise. C’est le deuxième vin du domaine, composé des jeunes vignes. Il n’est pas produit tous les ans et présente l’avantage de pouvoir se boire un peu plus tôt que le premier vin. Pour accompagner le magret de canard, nous avons goûté le Coutet 2017 et le Coutet 2019. Il était très intéressant de comparer ces deux millésimes et de pouvoir appréhender ce que deux années de garde en bouteille peuvent apporter au vin. Nous avons fini le repas avec la dégustation de la cuvée Demoiselles 2018 qui est un assemblage de deux parcelles du plateau calcaire travaillées au cheval. Un travail minutieux dans la vigne, associé à un grand terroir, donne un vin magnifique qui nous a ravi par sa finesse et sa profondeur. 

Nous sommes partis ensuite visiter nos pieds de vigne adoptés qui sont situés sur le plateau calcaire à quelques centaines de mètre du clocher de l’église de Saint-Emilion. L’endroit est splendide et hors du temps. Chacun en a profité pour immortaliser ces instants au milieu des ceps de vigne et a participé au concours photo Je prends mon pied organisé par Gourmet Odyssey.

 

La visite de notre parcelle de vignes adoptées

 

Nous avons fini la journée dans le chai de stockage où Alain nous a expliqué les dernières étapes d’un vin avant qu’il ne quitte le château : La mise en bouteille et l’étiquetage.

 

La machine d’étiquetage

 

Nous remercions chaleureusement Alain pour son accueil et de nous avoir transmis avec une telle joie les différentes facettes de son métier.

Ajouter un commentaire

La découverte du travail de la vigne à Saint-Emilion


Nous nous retrouvons au Château Coutet à Saint-Emilion pour une Journée Découverte avec Gourmet Odyssey. Le but de la journée est la découverte du travail du vigneron en vigne pour produire les meilleurs raisins possibles.

 

Une Journée Découverte en vigne au Château Coutet à Saint-Emilion

 

Alain le propriétaire et vigneron nous accueille avec un café et des viennoiseries pour une journée qui s’annonce palpitante. Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey commence par nous présenter la journée que nous passerons tous ensemble dans cette jolie propriété du vignoble bordelais.

Alain nous présente son histoire familiale qui a commencé 400 ans auparavant sur les terres du Château Coutet. Il représente la 13ème génération de vigneron de sa famille au même endroit et est fier de maintenant travailler aux côtés de son fils et de son neveu.

Nous commençons une ballade à travers les différents terroirs du domaine pour comprendre un peu mieux cette appellation prestigieuse ainsi que les différents cépages du Château Coutet.

Au sommet de la colline qui domine la vallée de la Dordogne, nous nous sommes arrêtés pour admirer la vue magnifique, puis nous avons appris le travail du vigneron dans le vignoble en hiver pour tailler les vignes. C'est un travail fascinant, mais aussi très complexe, comme nous l'avons appris.

La rencontre avec nos pieds de vigne adoptés


Les pieds de vignes des parents adoptifs de Gourmet Odyssey se trouvent non loin de là, toujours sur le plateau calcaire de Saint-Emilion, où se situent les prestigieux voisins de Coutet. Chacun retrouvent ses pieds de vignes à l’aide d’une ardoise posée juste devant. Tout le monde en profite pour prendre de jolies photos dans ce lieu magnifique et ainsi participer au concours photos « Je prends mon Pieds » organisé par Gourmet Odyssey, avec comme premier prix un magnum de son domaine !

Place au travail maintenant avec le levage de la vigne. C’est une opération qui consiste à venir bloquer les rameaux vert de l’année entre deux fils releveurs pour permettre le passage du tracteur lors du travail du sol et des traitements contre le mildiou et l’oïdium. C’est une opération plutôt facile mais la chaleur intense nous fait prendre conscience de la difficulté du métier de vigneron, tributaire de la météo.

Le relevage de la vigne


L’apéro au Claret de Coutet nous rafraîchit tous après tous ces efforts. Nous passons à table et continuons la dégustation des vins du domaine. Le Château Belles-Cimes 2019, deuxième étiquette du domaine nous introduit dans l’univers des vins rouges plus classiques de Saint-Emilion. Constitué des jeunes vignes du domaine, il présente plus de fruit et moins de tannins et de longueur que le Château Coutet 2019 que l’on déguste ensuite. La cuvée Demoiselles 2018 conclut magnifiquement cette dégustation de prestige. Une complexité et une longueur en bouche qui représente admirablement bien les crus mythiques de Saint-Emilion. Une grande bouteille qui ne devrait que s’améliorer avec le temps.

Après ce délicieux repas agrémenté des vins du domaine, nous nous installons à l’ombre du vieux chêne pour écouter Alain nous parler un peu plus des bienfaits et des défis de la culture biologique de la vigne. Il nous explique également toutes les opérations restantes à faire dans la vigne jusqu’à la récolte à laquelle chacun est convié à travers les Journées Vendanges de Gourmet Odyssey.

La visite de la cave privée des anciennes cuvées.


Nous finissons la journée par une visite du chai qui est un des plus rustique de Saint-Emilion, et un passage par la caveau familial avec les vieux millésimes du domaine dont la plus vieille bouteille date de 1945 !

Nous remercions chaleureusement Alain pour sa bonne humeur et ses explications sur son vignoble, sa famille, et son quotidien de vigneron.

Ajouter un commentaire

Offrez à votre maman un cadeau original pour la Fête des Mères !


La Fête des Mères c’est pour bientôt !  Voici le parfait cadeau de Fête des mères pour les amatrices du vin ; venez adopter des vignes bio et suivez ensemble l’élaboration de votre cuvée de vin.
Une façon originale de découvrir le travail de nos partenaires vignerons biologiques et ainsi de partager un moment ludique à deux ou en famille le temps d’un millésime !

Cadeau Original pour Fête des Mères

 

Gourmet Odyssey vous propose cette année d’offrir à votre maman une Expérience Vin et ainsi de parrainer des pieds de vignes bio et de suivre la production de son vin dans l’un de nos domaines partenaires biologiques en France.

Recevez un coffret cadeau de bienvenue à offrir le jour de la Fête des mères qui contient un certificat personnalisé au nom de votre mère, son code d’accès à son Espace Client, et quelques petites surprises.

Votre maman pourra ainsi suivre tous les étapes clés dans l’élaboration de son vin grâce à nos newsletters et elle aura accès à des articles et photos dans son Espace Client qui expliquent la production d’un vin depuis le pied de vigne jusqu’à la bouteille personnalisée.
En fin d’expérience elle pourra alors déguster et savourer sa cuvée spéciale Fête des mères ! Un cadeau original n’est-ce pas ?

Coffret cadeau de bienvenue fête des mères

 

Ajoutez une Journée Expérience à son cadeau fête des mères pour le rendre encore plus mémorable !
Elle peut participer à un ou plusieurs stages œnologiques au domaine ; La Journée Découverte pour comprendre tout le soin apporté à la vigne jusqu’à la récolte et assister le vigneron dans son travail en vigne. La Journée Vendanges pour cueillir ses raisins et participer à la mise en cuve au chai. Et la Journée Vinification pour apprendre davantage sur la transformation du vin, des choix du vigneron pour l’élevage, l’assemblage et la mise en bouteille de son vin.
Chaque Journée Expérience se déroule en présence du vigneron et un œnologue de Gourmet Odyssey de 9h30 à 16h pour lui donner le temps d’échanger, de participer au travail avec le vigneron, de partager un repas et d’apprécier une dégustation des vins bios du domaine.
Gourmet Odyssey sélectionne avec soins ses partenaires vignerons qui sont tous certifiés en bio et qui sont tous passionnées par leur métier. Ils les accueilleront avec grand plaisir le temps d’une journée pour partager leur savoir faire et leur amour pour le vin.  Choisissez d’adopter des pieds de vigne chez l’un de nos partenaires bio allant de l’Alsace à Bordeaux, en passant par la Bourgogne, la Vallée du Rhône, le Languedoc et le Val de Loire !  
L’Expérience Vin rendra votre cadeau de fête des mères unique et mémorable pour vos mamans !

Ajouter un commentaire

La découverte du travail de vigneron et la complantation de la vigne à Saint-Emilion


Nous nous sommes retrouvés le week-end dernier à Saint-Emilion au Château Coutet pour une Journée Découverte de l’Expérience Vin avec Gourmet Odyssey.  Le but de cette journée œnologique est de mieux comprendre tout le travail en vigne nécessaire pour produire les meilleurs raisins possibles, car pour faire du bon vin, il faut des bons raisins !

 

Une Journée Découverte au Château Coutet à Saint-Emilion pour découvrir le métier de vigneron

 

C'est autour d'un café et de croissants que nous avons commencé à faire connaissance avec Adrien David-Beaulieu, l'un des propriétaires et vignerons du domaine.  Sa famille exploite le domaine depuis plus de 400 ans, ce qui est très rare dans cette célèbre région viticole de Bordeaux, qui attire de nombreux investisseurs qui rachètent des domaines viticoles familiaux pour promouvoir leurs marques. L'une des particularités du Château Coutet est qu'il a toujours été biologique.  Nous avons eu le privilège d'être dans un lieu préservé des techniques d'agriculture intensive, où chaque action est réalisée dans le respect de la nature et de la biodiversité.

Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey nous a présenté la journée et notre tâche de la journée ; la complantation de la vigne.

Après la distribution des outils, nous avons commencé notre balade à travers les vignes de ce splendide domaine. Au milieu des vignes nous avons observé des tulipes sauvages typique de l’endroit. La tulipe radii, de couleur rouge, et la tulipe sylvestris, de couleur jaune. Ces deux espèces, ramenées par les romains dans ces temps anciens sont très rares et ont été merveilleusement conservées par le Château Coutet par la non-utilisation de désherbants chimiques sur leurs terres. En effet, ici, l’herbe est soit tondue, soit les sols sont travaillés, selon les parcelles.

 

Les tulipes radiis au milieu de la vigne

 

En haut du coteau calcaire, Adrien a profité du point de vue pour nous expliquer les particularités des terroirs de l’AOC Saint-Emilion et des cépages qui la compose. Le merlot, cépage roi qui s’épanouit à merveille sur le plateau calcaire, accompagné du cabernet franc, malbec et cabernet sauvignon.

Devant les pieds de vignes adoptés, nous avons compris un peu mieux la vie de nos ceps et le futur qui les attend avant les vendanges.

Sur la parcelle de Peycocut, nous avons pu faire connaissance avec nos pieds de vigne adoptés. Ils sont sur le plateau calcaire à quelques centaines de mètres du village et entouré de tous les grands crus classés de l’appellation Saint-Emilion. Le point de vue est superbe, surtout avec cette belle journée qui a annoncé le début du printemps.

 

La rencontre de nos pieds de vigne adoptés

 

Chacun a participé au concours photo « Je prends mon pied », organisé par Gourmet Odyssey. La photo la plus originale permet de remporter un magnum de son domaine, ce qui a motivé d’autant plus les participants.

La complantation consiste à remplacer les pieds de vignes manquants sur une parcelle. En effet, le travail du sol en tracteur avec des lames métalliques peut faire par moment des dégâts et endommager des pieds qui meurent par la suite. Il faut donc les remplacer à la sortie de l’hiver avant que les bourgeons ne commencent à éclore.

Un binôme a préparé les pieds de vigne en raccourcissant les racines du porte greffe pour permettre une meilleure implantation dans le sol.

 

La préparation du porte greffe

 

Les autres binômes ont préparé les trous avec une bêche ou un bec de canard aux emplacements indiqués par Adrien. Tout le monde avait les mains dans la terre pour ensuite planter les vignes et s’immergeait complètement dans le métier de vigneron.

 

La complantation de pieds de vigne

 

A la fin de l’activité, l’apéritif au Claret de Coutet a été bien mérité et rafraîchissant. C’est un vin à mi-chemin entre le vin rouge et le rosé et c’est le moment idéal pour le déguster.

Le traiteur de Gourmet Odyssey nous a préparé un joli repas pour le déjeuner. Nous commençons avec un foie gras accompagné d‘une gelée au porto que nous dégustons avec le Château Belle-Cimes 2019, deuxième vin du domaine composé des jeunes vignes et des terroirs les plus légers.

 

Les vins dégustés lors du repas

 

Le Château Coutet 2017 AOC Saint Emilion Grand Cru, étiquette classique du domaine est composé des 3 terroirs, plateau calcaire, coteau argileux et bas de côte sableuse avec les quatre cépages de la propriété. Une plus grande longueur en bouche avec une intensité aromatique plus prononcé caractérise cette cuvée qui accompagne parfaitement le magret de canard. Nous finissons la dégustation avec cette superbe cuvée Demoiselles 2018, vin d’exception provenant d’une sélection de parcelles travaillées au cheval sur le plateau calcaire. Un régal de profondeur et de finesse. La touche sucrée de l’opéra caramel conclue le repas de belle façon.

Adrien nous a expliqué un peu mieux les avantages et les difficultés de la culture biologique de la vigne en ce début d’après-midi.

Nous avons fini la journée par la visite du cuvier et la réserve personnelle des bouteilles de la famille avec des millésimes qui remonte jusqu’aux années 1950.

 

La visite de la cave familiale

 

Nous avons passé une bien belle journée en compagnie d’Adrien et avons hâte de retrouver ce lieu magique pour d’autres Journées Découvertes plus tard dans la saison et pour la Journée Vendanges au mois de septembre.

Ajouter un commentaire

Participez aux vendanges d’une parcelle de Saint-Emilion Grand Cru


Nous nous retrouvons à Saint Emilion en cette fin septembre pour les Journées Vendanges de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey en compagnie des vignerons du Château Coutet. L’objectif de ces journées est de participer à la récolte des raisins et de suivre leur chemin jusqu’en cuve pour découvrir tout le travail au domaine en période de vendanges.  C’est un moment intense pour les vignerons et passionnant à vivre !

 

Adoptez des pieds de vigne bio et participez aux vendanges

 

Nous profitons du café et des viennoiseries offertes par Gourmet Odyssey pour faire connaissance avec Mathieu, Alain et Adrien, les vignerons du Château, et Benoît,  l'œnologue de Gourmet Odyssey. L’histoire familiale a démarré il y a plusieurs centaines d’années dans cette région viticole sur la rive droite bordelaise.

Nous commençons notre visite de ce lieu chargé d’histoire en nous dirigeant vers la parcelle où se trouvent nos pieds de vigne adoptés. Ils poussent sur le meilleur de terroir de l’Appellation qui est le prestigieux plateau calcaire saint-emilionnais. Ce sont des vieilles vignes qui donnent parmi les meilleurs raisins du domaine. La vue est splendide. Nous apercevons le clocher du village à quelques centaines de mètre ainsi que la vallée de la Dordogne en contrebas. Chacun en profite pour immortaliser ce moment magnifique devant ses pieds de vigne.

 

Parrainage ceps de vigne bio à Saint-Emilion, Bordeaux

 

Nous revenons vers le chai pour nous équiper pour démarrer les vendanges. Les vignerons nous expliquent quels sont les bons raisins à couper et ceux à laisser sur la vigne ou à faire tomber par terre. Les bonnes grappes sont situées dans la même zone de la plante, non loin du fil d’attache. Les grappes situées sur la zone supérieure du palissage sont des grappillons ou également appelés arlots. Ces grappes sont apparues plus tardivement sur la vigne et ne sont donc pas mûres au moment des vendanges. On préfère donc éviter de les récolter car cela diminuerait la qualité du vin.

 

Découvrez le travail de vigneron pendant les vendanges

 

Chacun a un sécateur dans une main et un panier dans l’autre et est fin prêt pour commencer la récolte du millésime. Nous coupons des raisins de merlot, un des cépages majoritaires du domaine, dans le coteau argilo-calcaire. Nous sommes deux par rang, un de chaque côté mais pas exactement l’un en face de l’autre pour éviter de couper les doigts de son binôme !

 

Coffret cadeau pour assister aux vendanges à Bordeaux

 

Nous vidons nos seaux dans des cagettes que deux personnes dénommées « porteurs » ramènent sur la remorque du tracteur.

 

La récolte du jour

 

Les grappes sont basses et par moment cachées derrières les feuilles. Il faut être attentif pour ne pas en oublier et ne pas se couper les doigts. Nous finissons la matinée après quelques rang de récoltées en suivant le tracteur jusqu’au chai pour rincer le matériel et le ranger.

Le verre de Clairet proposés pour l’apéritif nous rafraîchit et éveille nos papilles pour le repas et la dégustation des vins du domaine. C’est un vin atypique, entre le rouge et le rosé, qui à la base était produit par le domaine pour leur consommation personnelle et qui, devant son succès, a maintenant toute sa place dans la gamme à côté des Saint Emilion Grand Cru.

Nous sommes impatient de passer à table après notre mâtiné bien chargée. Une salade vigneronne en entrée pour accompagner le Château Belles Cimes 2019, le deuxième vin du domaine. Ce sont les jeunes vignes de la propriété qui donnent un vin plutôt sur le fruit et qui se gardera une dizaine d’années.

 

Un repas à midi et dégustation de vins bio du domaine sont inclus

 

La pintade farcie à l’aiguillette de canard avec son jus de morilles et foie gras challenge à merveille la complexité du Château Coutet 2017. C’est un assemblage des quatre cépages de la propriété, merlot, bouchet, pressac et cabernet sauvignon et des trois terroirs, le plateau calcaire, le coteau argilo-calcaire et le bas de côte sableux. Nous nous régalons.

Nous finissons le repas avec la cuvée Demoiselle, une sélection parcellaire de très vieilles vignes sur le plateau calcaire. Elles sont travaillées au cheval et un soin minutieux est apporté à chaque étape de sa confection. Un délice. Une finesse et une longueur qui nous ravissent pour conclure cette dégustation. C’est un vin qui est taillé pour traverser le temps.

L’après midi est consacré à la deuxième étape des vendanges, le tri et l’encuvage des raisins. Nous participons au tri manuel des raisins comme il est effectué pour la cuvée Demoiselle. Nous séparons à la main les baies des rafles de raisins.

 

Découvrez le travail de tri de raisin

 

Nous finissons la journée par une visite du cuvier. Les vignerons nous expliquent le stade de macération et les premières étapes des fermentations pour transformer le raisin en vin et nous donnent rendez vous pour les Journées Vinification pour pouvoir goûter le vin en cours d’élevage et mieux comprendre le travail en cave de vinificateur.

 

Les vigenrons expliquent le travail au chai pendant les vendanges

 

Un grand merci aux vignerons pour leur accueil et leur pédagogie pour nous expliquer leur travail et nous transmettre leur passion pour la viticulture.

Ajouter un commentaire

Apprentissage de l’épamprage et du relevage dans la vigne à Saint-Emilion


Nous étions tous très contents de nous retrouver à Saint-Emilion, sous le soleil girondin, pour l’ouverture du millésime 2021 avec les Journées Découverte au Château Coutet en fin mai et début juin. Le but de ces journées, passées aux côtés des vignerons, est de découvrir tout le travail en vigne afin de produire les meilleurs raisins possibles pour la récolte à venir.  Et comme nous avons découvert, c’est un travail de titans !  Encore plus quand on découvre les défis pour le faire en bio !

 

Coffret cadeau pour découvrir le métier de vigneron à Bordeaux

 

Nous avons fait connaissance autour d’un café de bienvenue accompagné de viennoiseries sur la pelouse devant le château. Le lieu est chargé d’histoire et Adrien présente un talent naturel pour nous les raconter. Avec la météo estivale, les journées s’annoncent passionnante.

Nous avons commencé à arpenter le vignoble et à découvrir les cépages et les terroirs de la propriété. Le merlot, le cabernet franc, les sols sableux et argileux n’ont plus de secret pour nous.

Nous sommes arrivées sur le plateau calcaire où se trouvent nos pieds de vignes adoptés. Ce sont les meilleurs terroirs de Château Coutet et ils sont entourés des plus prestigieuses étiquettes de l’appellation, tel que le Château Angélus ou Beauséjour Bécot. Chacun a immortalisé le moment pour participer au concours « Je prends mon Pied », concours photo pour le fun organisé par Gourmet Odyssey qui récompense la photo la plus créative avec un prix des clients  et un prix du jury.

 

Parrainez des ceps de vigne bio à Saint-Emilion

 

Un des jours, nous avons croisé un âne dans les vignes car une partie des sols est travaillée de manière artisanale à l’aide de la traction animale pour respecter au maximum ce terroir d’exception.

 

Coffret cadeau vigneron bio à Saint-Emilion

 

Il y a toujours quelque chose participative à faire pendant les journées, et nous avons découvert les deux tâches majeures du printemps, l’épamprage et le relevage.

Le but de l’épamprage est de sélectionner les rameaux les mieux adaptés à la production de fruit de qualité sur un pied de vigne. La tâche nous a semblé compliquée au départ, mais les explications d’Adrien nous ont permis d’appréhender au mieux ce travail. Chacun s’est pris au jeu et sont rentré dans la  vraie vie d’un vigneron pour un bout de matinée.

 

Cadeau pour participer au travail de vigneron bio

 

Le relevage est important pour plusieurs raisons et on l’effectue en relevons un fil de fer de chaque côté de la rangée de vignes, et en assurant que tous les rameaux coint bien espacé et coincé entre les deux fils.  Premièrement, le relevage protège la vigne du vent, en lui donnant support au poids de la végétation et de futures grappes de raisins.  Ca donné l’ordre dans la vigne, qui facilite le travail et les passages de tracteurs, qui augmente l’efficacité des traitements, et qui améliore le flux d’air autour des feuilles pour réduire la risque de mildiou.  Après avoir écouté nos consignes comment le faire, nous nous sommes repartis entre les rangées pour relever les fils de fer.

 

Coffret cadeau Expérience Vin dans le bordelais

 

On s’est rendu vite compte qu’il n’y a pas un espace d’ombre dans les vignes et l’apéritif à l’ombre des arbres a été la bienvenue. Après plusieurs grands verres d’eau, nous avons dégusté le rafraîchissant Claret de Coutet. Des arômes de fruit frais ont aiguisé nos sens pour le repas.

Le Château Belles Cimes 2017, deuxième vin du domaine et composé en majorité des jeunes vignes, est un Saint Emilion aux arômes de fruits noirs et de fruits rouges, qui a accompagné à merveille la terrine de foie gras.

Les accords mets et vins sont en général les plus réussi lorsqu’un plat et un vin d’une même région se rencontrent sur une table. Le traditionnel magret de canard du Sud-Ouest a été magnifié par le Coutet 2017, assemblage de merlot, cabernet franc et sauvignon avec un petit peu de malbec. Nous avons pu le comparer avec le millésime 2016 de la même étiquette qui a présenté un vin un peu plus abouti grâce à une année supplémentaire de vieillissement en bouteilles.

La cuvée Demoiselle a clôturé la dégustation sur le fromage. Ce sont les plus vieilles vignes du domaine, travaillées au cheval et qui profitent de la plus grande minutie à chaque étape de la production. C’est un grand vin que nous avons fait goûter les vignerons et c’était un moment hors du temps que nous avons vit à l’ombre des arbres devant la vieille chapelle de la propriété.

Après cette superbe repas, Adrien et Alain nous avons expliqué les avantages et les difficultés à cultiver la vigne de façon biologique. C’est un engagement très ancien dans sa famille car il en a toujours été ainsi sur les terres du Château Coutet.

 

Coffret cadeau découverte domaine viti-vinicole Saint-Emilion

 

Nous avons terminé les journées par une visite du cuvier et du chai de collection de très vieilles bouteilles de la famille.

Nous avons hâte de revenir pour la Journée Vendange au mois de septembre pour continuer notre découverte du métier de vigneron et surtout pour revenir partager d’autres moments de bonheur et de convivialité avec la famille David Beaulieu.

Ajouter un commentaire

La vinification traditionnelle à Saint-Emilion


En fin mai et début juin nous nous retrouvons enfin pour des Journées Vinifications avec Gourmet Odyssey au Château Coutet à Saint-Emilion pour en apprendre davantage sur le travail de vigneron après les vendanges et jusqu’à la mise en bouteille. Mathieu et Adrien, les vignerons, nous ont accueilli avec un café et des viennoiseries pour commencer à faire connaissance.
La propriété est dans sa famille depuis plus de 400 ans et il regorge d’anecdotes savoureuses sur son histoire. La journée vinification clôture le cycle de l’expérience vin de Gourmet Odyssey et sera axé sur le thème de l’œnologie et de la dégustation.
Visite de cave et dégustation à Saint-Emilion
Nous commençons avec la visite du cuvier et les vignerons reprennent leurs explications là où ils s’étaient arrêtés à la Journée Vendanges. Les bâtiments anciens du Château Coutet nous font remonter le temps et nous ramène à cette période de l’agriculture familiale et artisanale. Nous comprenons un peu mieux le rôle de l’élevage traditionnel en barrique des vins bordelais.

Nos papilles sont maintenant aiguisées pour démarrer la dégustation. Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous en apprend les bases pour pouvoir maîtriser un peu mieux cette discipline et nous faire plaisir avec un verre de vin. Les vins s’enchaînent, ainsi que la découverte des arômes et des saveurs du produit de la vigne de la propriété.

Nous comprenons un peu mieux le métier du vinificateur et goûtons plusieurs assemblages différents, ce qui nous permet d’appréhender les différences de chaque cépage et leur synergie dans un vin.
Stage oenologique avec Gourmet Odyssey près de Bordeaux
Nous sommes maintenant des dégustateurs aguerris pour apprécier le Claret de Coutet à l’apéritif. Un vin entre le rouge et le rosé obtenu en concentrant les cuves de vins rouges. Il possède une belle fraîcheur très agréable et de jolis arômes de fruits rouge. Un régal !

Nous passons à table à l’ombre des arbres sous une température idéale. Au fur et à mesure du repas, nous découvrons la gamme des vins de notre hôte du jour. Le Belles Cimes 2017, un Saint-Emilion provenant des jeunes vignes du domaine, se marie à merveille avec la salade landaise. Nous montons en puissance tout en conservant une extrême finesse avec le Coutet 2017 qui accompagne la brochette d'onglet de bœuf et sauce bordelaise du plat principal. Nous pouvons le comparer avec le Coutet 2016 qui montre une trame légèrement plus mûre et surtout une année en plus de vieillissement en bouteille. Quand on sait que ce sont des vins qui peuvent vieillir sans aucun problème jusqu’à 25 ans en cave, ce n’est pas négligeable. Mathieu et Adrien nous font l’honneur de nous faire découvrir la cuvée Demoiselle 2017 qui provient des plus vieilles vignes du domaine sur le plateau calcaire. Travail au cheval et minutie sont les maîtres de mot de ce breuvage d’exception.
Adoption de vignes bios pour un millésime personnalisé
Nous partons ensuite visiter nos pieds de vigne pour une petite balade digestive qui tombe à point nommé. Nous montons le coteau pour nous retrouver sur le plateau calcaire, au milieu des grands crus classés de l’appellation. La vue est superbe et chacun se prend en photos devant ses pieds de vigne.

Nous finissons la journée dans le chai de stockage pour parler bouchons et étiquettes qui sont des étapes non négligeables dans la vie d’une bouteille. On sent la passion de Mathieu et Adrien dans tout ce qu’ils nous décrivent, que ce soit le choix minutieux des bouchons ou bien la délicatesse de l’extraction des arômes des raisins.

Nous les remercions chaleureusement pour ces journées pleines d’enseignements mais surtout pour ces moments de vie partagés ensembles.

Ajouter un commentaire

Au cœur des vendanges à Saint-Emilion


C’est un été particulièrement chaud et sec qu’ont vécu les vignes pour ce millésime 2020 dans le sud-ouest de la France. La maturation des raisins est parfaite et on peut donc effectuer une récolte avec une matière première de toute première qualité. Nous nous retrouvons au Château Coutet avec Mathieu, Adrien, et Alain, tous membres de la famille David-Beaulieu, propriétaire du domaine à Saint-Emilion depuis 400 ans, autour d’un café et de viennoiseries pour bien démarrer cette Journée Vendanges de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau vin original pour participer aux vendanges

Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous présente le programme de la journée et nous rappelle les consignes sanitaires strictes en raison de l’épidémie en cours en France en ce moment.

Nous commençons par la visite de nos pieds de vignes adoptés qui sont situées sur le plateau calcaire de Saint-Emilion, où se trouvent les meilleures parcelles du domaine entourées des Grands Cru Classés les plus prestigieux de l’appellation.

Adoptez des ceps de vigne et faire votre vin bio personnalisé

Chacun peut prendre des photos souvenirs dans ce lieu magnifique et ainsi prendre part au concours photos « Je prends mon Pieds » et tenter de remporter un magnum de vin avec la photo la plus créative.

La marche, à travers le vignoble, nous a servi d’échauffement avant de commencer la récolte des raisins du Château Coutet. Après un rappel nécessaire que l’on fait du bien meilleur vin avec des raisins qu’avec le bout des doigts des vendangeurs, le bruit des sécateurs commence à résonner dans la parcelle dans une bonne humeur collective.

Coffret cadeau experience pour participer aux vendanges et récolter des raisins

Nous coupons les grappes dans un seau qui sera ensuite vidé dans une cagette, transporté par les porteurs jusqu’au tracteur. Nous participons donc à la première étape des vendanges. Les grappes sont belles et saines, ce qui laisse augurer d’un bon millésime en perspective.

Cadeau vendanges à Saint-Emilion dans un domaine bio

Après les efforts de la matinée, nous nous retrouvons sur la pelouse devant le château pour l’apéritif. Nous goûtons le Claret du domaine, qui s’apparente à un vin rouge très léger ou un rosé puissant selon les avis. Lors de la vinification, le jus reste très peu de temps en contact avec les peaux de raisins pour extraire moins de couleur que pour un vin rouge ce qui lui donne un caractère léger et fuité. Très rafraîchissant après l’activité de la matinée.

Nous passons ensuite à table pour un copieux déjeuner concocté par Patrick, notre traiteur, et accompagné par la dégustation des vins du domaine.

Nous démarrons avec le Château Belles-Cimes 2017, composé des jeunes vignes du domaine, ce vin à la structure tannique fine et aérienne est un compagnon idéal de la salade vigneronne. Nous montons en gamme avec le Château Coutet Grand Cru 2017, étiquette emblématique de la propriété. Composé des trois terroirs de l‘exploitation, les sables, le coteau argilo-calcaire et le plateau calcaire, et des quatre cépages, Merlot, Cabernet Franc, Malbec et Cabernet Sauvignon, ce vin présente plus de puissance et de longueur pour soutenir la comparaison avec la délicieuse pintade farcie avec sauce morille et foie gras.

Nous découvrons le monde des vins d’exception de Saint-Emilion avec la cuvée Demoiselles 2017, cuvée confidentielle issue des meilleures parcelles du domaine, et travaillées au cheval, sans tracteur et sans électricité autant que faire se peut. C’est un moment magique de goûter ce vin avec une telle profondeur et une puissance qui nous enveloppe la bouche avec ses tanins moelleux.  Nous finissons ce magnifique repas avec une assiette de fromage et un dessert chocolatés.

L’après-midi est consacrée au travail méconnu de l’éraflage et du tri des raisins avant son encuvage qui permettra sa fermentation. Nous séparons les baies des rafles, qui sont les partie ligneuses qui les relient entres elles. Nous mettons de côtés les baies pas assez mûres  qui ne sont pas très nombreuses cette année.

Trie de raisins bio à Saint-Emilion

Nous clôturons la journée avec la visite du chai et les premières explications des fermentations. La vinification peut commencer, chose que nous découvrirons en profondeur lors des Journées Vinifications de Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau visite du domane bio et journée avec le vigneron à Saint-Emilion

Un grand merci à la famille David-Beaulieu de nous recevoir chez elle dans cette période particulièrement occupée et stressante pour les vignerons.

Ajouter un commentaire

Stage œnologique sur la vinification, assemblage et élevage des vins de Saint-Emilion


Après cette période très compliquée en France, nous pouvons enfin reprendre les journées Gourmet Odyssey au Château Coutet à Saint-Emilion avec la Journée Vinification. Les masques et le gel hydro-alcoolique sont bien sûr de rigueur mais cela n’entame pas la bonne humeur des participants et la convivialité du moment. Nous nous retrouvons tous autour d’un café et de viennoiseries sur la pelouse devant le château pour faire connaissance.

coffret cadeau pour un amateur de vin de bordeaux

Matthieu qui représente la 13ème génération de vigneron de sa famille nous présente le Château Coutet avec sa diversité de terroirs et de cépages dans cet environnement exceptionnel où la vigne, les arbres et les hommes vivent en parfaite harmonie depuis 400 ans.

Nous continuons avec la visite du chai de vinification où il nous réexplique les fermentations que nous avions déjà abordé lors de la Journée Vendanges. Nous sentons le vigneron passionné et très compétent dans toutes ses explications.

Le chai d’élevage contient les barriques qui servent à élever le vin après les fermentations durant une année. En effet, traditionnellement à Bordeaux les vins sont élevés sous bois. Au Château Coutet, le but n’est pas d’apporter trop de goût boisé au vin donc le pourcentage de barriques neuves est plutôt faible et ils privilégient des barriques déjà usagées.

Nous nous retrouvons ensuite sur la pelouse devant le château pour l’atelier assemblage. Benoît, l’œnologue qui anime la journée pour Gourmet Odyssey, nous rappelle les bases de la dégustation pour que l’on puisse tous parler le même langage œnologique, puis nous commençons une dégustation à l’aveugle de plusieurs vins différents. C’est toujours très intéressant de déguster des vins à l’aveugle car nous ne nous concentrons que sur les arômes et saveurs que nous sentons pour analyser le vin et ne sommes pas influencés par l’étiquette.

Nous continuons avec la dégustation, toujours à l’aveugle, des quatre cépages présents sur le domaine. Matthieu et Benoît nous proposent 3 assemblages différents de ces cépages. Cela nous donne 3 vins complètement différents avec les mêmes composants, seules les proportions changent. Nous comprenons un peu mieux le travail du vinificateur à Bordeaux dont les assemblages sont une grande partie de son métier.

Apprendre le métier de vigneron avec gourmet odyssey

Après tout ce travail, nous nous désaltéreront au Claret de Coutet sous les rayons de soleil qui pointent timidement le bout de leur nez. C’est un vin frais et fruité, difficilement rangeable dans une catégorie précise, entre le vin rouge et le vin rosé.

Offrez une adoption de pied de vigne à un amateur de vin

Au cours du repas, nous découvrons les vins rouges de la propriété. Le Belle-Cimes 2016, deuxième vin du domaine accompagne parfaitement la salade landaise revisitée au foie gras. Nous continuons avec deux millésimes de l’étiquette traditionnelle Château Coutet, 2017 et 2014. C’est toujours très intéressant de goûter un même vin sur deux millésimes  différents. Le 2017 est encore tout jeune et fougueux et ne paraît pas encore tout à fait en place malgré un joli fruit. Le 2014 commence a très bien se goûter et on sent le vin qui commence arriver à une certaine maturité même s’il pourrait encore se garder facilement 10 à 15 ans.

Nous avons la chance de découvrir la cuvée Demoiselles 2017. C’est une cuvée confidentielle provenant des meilleures parcelles de merlot et de cabernet franc sur un sol calcaire travaillé au cheval. Un régal. Une profondeur aromatique qui nous transporte très loin et une finesse des tanins qui enrobe cette belle matière. Un joli voyage !!!

Après le repas, nous partons visiter nos pieds de vignes sur la parcelle de Peycocut qui surplombe la vallée de la Dordogne. Un cadre magnifique d’où l’on peut apercevoir le clocher de l’église du centre de Saint-Emilion à 800m de là. Chacun immortalise les retrouvailles avec ses pieds de vignes pour participer au concours photo de Gourmet Odyssey, « Je prend mon pied ». Un concours pour le fun de la photo la plus créative avec ses pieds de vigne.

Découvrez le vin à bordeaux avec gourmet odyssey

Nous finissons la journée en visitant le chai de stockage des bouteilles. Matthieu nous parle de la mise en bouteille du vin et de l’étiquetage, dernières étapes avant la dégustation de ses flacons.

Un énorme merci à Matthieu pour nous avoir accueillis chez lui et à Gourmet Odyssey pour l’organisation de ces journées toujours conviviales et très instructives.

Ajouter un commentaire

La taille et le pliage de la vigne à Saint-Emilion


L’arrivée au Château Coutet est toujours une aventure la première fois selon par quelle route le GPS nous fait passer. On peut emprunter l’entrée principale ou bien les chemins de traverses, c’est le charme de la campagne !

Cadeau original pour un amateur de vin bio. Adoptez des pieds de vigne à Saint-Emilion

Nous commençons la Journée Découverte  de notre Expérience Vin avec un café et des viennoiseries pendant que Benoit, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous explique le déroulement de cette  journée dédiée au travail de la vigne.  Nous faisons ensuite la connaissance d’Alain David-Beaulieu, propriétaire du domaine et exploitant des vignes depuis bientôt 30 ans. Il est maintenant aidé par son fils Matthieu et son neveu Adrien. Le Château Coutet est une histoire familiale depuis maintenant 400 ans et Alain est fier que son fils et son neveu perpétuent la tradition.

Après avoir enfilé des bottes, car le terrain est particulièrement humide à cause des précipitations importantes de cet hiver bordelais, nous commençons à arpenter la propriété. Alain nous explique les différents terroirs et les différents cépages qui composent les 16 ha du domaine. C’est un lieu magnifique et préservé de l’agriculture intensive, une grande partie de la famille habite encore sur place au milieu des oies, des canards et des deux chiens, Largo et Wolfy qui semblent en perpétuel manque d’affection tellement ils viennent se coller à nous pour demander des caresses. Des espaces boisés sans vignes sont préservés pour conserver une biodiversité, importante à la culture biologique de la vigne.

Nous découvrons la dernière invention du frère d’Alain, Xavier, le viti-rover. C’est un robot tondeuse pour tenter de garder un enherbement permanent sur certaines parcelles du domaine dans le but  de déranger le moins possible la vie microbienne du sol des parcelles de vigne. En effet, l’herbe est un concurrent tenace à la culture de la vigne, et sa maîtrise un élément essentiel dans la production de vins de qualité. En agriculture biologique, seuls deux choix sont possibles, tondre ou travailler le sol.

Decouvrir le travail de vigneron en bio

Après avoir vu passer les coureurs du semi-marathon de Saint-Emilion dont Matthieu, le fils d’Alain, nous nous rendons sur la parcelle de Peycocut où sont nos pieds de vignes adoptés. L’endroit, un des meilleurs terroirs de Saint-Emilion sur le plateau calcaire est magnifique. Nous apercevons le clocher de l’église du village à quelques centaines de mètres plus loin. Nous retrouvons nos pieds de vigne adoptés grâce aux ardoises que Benoît a déposées devant. Chacun participe au concours Je prends mon pied en essayant de faire la photo la plus créative avec ses pieds de vigne. Un magnum de vin de son domaine est en jeu.

Adoptez des pieds de vigne et suivez les étapes clées dans l'élaboration de vin

Nous passons aux choses sérieuses avec les explications d’Alain sur la taille de la vigne. Rien de tel qu’un exemple en temps réel pour une meilleure compréhension de cette tâche parmi les plus importantes. Elle va définir le futur rendement potentiel de la vigne, ainsi que sa configuration dans l’espace. C’est un long travail qui s’étend de décembre à mars. Il ne reste que quelques ha à tailler à Coutet et heureusement car on commence à apercevoir les pleurs de la vigne. Lorsque l’on taille la vigne, de la sève s’écoule par la plaie de taille et on dit donc que la vigne « pleure ». C’est le signe de la remontée de la sève dans les parties aériennes de la plante et donc d’un débourrement des bourgeons dans un futur proche.

Apprenez comment tailler la vigne

Après la taille de la vigne, il faut tirer les bois et enfin attacher la vigne. C’est l’opération à laquelle nous participons ce matin. Nous devons attacher la latte restante après la taille, au fil d’attache. De cette latte pousseront les futurs sarments où vont apparaitre les grappes de raisins au printemps. C’est un travail délicat car selon le positionnement de la latte, elle est plus ou moins facile à plier pour la rabattre sur le fil d’attache. Nous avons peur de la casser et donc de compromettre la production de raisin du pied de vigne. Deux par rang nous avançons en rythme dans cette parcelle de merlot. Le travail est joyeux malgré la grisaille. On a même  le temps de trouver des poireaux sauvages dans l’inter-rang qui pourront agrémenter la salade du diner !

Participez au travail dans la vigne avec le coffret cadeau Expérience Vin

Après tout ce travail, nous nous retrouvons sur la pelouse devant le château pour l’apéritif. Alain nous sert son Claret qui est un vin surprenant que l’on pourrait classer entre le rosé et le rouge léger. Il est obtenu par la saignée des cuves au moment des vendanges. On tire du jus clair qui a macéré une journée avec les peaux de raisins pour concentrer le reste de la cuve.

Dégustation des vins bio lors de la Journée Découverte

Nous continuons la dégustation des vins du domaine pendant le repas. Le Château Belles-Cimes 2016 accompagne le foie gras en entrée. C’est le deuxième vin du domaine qui est composé majoritairement des jeunes vignes de la propriété. Son côté léger et aérien rafraîchit nos papilles entre deux bouchées de foie gras. Le Château Coutet 2016 qui est composé de merlot, cabernet franc, malbec et cabernet sauvignon comporte plus de puissance en bouche mais toujours tout en finesse. C’est un assemblage des trois terroirs du domaine, sableux, argileux et calcaire qui s’accorde à merveille avec les magrets de canards pour rester dans la gastronomie locale.

Nous découvrons enfin l’histoire de la cuvée Emery. Une des plus anciennes bouteilles de vin de Bordeaux, retrouvée par Alain il y a une quinzaine d’année dans la terre battue du caveau familial. Une parcelle sur le plateau calcaire est maintenant dédiée au projet de production d’un vin avec les techniques d’antan. Aucun tracteur ne roule dessus, tout est fait à la main ou à l’aide d’un cheval pour le travail du sol et une reproduction de cette très vieille bouteille est faite par un artisan verrier. Alain nous fait goûter ce nectar avec la cuvée Demoiselles 2017 qui est le même vin dans une bouteille plus classique. Le terroir calcaire et le travail manuel minutieux apportent une minéralité et une finesse dans la structure tannique que l’on atteint que rarement en dégustation.

Nous repartons en balade en ce début d’après-midi où Alain nous parle de la culture biologique de la vigne et nous explique les différentes opérations qui vont avoir lieu dans la vigne pendant le printemps et l’été avant la récolte.

Nous finissons la journée en visitant le chai de la propriété et le caveau familial qui prend des airs de caverne d’Ali Baba avec tous ces vieux millésimes du Château Coutet. « 1967 est-il le plus vieux ? » « Non je crois qu’il y a des bouteilles de 1953 dans ce coin » nous répond Alain !

Visite de l'ancien cave du château

Nous le remercions chaleureusement pour cette splendide journée pleine d’enseignements. Nous avons hâte de retrouver le domaine pour la Journée Vendanges où nous pourrons découvrir et participer au quotidien  de la propriété pendant cette période de  récolte.

Ajouter un commentaire

Meilleur idée e-carte cadeau d’anniversaire pour un amateur de vin


Cherchez-vous le meilleur cadeau d’anniversaire pour un amateur de vin ?   La best idée e-carte cadeau ? Le top du top des cadeaux d’anniversaire dématérialisés pour des œnophiles ? Adoptez des pieds de vigne avec l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey et ce cadeau d’anniversaire original donnera l’occasion unique pour l’anniversaire d’un homme ou l’anniversaire d’une femme de suivre la production de leurs propres bouteilles personnalisées de vin bio dans un vignoble primé.

Offrez une adoption de pieds de vigne bio comme meilleur e-cadeau d'anniversaire

Gourmet Odyssey vous enverra une e-carte cadeau par email pour pouvoir commencer l’Expérience Vin juste après lui avoir offert son cadeau d’anniversaire. Dans son espace client, il ou elle découvrira le vigneron, le vin et le domaine et apprendra le travail effectué dans le vignoble et dans le chai pour entretenir la vigne, vendanger les raisins, les transformer en vin pour ensuite l’élever avant sa mise en bouteille. L’e-cadeau d’anniversaire Expérience Vin de Gourmet Odyssey inclut également une bouteille de vin bio personnalisée pour chaque pied de vigne adopté.

Offrez une Expérience Vin à un amateur de vin avec les e-cartes cadeaux d'anniversaire de Gourmet Odyssey

 Vous pouvez également choisir d’inclure une ou plusieurs Journées Expérience au domaine. Nous proposons trois types de journées qui chacune couvre une des trois grandes étapes de la production de vin. La Journée Découverte porte plus particulièrement sur le travail en vigne pour apprendre comment produire les meilleurs raisins possible jusqu’aux vendanges. Pendant la Journée Vendanges, vous participerez à la récolte le matin et suivrez le convoyage des raisins jusqu’au chai puis leur encuvage. La Journée Vinification se focalise quant à elle sur les décisions que le vinificateur doit prendre pour les fermentations, les assemblages et l’élevage de son vin avant la mise en bouteille. Pendant chaque journée, qui sont toutes valables pour deux personnes, les participants vont prendre part au travail avec le vigneron et pourront déguster les vins du domaine au cours du repas qui est également inclus dans cette journée complète. Les Journées Expérience peuvent être incluses au moment du cadeau d’anniversaire, ou bien peuvent être ajoutées par la suite, ce qui est particulièrement pratique pour un cadeau commun pour l’anniversaire des 30, 40, 50 ,60 ou 70 ans, où vous ne connaissez pas dès le début le budget total du cadeau.

Commandez en ligne et recevez par email une e-carte cadeau d'anniversaire pour un anniversaire inoubliable

 Chaque vigneron partenaire, soigneusement sélectionné par Gourmet Odyssey, est certifié en bio et a été choisi pour la qualité de ses vins autant que pour sa convivialité et sa proximité amicale. Vous pouvez donc être certain que le vin inclus dans l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey et l’accueil au domaine feront un cadeau d’anniversaire inoubliable dont chaque amateur de vin gardera un souvenir ému pendant longtemps.

Plus d’infos sur l’e-carte cadeau Expérience Vin de Gourmet Odysey

Ajouter un commentaire

A la recherche des cépages résistants


La vigne est une liane qui a été ramenée en France par les Romains. Les échanges culturels sont donc au cœur de la culture de cette plante. Aujourd’hui un vin produit dans une région donné peut être consommé n’importe où dans le monde, de même que les cépages français comme le Pinot Noir ou le Merlot sont cultivés aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud par exemple, et leurs donnent d’ailleurs une expression différente qu’à Bordeaux ou en Bourgogne.

Adoptez un pied de vigne avec Gourmet Odyssey

Certains échanges ont pu en revanche apporter beaucoup de complication à la culture de la vigne. Le plus connu étant l’arrivée du phylloxéra en Europe, un puceron originaire du continent nord-américain qui décima le vignoble français au cours du 19ème siècle. Des agronomes français trouvèrent la parade en greffant une vigne d’origine nord-américaine, produisant des baies de raisins impropres à la production de vin, à des cépages français. La partie américaine, appelé porte-greffe et planté dans le sol, était insensible au puceron ce qui régla le problème du phylloxéra.

D’autres maladies, le mildiou et l’oïdium vinrent également du continent américain, profitant des échanges commerciaux par bateaux de l’époque. Ces deux champignons décimèrent également le vignoble français au 19ème siècle. Les chercheurs français trouvèrent deux produits pour combattre ces champignons, le soufre contre l’oïdium et le cuivre contre le mildiou.

Ces deux champignons vont apparaître aux printemps sur la vigne. En effet, ils n’attaquent que les parties aériennes de la vigne en croissance donc vertes et ont besoin de chaleur et de pluie pour se développer. En pulvérisant donc du soufre et du cuivre au moment idoine, il est donc possible de limiter leur développement pour sauver la récolte.

Dans les années 60, l’industrie pétro-chimique a mis au point des produits de synthèse bien plus efficaces que le cuivre et le soufre pour combattre ces maladies. Seulement ces produits détruisent également une bonne partie des organismes vivants présents dans les sols et on ne sait pas encore l’impact des résidus de ces produits de synthèse, que l’on retrouve dans le vin, sur le corps humain. Aujourd’hui, avec une meilleure compréhension des cycles de développement du mildiou et de l’oïdium, on arrive à bien combattre ces maladies avec du soufre et du cuivre, les deux seuls produits autorisés en agriculture biologique.

Ces deux produits, dits « de contact » car ils protègent les plantes de l’extérieur et ne pénètrent pas à l’intérieur de la plante, sont facilement lessivés lors des épisodes pluvieux, il faut donc repasser régulièrement dans le vignoble pour en pulvériser sur les feuilles. Ce qui implique beaucoup d’heure de marche de tracteurs équipées de moteur diesel et donc des émissions de gaz à effet de serre importantes. De plus, lors du lessivage par les pluies, les produits peuvent polluer les sols. Le cuivre notamment est un élément qui migre très peu dans le sol et s’accumule donc année après année.  C’est un des gros reproches fait aux vignerons en bio, que l’on pourrait trouver minimes comparé à la pollution des sols des produits de synthèses mais qui existe bel et bien. L’enjeu environnemental nous oblige donc à tenter de trouver des solutions pour diminuer ces pollutions.  La quantité totale de cuivre épandue par an est déjà contrôlée et a été abaissée en 2019 à 4kg/ha/an avec un lissage sur une moyenne de 7 ans. Cela permet d’adapter la quantité de cuivre par hectares à la saison, en mettre un peu plus lors d’une saison difficile et diminuer les doses lors d’une saison avec moins de pression du mildiou pour respecter cette moyenne de 4 kg/ha/an.

Visite de vignobles avec Gourmet Odyssey

La recherche agronomique se tourne actuellement vers la production de raisins par des cépages résistants aux maladies cryptogamiques. En effet par des croisements, certains cépages ont été sélectionnés pour leur résistance au mildiou et à l’oïdium et leur production de raisin de qualité. Ils sont actuellement en phase de test dans le vignoble français. Vous n’en avez certainement pas encore goûté car ils ne sont pas encore autorisés dans les AOC mais les Floréal et Voltis en blanc  et Artaban et Vidoc en rouge devraient surement arriver prochainement dans vos verres.

Découvrez la dégustation de vin avec Gourmet Odyssey

La démarche est très intéressante mais ces nouveaux cépages aux noms folkloriques soulèvent plusieurs questions.
La France se caractérise par la production de vins de terroirs avec les AOC qui en sont les gardiens. En effet, le Pinot Noir a toujours été la base de la constitution de l’AOC Santenay rouge qui existe depuis une petite centaine d’année. Est-ce qu’un vin provenant de l’AOC Santenay rouge produit à base d’un autre cépage que le Pinot Noir ne dénature pas l’AOC Santenay rouge elle-même ? Idem à Saint–Emilion avec le Merlot ! Les cépages ont toujours était la base des AOC avec leur provenance géographique, changer les cépages pourrait modifier les AOC française et le goût des vins français.

Apprenez la vinification avec les journées de Gourmet Odyssey

De plus, si ces cépages dit résistants au mildiou et à l’oïdium se révélaient être sensible à des maladies encore inconnues aujourd’hui, on reviendrait sur la situation actuelle ! Mais c’est une voie à explorer et comme toujours avec l’Institut National des Appellations d’Origine, l’organe gouvernemental chargé de la création et du respect des AOC, un changement n’est jamais fait à la va vite et est murement réfléchi en prenant en considération l’impact et la viabilité de ces évolutions.

Les enjeux environnementaux actuels nous obligent à innover et à chercher des solutions aux problèmes actuels. L’exemple du greffage des variétés européennes nous montre que la recherche peut apporter des solutions mais les problèmes rencontrés avec les produits de synthèse nous montrent également que toutes les solutions ne sont pas toujours le miracle espéré. La recherche et le questionnement doivent continuer !

Visitez des régions viticoles françaises avec Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Le repas de Noël des vignerons de Gourmet Odyssey


Les fêtes de Noël approchent et pour vous immerger encore plus dans la vie de nos vignerons, nous vous proposons un Conte de Noël d’un voyage dans les repas des fêtes de fin d’année dans les domaines partenaires de Gourmet Odyssey.

Les vignes enneigées

En ce 25 décembre à midi, il fait froid au milieu des vignes. Elles ont toutes perdu leurs feuilles depuis un bon moment et certaines arborent même leur nouvelle coupe d’hiver pour être les plus belles au printemps lorsque la nature reviendra à la vie après cette longue hibernation qu’est l’hiver. Le sol gelé craque sous les pas de ce vigneron qui est parti chercher du bois pour alimenter le feu qui réchauffe la salle à manger. Toute la famille est réunie autour de la grande table pour ce repas de Noël.

Le Domaine Chapelle sous la neige

Nous commençons notre périple en Bourgogne à Santenay au Domaine Chapelle. Les cadeaux ont été ouverts et les appétits commencent à s’aiguiser avec toutes ces bonnes odeurs qui arrivent de la cuisine. Un plateau d’huître de Normandie de la plage d’Utah Beach fait son apparition.

Jean-François Chapelle revient du sous-sol aux merveilles avec un Santenay blanc 1er cru Les Gravières 2015, composé uniquement de Chardonnay de coteaux argilo-calcaires avec des marnes blanches. «Il présente une belle robe brillante or pâle. Son nez est légèrement brioché avec des notes de fleurs blanches et un beau boisé. La bouche est riche et complexe, avec de la longueur et beaucoup de gourmandise » nous confie-t-il.

Ce Santenay blanc accompagne parfaitement ces huîtres « Spéciales de claire » rondes et charnues. Le gras du vin enrobe le côté volumineux et la très belle mâche de ces produits de la mer.

Nous continuons avec une variation autour du boudin noir au Domaine de la Guicharde dans le sud des côtes du Rhône. Amuse-bouche de pomme de terre au boudin noir, toast de boudin noir et fondue d’oignon, et tartelette au boudin et aux pommes font le tour des convives. Pour Laurence Goudal, aucun doute, il nous faut la cuvée Terroir du Miocène 2015 en Massif d’Uchaux pour épauler cette ribambelle d’apéritif. Elle est élaborée sur une ancienne plage du Miocène. « Ce vin présente une couleur rubis, sombre. Au nez apparaissent d’élégants et  expressifs arômes de fruits noirs et d'épices. La bouche est élégante, soyeuse, avec des notes de fruits noirs, d'épices, et de café. Des tanins fondus enrobent une finale minérale, longue et persistante. » nous fait-elle part.  Les épices du Grenache et de la Syrah relèvent les arômes du boudin noir sous ses différentes formes, c’est un délice.

La cave au Château de la Bonnelière

L’entrée est servie au Château de la Bonnelière avec un classique de ces fêtes de fin d’année, du foie gras. Il sera servi poêlé avec un chutney de fruits rouges et un confit d’oignons. Marc Plouzeau revient de la cave du domaine avec un Chinon Chapelle 2005, un vin rouge donc pour un accord très original. Ce vin provient d’une seule parcelle du cépage roi de la région, le Cabernet Franc. C’est l’exemple d’un grand terroir combinant les sables éoliens, l’argile et le fond calcaire.

« Chapelle 2005 est un millésime exceptionnel dans la vallée de la Loire. Il présente une couleur d’un rouge très profond, à peine évolué pour un vin de 14 ans d’âge. Au nez, des notes de fruits noirs et de sous-bois apparaissent. En bouche, nous sommes surpris par la très grande fraîcheur de ce vin si ancien. La trame tannique commence à s’assouplir et laisse place à une longue finale d’une très grande complexité. » nous assure Marc. Les tanins patinés du Chinon viennent envelopper le gras du foie, les arômes se marient à merveille, et la persistance aromatique du Cabernet franc prolonge le plaisir.

Le chai de Coutet

Nous nous dirigeons vers le Château Coutet à Saint-Emilion pour le plat de résistance.  En direct de la cuisine, arrive encore fumant un chapon farci aux truffes et aux cèpes qui, en quelques instants, trône sur la grande table. Alain David-Beaulieu nous réserve une belle surprise pour ce plat aux accents du Sud-Ouest. En effet la veille, il a ramené du caveau familial un trésor de plus de 30 ans, un millésime 1982. Un assemblage de Merlot, de Cabernet franc, de Malbec et une pointe de Cabernet sauvignon sur les trois terroirs emblématiques du domaine, le plateau argilo-calcaire, les coteaux argileux et le bas de côte à dominante de sable.

Une bouteille de Coutet

« Ce vin présente une belle couleur rouge avec un léger reflet tuilé, peu marqué pour un vin de cet âge, millésime oblige » commence-t-il. « Au nez les arômes d'évolution sont là avec, derrière le fruit encore présent, bien mûr, voire confit, une fine note de sous-bois. Une belle complexité aromatique se profile. La bouche confirme ces premières impressions avec une structure encore bien présente et complexe, les tanins ayant laissé la place à un joli soyeux et un équilibre agréable. La finale, pleine de la minéralité du plateau de Coutet, est persistante. Un très beau vin, digne du millésime » continue Alain.  La complexité de la truffe et la majestuosité d’un vieux Saint-Emilion nous emmène dans des contrées que l’on explore que peu de fois dans une vie. Un accord réussi qui ravit les convives de cette fête familial.

Nous partons encore plus au sud pour le fromage vers le Domaine Allegria dans le Languedoc, au pays du beau temps éternel. Un assortiment de fromages crémeux avec en particulier ces fromages de chèvre frais typiques de la région. On les a saupoudrés de thym pour certains et de romarin pour d’autres, herbes aromatiques cueillies au bord des rangs de vignes.

Ghislain d’Aboville choisi son vin blanc Les Hautes Lumières 2018 pour accompagner tout cela.  « Nous avons d’un côté les arômes de fruits frais et de pêche de vigne de la Marsanne et de l’autre les notes miellées et mûres de la Roussanne. Sa vivacité, sa structure et son élégance en font un compagnon idéal pour ces fromages » nous glisse t-il à l’oreille.

Le sapin de Noël

Nous filons en Alsace au Domaine Stentz Buecher pour le dessert où une traditionnelle Bûche de Noël crème caramel avec un cœur de pommes caramélisées et citronnées nous attend. Stéphane Stentz revient avec une longue bouteille élancée, caractéristique de ces contenants alsaciens, sous le bras. C’est un Gewurztraminer Rosenberg Vendanges Tardives 2015. La patience est nécessaire pour produire ces vins blancs sucrés. «C’est un vins gras et puissant aux arômes d'abricot confit, de pêche et de litchis. La bouche est ample avec beaucoup de complexité aromatique. La finale est d’une belle fraîcheur » nous confie Stéphane. Tout cela se marie à merveille avec les arômes caramélisés de notre bûche et la fraîcheur finale prolonge les plaisirs sucrés de ce dessert.

Que d’émotions pour ce tour de France des repas de Noël qui ont pour point commun la passion des vignerons pour leur travail toute l’année, qu’ils peuvent apprécier à sa juste valeur en ouvrant une de leurs bouteilles sur une table joliment garnie, entourés de leurs proches pour ces fêtes de fin d’année.

Ajouter un commentaire

Les Vendanges à Bordeaux, aboutissement d’une année de production viticole


Les matinées commencent à être fraîches dans le Sud-Ouest, les feuilles des vignes se colorent...pas de doute c’est le temps des vendanges à Saint-Emilion.  C’est au Château Coutet que nous nous retrouvons, pour participer à la récolte des raisins lors des Journées Vendanges pour la saison 2019.

Cadeau original pour les amateurs de vin. Adoptez vos pieds de vigne et participez aux vendanages

Nous faisons connaissance avec Mathieu, le vigneron, autour d’un café de bienvenue.  L’histoire de sa famille est passionnante et nous irons de surprise en surprise tout au long de la journée.

Nos pieds de vignes adoptés sont situés à un des points culminants de Saint-Emilion, la parcelle de Peycocut sur le plateau calcaire.  Le clocher de l’église du village paraît tout proche à vol d’oiseaux.  Les grappes bleues foncées gorgées de sucre contrastent ce paysage de feuillage vert. Le palissage monte à hauteur d’homme et l’on n’aperçoit que des têtes à la recherche de leurs pieds de vignes adoptés.

Parrainez des ceps de vigne et récolter vos raisins

Le travail paraît simple, couper toutes les grappes de raisins! Mathieu nous met d’abord en garde avec des consignes de sécurité pour ne pas se couper les doigts. En effet, nous sommes deux par rang, l’un en face de l’autre donc il faut faire attention à ne pas vendanger les doigts de son binôme. Les arlots sont les grappes de seconde génération qui ne sont pas mûrs et sont donc trop acides. Ils sont situés sur la partie haute de la vigne, et Mathieu nous demande de ne pas les ramasser pour garder une qualité de vins optimale.

Coffret cadeau original pour participer aux vendanges des raisins à Saint-Emilion

Après avoir reçu nos instructions, nous commençons à vendanger les raisins.  Le feuillage est dense et certaines grappes sont plus difficiles à trouver que d’autres. Certaines sont mêmes oubliées!!!

Lorsque les paniers sont pleins, les porteurs amènent la vendange au tracteur dans des caisses ajourées. Les baies arrivent intacts au chai grâce à cette technique.

Tout le monde travail dans la joie et la bonne humeur.

Découvrez le métier de vigneron en participant aux vendanges

Le temps passe très vite et nous arrivons vite à la fin de la matinée.  Nous avons bien mérité le Claret d’apéritif sur la pelouse devant le château. Ce vin rosé aux arômes de fruits rouges intenses est très rafraîchissant, et il aiguise nos papilles gustatives avant le repas vigneron qui nous attend dans la grande salle du château.

Cadeau dégustation de vin bio à Saint-Emilion

Ce repas convivial est magnifiquement accompagné par les vins du domaine.  Le Belles Cimes 2016, composé des jeunes vignes du domaine, nous replonge dans l’univers des vins rouges.

La pintade farcie est accompagnée du Château Coutet 2014, la cuvée classique du domaine qui porte sa marque de fabrique. Finesse et complexité sont la signature du domaine.

Mathieu nous fait le plaisir de nous servir la cuvée Demoiselle 2014 avec le fromage. C’est une cuvée confidentielle produite avec des vignes centenaires exclusivement sur le plateau calcaire de Saint-Emilion. Les sols sont travaillés au cheval et une attention minutieuse est apportée à chaque étape de la vigne. Un véritable régal.

Le programme de l’après-midi peaufine notre connaissance de la production du vin. Nous trions les raisins que nous avons vendangés le matin. En effet, pour arriver à une qualité optimale, il faut effectuer un tri drastique avant l’encuvage. C’est une condition sine qua non pour la production d’un grand vin.

Apprennez le travail de vigneron pendant les vendanges

Les raisins sont montés dans l’égrappoir à l’aide d’une sauterelle. Ici la vinification s’effectue sans les rafles, partie ligneuse de la grappe qui relie les baies entre elles.  Les baies de raisins atterrissent ensuite sur une table de tri où l’on ne va laisser passer manuellement que les baies mûres et aptes à faire un produit d’une grande finesse.  Les raisins sont ensuite mis en cuve.

Elaborez vos bouteilles de vin bio personnalisées à Saint-Emilion

Pour finir la journée Mathieu nous explique les différentes fermentations de son vin en nous faisant visiter le cuvier, et nous apprenons que le travail au moment des vendanges n’est pas limité qu’à la vigne !

Nous remercions chaleureusement Mathieu pour toutes ses explications et sa passion pour son métier de vigneron.  Nous retournerons au château l’année prochaine pour déguster le fruit de notre travail lors des Journées Vinification.

Ajouter un commentaire

Le Relevage des vignes bio palissées à Bordeaux


En ce début juin nous nous retrouvons au Château Coutet sur les bords de la Dordogne à 800 m du village de Saint-Emilion pour une Journée Découverte Gourmet Odyssey, ayant pour objectif de comprendre comment la vigne est soignée afin d’obtenir la récolte 2019.

Les présentations sont faites autour d’un café et de viennoiseries. Matthieu, vigneron au domaine, sera notre guide pour la journée. Il travaille toute l’année avec son père et son cousin pour perpétuer le travail de viticulture bio en famille instauré il y a 400 ans sur le domaine.

Visite vignoble de Saint-Emilion

Ce domaine de 16ha se tient en un seul bloc que nous parcourons à pied. Matthieu nous explique les différentes tâches en vigne tout au long de l’année. La taille en hiver, le travail du sol en tracteur et à cheval, et les opérations manuelles sur la vigne au printemps.

Nos pieds de vignes adoptés sont sur la parcelle de Peycocut. Nous sommes sur le plateau calcaire, à un des points culminants de l’appellation. On domine la vallée de la Dordogne, la vue y est splendide. Chacun trouve devant ses pieds de vignes adoptés une petite ardoise avec son nom. Le cadre magnifique promet de beaux souvenirs photographiques.

Parrainage vigne bio Saint-Emilion

A cette période de l’année la vigne a beaucoup poussé et le relevage a lieu en vigne. Le relevage est une opération vitale de la conduite des vignes palissées. La vigne est une liane qui se développe en trois dimensions dans l’espace. Le but du palissage est de contenir la vigne dans un espace en deux dimensions. En effet, nous avons besoin de passer en tracteur et à cheval entre les rangs sans casser les rameaux qui sont porteurs des futures grappes. Le printemps est l’époque qui nécessite le plus de passage en tracteur. Il faut maîtriser l’enherbement, par des tontes régulières ou un travail du sol. Il faut aussi protéger la vigne des maladies cryptogamiques en pulvérisant des produits naturels de contact.

Vignes bio à adopter dans le bordelais

Nous devons donc relever les rameaux qui tombent entre les rangs et les bloquer entre les fils de fer du palissage pour libérer l’espace entre les rangs. Ce sera notre tâche pour la matinée, et après quelques explications détaillées de Matthieu chaque parent adoptif s’y attèle avec soin.

Stage viticulture bio Château Coutet
Stage viticulture bio Saint-Emilion

La pelouse devant le château nous sert ensuite de terrain de jeu pour l’apéritif. Nous commençons avec le château Belles Cimes 2015, second vin du château. Ce vin au fruité agréable, provient des jeunes vignes du domaine. Il permet de conserver une qualité optimale tous les ans pour le premier vin, le Château Coutet.

Dégustation vin bio Saint-Emilion
Nous goûtons le Château Coutet 2014 avec de la charcuterie servie en entrée. Il montre une grande finesse et une jolie profondeur. Le Château Coutet 2016 présente plus de structure et de maturité, dû au millésime, il sera parfait avec le plat principal.

Nous avons la chance de goûter la cuvée Demoiselles 2014 avec le fromage. C’est une cuvée confidentielle du domaine. Un assemblage de vignes presque centenaires sur le plateau calcaire. Elles sont travaillées à cheval et chaque opération manuelle est effectuée avec la plus grande attention et précision. La puissance et la finesse des tanins proviennent de ce terroir unique de Saint-Emilion.

Après le repas et de retour dans les vignes, Matthieu nous explique les difficultés mais surtout la fierté de cultiver ses vignes en agriculture biologique. Cette pratique est conservée depuis 4 siècles au Château Coutet. Elle comporte des risques sur la quantité de production dans les millésimes difficiles mais se ressent sur la qualité des vins.

Enfin la visite du chai clôt cette journée pleine d’enseignements. Nous y reviendrons pour les vendanges et y passerons plus de temps pour les Journées Vinification.

Nous remercions chaleureusement Matthieu pour son accueil et sa disponibilité tout au long de la journée.

 


En savoir plus sur l’adoption de vignes et la production de vin bio à Saint-Emilion.

Ajouter un commentaire

L’épamprage, une étape capitale dans la production de raisin de qualité


Nous rencontrons Matthieu, vigneron au Château Coutet, autour d’un café agrémenté de viennoiseries. Nous sommes à Saint-Emilion pour découvrir le travail du vigneron dans la vigne lors d’une Journée Découverte de Gourmet Odyssey. Matthieu est le représentant de la 14ème génération de vignerons exploitant ces terres de grands vins au Château Coutet.

 

Visite du vignoble saint-emilionnais

Nous sommes sur la rive droite du vignoble bordelais, au royaume du merlot. Les terroirs calcaires de l’AOC Saint-Emilion produisent des vins qui traversent le temps. Nous arpentons les différents terroirs du domaine avec les explications du vigneron.

Nous croisons la route d’un petit robot, le Vitirover, inventé par l’oncle de Mathieu. Il sert à tondre l’herbe automatiquement sur une parcelle. Cela permet un enherbement total de la parcelle pour éviter de détruire l’herbe en retournant le sol. En effet, le travail du sol peut, dans certains cas, perturber la vie microbienne, ainsi que l’habitat naturel des vers de terre. Ces derniers sont essentiels dans la vie du sol.

Parrainage de ceps de vigne bio

Nous visitons nos pieds de vignes qui sont sur la parcelle de Peycocut. Nous sommes sur le plateau calcaire, le meilleur terroir de Saint-Emilion. Nous sommes entourés de tant de domaine prestigieux qui ont écrit l’histoire de cette appellation.

Stage oenologie à Saint-Emilion

L’épamprage est une des étapes le plus importante du travail de la vigne au printemps. Nous devons sélectionner les pampres que nous allons garder sur le pied de vigne. Certains vont servir à porter les futures grappes. D’autres vont produire du bois pour l’année prochaine.

Viticulture bio à Château Coutet Saint-Emilion

Cette opération permet donc d’assurer la production de l’année et de pérenniser son vignoble dans le temps. Toute la difficulté réside dans le choix des pampres à garder. Matthieu nous explique tout cela très clairement, et tout prend son sens lorsque nous travaillons avec lui sur la parcelle.

Coffret cadeau expérience de viticulteur bio

Nous nous retrouvons tous au château pour une dégustation des vins du domaine, en commençant avec le deuxième vin du domaine, le Château Belles Cimes 2016. C’est un assemblage des jeunes vignes du domaine et d’une partie des vins de presses. C’est un vin plutôt fruité qui nous sert d’apéritif et de mise en bouche.

Nous dégustons d’autres vins du domaine pendant le repas vigneron que nous prenons dans une superbe salle du château. Les portraits des ancêtres de Mathieu veillent sur nous pendant notre déjeuner. Le Château Coutet 2014, vin traditionnel du domaine, assemblage de tous les terroirs et tous les cépages, accompagne les entrées avec plus de finesse et de complexité. Nous montons en gamme avec le Château Coutet 2015. Composé du même assemblage de terroir et de cépage, la gamme aromatique évolue avec plus de puissance et de longueur en bouche. Matthieu nous gâte sur le fromage en nous faisant déguster la cuvée Demoiselle 2014. C’est une cuvée confidentielle composée des meilleures et plus anciennes parcelles du domaine travaillées au cheval. Une extase de finesse et de complexité.

Cadeau amateur de vin visite de cave à Saint Emilion

Nous visitons le chai en guise de balade digestive. Matthieu nous explique l’engagement historique de sa famille dans l’agriculture biologique.

Ensuite une visite de l’impressionnant caveau familial. Ce florilège de vieilles bouteilles nous fait remonter dans le temps. Nous imaginons la production de vins des années 50 en contemplant une bouteille du millésime 1953.

Cette Journée Découverte du Château Coutet touche à sa fin. Nous remercions Matthieu pour sa gentillesse et sa disponibilité. Nous repartons des étoiles pleines les yeux et des souvenirs pleins la tête après cette magnifique journée.

En savoir plus sur le parrainage de vignes bio à Saint-Emilion.

Ajouter un commentaire

La vinification et l’assemblage pour sublimer les cépages et terroirs bordelais


Le château Coutet nous ouvre ses portes aujourd’hui pour nous expliquer les secrets de ses terroirs. Nous commençons cette Journée Vinification autour d’un café et de viennoiseries pour faire connaissance avec les vignerons, Alain pour le samedi et Adrien le dimanche. Nous sommes dans un domaine historique de la région bordelaise car la famille David-Beaulieu exploite ces terres de légendes depuis plus de 4 siècles en agriculture biologique et paysanne. Ces vignerons passionnés sont heureux de partager leur quotidien avec nous.

 

Stage oenologie au domaine Saint-Emilion

Le monde des arômes est complexe, il nécessite de l’entraînement et de la concentration pour en percer ses secrets. Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous en apprend ses subtilités grâce à un petit jeu très ludique. Nous sentons à l’aveugle des arômes dans des petites fioles. Certains des plus communs sont difficile à retrouver. Tous ces fruits rouges qui se ressemblent avec des différences à peine perceptibles mais pourtant bien présentes, nous donne du fil à retordre et de franches rigolades lorsque nous découvrons les réponses. Tout le monde se dit qu’il le connaissait celui-là et qu’il aurait dû le retrouver !!!

Visite de cave au Château Coutet à Saint-Emilion

Adrien et Alain nous font visiter leur bureau qu’est le chai de vinification du domaine. Les raisins subissent une première phase de fermentation pendant l’extraction aromatique dans des cuves en inox. On prend soin de chaque terroir et de chaque cépage différemment pour respecter et exprimer au mieux leur potentiel.

Le pressoir, un des plus ancien encore en activité dans le monde viticole, travaille tout en douceur pour conserver la finesse de la structure tannique, caractéristique des vins du Château Coutet.

L’élevage en barrique est une composante essentielle de la production de Saint-Emilion. Il va permettre d’arrondir les tanins et rend possible une conservation en bouteille lors de dizaines d’années au frais dans les caves.

Le choix des tonneliers et le pourcentage de barriques neuves fait partie de l’identité d’un domaine. Contrairement à la tendance de la région, Alain et Adrien ne préfèrent pas trop boiser leurs vins pour conserver le fruit éclatant lors des premières années. Pour autant, cela ne les empêche pas de vieillir plus de 20 ans en bouteille pour les millésimes les plus accomplis.

Dégustation de vin bio de Saint-Emilion

Une des typicités du domaine est de proposer un assemblage de différents terroirs et de différents cépages. Nous dégustons à l’aveugle plusieurs vins pour comprendre ces différences. Puis nous essayons de produire notre propre vin en réalisant nous-même des assemblages de plusieurs cépages. Alain et Adrien nous guident pour arriver à notre nectar préféré.

Stage assemblage de cépage bordelais au Château Coutet
Nos compétences à la dégustation s’affinent et nous sommes désormais prêts pour la découverte du Château Belle-Cimes 2015 lors de l’apéritif sur la pelouse devant le château. C’est le second vin du domaine, qui comporte les jeunes vignes et une partie des presses si elles ne répondent pas aux attentes élevées du premier vin.
Dégustation de Saint-Emilion Grand Cru

Patrick nous régale lors de ce déjeuner vigneron où nous dégustons les millésimes 2014 et 2015 du Château Coutet. Nous finissons en apothéose avec la cuvée Demoiselles 2014, qui provient d’une seule parcelle de vignes presque centenaire sur du calcaire. Tout y est travaillé à cheval. On comprend ce que veut dire l’expression « terroir d’exception » avec ce nectar dans nos verres.

Parrainage de vignes bio à Bordeaux
La visite de nos pieds adoptés nous sert de balade digestive. Nous montons le coteau argileux pour arriver sur le plateau calcaire, le meilleur terroir de Saint-Emilion.

La vue est magnifique sous ce joli soleil d’avril, nous trouvons nos pieds adoptés dans cette parcelle enherbée. Les vignes sortent de leur dormance hivernale pour démarrer leur cycle végétatif printanier.
Coffret cadeau amateur de vin Saint-Emilion Bio

Nous finissons la journée dans le chai de stockage pour comprendre les difficultés du choix des bouchons et l’étiquetage qui doit s’adapter à chaque pays lorsque l’on exporte son vin.

Un énorme merci à Alain et Adrien pour avoir passé cette journée avec nous et nous avoir fait découvrir leur quotidien.

 

En savoir plus sur les Journées de Vinification et assemblage au Château Coutet

Ajouter un commentaire

Apprentissage de taille de vigne à Saint-Emilion


Le début d’une nouvelle année et le travail pour le nouveau millésime commence déjà en vigne.   Nous nous sommes réunis au Château Coutet à Saint-Emilion pour découvrir le travail de vigneron en vigne à travers l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey.

Adoptez des vignes et découvrez le métier de vigneron

Nous faisons connaissance autour d’un café qui réchauffe, accompagné de croissants et chocolatines. Mark, le fondateur de Gourmet Odyssey, et Benoît expliquent la journée et présentent le domaine que nous allons arpenter toute la journée.

La passion du vigneron, Adrien, se ressent dès les premiers instants, lorsqu’il nous conte la longue histoire de sa famille engagée sur la voie de l’agriculture biologique dès leur arrivée sur les terres de Coutet, il y a quelques centaines d’années.

Nous commençons notre marche vers le plateau calcaire de Saint-Emilion, lieu de tous les plus grands vins de terroir de cette appellation légendaire et sur le chemin Adrien nous montre les trois types de sol présent au domaine.

Le beau temps s’est installé depuis le début du mois de février 2019 à Bordeaux, le thermomètre frôle les 20°C par moment, on sent le printemps pointer le bout de son nez et les vols de grues venant d’Afrique commencent à affluer.  Tous ces signes montrent au vigneron qu’il doit se dépêcher de finir la taille avant le débourrement et le début du cycle végétatif.

Apprendre comment tailler une vigne

La taille est le point de départ de ce que nous retrouverons quelques années plus tard dans nos verres et une attention toute particulière doit être portée à cette étape cruciale. Le choix des lattes à garder pour produire du fruit déterminera notre production mais nous devons également trouver des coursons bien placés pour préparer la taille de l’année suivante.  Nous nous rendons bien compte que ce n’est pas si facile que ça la taille !

Une fois que nous avons fait nos coups de sécateurs, il faut enlever les rameaux coupés.  Le tirage des bois est nettement plus physique et permet à tout le monde de se réchauffer car le soleil est plutôt timide ce matin. Les vrilles de cette parcelle de cabernet franc sont particulièrement coriaces et il ne faut pas hésiter à mettre toute la force possible pour bien nettoyer les fils de fer et laisser un terrain idéal aux futurs pousses de la plante.

Coffret cadeau pour travailler dans la vigne

Les sarments que nous avons tiré du fil sont placé par terre tous les deux rangs, et seront broyés pour retourner des nutriments au sol.

Nos pieds de vignes adoptés se situent sur la parcelle de Peycocut, entourée de tous les grands crus classés Saint-Emilionnais. La vue est magnifique dans ce décor de carte postale et les photos de chacun devant ses pieds de vignes feront de jolis souvenirs.

Parrainage de ceps de vigne bio à Saint-Emilion

Certaines parcelles du domaine sont travaillées au cheval pour une cuvée d’exception. Lors-qu’Adrien en parle, tout le monde salive déjà et meurt d’envie de la goûter.

Le soleil fait son apparition sur la pelouse devant le château avec le Claret de Coutet. Ses arômes de fruits frais excitent nos papilles gustatives et nous prépare au repas vigneron.

Cadeau pour déguster des vins avec le vigenron

Nous commençons le repas avec une entré de foie gras, accompagné par le Belles Cimes 2015, deuxième vin du domaine de structure plutôt légère pour les jeunes vignes du domaine. Nous montons en gamme avec les millésimes 2014 et le superbe 2015 du Château Coutet Saint-Emilion Grand Cru qui se marient magnifiquement avec le canard. L’apothéose arrive sur le fromage, la cuvée Demoiselles 2014 provient de ces parcelles sur le plateau calcaire, travaillées au cheval et avec une attention toute particulière au chai. Des tannins d’une extrême finesse enveloppent nos bouches et des arômes délicats emplissent nos papilles gustatives. Un seul mot : Merci !

Nous retournons en vigne après le déjeuner pour comprendre les différentes étapes de la vigne à venir d’ici les vendanges.  Et nous prenons le temps de discuter de la démarche engagée dans l’agriculture biologique du domaine, méthode culturale risquée dans le bordelais par sa météorologie très influencée par la proximité de l’océan atlantique.

Cadeau pour une visite guidé avec le vigneron à Saint-Emilion

Nous finissons la journée avec une visite du cuvier et le chai à barrique, en passant par la cave familiale, pour avoir une petite introduction au travail qui nous attend une fois les raisins seront récoltés en fin d’été.

Merci Adrien pour cette journée passée ensemble et à la prochaine fois.

Découvrez la gamme de stages oenologiques organisés par Gourmet Odyssey.

Ajouter un commentaire

Quantité et qualité des vendanges 2018 chez les vignerons bios


Les vendanges 2018 et les premières fermentations sont terminées et il est l’heure du bilan pour ce millésime plein de surprises. Nous avons demandé à nos producteurs bios partenaires de l’Expérience Vin leurs premiers retours sur le millésime.

Une récolte précoce

Vendanges 2018 des vins bios en France
Dans quasiment la totalité des vignobles français la récolte 2018 aura été précoce, et ce en raison du bel été chaud et sec que nous avons eu. Dans l’est du pays, comme en Bourgogne ou en Alsace on est même allé jusqu’à une avance d’un mois : au Domaine Stentz-Buecher à Wettolsheim, nous avons vendangé le pinot noir le 8 septembre alors qu’habituellement nous avons rendez-vous début octobre.

Une petite nuance toutefois, car l’été a été tellement sec, voir caniculaire dans certaines régions, que dans certains vignobles, comme au Château de la Bonnelière près de Chinon, la maturité des raisins a ralenti en fin d’été, retardant légèrement la vendange par rapport aux prévisions de début d’été.

Une qualité exceptionnelle
Qualité exceptionnelle du millésime 2018 en vins bios

Tous nos partenaires s’accordent à dire que la récolte  2018 est exceptionnelle en terme de qualité, avec de jolis raisins, bien sains et homogènes dans leur maturité. Egalement des sucres bien présents et concentrés avec la chaleur estivale.

Bien qu’il y ait encore beaucoup à faire en cave cela augure toute de mêmes un millésime de très grande qualité.

Un petit rendement toutefois

Petits rendements raisins et vins bios 2018

Si la qualité est au rendez-vous, les rendements le sont un peu moins dans certaines régions. Le grand est alsacien s’en sort bien, la Bourgogne et la Loire mieux que les millésimes précédents, mais le sud et l’ouest du pays font plus grise mine.

En effet avec la sécheresse de l’été et du début de l’automne, certaines baies de raisin ont littéralement séchées sur pied. Quand elles sont devenues un peu « figuées » ça n’a pas été un problème, au contraire cela peut apporter de la structure au vin, mais dans la plupart des cas les baies sont devenues dures et ont dû être retirées lors de la vendange, diminuant le rendement.

Autre problème : avec le printemps très pluvieux que nous avons eu, le mildiou a sévit dans beaucoup de régions viticoles, réduisant parfois de beaucoup le rendement, comme par exemple au Château Coutet à Saint-Emilion où les parcelles de merlot sont touchées parfois jusqu’à 95%.

Les attaques de mildiou

Lutte contre le mildiou dans la vigne bio en 2018

Cette année la lutte contre le mildiou a été au cœur des préoccupations de nos partenaires viticulteurs bios, avec un printemps tellement pluvieux qu’il a été quasiment impossible de traiter la vigne. Et le peu de traitements réalisés a été immédiatement lessivé par la pluie suivante, les traitements bios étant seulement des traitements de surface.

A Saint Emilion par exemple, il est tombé plus de 30mm de pluie en continu pendant 10 jours. Le mildiou s’est donc installé sur les feuilles puis s’est développé pendant l’été sur les raisins, qui sont devenus secs et durs. Dans les Côtes du Rhône le Domaine de la Guicharde constate aussi une forte attaque sur les grenaches, et dans le Languedoc au Domaine Allegria la même chose sur le carignan.


Petites quantités dons sur les raisins restant, mais toute de même de très bonne qualité. Et bien sûr tout n’est pas encore terminé et le travail en cave de vinification, d’élevage et d’assemblage jouera un rôle essentiel sur la qualité du millésime 2018. Nous avons hâte de le déguster, en bouteille ou sur fût lors de l’une de nos journées en cave.


Si vous êtes intéressé(e) pour en apprendre plus et participer aux vendanges dans un domaine bio reconnu, venez participer à une journée dans le cadre de l’Expérience Vin Gourmet Odyssey.

Ajouter un commentaire

Les vendanges dans un vignoble bio et grand cru de Saint-Emilion


Nous avons passé un superbe week-end de récolte des raisins à in Saint-Emilion pour les Journées Vendanges au Château Coutet.  Et comme nous allions le découvrir, les vendanges ne consistent pas uniquement à cueillir les grappes, en particulier quand on essaie de produire un vin aussi proche que possible de celui déjà élaboré il y a 300 ans au domaine. Nous en reparlerons plus loin.

Cadeau original pour amateur de vin. Adoptez des pieds de vigne et participer aux vendanges

Après les présentations, nous nous sommes dirigés vers le plateau calcaire par un chemin enherbé. C’est là-haut que sont les vignobles les plus réputés de Saint-Emilion. Et c’est aussi là que les pieds de vigne adoptés par Gourmet Odyssey se trouvent, dans la parcelle Peycocut.  Nous avons pris quelques minutes pour (re)trouver nos pieds de merlot adoptés et les prendre en photo.

Coffret cadeau location de ceps de vigne bio à Saint-Emilion

Nous sommes donc allés ensuite vers une autre parcelle de cabernet franc, et nous sommes équipés de sécateurs et de paniers pour y mettre les raisins récoltés. Nous avons écouté avec attention les instructions pour savoir quelles grappes cueillir ou laisser. Avec le mildiou qui a sévi il fallait être particulièrement vigilants pour éviter les grappes qui avaient séché et durci comme des grains de poivre. Paradoxalement, plus la récolte est petite plus le vigneron passe du temps à récolter les grappes car il faut être très sélectif pour avoir une bonne qualité.

Cadeau pour participer aux vendanges des raisins

Pendant que nous cueillions les raisins, nous avons posé plein de questions au vigneron sur le travail en vigne, les vignobles alentours à Saint-Emilion, la viticulture bio, et l’histoire de la famille David-Beaulieu qui remonte à plus de 15 générations au domaine.
Une fois les paniers pleins nous allions les vider dans la remorque délicatement pour ne pas écraser les baies. Et en échange nous obtenions… ? Un autre panier à remplir ! Quand nous avons entendu la cloche de l’église non loin, nous avons rangé nos outils et suivi notre précieuse récolte jusqu’au domaine en bas de la colline.

Coffret cadeau pour récolter les raisins et participer à faire son vin bio

Un verre de bienvenue nous attendait dans le parc du château près de la vigne. C’était un millésime 2015 du second vin du domaine, le Château Belle-Cimes. Pendant la dégustation nous avons aussi découvert l’histoire incroyable de la Cuvée Eméri, une bouteille de vin trouvée dans la cave familiale : elle date de 1750 et elle est encore pleine, grâce au bouchon de verre utilisé pour fermer la bouteille. La famille a décidé de recréer le vin et sa bouteille le plus fidèlement possible. Par exemple les raisins récoltés à la main le matin par nos soins serviront à faire le millésime 2018 vintage de la Cuvée Emeri.

Coffret stage oenologie pendant les vendanges

Nous nous sommes ensuite assis pour déjeuner avec un repas préparé sur place par un traiteur local, accompagné d’autres vins du domaine. Nous avons commencé avec une salade vigneronne avec du mesclun, du lard cheminé, de l’œuf fermier, de l’échalote et des raisins, servie avec un millésime 2014 du grand cru Château Coutet. En plat principal il y avait un suprême de pintade farci aux aiguillettes de canard, avec une sauce aux morille et foie gras, une rosace de pomme de terre et un roulé de légumes, servis avec un millésime 2015 du même vin, un peu plus structuré.  Avec le fromage puis le dessert au chocolat nous avons eu le privilège de goûter le millésime 2014 de la Cuvée Demoiselle, qui est le même vin que celui de la Cuvée Emeri, sauf que la bouteille est différente. Un repas de vendanges assez exceptionnel !

Coffret cadeau repas avec le vigenron à Saint-Emilion

Les vendanges ne consistent pas seulement à ramasser le raisin. Nous sommes donc allés sous l’abri dressé devant le chai pour les vendanges, afin de retrouver nos grappes récoltées le matin même. Plusieurs emplacements avaient été formés et nous nous sommes regroupés pour écouter les instructions de tri. Comme les raisins sont destinés à la Cuvée Emeri, ils sont triés de manière spéciale : pas de table de tri ou d’égrappoir, il nous fallait donc trier à la main, baie par baie.  En sélectionnant manuellement seulement les meilleurs raisins et en éliminant ceux qui ne sont pas assez mûrs ou ceux touchés par le mildiou, le vigneron peut améliorer significativement la qualité du vin, en particulier sur une année difficile comme celle-ci.

Participer au travail au chai pendant les vendanges

Le tri manuel est pourtant très chronophage et coûteux, il ne peut donc être appliqué à toutes les cuvées. Nous avons donc vu ensuite comment les autres cuvées étaient traitées avec les machines dans le chai. Nous avons vu comment les raisins sont mis en cuves, et comment le jus devient vin avec la fermentation, ainsi que tout le travail nécessaire pour extraire la couleur et les tanins de la peau pendant la macération.

Coffret cadeau pour faire son vin bio à Saint-Emilion, Bordeaux

Nous avons terminé la journée dans le chai à barriques avec une introduction rapide au travail qui suivra pour assembler et élever les vins avant la mise en bouteille, mais ce sera le sujet de notre prochaine Journée Vinification. Il y a encore beaucoup à faire avant de pouvoir tenir nos bouteilles personnalisées entre les mains !

Intéressés pour participer aux vendanges ou offrir le parrainage de pieds de vigne en cadeau ? Plus d'informations sur l'Expérience Vin.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

L'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 154 €

Tags

Adoption Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignes Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens