Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Billets taggés : Vigneron

L’épamprage de la vigne en Alsace


Pour notre Journée Découverte du travail de la vigne, Céline, vigneronne au Domaine Stenz-Buecher à Wettlosheim, nous attendait autour d’un café d’accueil, sous le soleil et la chaleur matinale, à l’image des derniers jours sur le vignoble d’Alsace. Ces fortes chaleurs depuis quelques jours ont favorisé la croissance de la vigne et il y a beaucoup à faire pour la contrôler et apporter tous les soins nécessaires à la plante pour produire de belles grappes.

 

Partager un moment convivial avec un viticulteur bio en Alsace
Céline nous a présenté le vignoble alsacien et le domaine, qu’elle a repris de ses parents avec son frère Stéphane, constituant ainsi la 4ème génération de viticulteurs de la famille. Elle nous a ensuite emmené voir le vignoble de plus près. Elle nous y a expliqué le terroir et la distribution des parcelles : le domaine possède 12 hectares répartis en 74 parcelles. Cela permet de travailler toute la palette des 7 cépages alsaciens sur différents sols, et d’exprimer ainsi la diversité de terroir des vins d’Alsace. D’ailleurs le domaine a la chance d’avoir trois grands crus parmi avec des parcelles sur les lieux-dits Steingrubler, Pfersigberg, et Hengst. Mais ça a aussi l’inconvénient de faire plus de travail pour le vigneron, qui doit constamment se déplacer pour travailler les différentes parcelles.

 

Stéphane nous a expliqué les travaux effectués depuis la fin des vendanges et cet hiver, comme la taille en guyot double (ou simple si la vigne est trop faible), puis le tirage (ou descente) des bois, l’arcage et l’accolage. Avec un rendement volontairement baissé à 45 hl par hectare en moyenne (et jusqu’à 17hl par hectare pour des vieilles vignes), tandis que l’AOC autorise 60 hl par hectare, le domaine vise une qualité de raisin exceptionnelle.  

Après la taille ont eu lieu des travaux du sol pour le décompacter et lui permettre de bien assimiler l’eau de pluie. Actuellement, même après un mois de pluies intenses au printemps, avec le retour des fortes chaleurs et l’absorption de l’eau dans les sols, une partie de la vigne en plaine commence à souffrir de la sécheresse, avec son sol d’alluvions qui ne retient pas l’eau.

Louez des vignes bios en Alsace et obtenez vos bouteilles

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la parcelle de Pinot Gris Rosenberg, pour voir nos pieds de vigne adoptés. Rosenberg est un lieu-dit assez grand où il y a beaucoup de parcelles. Cela veut dire « la colline aux roses », car traditionnellement on en plantait beaucoup en début de rang de vigne pour détecter les maladies.  Nous avons pris le temps de prendre des photos et de les observer, et en effet avec les chaleurs des derniers jours la croissance a été fulgurante.

Au niveau de la floraison cette année la vigne a 3 à 4 semaines de retard par rapport aux trois dernières années. Mais le reste de la plante lui pousse vite : la parcelle a été palissée et relevée une première fois, puis épamprée. Elle devra l’être à nouveau bientôt.

En ce moment on palisse car la vigne croît beaucoup : c’est mieux pour le passage du tracteur, pour une meilleure photosynthèse, et pour éviter les maladies dues à l’humidité. Au domaine on palisse tout à la main : quand on était dans la parcelle on a vu un voisin le faire à la machine, mais Stéphane ne le fait pas car cela génère plus de casse des jeunes pousses.

Stage en vigne avec le vigneron bio au Domaine Stentz-Buecher

Ensuite on épampre pour éviter d’avoir des jeunes pousses qui pompent l’énergie de la vigne inutilement si elles ne sont pas fructifères : c’est le cas sur les baguettes palissées, mais aussi sur les troncs. Aujourd’hui dans une parcelle voisine du Pinot Gris il restait justement les rangs à épamprer sur les troncs. C’était donc notre mission de la journée d’épamprer ces rangs. Stéphane nous a expliqué qu’on ôte les pousses depuis le sol jusqu’à environ 20 cm au-dessus du sol. Les pousses au-dessus de 20 cm sont laissées car elles pourraient éventuellement servir à refaire des baguettes neuves pour les années suivantes en cas de casse sur une baguette ou d’une baguette trop vieille qui devient improductive. Ces pousses qui restent doivent simplement être coincées entre les fils de palissage afin de ne pas rester en travers du rang et risquer d’être cassées.

Pour épamprer on glisse le doigt jusque dans le creux entre la branche et le tronc et on pousse vers le bas, cela fait se détacher la branche. Nous voilà partis pour épamprer chacun un rang de vigne. Ce n’est pas une tâche compliquée mais quand on reste penché en avant sous la chaleur écrasante du soleil on comprend vite pourquoi Stéphane préfère le faire à 5h du matin, et combien de temps cela peut prendre pour faire tout un vignoble à seulement 2 ou 3 personnes ! D’autant plus qu’en cette période la vigne pousse jusqu’à 2 cm par jour donc dans un mois une nouvelle branche aura poussé et il faudra recommencer.

Coffret cadeau stage viticulture bio en Alsace

Nous travaillons avec application, puis la chaleur ayant raison de notre bonne volonté nous retournons au domaine pour une dégustation bien méritée de quelques crus du domaine ! Céline nous fait goûter d’abord, un Crément Brut Nature, élaboré selon la méthode champenoise, mais sans liqueur de dosage, ce qui le rend plus sec que d’autres Crément.

Dégustation de vins bios en Alsace

Nous dégustons ensuite un Riesling Ortel, un Muscat, et un Pinot Gris Rosenberg pour apprécier la diversité des cépages alsaciens. Nous terminons avec un Pinot Noir Granit, un des quelques vins rouges élaborés par le domaine. Nous continuons ensuite notre dégustation tout au long du repas, composé d’un baeckeofe traditionnel alsacien, suivi de fromages régionaux et d’une tarte aux myrtilles.

Visitez une cave de domaine bio en Alsace

Après cette pause bienvenue, nous allons prendre le frais dans la cave du domaine. Le chai a été refait pour travailler par gravité depuis la réception des raisins jusqu’à leur encuvage, donc tout le chai à part le lieu de réception des raisins est enterré à 5m sous le sol de la maison. On commence par voir où le raisin est pressé, encuvé, puis la salle où le vin fermente avec ses foudres centenaires, et enfin la cave à barriques où les vins rouges et certains vins blancs élevés sur lies poursuivent leur élevage.

Après un passage par l’œnothèque où sont conservés d’anciens millésimes de garde, nous retournons à la surface car il est déjà temps de se séparer. Nous avons appris une multitude choses sur la culture de la vigne, la philosophie du domaine sur les vins bios, et fait de belles rencontres. Merci Céline et Stéphane pour cette belle journée partagée, rendez-vous au Journées Vendanges !

Ajouter un commentaire

La vinification des vins bios de Bourgogne


Nous avions rendez-vous les deux derniers week-ends au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne pour des Journées Vinification. Le principe d’une Journée Vinification est découvrir quels sont les choix faits par le vigneron pour transformer le jus de raisin en vin, l’élever et le préparer pour la mise en bouteille. Et pour le mieux comprendre, on fait pas mal de dégustations !

Après un petit café de bienvenue, Jean François, vigneron du domaine avec son fils Simon, nous a livré les secrets historiques du domaine et l’histoire des vins de Bourgogne : la création des AOC, la notion de climat, la philosophie de la culture biologique entre autres.

Parrainage vignes bios au Domaine Chapelle à Santenay

Nous avons par la suite constitué deux groupes de travail et alterné les ateliers œnologiques.

Myriam, l’œnologue de Gourmet Odyssey, et Mark, le fondateur, ont expliqué la méthodologie de dégustation des vins, les spécificités de la perception aromatique et l’incidence de l’élevage sur la sensorialité des vins. Ainsi nous avons pu comprendre pourquoi décrire un arôme est difficile et qu’il est donc nécessaire de travailler activement avec son nez pour mémoriser de façon plus efficace tous les arômes pouvant être contenus dans les vins ! Et la tâche est vaste ! Nous avons également abordé les notions d’arômes primaires, secondaires et tertiaires d’élevage pour une meilleure compréhension de la provenance des arômes constituant le bouquet final d’un vin.

Visite et dégustation de vins bios de Bourgogne au domaine

Pendant ce temps Jean-François nous a accompagné dans une visite de cuverie et de cave en expliquant les différentes phases de la vinification et de l’élevage des vins. Nous avons pu voir les équipements et installations et mieux comprendre l’organisation, l’attention, les compétences et la technicité nécessaires pour obtenir un vin complexe de qualité.

Nous nous sommes alors tous retrouvés pour la dégustation des vins en cours d’élevage dans différents contenants, et des terroirs différents pour comprendre l’incidence sensorielle des fûts neufs par rapport aux fûts ayant déjà servis 1 à 2 fois par exemple.

Adoption de vigne et dégustation au domaine

L’heure de l’apéritif a alors sonné. Pour des raisons sanitaires nous avons dû le prendre à table mais la convivialité était tout de même au rendez-vous ! C’est un Santenay Blanc 2019 que nous avons pu apprécier avec les fameuses gougères bourguignonnes.

S’en est suivi un repas de pure gastronomie bourguignonne avec un délicieux jambon persillé et un poulet Gaston Gérard ! Tout cela dignement accompagné des Santenay village et Santenay Premier Crus du domaine!

Location de vignes bios et stages oenologiques en Bourgogne

Pour suivre  et pour faire une petite balade digestive nous avons rejoint les parcelles de vigne, le Clos des Cornières et les Crais, où vous nous avons pu faire connaissance avec nos pieds ou les retrouver, leur parler, les bichonner et les photographier sur le thème original du concours « Je prends mon pied ! »

Et pour terminer le cycle de vinification, nous avons abordé la préparation des vins après l’élevage en vue de leur mise en bouteille puis étiquetage !

Stage oenologique et visite du domaine

C’est rempli de belles expériences et de moments conviviaux partagés que nous nous sommes alors quittés.

Ajouter un commentaire

La vinification traditionnelle à Saint-Emilion


En fin mai et début juin nous nous retrouvons enfin pour des Journées Vinifications avec Gourmet Odyssey au Château Coutet à Saint-Emilion pour en apprendre davantage sur le travail de vigneron après les vendanges et jusqu’à la mise en bouteille. Mathieu et Adrien, les vignerons, nous ont accueilli avec un café et des viennoiseries pour commencer à faire connaissance.
La propriété est dans sa famille depuis plus de 400 ans et il regorge d’anecdotes savoureuses sur son histoire. La journée vinification clôture le cycle de l’expérience vin de Gourmet Odyssey et sera axé sur le thème de l’œnologie et de la dégustation.
Visite de cave et dégustation à Saint-Emilion
Nous commençons avec la visite du cuvier et les vignerons reprennent leurs explications là où ils s’étaient arrêtés à la Journée Vendanges. Les bâtiments anciens du Château Coutet nous font remonter le temps et nous ramène à cette période de l’agriculture familiale et artisanale. Nous comprenons un peu mieux le rôle de l’élevage traditionnel en barrique des vins bordelais.

Nos papilles sont maintenant aiguisées pour démarrer la dégustation. Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous en apprend les bases pour pouvoir maîtriser un peu mieux cette discipline et nous faire plaisir avec un verre de vin. Les vins s’enchaînent, ainsi que la découverte des arômes et des saveurs du produit de la vigne de la propriété.

Nous comprenons un peu mieux le métier du vinificateur et goûtons plusieurs assemblages différents, ce qui nous permet d’appréhender les différences de chaque cépage et leur synergie dans un vin.
Stage oenologique avec Gourmet Odyssey près de Bordeaux
Nous sommes maintenant des dégustateurs aguerris pour apprécier le Claret de Coutet à l’apéritif. Un vin entre le rouge et le rosé obtenu en concentrant les cuves de vins rouges. Il possède une belle fraîcheur très agréable et de jolis arômes de fruits rouge. Un régal !

Nous passons à table à l’ombre des arbres sous une température idéale. Au fur et à mesure du repas, nous découvrons la gamme des vins de notre hôte du jour. Le Belles Cimes 2017, un Saint-Emilion provenant des jeunes vignes du domaine, se marie à merveille avec la salade landaise. Nous montons en puissance tout en conservant une extrême finesse avec le Coutet 2017 qui accompagne la brochette d'onglet de bœuf et sauce bordelaise du plat principal. Nous pouvons le comparer avec le Coutet 2016 qui montre une trame légèrement plus mûre et surtout une année en plus de vieillissement en bouteille. Quand on sait que ce sont des vins qui peuvent vieillir sans aucun problème jusqu’à 25 ans en cave, ce n’est pas négligeable. Mathieu et Adrien nous font l’honneur de nous faire découvrir la cuvée Demoiselle 2017 qui provient des plus vieilles vignes du domaine sur le plateau calcaire. Travail au cheval et minutie sont les maîtres de mot de ce breuvage d’exception.
Adoption de vignes bios pour un millésime personnalisé
Nous partons ensuite visiter nos pieds de vigne pour une petite balade digestive qui tombe à point nommé. Nous montons le coteau pour nous retrouver sur le plateau calcaire, au milieu des grands crus classés de l’appellation. La vue est superbe et chacun se prend en photos devant ses pieds de vigne.

Nous finissons la journée dans le chai de stockage pour parler bouchons et étiquettes qui sont des étapes non négligeables dans la vie d’une bouteille. On sent la passion de Mathieu et Adrien dans tout ce qu’ils nous décrivent, que ce soit le choix minutieux des bouchons ou bien la délicatesse de l’extraction des arômes des raisins.

Nous les remercions chaleureusement pour ces journées pleines d’enseignements mais surtout pour ces moments de vie partagés ensembles.

Ajouter un commentaire

Faire votre propre vin bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc


Nous sommes ravis de compter un domaine viticole partenaire supplémentaire pour adopter des vignes bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc : Charlotte et Clément de Béarn, propriétaires vignerons du Château de Jonquières, rejoignent l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey !

Le superbe Château de Jonquières est un des plus vieux domaines viticoles et familiaux du Languedoc ; il fait partie de la même famille depuis plus de 900 ans ! Charlotte et Clément, la 32ème génération de vignerons au domaine familial, ont repris la partie vigne et vin du Château de Jonquières en 2014 des parents de Charlotte, et continuent de produire des vins bio renommés avec les raisins de leurs parcelles de vignes qui entourent le château classé monument historique. C’est le lieu parfait, avec des hôtes parfaits, pour découvrir tout le travail et le talent nécessaire pour élaborer des grands vins bio.

Charlotte et Clément se sont prêtés pour Gourmet Odyssey au traditionnel portrait que nous aimons partager avec vous pour mieux connaître nos partenaires vignerons.

Adoption de vignes bios Château de Jonquières Terrasses du Larzac

 

Charlotte et Clément, depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Charlotte : j’ai grandi à Jonquières puis fait des études commerciales en Irlande, en Grèce, à Paris, à Reims et puis à Pézenas pour une formation viticole.

Clément : j’ai grandi à Montpellier puis étudié à Montpellier et travaillé à Marseille, Lyon et Sydney.
Après une expérience estivale de table d’hôtes faites ensemble au Château de Jonquières, nous avons décidé de reprendre le domaine viticole à 24 ans, en sortie d’étude. 

Charlotte : Quand nous avons décidé de le reprendre, Clément n’avait jamais mis un pied dans une vigne, et ça faisait moins de deux ans que nous étions en couple. Quand nous l’avons annoncé à mes parents, ils étaient très agréablement surpris et nous ont accompagnés avec beaucoup de souplesse en nous disant qu’un retour en arrière était toujours possible. Avec le recul, nous ne regrettons pas ce choix de nous être lancé jeunes, avec beaucoup d’énergie, et d’inconscience certainement !

Quel a été votre parcours depuis la reprise du domaine ?

Nous avons pris la suite des parents de Charlotte en 2014 en achetant les vignes, les bâtiments, le matériel et les stocks. Nous vivons avec nos 2 filles au ramonétage du domaine situé dans la cour (historiquement c’est la maison du ramonet, le régisseur du domaine). Nous sommes totalement indépendants des parents de Charlotte, mais vivons tous ensemble à 6 dans la même propriété, avec nos vignes, notre potager et notre poulailler.

Nous sommes passés en Agriculture Biologique à la reprise et produisons 30 000 bouteilles en rouge blanc et rosé, vendues aussi bien en export, aux cavistes et restaurants en France caviste, et aussi aux clients particuliers.

Nous avons aussi enrichi l’offre du domaine avec des visites commentées de l’histoire des lieux, de la cave, et des dégustations. Nous proposons un bistrot éphémère tous les étés depuis 4 ans dans la cour du château et des concerts ou pièces de théâtre tous les 2 ans. Nous prenons aussi quelques locations pour des séminaires.

Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ? 

Nous avons déjà la chance de faire un métier aux journées très variées mais très concrètes, de ne pas voir les journées passer, de vivre en famille de manière très libre et réussie et de recevoir nos visiteurs et clients au domaine.

Mais un souvenir particulièrement émouvant est celui de la première récolte de notre premier plantier (notre bébé vigne), une plantation de grenache blanc en 2017 : superbe récolte épanouie !

Pour 2021 quels sont vos principaux défis ou projets ? 

Nous souhaitons avant tout poursuivre le développement d’une cuvée totalement hors gamme, lancée à petite échelle il y a deux ans, la cuvée White Label. Il s’agit d’un vin élaboré à partir de 100% de cépage Carignan, issu de vignes plantées par mon arrière grand-mère il y a 80 ans. Il est élevé en demi-muids de chêne français, ce sont de gros fûts épais utilisés à l’origine pour le transport des vins et alcools, ils contiennent entre 500 à 650 litres. Comme un disque vinyle pressé à très faible tirage et autoproduit, le white label, cette cuvée est donc pour le moment assez confidentielle !

Nous voulons également planter une vigne en sélection massale, c’est une vigne non clonée mais sélectionnée à partir des meilleurs pieds d’une vigne plutôt ancienne (plus de 40 ans), car elle fournira un patrimoine génétique plus riche. Cela permet d’avoir des pieds de vigne plus rustiques et de retrouver des caractéristiques qui se sont perdues peu à peu avec la pratique de clonage : par exemple d’avoir des maturités plus lentes, des résistances plus élevées à la coulure etc.

Nous avons aussi et déjà des défis quotidiens : avec deux années 2018 et 2019 avec -40% de récolte les doutes sur les conditions météorologique à venir sont omniprésents. Nous sommes aussi anxieux vis-à-vis de la commercialisation de notre production sous Covid-19 et dans contexte international du vin en berne. Mais nous allons continuer à être présents commercialement, toujours chercher à produire mieux et meilleur, chercher à affiner nos vins, à affirmer qui nous sommes à travers nos produits.

Une question que nos clients posent souvent : mais que fait les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Clément : pour ma part je cuisine, du pain, des gâteaux, des bourguignons, que j’accompagne de vins dénichés dans d'autres régions au gré de mes visites !

Charlotte : je me suis lancée dans la course à pieds il y a un an, j’ai un trail au compteur et envie de continuer !

Découvrez plus sur l’adoption de vignes au Château de Jonquières

Ajouter un commentaire

La récolte du chenin blanc près de Chinon dans la Loire


L’année 2020 a été une année assez chaude dans l’ensemble et les vendanges étaient annoncées comme précoces, elles ont en effet lieu les 19 et 20 septembre pour les parents adoptifs de Gourmet Odyssey, ce qui est presque un mois plus tôt qu’habituellement.

Marc Plouzeau, notre hôte propriétaire du Château de la Bonnelière à la Roche-Clermault près de Chinon,  avait commencé les vendanges avec ses équipes depuis une petite semaine, par les rosés et les blancs, les rouges ayant besoin de plus d’eau avant d’être ramassés. Comme chaque année, cette petite semaine permet à Marc et son équipe de se remettre en place, de retrouver les habitudes de vendanges… bref un entrainement réel avant la grande période qui suit (les quantités étant beaucoup plus importantes en rouge) !

Marc avait donc déjà fort à faire au chai et c’est pour ça qu’après le traditionnel accueil « café-croissant » les apprentis vendangeurs du jour ont été confiés au bon soin de Noémie, la cheffe de culture du domaine, et de Louise, l’œnologue de Gourmet Odyssey et l’animatrice de la journée.

Après avoir rendu visite à nos pieds de vigne du Clos de la Bonnelière, nous nous sommes préparés pour la récolte. Nous n’avons pas récolté le Clos de la Bonnelière notre parcelle car les raisins n’étaient pas encore arrivés à maturité.

Stage vendanges chez un vigneron bio

Nos équipes du jour avait un véritable défi à relever : vendanger en entier, la parcelle.  Les raisins seront utilisés pour faire seule et l’unique parcelle de chenin du domaine, pour faire du Chinon Blanc.

Coffret cadeau vendanges au domaine

Et oui, beaucoup ne le savent pas, mais l’appellation Chinon existe en rouge, en rosé et en blanc.  Produit à partir du cépage chenin, comme ses cousins Saumur Blanc, Anjou Blanc… Le Chinon blanc est pour l’instant une production confidentielle, moins de 2% de l’appellation ! Il y a 10 ans, c’était encore moins, mais grâce à l’envie de quelques vignerons, ils ont remis le blanc au goût du jour !

Marc s’est lancé en 2014, en arrachant une parcelle de rouge et en la remplaçant par du chenin. Ce demi-hectare est donc consacré à la cuvée Silice.

Vendanges 2020 en Val de Loire

Un demi-hectare en deux matinées était un défi tout à fait relevable pour nous apprentis vendangeurs, mais malheureusement, non relevé… à notre décharge la météo n’était pas tout à fait de notre côté, surtout le dimanche !

Laissant quelques rangs pour les équipes de Marc, nous avons ensuite appris à reconnaître une grappe saine et mûre d’une grappe attaquée par la maladie ou la pourriture, ainsi que les conseils de professionnels de Noémie pour vendanger sans avoir (trop) mal au dos !

Dégustation de vins bios de Loire

Après ce temps de vendanges, il était temps de prendre l’apéritif puis de passer à table, pour reprendre des forces avant de passer aux travaux de chai ! Dans les vins dégustés, Marc avait pensé à garder quelques flacons de Silice des années passées, afin de nous faire découvrir le potentiel de la vendange matinale.

Stage viticulture bio vendanges 2020

Malgré la bonne ambiance à table, il fallait penser aux grappes de raisins et retourner s’en occuper. Avec Marc, l’équipe a découvert comment remplir un pressoir, puis toutes les étapes de vinifications qui suivront : débourbage, fermentation alcoolique, soutirage, mise en barrique, élevage… Des apprentis très à l’écoute qui buvaient les paroles de Marc !

Coffret vendanges et vinification en cadeau

Et comme Marc est très bavard, le temps a passé vite et il était déjà l’heure de se quitter. La bonne nouvelle c’est que beaucoup d’entre nous reviendrons prochainement pour découvrir toutes les étapes suivantes en cave lors des Journées Vinification !

Le Clos de la Bonnelière, où se situe les pieds de vignes adoptés par nos hôtes, a été vendangé le 1er octobre, en dernier comme souvent. Une très belle maturité a été atteinte, gage d’un très beau millésime !

Ajouter un commentaire

La récolte des raisins en Vallée du Rhône pour les vendanges 2019


Les vendanges 2019 continuent, et le week-end dernier c’était au tour du Domaine de la Guicharde, dans la région des Côtes du Rhône, d’accueillir les parents adoptifs de Gourmet Odyssey pour la récolte. Et comme nous allions le découvrir pendant cette période de vendanges il y a bien plus à faire que simplement récolter les grappes !
Après la présentation du domaine et de la journée, nous avons traversé le champ d’oliviers pour nous rendre dans le vignoble. Notre premier arrêt a été sur la parcelle du Miocène, où se trouvent nos vignes adoptées. Nous avons pris un moment pour trouver nos pieds de vigne et nous immortaliser en photos avec eux.
Parrainage de vignes bio en Vallée du Rhône
Il était ensuite temps de passer à la partie sérieuse et pratique de la journée. Nous avons écouté attentivement les instructions sur comment couper les grappes, lesquelles choisir ou laisser. Mais comme on pouvait le voir dans les rangs de vigne, la qualité des raisins est excellente cette année, et les vignes bien chargées de grappes, donc il n’y avait presque rien à écarter.
Equipés de paniers et de sécateurs, nous nous sommes répartis par deux dans les différents rangs de vigne. Pour rendre la récolte plus facile, la première tâche était d’effeuiller devant et autour des grappes de raisin. Ensuite on coupait les grappes juste au-dessus des raisins en laissant tomber la grappe dans notre autre main, avant de la placer dans le panier.  
Coffret cadeaau stage vendanges côtes du Rhônes
Avec de si belles grappes les paniers se remplissaient vite, et nous les passions ensuite de rang en rang pour les vider dans la remorque. Nous avons récolté du grenache noir, dernière variété à arrive à maturité au domaine. Les vendanges avaient commencé depuis le 31 août avec les cépages blancs, et la syrah avait commencé à être récoltée deux semaines plus tôt. C’était donc la toute fin des vendanges et tous les raisins restants allaient être récoltés dans les jours qui suivent.
Récolte des grenaches 2019 en Côtes du Rhône
Avant de nous en rendre compte c’était déjà la fin de la matinée et nous avions rempli trois remorques, une belle performance pour notre équipe d’apprentis vignerons ! Après nous être lavés et rafraîchis, dans la cour du domaine nous avons profité d’un verre de blanc rafraîchissant, le millésime 2018 de la cuvée “Au tour de la Chapelle”.
Nous avons poursuivi la dégustation autour du déjeuner, avec en entrée un rosé 2018 pour accompagner le millefeuille d’aubergines, chèvre, et tomates séchées avec son coulis de courgette.  Ensuite le Pur Rouge, Côtes du Rhône rouge 2018, avec du veau rôti et son risotto de champignons, et enfin le Terroir de Miocène 2015, un Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux, le vin de l’Expérience Gourmet Odyssey, avec le fromage. Notre dégustation s’est terminée avec un Genest  Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux de 2016, servi avec une mousse au chocolat.
Repas de vendangeurs au Domaine de la Guicharde
Après le repas nous avons suivi le trajet des raisins vers le hall de fermentation. Nous avons observé comment la remorque est vidée et les grappes tombent dans l’égrappoir. Là les baies de raisin sont séparées des rafles, et les raisins vont eux dans la cuve.
Stage en cave pour les vendanges en Vallée du Rhône
Dans le hall de fermentation, Laurence nous a expliqué le processus par lequel le jus va se transformer en vin dans les prochaines semaines. Elle nous a montré le mustimètre qu’elle utilise quotidiennement pour mesurer la densité de sucre et la température de chaque cuve. Nous avons aussi découvert le rôle très important du remontage pendant la période de macération, afin d’extraire les couleurs et les tanins des peaux de raisin.
Dégustation de vin pendant les vendanges
Nous avons terminé la journée par la dégustation du jus des raisins que nous avions récolté, et l’avons comparé à du jus de raisins récoltés il y a déjà une semaine et dans leur 5ème jour de fermentation. C’était impressionnant de sentir une telle différence en quelques jours seulement.
Nous reviendrons au Domaine de la Guicharde l’année prochaine pour les Journées Vinification, où nous en apprendrons plus sur la suite du processus de fermentation, les assemblages, l’élevage et la mise en bouteilles. Il y a encore beaucoup à faire, mais au moins maintenant que la récolte est dans le chai, les vignerons peuvent dormir un peu plus tranquillement !

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage de la vigne bio dans le Languedoc


Pour notre dernière Journée Découverte au domaine pour le millésime 2019, un beau soleil nous a accueillis, l’occasion de faire les premières présentations en plein air, puis d’aller admirer la vue depuis les collines qui entourent le domaine.

Puis directions les vignes, pour se rendre à la parcelle de syrah adoptée par Gourmet Odyssey pour ses Expériences Vin. Assemblée avec une parcelle de mourvèdre voisine, leurs raisins donneront le Tribu d’A 2019, en AOC de Coteaux du Languedoc Pézenas, et certifié en bio. Nous prenons le temps d’immortaliser la rencontre avec quelques photos souvenirs.

Parrainage de vignes bio au Domaine Allegria

Après avoir détaillé les travaux effectués dans la vigne depuis le début d’année et jusqu’à présent, comme la taille, l’ébourgeonnage ou le relevage, nous continuons notre balade œnologique.

Pour l’atelier participatif du jour, nous nous dirigeons vers la parcelle de carignan blanc plantée en 2018. Depuis notre dernière visite, avec les pluies de mai et les chaleurs des dernières semaines, la vigne a bien poussé. Il s’agit donc aujourd’hui d’ébourgeonner soigneusement et d’attacher les grandes baguettes formées à chaque piquet bois. Un travail à faire avec lenteur et soin car il engage les 50 prochaines années.

Quand on ébourgeonne on réduit la quantité de baguettes qui poussent depuis les ceps, pour ne garder que celles qui seront fructifères, et ainsi concentrer l’énergie de la plante dans la croissance et la maturation des fruits pour la récolte à venir.

Et comme les baguettes poussent vite et se chargent de grapillons puis de grappes, elles plient sous leur poids et pendent entre les rangs de vigne. Pour pouvoir travailler la vigne et le sol nous passons régulièrement en tracteur et avons donc besoin que les baguettes soient soigneusement coincées entre les fils de palissage. Cela nous permet aussi de mieux contrôler l’ensoleillement et l’aération des feuilles et des fruits, et d’éviter les maladies.

Travail de la vigne avec le viticulteur à Pézenas

Après quelques explications détaillées nous nous lançons dans notre tâche du jour, répartis dans les rangs. En fin de matinée il est temps de profiter un peu de la douceur de la terrasse devant le chai.

Pendant le déjeuner préparée par Delphine la vigneronne, nous découvrons à table  les différentes cuvées du domaine.

Repas vigneron partagé au domaine
Après le repas nous faisons un petit tour rapide à la cave pour découvrir le chai de vinification, où seront apportés les raisins après la vendange,  et le chai à barriques où le vin sera élevé lentement. Nous en parlerons plus en détail à notre retour pour les JournéesVendanges et Vinification.

Merci à tous pour cette belle journée œnologique !

 

Ajouter un commentaire

Cultiver le cépage pinot noir et le préparer pour la récolte


La qualité du vin est déterminée en grande partie par la qualité des raisins récoltés lors de la vendange. Et pour être sûr d’avoir les meilleurs raisins possibles, le vigneron travaille beaucoup dans le vignoble, surtout à cette période de l’année, où la vigne pousse à toute vitesse. Nous avons passé un Journée Découverte fascinante au Domaine Chapelle en Bourgogne pour aller dans le détail.

 

Coffret cadeau jorunée au domaine et en vigne en Bourgogne
Dans le jardin des domaines, entourés par les vignes, Jean-François, propriétaire du Domaine Chapelle, nous a présenté son univers. La température montait déjà avec la canicule de cette fin juin sur toute la France, donc nous nous sommes dirigés rapidement vers la vigne juste sous le domaine, afin de rendre visite à nos pieds de vignes adoptés avant les grosses chaleurs. Nous les avons encouragés à bien se porter, alors que déjà les grappes de raisin commencent à grossir.
Parrainage de vignes bio à Santenay au Domaine Chapelle
Jean-François et Yannick, le directeur technique, nous ont expliqué le travail déjà réalisé en vigne pendant l’hiver et le printemps pour tailler et ébourgeonner la vigne. Ce sont deux tâches primordiales pour contrôler la qualité et la quantité de raisin produites. Réduire le nombre de grappes et de rameaux permet à la vigne de se concentrer sur les branches porteuses de fruits.
La saison des fleurs, très courte, venait de se terminer, et nous avons pu voir les grappes qui commençaient à se former. C’est la nouaison. Pendant les prochaines semaines les grappes vont grossir progressivement. Et avec la croissance des rameaux également, les branches retombent au milieu des rangs, et ce n’est pas souhaitable, pour plusieurs raisons.
Stage viticulture bio à Santenay en Bourgogne
D’abord, cela rend le passage dans les rangs très difficile, que ce soit à pied ou encore plus en tracteur. Passer avec celui-ci endommagerait les branches, et rend donc le traitement de la vigne impossible. Et c'est particulièrement important en agriculture biologique, où les traitements pour l’oïdium et le mildiou sont lessivés dès qu’il pleut, et doivent être administrés à nouveau. Ensuite, si les branches touchent le sol c’est comme une autoroute pour les spores de champignons, qui se répandent facilement du sol jusqu’à la plante, et mettant en péril les raisins. Enfin, le poids des feuilles et des fruits peut faire ployer puis casser le rameau. Pour toutes ces raisons, et aussi pour assurer plus d’ensoleillement pour les vignes, il faut palisser les branches.
Rencontre vigneron indépendant bio en Bourgogne
Une fois que Yannick et Jean-François nous ont montré comment faire, nous nous sommes répartis parmi les rangs et l’avons fait nous-même. D’abord nous avons relevé les fils de palissage de chaque côté des poteaux, puis fait glisser les rameaux dedans et enfin avons fixé les fils avec des attaches biodégradables. Nous avons ensuite vérifié que toutes les branches étaient glissées entre les fils et supportées du mieux possible. Un travail gratifiant car on pouvait voir son avancée rien qu’en se retournant dans les rangs déjà relevés et en observant la vigne bien mieux rangées qu’avant notre passage !
Faire son vin bio en Bourgogne à Santenay
Nous sommes ensuite retournés à l’ombre du jardin où nous avons parlé des autres taches restant à faire en vigne d’ici jusqu’à la récolte. Puis la conversation s’est poursuivie sur divers sujets comme l’histoire du domaine, et l’arrivée du système d’AOP en Bourgogne, qui a été fortement poussé et soutenu par les ancêtres de Jean-François.
Tout ce travail et ces discussions nous avaient donné soif, donc pour étancher cette soif, Jean-François nous a servi un vin blanc bio, un Santenay Saint Jean 2017 bien frais, accompagné de quelques gougères bourguignonnes.  
Dégustation vin blanc Bourggone producteur bio
Nous avons pris le repas au frais dans le réfectoire des vendangeurs. Nous y avons goûté trois des vins rouges du domaine,  en commençant par un Bourgogne 2017, puis un Santenay Clos des Cornières 2015, et pour finir un Santenay La Comme Premier Cru 2013.
Visite de cave au Domaine Chapelle à Santenay
Après le repas Yannick nous a montré la salle de fermentation et la cave. Nous y avons découvert l’aspect œnologique de la profession, et avons vu avec émerveillement tous les fûts et toutes les bouteilles dans la cave sous le domaine. Nous y passerons plus de temps pour les Journées Vendanges en septembre, quand nous viendrons déposer les raisins en cuve, puis quand nous reviendrons goûter le vin en cours d’élevage pour les Journées Vinification début 2020.  
Merci à Jean-François et Yannick pour cet aperçu fascinant de la vie d’un vigneron. Nous apprécierons les prochaines bouteilles dégustées encore un peu plus !

 

En savoir plus sur l'adoption de vignes bio en Bourgogne

Ajouter un commentaire

La fleur de vigne dans les Côtes du Rhône


Le début du mois de juin est une période critique pour la vigne, comme nous l’avons découvert lors de la Journée Découverte Gourmet Odyssey au Domaine de la Guicharde dans les Côtes du Rhône méridionales. Nous y avons rejoint les vignerons, Arnaud et David, pour apprendre directement dans la vigne comment on la soigne pour produire le raisin de la meilleure qualité possible, et pour comprendre les principaux défis de la production en bio et en biodynamie.

  Journée découverte de la vigne en Côtes du Rhône

Après les présentations, nous avons traversé les champs d’oliviers pour marcher jusqu’aux vignes. Du haut de la colline, Arnaud nous a parlé du terroir unique du Massif d’Uchaux, dont la terre n’a jamais été recouverte par la mer, même il y a des millions d’années, ce qui apporte la fraîcheur dans le vin, fraîcheur qu’on ne trouve pas généralement dans les Côtes du Rhône.

Coffret expérience vigneron bio en Vallé du Rhône

Arnaud et David nous ont expliqué le travail réalisé jusqu’ici dans la vigne pour la campagne de cette année, nous montrant la méthode de taille, l’ébourgeonnage des ceps et comment le sol est labouré pour enlever les herbes.
Nous avons ensuite continué vers la parcelle suivante en haut de la colline. Arnaud nous a montré les deux cépages produits à cet endroit. A gauche les vignes de syrah, et à droite les grenaches. Les feuilles de syrah sont plus argentées et leur revers est légèrement poilu, tandis que les grenaches sont d’un vert plus intense et les feuilles plus douces.
La parcelle de grenache est celle où sont situés les pieds de vigne adoptés, et nous avons pris un peu de temps pour les visiter et les prendre en photo… Et pour les encourager à produire de beaux raisins pour la récolte de cette année !

Parrainage de vignes en biodynamie en Vallée du Rhône

Un parfum délicieux et délicat emplissait l’air : en regardant de plus près nous avons pu observer de toutes les petites fleurs blanches sur les vignes. La floraison se produit sur une courte période chaque année, juste une semaine, et c’est une période décisive pour la quantité de grappes de raisin produites pour les vendanges. Les vignes sont des plantes qui s’auto-pollinisent : le pollen tombe directement de l’étamine vers les stigmates. La météo est cruciale pour que cela se déroule correctement. S’il pleut le pollen ne peut pas féconder les stigmates, et s’il y a trop de vent le pollen est emporté loin des vignes. Heureusement les conditions étaient parfaites en ce jour de visite : soleil, vent léger et pas trop chaud.  

Stage viticulture bio en Côtes du Rhône

La vigne croît rapidement à cette période de l’année et depuis notre dernière visite le mois précèdent elle avait poussé de 30 à 50 cm. Pour garder la parcelle en ordre et aider la plante à supporter le poids des feuilles et des grappes à venir, la vigne est palissée sur fils. C’était notre tâche du jour !
Après une petite leçon de palissage, nous nous sommes répartis à deux dans les rangs et avons relevé les rameaux, en faisant attention de ne pas endommager la fleur, et en s’assurant de les coincer entre deux fils de palissage, que nous avons relevés pour arriver à hauteur des rameaux. Et pour fixer les fils nous avons utilisé des attaches  biodégradables.

Participer à la production de son Côtes du Rhône bio

A ce stade nous commencions à avoir faim et soif, donc nous sommes revenus au domaine dans la cour ombragée. Pour l’apéritif nous avons dégusté un rosé, Le 18, et un vin blanc, Autour de la Chapelle. Et pour accompagner le délicieux repas local, nous avons bu les vins rouges Pur Rouge 2016, Terroir du Miocène 2015 et Genest Massif d’Uchaux 2018.
Après le déjeuner, nous sommes retournés en vigne pour parler du travail qui restait à faire jusqu’aux vendanges. Nous avons aussi écouté Arnaud nous parler de la viticulture et de la conduite de la vigne en bio et en biodynamie, un sujet qui a généré beaucoup de questions et de réflexions sur la façon de travailler en harmonie avec la nature. 

Coffret cadeau visite domaine biodynamie

La journée s’est terminée pour une visite du chai de vinification pour voir le lieu où sont fermentés et élevés les vins.  Nous y passerons plus de temps quand nous reviendrons pour les vendanges en septembre, et pendant les Journées Vinification l’année prochaine. 

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage des vignes en Alsace


Nous avons passé la journée de samedi dernier au Domaine Stentz-Buecher en Alsace pour une Journée Découverte. L’objectif était d’apprendre tout sur le travail de la vigne pour produire un raisin de très bonne qualité pour les vendanges. Et comme nous l’avons constaté, il y a fort à faire !

 

Stage viticulture biologique à Wettolsheim en ALsace

Après la présentation du domaine et de son histoire familiale par Céline, nous nous sommes rendus en vigne. Sur le chemin Céline nous a parlé des différents terroirs, et nous a montré les parcelles de Grand Crus Hengst et Steingrubler sur le haut de la colline.

Cadeau vin adoptiond evigne bio Domaine Stentz-Buecher

Nous sommes arrivés à la parcelle Rosenberg, où se trouvent nos pieds Pinot Gris adoptés. Nous avons pris quelques minutes pour prendre quelques photos de nos vignes et pour les encourage pour la prochaine récolte.

Ebourgeonnage du Pinot Gris à Wettolsheim

Jean-Jacques, le père de Céline et fondateur du domaine, nous a rejoints et a parlé du travail déjà effectué en vigne depuis cet hiver. Il a expliqué l’importance de la taille des vignes et comment elle est faite, le besoin de protéger la vigne du froid en buttant les ceps, et la tâche laborieuse de réparation des piquets et fils de palissage. Il nous a aussi montré la parcelle à côté de la nôtre où les pieds ont été replantés il y a 4 ans et qui vont produire leur première récolte cette année.

Les bourgeons sont sortis fin mars et depuis les rameaux ont bien poussés. La croissance a été un peu plus lente que les années précédentes, où la récolte avait été très précoce, mais plus en phase avec une année normale pour la région. A cette période de l’année a lieu l’ébourgeonnage, la deuxième tâche très importante après la taille, car elle permet de contrôler le rendement de la vigne et d’assurer une qualité de raisin optimum.   

Travail de la vigne en Alsace printemps 2019

Jean-Jacques nous a montré comment sélectionner les bourgeons à garder ou à ôter. On ôte ceux qui se situent sur le tronc, et ceux qui sont doubles ou plus faibles.

Cela a l’air facile sur le papier mais une fois répartis dans les rangs pour essayer nous-même, nous avons vite appris qu’il y a plein d’exceptions à la règle ! Pour que la croissance soit homogène dans les rameaux, nous essayons de garder les rameaux les plus bas possibles. Cela implique parfois de laisser un bourgeon qui est situé plus bas que le rameau de cette année, en prévision du rameau de l’année prochaine. Comme pour la taille, il faut anticiper d’un an ! Après plusieurs tentatives et des clarifications, nous avons gagné en confiance dans nos choix.

Coffret cadeau dégustation vin  alsace

Nous sommes ensuite retournés au domaine, où Céline nous a fait déguster les vins du domaine, en commençant par le délicieux Riesling Ortel 2015. Nous avons poursuivi avec le millésime 2017 du vin choisi pour l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey,  le Pinot Gris Rosenberg, suivi par le Pinot Noir 2012.  Ensuite, un Gewurztraminer Hengst Grand Cru 2015, et un Pinot Blanc Vielles Vignes 2015.

Le traiteur local nous avait préparé un bon baeckeofe, sur lequel nous avons poursuivi notre dégustation avec un Who Am I? 2017, un assemblage de Pinot Blanc, Pinot Gris et Riesling.  Céline nous a servi un Gewürztraminer Rosenberg 2016 avec le fromage, et le repas s’est terminé sur une tarte aux myrtilles.

Après le repas nous avons visité la cave où on nous a expliqué ce qui se passe après la récolte. Nous en reparlerons en détail lors des Journées Vendanges puis Vinification.

Cadeau vin visite de cave en Alsace

La journée s’est terminée dans la vigne à nouveau, où Jean-Jacques a expliqué le travail à venir d’ici aux vendanges, et comment ils vont surveiller les raisins et déterminer la date des vendanges. La prochaine phase critique aura lieu dans les prochaines semaines, quand la fleur de vigne va apparaître. Si cela se passe bien la récolte sera bonne, et selon la date de floraison on pourra estimer la date des vendanges. Un vieil adage dit que la récolte commence 110 après la floraison. Nous aurons donc les yeux rivés sur la vigne dans les jours qui viennent !

Un grand merci à la famille Stentz-Buecher d’avoir partagé leur passion du vin avec nous. Nous reviendrons fin juin pour la prochaine Journée Découverte.  

En savoir plus sur l’adoption de pieds de vigne en Alsace.

Ajouter un commentaire

Décembre, mois des concours et des cadeaux


Ce mois-ci nous avons eu le plaisir d’organiser deux évènements pour vous permettre de gagner des cadeaux à mettre sous le sapin ou partager un bon moment avec vos proches.

Notre annuel concours « Je prends mon pied » récompense la photo la plus originale et celle la plus aimée sur Facebook. Ces photos sont proposées par les parents adoptifs de vignes bio avec Gourmet Odyssey, et prises lors des journées de stages organisées au domaine.

Cette année nous avons récompensé Philippe et Coraline pour leurs clichés. Chacun a reçu un magnum de vin du domaine où leur pieds de vigne sont adoptés.

 

Stage au domaine pour faire son vin bio

 

Coffret cadeau Noël pour adopter des vignes bio

Sur le salon Vinibio nous avons également proposé un jeu concours pour gagner une adoption de pieds de vigne au Château Coutet, notre partenaire à Saint-Emilion. Il s’agissait de trouver l’arôme proposé en flacon sur notre stand.

Bravo à Maxence qui a reconnu la fraise, et qui pourra venir chouchouter ses vignes au domaine sur le millésime 2019 !

En parlant de cadeaux : il n’est pas trop tard pour gâter vos proches pour les fêtes avec une adoption :-) ! Cliquez-ici pour connaître les délais de livraison pour Noël.

Ajouter un commentaire

Un coffret de Noël original pour plaire aux amateurs de vin bio


Vous cherchez un cadeau ou une box vin pour Noël ? Faites plaisir à un proche qui aime le vin bio avec un beau coffret de Noël pour adopter des vignes. Gourmet Odyssey vous propose d’entrer dans les coulisses de l’un de nos domaines bio pour suivre et participer à la production de votre cuvée privée, au nom et au millésime de votre choix. Une super idée de cadeau de Noël pour découvrir ce qu’il y a derrière une bonne bouteille de vin bio et pour rendre accessible le rêve de devenir vigneron pour un temps.

L’adoption de vignes bio c’est quoi ?

Adoptez des vignes pour un proche ce Noël: elles produiront du vin mis en bouteilles personnalisées et millésimées, avec un nom de cuvée choisi pour l’occasion. Avec ce coffret cadeau de Noël vous êtes sûrs de faire plaisir à tous les amateurs de vin : grâce à un espace privé en ligne on accompagne sa vigne bio jusqu’aux vendanges, puis on suit sa transformation en vin en cave ou au chai. Jusqu’à ce que le vin soit disponible en bouteille personnalisée on reçoit des newsletters, des articles de blog et des photos, et on peut passer un ou plusieurs jours au domaine avec le vigneron pour participer à certaines étapes de la production du vin.

Coffret cadeau vin une aadoption de vigne pour Noël
Nous avons choisi de ne travailler qu’avec des vins certifiés en bio ou en biodynamie, et des vignerons récompensés pour la qualité de leurs vins dans les guides et magazines du vin les plus renommés, et sélectionnés pour leur enthousiasme à partager leur savoir-faire et leur métier : cela garantit des rencontres exceptionnelles !

 

Votre cadeau : comment choisir le bon coffret de Noël ?

Il existe plusieurs options pour ce cadeau oenologique unique : sélectionnez le type de vin (rouge ou blanc), la région viticole et le domaine souhaités pour ce coffret de Noël. Choisissez ensuite le nombre de bouteilles personnalisées offertes (1 pied de vigne = 1 bouteille de vin personnalisée).
Box de noël vigne et vin avec stage au domaine
Ajoutez ensuite 1 à 3 journées au domaine avec le vigneron et notre oenologue, de 9h30 à 16h avec déjeuner et dégustation des vins inclus pour 2 personnes. Il existe 3 thèmes : les Journées Découverte se concentrent sur le travail de la vigne avant vendanges pour pratiquer la taille, le palissage ou le relevage par exemple. Lors des Journées Vendanges a lieu la récolte des raisins et la découverte des premières étapes de la fermentation. Pour les Journées Vinification des ateliers pratiques permettent de découvrir la dégustation, l’élevage, l’assemblage et la mise en bouteille des vins, et de déguster les vins en cours d’élevage.  

Un cadeau de Noël pour une expérience personnalisée de qualité

Et ce n’est pas uniquement nous qui l’affirmons :-) ! Il vous suffit de regarder les témoignages de nos clients, nos apparitions dans la presse ou les critiques des guides des vins des dernières années pour vous rendre compte qu’au fil des ans nous avons développé des prestations de qualité et des liens forts avec nos partenaires vignerons. Nous nous sommes aussi entourés d’une équipe d’œnologues passionnés.

Ensembles ils organisent des journées inoubliables au domaine et vous préparent des rencontres ludiques et interactives. Ce sont eux aussi qui vous parlent avec amour et précision de vos vignes dans nos newsletters !

Une commande en toute sérénité

Inutile de courir les magasins ! Commandez en quelques clics, nous nous occupons de tout :

- Nos coffrets sont expédiés sous 24h les jours ouvrés
- La livraison des coffrets de bienvenue est offerte en France métropolitaine
- Une option paquet cadeau avec message personnalisé est disponible
- Pour les cadeaux de dernière minute nous vous envoyons un bon par email
- Vous pouvez régler votre commande en 3 fois sans frais
Cadeau vin paarraingae de vigne bio pour Noel
Le coffret de Noël personnalisé que vous recevrez à l’adresse de votre choix contient déjà des cadeaux : un bec verseur anti-gouttes, un bouchon réutilisable, un sac rafraîchisseur à vin, un certificat d’adoption et un guide personnalisés pour utiliser son cadeau dès l’ouverture !

Pour en savoir plus sur le cadeau Noël d’adoption de pieds de vigne

Rendez-vous sur notre site pour plus d’informations sur l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey ou pour passer commande, ou consulter nos délais de livraison pour Noël .

Des questions ? Nous sommes disponibles de 9 à 18h en semaine au 01 46 27 05 92 ou sur notre site web.

Ajouter un commentaire

La récolte du cabernet franc en Val de Loire


A la Roche-Clermault, tout près de Chinon,  nous attendait un soleil radieux pour cette mi-septembre pendant le week-end vendanges ! Marc Plouzeau, notre hôte vigneron, nous attendait avec impatience pour récolter une parcelle de cabernet franc, « le Clos Neuf ».

 

Rencontre vigneron bio en AOC Chinon

Après une rapide introduction sur le domaine et son histoire autour du café et des viennoiseries, essentiels pour prendre des forces avant cette matinée intense, nous voilà partis sur la parcelle.

Adoption vignes bios à Chinon en Val de Loire

Le Clos Neuf est une parcelle située sur la rive Gauche de la Vienne, comme l’ensemble du Château de la Bonnelière, le domaine de Marc. Le sol y est composé de sables et de graviers, terroir que le vigneron privilégie pour ses rouges légers ou bien ses rosés. Cette année, la parcelle du Clos Neuf produira du rosé.

Le millésime s’annonçait précoce au début de l’été, puis la période de sécheresse et de canicule estivale a fortement ralenti la vigne. Une chose est sure, la qualité et les sucres sont au rendez-vous !

Journée vendanges bio au Château de la Bonnelière

La vendange de cette parcelle se fait en caisse, pour abîmer le moins possible le raisin et pour qu’il reste intact jusqu’au pressoir. Après quelques explications sur ce qu’il faut ramasser ou non, et des consignes de sécurité, l’équipe était prête ! Par deux nous avons arpenté les rangs pour la récolte, et nos caisses se sont vites remplies avec de belles grappes.

Stage vendangeur en vignes bio au Château de la Bonnelière

En milieu de matinée, un casse-croute vigneron  avec des rillettes de Tours et un verre de Chinon a permis de redonner des forces à tout le monde pour les derniers coups de sécateurs ! La motivation et l’application des équipes nous a permis de récolter l’ensemble de la parcelle sur le week-end, sans coupure ou bobo, il faut le remarquer !

Stage vendanges raisin bio en Val de Loire

Après tous ces efforts, il était temps de rentrer au domaine, pour le repas, la journée étant loin d’être finie ! Le déjeuner fut, bien sûr, accompagné de divers vins du domaine et notamment le Clos de la Bonnelière, millésime 2016 !  Il s’agissait d’un avant-gout pour les participants, ce vin étant la bouteille choisie pour l’Expérience Vin Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau journee au domaine et repas vigneron

Après le repas, l’après-midi a commencé par la visite aux pieds de vignes afin de les encourager pour les derniers moments avant la récolte ! En effet, la sécheresse ayant ralenti la maturation des baies, il faudra attendre encore presque deux semaines pour les récolter. Rendez-vous donc en 2019 pour savoir à quel point les encouragements ont été efficaces !

Box cadeau vin stage vendanges

Pour terminer cette journée de récolte, nous avons suivi l’opération de mise au pressoir des raisins en caisse récoltés le matin par nos soins. En effet pour obtenir du rosé, Marc a choisi de passer tout de suite les raisins au pressoir, pour que le jus prenne une belle couleur rose en traversant la peau, là où se situent les couleurs des futurs vins.

Caadeau amateur de vin bio journée au domaine

Nous avons également parlé du début de la fermentation pour chaque type de vin blanc, rouge ou rosé. Après avoir nettoyé tout le matériel afin qu’il soit prêt pour la prochaine journée de vendanges, une dégustation des jus de raisins blancs déjà en cuve en pleine fermentation a conclu la journée.

Nous avons hâte de nous retrouver lors d’une prochaine journée avec Marc, pour parler de la vinification et de l’élevage de ses vins !

Intéressés pour participer aux vendanges ou offrir le parrainage de ceps de vigne en cadeau ? Plus d'informations sur l'Expérience Vin.

Ajouter un commentaire

Vendanges du cinsault en Languedoc pour la récolte 2018


Aujourd’hui nous avons rendez-vous pour la vendange la parcelle de cinsault du Domaine Allegria, plantée en 1984. Il fait grand beau, à l’image de l’été chaud et sec que nous avons eu jusqu’à présent. Cette chaleur a forcé les équipes du domaine à commencer la récolte 2018 assez tôt, dès le 16 août, pour avoir des raisins avec encore assez de jus et pas trop de potentiel alcoolique.

 

Stage vendanges dans le Languedoc au Domaine Allegria

Nous apprenons tout de même que nos raisins s’en sortent superbement pour ce millésime 2018. Avec le printemps humide et sa faible sensibilité au mildiou, la syrah est au sommet. En 2016 et 2017, les parcelles de Syrah avaient été maigrichonnes ; en 2018, la récolte augmente de 40. Mi-aout, alors que souvent, le feuillage jaunit, signe d’un début de stress hydrique, cette année les parcelles de syrah sont d’un vert intense parsemées de nombreuses grappes au noir intense. Les baies sont croquantes et juteuse.

Récolte du cinsault dans le Languedoc

Nous donnons vers 10h les premiers coups de sécateurs sur le cinsault, un autre cépage du domaine, utilisé notamment dans la cuvée «Cinsault Abuelo ». Les grappes sont soigneusement cueillies et transportés dans des cagettes de 15kg, puis stockées à l’ombre dans le chai de vinification.

Coffret cadeau vedanges dans le Languedoc en vigne bio

La température monte vite mais la bonne humeur est générale. Les raisins goûtés en vendangeant confirment un très beau fruit et un très beau millésime en perspective pour cette parcelle aussi.

Stage vigne bio et vendanges au Domaine Allegria

La récolte est très généreuse et nous n’avons pas le temps de finir la parcelle avant le repas, ce sera le travail des vendangeurs professionnels.

Repas de vendanges et visite du domaine

Pour nous, l’heure du déjeuner estival a sonné, devant la cave, avec la découverte des vins du domaine. Et avec forcément en point d’orgue, la découverte du Cinsault Abuelo 2016, sélection parcellaire issue exclusivement de la même parcelle que celle vendangée le matin même.

accord met-vins avec des vins bios du Languedoc

En début d’après-midi, nous réalisons l’encuvage des raisins. L’occasion de comprendre comme le raisin est trié (bien que vu sa qualité cette année le tri soit quasiment inutile), versé dans l’égrappoir pour ôter les raffles, puis mis en cuve pour ses fermentations alcoolique puis malolactique.

Stage oenologie en cave pour les vendanges

Nous terminons par une visite du chai pour voir où seront ensuite élevés les vins du domaine, et dont nous reparlerons lors de notre venue pour les Journées Vinification. Car même avec une belle qualité de raisin, Delphine et Ghislain devront encore utiliser leurs talents de vinificateurs pour produire de belles cuvées !

Ajouter un commentaire

Une excellente récolte 2018 de pinot noir en Bourgogne


Pour notre premier week-end de vendanges avec Gourmet Odyssey au Domaine Chapelle en Bourgogne, nous avons eu un temps magnifique, à l’image de l’été qui vient de se dérouler : chaud et sec. C’est d’ailleurs pour cela que cette année les vendanges sont plutôt précoces au domaine, nous avons récolté les raisins du Clos des Cornières les 7, 8 et 9 septembre dernier.

Les vendanges sont toujours un moment intense pour les vignerons et leur équipes, et malgré la charge de travail importante à cette période de l’année, Jean-François Chapelle nous a consacré les trois journées pour nous transmettre le savoir faire d’un bon vendangeur et nous livrer son histoire familiale et sa philosophie de travail en bio.

Coffret cadeau vin visite domaine Santenay Bourgogne

Après un café d’accueil dans la salle des vendangeurs, c’est dans le parc du domaine que nous avons découvert l’organisation générale de la journée vendanges puis l’histoire familiale du Domaine Chapelle, ainsi que des données historiques sur la constitution du vignoble bourguignon.

Cadeau adopte une vigne bio en Bourgogne

Puis nous avons rejoint la vigne, dans la parcelle du Clos des Cornières, pour faire connaissance ou retrouver nos pieds de vigne adoptés. Des trésors d’ingéniosité ont été développés pour illustrer par une photo originale le thème « je prends mon pied ». C’est un concours photo que fait Gourmet Odyssey chaque année : n’oubliez pas de nous adresser vos clichés !*

Stage vendanges bios en Bourgogne

Ensuite les choses sérieuses ont démarré ! Tous équipés d’un sécateur, Jean-François nous a fait le briefing du parfait vendangeur. C’est ainsi que nous avons appris que les grappes récoltées sont uniquement celles positionnées entre les deux palissages inférieurs et celles présentant une couleur pourpre homogène. Ainsi les baies non mûres ne sont pas récoltées.

Qualité vendanges 2018 à Santenay en Bourgogne

L’année ayant été particulièrement chaude et sèche certaines grappes peuvent présenter des baies « figuées » qu’il faut absolument prendre, car elles confèrent du caractère au vin. Par contre les baies complètement séchées sont, elles, enlevées avant de mettre la grappe dans la caissette.

Cadeau parrainage vigne bio et vendanges Santenay

C’était alors parti pour la récolte dans la bonne humeur ! Quelques 1h30 et pansements plus tard (être apprenti vendangeur n’est pas si facile que cela), les caissettes étaient pleines et les rangs parfaitement vendangés.
La récolte cette année est d’une qualité exceptionnelle, de belles grappes saines, mûres de façon homogène, et le rendement est inespéré comparé aux derniers millésimes !

Vendanges bios au Domaine Chapelle à Santenay

Nous avons ensuite suivi le raisin jusqu’au chai, sous le préau de réception, puis sur la table de tri où nous avons pu comprendre qu’une deuxième vérification de qualité est faite avant l’encuvage. Ici sont enlevées les grappes non qualitatives, les feuilles, et tout polluant inutile pour une bonne vinification. Les grappes ainsi triées sont sur un tapis roulant tombent ensuite dans l’égrappoir pour être séparées de leur rafle, puis les baies sont convoyées par tapis et chariot dans les cuves de fermentation.

Journée oenologique pour les vendanges à Santenay

Une fois ce parcours achevé, l’heure de l’apéritif bien mérité était arrivée. Nous avons dégusté un Santenay 1er cru Gravières blanc accompagné des traditionnelles gougères bourguignonnes dans la cour du domaine.

Dégustation de vin bio de Bourgogne

Puis c’est dans la salle des vendangeurs que nous avons pris le repas : tourte bourguignonne, médaillons de veau et crumble forestier, fromages affinés et framboisier. Tout cela accompagné de trois vins rouges du domaine Chapelle : un Bourgogne rouge 2016, un Santenay Clos des Cornières 2015, et un Chassagne Montrachet “Morgeot” 1er cru 2013.

Journée au domaine et repas des vendangeurs bourguignons

Après avoir mangé  il était important de clôturer cette journée par la phase d’encuvage des baies de raisin. C’est donc en cave que nous avons poursuivi avec une explication détaillée sur le matériel et l’étape d’encuvage et de fermentation.  Nous avons également découvert le travail pendant la période de macération pour extraire la couleur et les tanins de la peau de raisin.

Stage en cave pour produire du vin bio de bourgogne

Ce fut une journée riche en enseignements et en échanges humains. Nous avons tous bien travaillé et bien mérité notre certificat de vendangeur qualifié. Il faudra désormais patienter pour pouvoir déguster ce millésime 2018 très prometteur et qui se classera surement dans la série des très grands millésimes. A vérifier quand nous reviendrons pour les Journées Vinification, début 2019.

Ajouter un commentaire

Les vendanges en vert de la vigne dans le Languedoc


Pour notre dernière Journée Découverte au domaine, un soleil de plomb nous attendait. L’occasion de prendre le café et de faire les premières présentations en plein air. Puis directions les vignes.

 

Stage vin découverte du terroir languedocien au Domaine Allegria

La progression dans le vignoble nous a permis de découvrir la particularité du millésime avec un feuillage lourdement atteint par les attaques de mildiou récentes, et malheureusement des atteintes sur grappes. En effet l’alternance de pluie et chaleurs aux mois de mai et juin a favorisé la propagation de ce champignon qui aime l’humidité.

Arrivés sur la grande parcelle de syrah du Mazet, nous découvrons les pieds de vigne adoptés avec Gourmet Odyssey. Ouf, la syrah est moins sensible au mildiou et le feuillage des ceps de syrah est quasi indemne de toute trace de maladie. Après quelques photos souvenir et avoir détaillé les travaux effectués dans la vigne jusqu’à présent, comme la taille, l’ébourgeonnage ou le relevage, nous continuons notre balade œnologique.

Coffret cadeau parrainage vignes bio Languedoc

Direction le plantier de grenache juste en face de la cave pour contribuer à l’atelier participatif du jour. Cette vigne a été plantée l’année dernière en 2017 et rentrera en production l’année prochaine pour la vendange 2019. Beaucoup de grappes sont déjà accrochées aux petits pieds de vignes, mais la priorité c’est encore de favoriser le développement racinaire et non pas de produire du fruit.

En conséquence, armés d’épinettes (sortes de sécateurs à longues lames) et des petits sécateurs de vendangeurs, nous faisons tomber tous les raisins. Ce n’est que renoncer à une mini récolte cette année pour pouvoir renforcer la plante et anticiper de belles vendanges à partir de 2019.

Après l’effort, le réconfort. Pendant le déjeuner préparée par Delphine la vigneronne, nous découvrons à table les différentes cuvées du domaine.

Cadeau dégustaation vins bios du Languedoc Domaine Allegria

Après le repas nous retournons en balade digestive, cette fois-ci pour faire un petit tour à la cave et découvrir le chai de vinification, où seront réceptionnés les raisins pendant les vendanges, et le chai à barriques où seront élevés les vins avant d’être mis en bouteille, mais nous en parlerons plus lors des journées suivantes.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens