Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Une journée de vendanges à Chinon


Samedi dernier, nous avons vendangé des beaux raisins sous un magnifique soleil au Château de la Bonnelière dans le Val de Loire, chez notre vigneron partenaire Marc Plouzeau.  Cette journée participative organisée par Gourmet Odyssey dans le cadre de son Expérience Vin a pour but de faire découvrir tout le travail du vigneron en vigne et en cave pendant les vendanges.  Nous avons vite compris que c’est une période très intense pour le vigneron !

 

Journée Vendanges à Chinon avec Gourmet Odyssey

 

L'année 2022 n'as pas été simple pour les vignerons : elle s'annonçait très en avance après un printemps précoce, mais finalement la sécheresse de l'été a retardé la maturité et a réduit la quantité de raisins, qui n'ont pas grossi autant comparé à d’habitude du fait du manque d'eau.  Mais ils étaient de très bonnes qualités avec une belle concentration.

Une fois le petit déjeuner pris, en discutant avec Marc de ce fameux millésime, nous avons pris la route, direction Les Roches St Paul. C'est un magnifique petit hameau, typiquement tourangeaux, avec ses belles maisons en tuffeau et ardoise.

 

Nous avons été équipés avec un seau et une paire de sécateurs

 

Marc à plusieurs parcelles de petites tailles à cet endroit. Il nous a expliqué quels raisins à couper et comment les vendanger, puis équipé d’un seau et d’une paire de sécateurs nous nous sommes dispersés dans les rangs. 

 

Nos vendangeurs récoltent des raisins bios

 

Les raisins étaient en effet un peu petits, mais très bons ! Nos cueilleurs ont été aussi des goûteurs et nous avons bien appréciés les raisins bien sucrés !

Nous avons vendangé au seau, c'est à dire que nous emmenions nous même nos seaux dans la benne.  C'est l'une des trois possibilités lorsque l'on vendange à la main au Château de la Bonnelière. Nous pouvons aussi vendanger à la caisse : c'est à dire que nous vidons nos seaux dans des caisses ajourées, qui font une vingtaine de kilos et que nous faisons passer au bout du rang quand elles sont pleines. L’autre alternative est de vendanger à la hotte, c'est à dire qu'un porteur passe dans les rangs et les seaux sont vidés dans sa hotte, qui peut faire jusqu'à 80 kilos, ce qui en fait un poste très physique.

 

Nous avons mis nos raisins récoltés dans une benne

 

Nous en avons vendangé 2 parcelles dans la matinée : l'une de 23 hectares et la seconde de 12 hectares (bien que Marc nous a fait croire à l'origine que nous avions 2 hectares à vendanger !) 

Nos vendangeurs d'un jour ont été très productifs ! En 2h nous avions remplis notre mission ! Cela nous a permis de prendre l'apéro dans le cadre bucolique des vignes du prieuré des Roches St Paul et de déguster les Perles Sauvages, un des vins pétillant naturel que Marc produit à base de chenin blanc.

Nous sommes rentrés ensuite au domaine, pour déjeuner et reprendre des forces avant l’étape de l’encuvage.

 

Déjeuner et dégustation de vins bios devant le chai au domaine

 

Nous avons déjeuné au cœur du domaine, entre les chais du domaine. En tout Château de la Bonnelière dispose de trois bâtiments pour l’exploitation qui ont chacun leurs fonctions : un chai de réception de vendanges avec la cuverie inox, un chai dédié au stockage et à la mise en bouteille et un chai dédié au stockage et expéditions. Tant de choses que nous verrons plus en détail lors des Journées Vinification !

Après le déjeuner, nous avons vu les premières étapes du parcours de la vinification. Il s’agit de mettre nos raisins en cuve. Pour commencer il faut égrapper les raisins, c’est-à-dire les séparer de la rafle, la partie boisée. Heureusement, cela ne se fait plus à la main, mais avec une machine !

 

Les raisins égrappés tombent dans un conquet

 

Les grains sortants de la machine, tombent dans un conquet, que Marc monte au-dessus de la cuve grâce à un chariot élévateur. Une fois stable, le conquet est ouvert petit à petit, pour faire rentrer les raisins. C’est une très bonne façon de le faire pour s’assurer que les raisins entrent dans la cuve dans le meilleur état possible.

 

Le conquet est vidé dans une cuve avec l’aide d’un chariot élévateur

 

Une fois cette étape importante faite, on procède aux analyses de bases : le taux de sucre, qui nous donne le degré probable puis les acidités et PH. Tous cela va aider Marc à prendre les bonnes décisions pour les étapes suivantes que sont les fermentations alcooliques et malolactique. Chacun a pu poser ses questions, Marc n’étant pas avare de discussions autour de sa passion !

Pour terminer tranquillement cette belle journée, chacun est allé saluer ses pieds de vignes, pas encore vendangés, la parcelle du Clos de la Bonnelière étant un peu plus tardive que les autres. Nous espérons tous que cela donnera une grande cuvée 2022 !

Encore un grand merci à Marc et à l’ensemble de nos participants ! A très vite !

Commentaires

  • Nous avons passé une très bonne journée ensoleillée. Comme la première fois, Louise, Marc et son équipe ont été très accueillant, agréable et à l'écoute. Le repas était très bon et copieux. Un sans-faute !

  • Merci Marc et merci Louise pour tous ces bons moments. Quelle belle journée ce fut.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 154 €

Tags

Adoption Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignes Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens