Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Un coffret cadeau vin bio original pour Noël, personnalisé et livré à domicile


Vous recherchez un cadeau différent pour Noël 2020 ? Optez pour une box vin qui soutient les vignerons indépendants et bios, et offrez à un amateur de vin une expérience unique pour adopter des vignes bios en France. Avec l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey faites plaisir à un proche qui aime le vin, même à distance, avec  un beau coffret cadeau de Noël livré chez lui, qui lui propose d’entrer dans les coulisses de la production de sa cuvée privée, et de devenir vigneron bio le temps d’un millésime.

Box cadeau Noël amateur de vin bio français

Comment se déroule l’Expérience Vin contenue dans le coffret cadeau pour Noël ?

Rendez-vous sur notre site, choisissez les options souhaitées et commander une adoption de pied de vigne comme cadeau de Noël. Vous pouvez choisir la région, le domaine (tous certifiés en bio), le nombre de ceps de vigne à parrainer, et combien de stages œnologiques au domaine à inclure, nous vous livrons le coffret cadeau, ou directement à votre bénéficiaire. A Noël il/elle ouvre son coffret cadeau : surprise un certificat personnalisé d’adoption de vignes, quelques petits accessoires autour du vin et un code lui permettant de commencer son aventure à distance tout de suite.

Ensuite régulièrement il/elle reçoit des photos et nouvelles de sa vigne bio qui se fait chouchouter par le vigneron, jusqu’aux vendanges, puis il/elle suit la transformation du raisin en vin au chai et en cave. A la fin du millésime, son vin bio est mis en bouteilles personnalisées et millésimées : sa cuvée personnelle faite avec ses les raisins bio issus de la parcelle où se trouvent des pieds de vigne est prête !

Pararinage de vignes bio en coffret cadeau de Noël

Et si on le souhaite on peut venir au domaine rencontrer le vigneron et participer aux stages œnologiques pour découvrir les étapes clés de la production de son vin : ce sont les journées Gourmet Odyssey, qui peuvent être incluses dans le coffret cadeau de Noël ou ajoutées après, en cours de millésime. Les journées se déroulent le week-end de 9h30 à 16h avec déjeuner et dégustation des vins inclus pour 2 personnes. Il existe 3 thèmes : les Journées Découverte se concentrent sur le travail de la vigne avant vendanges, les Journées Vendanges pour la récolte des raisins et la découverte des premières étapes de la fermentation, et les Journées Vinification avec des ateliers pratiques permettent de peaufiner l’art de la dégustation, l’élevage, l’assemblage et la mise en bouteille des vins, et de déguster les vins en cours d’élevage.  On apprend également comment les vignerons travaillent en bio et les enjeux pour le faire. Ce sont des moments fun, informatifs, et riches de partage qui nous font voir différemment le vin quand on ouvre la prochaine bouteille.

En quoi est-ce un cadeau de Noël vraiment différent ?

Non seulement c’est un cadeau original pour des amateurs de vin, mais c’est aussi un cadeau qui soutient à la fois les viticulteurs bios indépendants de France et notre petite entreprise, une geste encore plus apprécié dans ces moments difficiles pour les petites structures !

Fabriquez votre vin bio français en cuvée personnalisée

Ensuite nous avons choisi de ne travailler qu’avec des vins certifiés en bio ou en biodynamie, et des vignerons récompensés pour la qualité de leurs vins. Nous les avons sélectionnés pour leur enthousiasme à vous rencontrer et partager leur savoir-faire et leur métier : cela garantit des rencontres exceptionnelles et une expérience sur-mesure !

Ne nous croyez pas sur parole : lisez les témoignages de nos clients, car depuis plus de 10 ans nous avons développé et réalisé des prestations de qualité, en créant des liens et amitiés forts avec nos partenaires vignerons et nos clients.

Enfin c’est un cadeau de Noël « sans risque » car si malgré tout le soin que vous mettez à composer votre coffret personnalisé votre bénéficiaire préfère changer de domaine, de journée ou de millésime, il peut le faire en nous contactant. Les journées peuvent également être reportées à l’année suivante en cas d’empêchement.

Commandez votre cadeau de Noël en quelques clics

Pas besoin de se déplacer en magasins ! Commandez votre cadeau de Noël en ligne en toute sérénité, nous nous occupons de tout :

  • La livraison des coffrets de bienvenue est offerte en France métropolitaine
  • Nos coffrets sont expédiés sous 24h les jours ouvrés
  • Une copie email des certificats d’adoption et du code d’activation est envoyée par email à l’acheteur(se)
  • Une option paquet cadeau avec message personnalisé est disponible
  • Vous pouvez régler votre commande en 3 fois sans frais
  • Nous restons flexibles : le bénéficiaire peut changer les options ou reporter les journées si besoin.

Le coffret de Noël personnalisé que vous recevrez à l’adresse de votre choix contient déjà des cadeaux : un bec verseur anti-gouttes, un bouchon réutilisable, un sac rafraîchisseur à vin, un certificat d’adoption et un guide personnalisé pour utiliser son cadeau dès l’ouverture !

Pour en savoir plus sur nos box vin pour Noël

Rendez-vous sur notre site pour plus d’informations sur l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey ou pour passer commande.

Des questions ? Nous sommes disponibles de 9 à 18h en semaine au 01 46 27 05 92 depuis la France ou au +33 1 46 27 05 92 depuis les autres pays, ou sur la page contact de notre site web.

Ajouter un commentaire

Faire votre propre vin bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc


Nous sommes ravis de compter un domaine viticole partenaire supplémentaire pour adopter des vignes bio sur les Terrasses du Larzac dans le Languedoc : Charlotte et Clément de Béarn, propriétaires vignerons du Château de Jonquières, rejoignent l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey !

Le superbe Château de Jonquières est un des plus vieux domaines viticoles et familiaux du Languedoc ; il fait partie de la même famille depuis plus de 900 ans ! Charlotte et Clément, la 32ème génération de vignerons au domaine familial, ont repris la partie vigne et vin du Château de Jonquières en 2014 des parents de Charlotte, et continuent de produire des vins bio renommés avec les raisins de leurs parcelles de vignes qui entourent le château classé monument historique. C’est le lieu parfait, avec des hôtes parfaits, pour découvrir tout le travail et le talent nécessaire pour élaborer des grands vins bio.

Charlotte et Clément se sont prêtés pour Gourmet Odyssey au traditionnel portrait que nous aimons partager avec vous pour mieux connaître nos partenaires vignerons.

Adoption de vignes bios Château de Jonquières Terrasses du Larzac

 

Charlotte et Clément, depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Charlotte : j’ai grandi à Jonquières puis fait des études commerciales en Irlande, en Grèce, à Paris, à Reims et puis à Pézenas pour une formation viticole.

Clément : j’ai grandi à Montpellier puis étudié à Montpellier et travaillé à Marseille, Lyon et Sydney.
Après une expérience estivale de table d’hôtes faites ensemble au Château de Jonquières, nous avons décidé de reprendre le domaine viticole à 24 ans, en sortie d’étude. 

Charlotte : Quand nous avons décidé de le reprendre, Clément n’avait jamais mis un pied dans une vigne, et ça faisait moins de deux ans que nous étions en couple. Quand nous l’avons annoncé à mes parents, ils étaient très agréablement surpris et nous ont accompagnés avec beaucoup de souplesse en nous disant qu’un retour en arrière était toujours possible. Avec le recul, nous ne regrettons pas ce choix de nous être lancé jeunes, avec beaucoup d’énergie, et d’inconscience certainement !

Quel a été votre parcours depuis la reprise du domaine ?

Nous avons pris la suite des parents de Charlotte en 2014 en achetant les vignes, les bâtiments, le matériel et les stocks. Nous vivons avec nos 2 filles au ramonétage du domaine situé dans la cour (historiquement c’est la maison du ramonet, le régisseur du domaine). Nous sommes totalement indépendants des parents de Charlotte, mais vivons tous ensemble à 6 dans la même propriété, avec nos vignes, notre potager et notre poulailler.

Nous sommes passés en Agriculture Biologique à la reprise et produisons 30 000 bouteilles en rouge blanc et rosé, vendues aussi bien en export, aux cavistes et restaurants en France caviste, et aussi aux clients particuliers.

Nous avons aussi enrichi l’offre du domaine avec des visites commentées de l’histoire des lieux, de la cave, et des dégustations. Nous proposons un bistrot éphémère tous les étés depuis 4 ans dans la cour du château et des concerts ou pièces de théâtre tous les 2 ans. Nous prenons aussi quelques locations pour des séminaires.

Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ? 

Nous avons déjà la chance de faire un métier aux journées très variées mais très concrètes, de ne pas voir les journées passer, de vivre en famille de manière très libre et réussie et de recevoir nos visiteurs et clients au domaine.

Mais un souvenir particulièrement émouvant est celui de la première récolte de notre premier plantier (notre bébé vigne), une plantation de grenache blanc en 2017 : superbe récolte épanouie !

Pour 2021 quels sont vos principaux défis ou projets ? 

Nous souhaitons avant tout poursuivre le développement d’une cuvée totalement hors gamme, lancée à petite échelle il y a deux ans, la cuvée White Label. Il s’agit d’un vin élaboré à partir de 100% de cépage Carignan, issu de vignes plantées par mon arrière grand-mère il y a 80 ans. Il est élevé en demi-muids de chêne français, ce sont de gros fûts épais utilisés à l’origine pour le transport des vins et alcools, ils contiennent entre 500 à 650 litres. Comme un disque vinyle pressé à très faible tirage et autoproduit, le white label, cette cuvée est donc pour le moment assez confidentielle !

Nous voulons également planter une vigne en sélection massale, c’est une vigne non clonée mais sélectionnée à partir des meilleurs pieds d’une vigne plutôt ancienne (plus de 40 ans), car elle fournira un patrimoine génétique plus riche. Cela permet d’avoir des pieds de vigne plus rustiques et de retrouver des caractéristiques qui se sont perdues peu à peu avec la pratique de clonage : par exemple d’avoir des maturités plus lentes, des résistances plus élevées à la coulure etc.

Nous avons aussi et déjà des défis quotidiens : avec deux années 2018 et 2019 avec -40% de récolte les doutes sur les conditions météorologique à venir sont omniprésents. Nous sommes aussi anxieux vis-à-vis de la commercialisation de notre production sous Covid-19 et dans contexte international du vin en berne. Mais nous allons continuer à être présents commercialement, toujours chercher à produire mieux et meilleur, chercher à affiner nos vins, à affirmer qui nous sommes à travers nos produits.

Une question que nos clients posent souvent : mais que fait les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Clément : pour ma part je cuisine, du pain, des gâteaux, des bourguignons, que j’accompagne de vins dénichés dans d'autres régions au gré de mes visites !

Charlotte : je me suis lancée dans la course à pieds il y a un an, j’ai un trail au compteur et envie de continuer !

Découvrez plus sur l’adoption de vignes au Château de Jonquières

Ajouter un commentaire

Le millésime 2020, millésime des extrêmes climatiques


A n’en pas douter l’année 2020 restera gravée dans les mémoires des vignerons bios ! Alors que la France a vécu une partie de l’année sous la menace d’un virus, la vigne a subi également les conditions climatiques exceptionnelles de ce millésime.
A l’automne 2019 les pluies nombreuses sur une grande partie de la France ont permis à la vigne et la nappe phréatique de reconstituer ses réserves d’eau. Et c’est tant mieux car elle en aura eu besoin par la suite : à un hiver très doux, et plutôt sec sur la majorité des vignobles, un printemps chaud a fait suite. Au Domaine de la Guicharde à Mondragon dans la région des Côtes du Rhône, on a vu des rosiers en fleur au mois de janvier !
Journée découverte de la vigne en Alsace
Il a résulté un cycle végétatif précoce, démarré dès le mois de janvier-février avec une pousse accélérée au printemps, qui a fait craindre des gelées tardives pour les jeunes bourgeons assez fragiles. Au Château de la Bonnelière, dans la Loire, les bougies anti-gel avaient été sorties, heureusement elles n’ont pas servi. Heureusement le printemps est resté doux, voire chaud, et déjà en fin de printemps sans parler d’un vrai stress hydrique on pouvait entrevoir un manque d’eau à venir pour la plante.

Seules les régions de du Sud et de l’Ouest ont eu des pluies au printemps, pas très fortes mais régulières, obligeant les vignerons bios à traiter régulièrement la vigne contre le mildiou, champignon favorisé par la combinaison de l’humidité et de la chaleur. Au Château Coutet à Saint-Emilion, au Domaine Allegria dans le Languedoc, et au Domaine de la Guicharde dans la Vallée du Rhône, le travail pour traiter la vigne a été très important car les pulvérisations utilisées ne sont que des produits de contact qui n’entrent pas dans la plante, et qui sont donc lessivés à chaque nouvelle pluie.
Stage oenologique dans une vigne bio en Bourgogne
La fleur de vigne est arrivée précocement pendant ce printemps chaud, par exemple on l’a vue dès le 19 mai au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne, alors qu’habituellement elle passe plutôt autour du début juin. Par chance la période n’a pas été trop pluvieuse et la coulure a été minime sur la plupart des vignobles, car les fleurs ont pu être fécondées correctement pour produire des raisins. La fin du printemps et l’été ont été eux extrêmement chauds et c’est à ce moment là que le manque d’eau c’est fait sentir avec parfois des véraisons bloquées au moment que les raisins changent de couleur. Certaines vignes ont aussi subi de l’échaudage du fait de la chaleur, c'est-à-dire des dessèchements et des flétrissements des feuilles et des grappes.
Box adoption de vigne bio en Vallée du Rhône
C’est pour cela que les vendanges ont été dans l’ensemble très précoces dans le vignoble français, il fallait récolter avant que les baies ne soient trop concentrées en sucre, ce qui aurait donné des vins trop forts en alcool, et tant qu’il y avait encore assez de jus présent dans les baies. En Alsace, le vignoble autour de Wettolsheim et Eguisheim et les vignes de Domaine Stentz-Buecher ont pu bénéficier d’un peu de pluies en août, permettant aux raisins de terminer leur maturité dans les meilleures conditions.
Coffret cadeau parrainage de vigne bio à Bordeaux
Le premier de nos partenaires à commencer les vendanges a été le Domaine Allegria dans le Languedoc : il les a débutées le 17 août. Dans la région ce n’est pas rare de commencer en août, mais en Bourgogne c’est très rare ! Le Domaine Chapelle à Santenay a commencé ses vendanges le 19 août, par rapport à mi-septembre normalement. Dans la Loire le Château de la Bonnelière a commencé cette année mi-septembre alors qu’habituellement c’est un mois plus tard en octobre.
Rencontre et evndanges avec un vigneron bio
La bonne nouvelle avec ce temps chaud et sec c’est que tous les domaines s’accordent à dire que la qualité des raisins était parfaite, pas de maladie, des baies à maturité optimale, et à part quelques grains séchés, rien à trier à l’arrivée au chai ! Pour certains domaines la quantité récoltée sera un peu plus faible du fait de la sécheresse de l’été qui a concentré les jus des raisins, mais la qualité semble très prometteuse…

Mais ça nous le découvrirons prochainement, une fois les fermentations et décuvages tous terminés et les premières dégustations sur fûts réalisées, nous avons rendez-vous pour des journées de vinification !

Si vous êtes intéressé(e) pour en apprendre plus sur le métier de vigneron bio et participer aux prochaines vendanges, faites une Expérience Vin avec Gourmet Odyssey : adoptez des vignes bio et venez les travailler au domaine.

Ajouter un commentaire

Au cœur des vendanges à Saint-Emilion


C’est un été particulièrement chaud et sec qu’ont vécu les vignes pour ce millésime 2020 dans le sud-ouest de la France. La maturation des raisins est parfaite et on peut donc effectuer une récolte avec une matière première de toute première qualité. Nous nous retrouvons au Château Coutet avec Mathieu, Adrien, et Alain, tous membres de la famille David-Beaulieu, propriétaire du domaine à Saint-Emilion depuis 400 ans, autour d’un café et de viennoiseries pour bien démarrer cette Journée Vendanges de l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau vin original pour participer aux vendanges

Benoît, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous présente le programme de la journée et nous rappelle les consignes sanitaires strictes en raison de l’épidémie en cours en France en ce moment.

Nous commençons par la visite de nos pieds de vignes adoptés qui sont situées sur le plateau calcaire de Saint-Emilion, où se trouvent les meilleures parcelles du domaine entourées des Grands Cru Classés les plus prestigieux de l’appellation.

Adoptez des ceps de vigne et faire votre vin bio personnalisé

Chacun peut prendre des photos souvenirs dans ce lieu magnifique et ainsi prendre part au concours photos « Je prends mon Pieds » et tenter de remporter un magnum de vin avec la photo la plus créative.

La marche, à travers le vignoble, nous a servi d’échauffement avant de commencer la récolte des raisins du Château Coutet. Après un rappel nécessaire que l’on fait du bien meilleur vin avec des raisins qu’avec le bout des doigts des vendangeurs, le bruit des sécateurs commence à résonner dans la parcelle dans une bonne humeur collective.

Coffret cadeau experience pour participer aux vendanges et récolter des raisins

Nous coupons les grappes dans un seau qui sera ensuite vidé dans une cagette, transporté par les porteurs jusqu’au tracteur. Nous participons donc à la première étape des vendanges. Les grappes sont belles et saines, ce qui laisse augurer d’un bon millésime en perspective.

Cadeau vendanges à Saint-Emilion dans un domaine bio

Après les efforts de la matinée, nous nous retrouvons sur la pelouse devant le château pour l’apéritif. Nous goûtons le Claret du domaine, qui s’apparente à un vin rouge très léger ou un rosé puissant selon les avis. Lors de la vinification, le jus reste très peu de temps en contact avec les peaux de raisins pour extraire moins de couleur que pour un vin rouge ce qui lui donne un caractère léger et fuité. Très rafraîchissant après l’activité de la matinée.

Nous passons ensuite à table pour un copieux déjeuner concocté par Patrick, notre traiteur, et accompagné par la dégustation des vins du domaine.

Nous démarrons avec le Château Belles-Cimes 2017, composé des jeunes vignes du domaine, ce vin à la structure tannique fine et aérienne est un compagnon idéal de la salade vigneronne. Nous montons en gamme avec le Château Coutet Grand Cru 2017, étiquette emblématique de la propriété. Composé des trois terroirs de l‘exploitation, les sables, le coteau argilo-calcaire et le plateau calcaire, et des quatre cépages, Merlot, Cabernet Franc, Malbec et Cabernet Sauvignon, ce vin présente plus de puissance et de longueur pour soutenir la comparaison avec la délicieuse pintade farcie avec sauce morille et foie gras.

Nous découvrons le monde des vins d’exception de Saint-Emilion avec la cuvée Demoiselles 2017, cuvée confidentielle issue des meilleures parcelles du domaine, et travaillées au cheval, sans tracteur et sans électricité autant que faire se peut. C’est un moment magique de goûter ce vin avec une telle profondeur et une puissance qui nous enveloppe la bouche avec ses tanins moelleux.  Nous finissons ce magnifique repas avec une assiette de fromage et un dessert chocolatés.

L’après-midi est consacrée au travail méconnu de l’éraflage et du tri des raisins avant son encuvage qui permettra sa fermentation. Nous séparons les baies des rafles, qui sont les partie ligneuses qui les relient entres elles. Nous mettons de côtés les baies pas assez mûres  qui ne sont pas très nombreuses cette année.

Trie de raisins bio à Saint-Emilion

Nous clôturons la journée avec la visite du chai et les premières explications des fermentations. La vinification peut commencer, chose que nous découvrirons en profondeur lors des Journées Vinifications de Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau visite du domane bio et journée avec le vigneron à Saint-Emilion

Un grand merci à la famille David-Beaulieu de nous recevoir chez elle dans cette période particulièrement occupée et stressante pour les vignerons.

Ajouter un commentaire

Faire les vendanges en Alsace en 2020


Une belle journée ensoleillée nous attendait en Alsace pour les Journées Vendanges au Domaine Stentz-Buecher le week-end dernier. La récolte est précoce cette année à cause du temps chaud et sec qu’il a fait depuis le printemps : alors que nous étions en confinement les vignes bronzaient et passaient du bon temps ! Les vignobles autour de Wettolsheim ont reçu juste la quantité nécessaire de pluie au bon moment, donc les raisins étaient parfaits pour la cueillette. Ils attendaient juste les vendangeurs, et donc les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey étaient les bienvenus pour aider !

Coffret cadeau original pour participer aux vendanges et découvrir le métier de vigneron

Après les présentations nous nous sommes rendus sur la parcelle de grand cru, où les pinots noirs à vendanger se trouvaient. Céline nous a expliqué quels raisins cueillir et comment les couper, puis nous nous sommes équipés d’une paire de sécateurs et d’un panier pour attaquer les choses sérieuses !

Participez aux vendanges en Alsace

La parcelle de Steingrubler est assez en pente, donc le tracteur et sa remorque nous attendaient en bas des rangs. Pour ne pas perdre trop de temps et d’énergie à descendre et remonter au tracteur, un couple de volontaires courageux s’est proposé pour porter une grande hotte sur leur dos. Une fois les paniers remplis on versait les raisins dans la hotte, et le porteur allait la vider dans la remorque. C’est une tâche très physique en temps normal, et encore plus dans un vignoble en pente !

Adoptez des pieds de vigne en cadeau et participez aux vendanges des raisins bio en Alsace

Les paniers se remplissaient rapidement, et pendant la récolte nous avons posé des questions à Céline sur la vie au domaine, à son père Jean-Jacques qui a pris sa retraite mais est toujours là, et à l’équipe de vendangeurs professionnels qui était là pour récolter aussi.

Une fois tous les raisins de la parcelle récoltés, nous nous sommes rendus sur la parcelle Rosenberg où les pinots gris adoptés sont situés. Ils avaient atteint leur maturité optimale plus tôt dans la semaine précédente et avaient dus être récoltés. Une fois les raisins arrivés à maturité ils doivent être cueillis assez rapidement pour assurer la meilleure qualité de vin possible. Nous avons pris quelques photos souvenir avec nos pieds de vigne pour le concours “Je prends mon pied”, avant de rentrer au domaine.

Coffret cadeau parrainage de vignes bio en Alsace

Notre tâche suivante était de mettre les grappes récoltées en cuve pour la fermentation. Nous avons utilisé une sorte de très long râteau pour tirer doucement les raisins en dehors de la remorque et jusque dans l’égrappoir en dessous. Cette machine sépare les baies des raffles, puis les baies tombent encore en dessous dans une cuve intermédiaire. Le chai a été conçu pour utiliser la gravité le plus possible plutôt que de pomper les raisins, pour qu’ils arrivent aussi intacts que possible avec leur peau dans la cuve de fermentation ou le pressoir, ce qui aide à préserver la concentration aromatique.

Découvrez le travail en cave pendant les vendanges

Le temps était venu de passer à l’apéritif. Céline avait préparé une séance de dégustation complète pour nous, en commençant par un Pinot Blanc Tradition 2019, frais et floral. Nous avons ensuite goûté un Sylvaner Vielles Vignes 2014 minéral, suivi d’un Riesling Steingrubler Grand Cru 2016 complexe et aromatique. Ensuite un Pinot Noir Old Oak 2015 intense, le vin issu des mêmes vignes que celles vendangées le matin, et enfin un Crémant Nature Pinot Noir Rosé, pétillant, accompagné d’un savoureux Kougelhof.

Atelier dégustation de vins d'Alsace bio avec le vigneron

Nous avons continué la dégustation pendant le repas, avec un Pinot Gris Rosenberg 2018, parfaitement accordé avec les bouchées à la reine et les spätzle. Avec le dessert nous avons comparé un Gewurztraminer Rosenberg 2017 et un Gewurztraminer Hengst Grand Cru 2016.

Nous avons ensuite repris où nous nous étions arrêtés le matin, et sommes redescendus dans le chai.  Stéphane nous a décrit comment les grappes des vins blancs sont traitées différemment, en passant directement dans le pressoir, où le temps et la pression de pressage sont réglés suivant la qualité des raisins et l’épaisseur de leur peau.

Stéphane nous a ensuite expliqué les différents process et le travail pour les vins rouges et blancs jusqu’à la fin de la période de fermentation.

Box cadeau pour découvrir le vin

Nous avons ensuite visité le chai à barriques où les pinots noirs sont élevés, et terminé dans le chai de fermentation où les vins blancs commençaient à buller avec le début de la fermentation. Nous y passerons plus de temps l’année prochaine pour les Journées Vinification, pour découvrir tout le travail qui reste à faire entre maintenant et la mise en bouteille et le conditionnement du vin.

Merci à Céline et Stéphane pour cette belle journée !

Ajouter un commentaire

La récolte du chenin blanc près de Chinon dans la Loire


L’année 2020 a été une année assez chaude dans l’ensemble et les vendanges étaient annoncées comme précoces, elles ont en effet lieu les 19 et 20 septembre pour les parents adoptifs de Gourmet Odyssey, ce qui est presque un mois plus tôt qu’habituellement.

Marc Plouzeau, notre hôte propriétaire du Château de la Bonnelière à la Roche-Clermault près de Chinon,  avait commencé les vendanges avec ses équipes depuis une petite semaine, par les rosés et les blancs, les rouges ayant besoin de plus d’eau avant d’être ramassés. Comme chaque année, cette petite semaine permet à Marc et son équipe de se remettre en place, de retrouver les habitudes de vendanges… bref un entrainement réel avant la grande période qui suit (les quantités étant beaucoup plus importantes en rouge) !

Marc avait donc déjà fort à faire au chai et c’est pour ça qu’après le traditionnel accueil « café-croissant » les apprentis vendangeurs du jour ont été confiés au bon soin de Noémie, la cheffe de culture du domaine, et de Louise, l’œnologue de Gourmet Odyssey et l’animatrice de la journée.

Après avoir rendu visite à nos pieds de vigne du Clos de la Bonnelière, nous nous sommes préparés pour la récolte. Nous n’avons pas récolté le Clos de la Bonnelière notre parcelle car les raisins n’étaient pas encore arrivés à maturité.

Stage vendanges chez un vigneron bio

Nos équipes du jour avait un véritable défi à relever : vendanger en entier, la parcelle.  Les raisins seront utilisés pour faire seule et l’unique parcelle de chenin du domaine, pour faire du Chinon Blanc.

Coffret cadeau vendanges au domaine

Et oui, beaucoup ne le savent pas, mais l’appellation Chinon existe en rouge, en rosé et en blanc.  Produit à partir du cépage chenin, comme ses cousins Saumur Blanc, Anjou Blanc… Le Chinon blanc est pour l’instant une production confidentielle, moins de 2% de l’appellation ! Il y a 10 ans, c’était encore moins, mais grâce à l’envie de quelques vignerons, ils ont remis le blanc au goût du jour !

Marc s’est lancé en 2014, en arrachant une parcelle de rouge et en la remplaçant par du chenin. Ce demi-hectare est donc consacré à la cuvée Silice.

Vendanges 2020 en Val de Loire

Un demi-hectare en deux matinées était un défi tout à fait relevable pour nous apprentis vendangeurs, mais malheureusement, non relevé… à notre décharge la météo n’était pas tout à fait de notre côté, surtout le dimanche !

Laissant quelques rangs pour les équipes de Marc, nous avons ensuite appris à reconnaître une grappe saine et mûre d’une grappe attaquée par la maladie ou la pourriture, ainsi que les conseils de professionnels de Noémie pour vendanger sans avoir (trop) mal au dos !

Dégustation de vins bios de Loire

Après ce temps de vendanges, il était temps de prendre l’apéritif puis de passer à table, pour reprendre des forces avant de passer aux travaux de chai ! Dans les vins dégustés, Marc avait pensé à garder quelques flacons de Silice des années passées, afin de nous faire découvrir le potentiel de la vendange matinale.

Stage viticulture bio vendanges 2020

Malgré la bonne ambiance à table, il fallait penser aux grappes de raisins et retourner s’en occuper. Avec Marc, l’équipe a découvert comment remplir un pressoir, puis toutes les étapes de vinifications qui suivront : débourbage, fermentation alcoolique, soutirage, mise en barrique, élevage… Des apprentis très à l’écoute qui buvaient les paroles de Marc !

Coffret vendanges et vinification en cadeau

Et comme Marc est très bavard, le temps a passé vite et il était déjà l’heure de se quitter. La bonne nouvelle c’est que beaucoup d’entre nous reviendrons prochainement pour découvrir toutes les étapes suivantes en cave lors des Journées Vinification !

Le Clos de la Bonnelière, où se situe les pieds de vignes adoptés par nos hôtes, a été vendangé le 1er octobre, en dernier comme souvent. Une très belle maturité a été atteinte, gage d’un très beau millésime !

Ajouter un commentaire

Une journée de vendanges en vallée du Rhône


Samedi dernier nous étions au Domaine de la Guicharde dans la vallée du Rhône pour la Journée Vendanges Gourmet Odyssey. Nous y étions pour aider à la cueillette des raisins et tout apprendre du travail en cuverie pendant les vendanges. Comme nous allions le découvrir il s’agit de bien plus que d’une simple récolte !

Participez aux vendanges dans la vallée du Rhône

Après les présentations nous nous sommes rendus sur la colline où se trouvent les vignes adoptées de Gourmet Odyssey, en passant par les champs d’oliviers.  Sur la colline la parcelle est l’une des plus belles du domaine, et l’on y produit les grenaches noirs qui constituent un excellent vin rouge en AOC Massif d’Uchaux. Nous avons pris quelques minutes pour trouver nos pieds de vigne, chargés de belles grappes, et prendre quelques photos avant de commencer la récolte.

Adoptez des pieds de vigne.  Un cadeau original pour tout amateur de vin

Laurence, la vigneronne du Domaine de la Guicharde, nous a ensuite expliqué quels raisins cueillir, lesquels laisser, et comment couper les grappes. Equipés d’une paire de sécateurs et d’un panier, nous nous sommes répartis dans les rangs pour commencer à vendanger.

Recoltez des raisins et élaborer votre propré cuvée

Les paniers se sont vite remplis car les raisins étaient très sains et il y en avait très peu à laisser. Le temps sec et chaud a favorisé l’absence de mildiou, le seul dommage sur la vigne étant causé par l’exposition au soleil, avec quelques grappes séchées ou brûlées. Une fois les paniers remplis, on les vidait dans une remorque et retournions couper.

Coffret cadeau parrainage de ceps de vigne et stage pour participer aux vendanges

Laurence a pris le temps de nous expliquer comment elle surveille la maturation des grappes et décide quand il est temps de les cueillir. Elle doit planifier et jongler entre les différentes variétés de raisin et les différentes parcelles, car les raisins ne mûrissent pas tous en même temps.

Le terroir du Massif d’Uchaux est unique parmi les appellations des Côtes du Rhône, car il y a environ un million d’années, à l’ère du Miocène, les alentours étaient recouverts par la mer. Donc on peut toujours apercevoir les anciennes plages, et si on regarde bien on peut trouver des fossiles de coquillages.

Le Domaine de la Guicharde est à la fois certifié en bio et en biodynamie, et Laurence nous a expliqué la différence entre les deux approches, et comment elles influencent le travail en vigne et dans la cave.

Après cette matinée d’efforts, l’apéritif était le bienvenu ! De retour dans la cour du domaine, Laurence nous a servi un bon verre de rosé.

Dégustez des vins biodynamiques avec le vigneron dans la vallée du Rhône

Nous nous sommes ensuite attablés autour d’un délicieux déjeuner, accordé avec les vins du domaine. Le Côtes du Rhône “Autour de la Chapelle” 2019 en blanc était riche et complexe, parfait pour accompagner le millefeuille d’aubergines, les tomates confites, le fromage de chèvre et le coulis de courgettes de notre entrée. Nous avons ensuite dégusté un Côtes du Rhône “Pur Rouge” 2019 en rouge, fruité, avec le plat principal,  du veau rôti accompagné d’un risotto d’épeautre aux champignons. Nous avons fini avec le plus puissant et épicé de la gamme, un Côtes du Rhône Massif d’Uchaux 2017 en rouge, avec le fromage et le dessert, une crème au cappuccino chocolat.

Après le repas nous nous sommes rendus au chai, ou les raisins vendangés le matin nous attendaient à l’ombre. Notre travail suivant était de les mettre en cuve. Pour cela on vide la remorque lentement sur une trémie où les raisins passent à l’égrappoir pour séparer les baies des raffles.

Découvrir le travail au chai pendant les vendanges

Les raisins sont ensuite pompés dans un gros tube jusqu’à la cuve. Laurence nous a expliqué comment la fermentation va transformer le sucre en alcool, et comment le tannin et les couleurs seront extraits des peaux des raisins pendant la macération.

Coffret cadeau pour découvrir le métier de vigneron

2020 est une année pleine de promesses car ce sera le premier millésime produit dans le nouveau chai. La construction a commencé en février, et malgré une pause pendant le confinement, la plus grande partie du chai de fermentation est terminée et équipée pour les vendanges. Ce n’était pas gagné, mais ça y est avec plus d’espace Laurence et son équipe vont travailler dans de meilleures conditions.

Nous avons terminé la journée en goûtant le jus des raisins qui avaient été récoltés. La couleur était encore trouble et le jus très sucré, comparé à un jus que nous avons goûté ensuite, et qui avait déjà commencé à fermenter, donc à perdre ses sucres.

Dégustation du jus de notre vendange

Nous reviendrons pour les Journées  Vinification voir comment ce millésime a évolué et apprendre tout le travail encore nécessaire d’ici à la mise en bouteille. Merci beaucoup à Laurence et son équipe pour leur accueil si chaleureux toute la journée.

Ajouter un commentaire

La récolte 2020 du grenache dans le Languedoc


Aujourd’hui est une journée spéciale au Domaine Allegria : il fait grand beau pour vendanger avec les apprentis vignerons de Gourmet Odyssey, ça ce n’est pas inhabituel, mais c’est aussi la première fois que nous vendangeons la nouvelle parcelle de Grenache plantée en sélection massale. Cela veut dire qu'au lieu de choisir des pieds de vigne chez un pépiniériste, Ghislain et Delphine ont choisi des greffons sur leurs propres pieds de vigne, en coupant un sarment de leurs plus beaux spécimens. Cela permet de garder une grande qualité de raisin et d’améliorer la défense naturelle des vignes aux maladies.

Après avoir expliqué cela et avoir reçu nos instructions comment vendanger, nous donnons vers 10h les premiers coups de sécateurs sur cette parcelle. Les grappes sont soigneusement cueillies et transportées dans des cagettes de 15kg et stockées à l’ombre dans le chai de vinification. La température monte vite mais la bonne humeur est générale. Les raisins goûtés en vendangeant confirment un très beau fruit et un très beau millésime en perspective pour cette parcelle.

 

Les parents adoptifs en pleine vendanges

 

Comme beaucoup de vignoble, cette année est une belle année au niveau météo, car le soleil et la chaleur estivale ont permis au raisin d’atteindre une maturité optimale sans souffrir de maladie ou de pourriture, ce qui rend la récolte beaucoup plus facile car il n’y a rien à trier !

La récolte est versée sur la table de tri

Une fois la vendange terminée, le raisin file directement à l’encuvage, et nous le suivons : avant d’être mis dans la cuve les grappes sont tout de même triées pour enlever les quelques feuilles et grains secs qui ont pu se glisser parmi la récolte, puis elles passent dans l’érafloir. Cette année nous testons une nouvelle machine très perfectionnée pour érafler, c’est-à-dire ôter la partie ligneuse des grappes et ne laisser que les baies. Cela permettra de faire macérer les baies sans leur donner une trop forte teneur en arômes herbacés. On peut choisir dans certains cas de laisser la rafle pour faire macérer le moût, c’est un choix du vigneron !

Après toutes ces opérations c’est l’apéritif, bien mérité, avec la dégustation d’un magnum collector du rosé Dolce Vita 2019, épuisé depuis fin juillet. Et la découverte des bons plats de notre vigneronne préférée, Delphine, pour accompagner les différentes cuvées du domaine.

En visite aux pieds de vigne adoptés

Le café avalé, c’est parti pour une balade digestive direction le vignoble, pour découvrir les pieds de vignes de syrah adoptés par chaque participant. Associées au mourvèdre elles formeront la cuvée Tribu d’A après l’élevage et l’assemblage des vins, mais il faudra attendre l’hiver pour découvrir ces secrets de cave qui nous seront révélés aux Journées Vinification !

Ajouter un commentaire

Les vendanges 2020 se terminent en Bourgogne avec le pinot noir


La famille Chapelle et toute son équipe de vendangeurs attendaient les parents adoptifs de Gourmet Odyssey de pied ferme pour trois jours de vendanges du pinot noir bourguignon, dans le Clos des Cornières à Santenay. C’est la parcelle où sont situés les pieds de vigne adoptés par Gourmet Odyssey pour produire un Santenay rouge, et comme nous allions le découvrir, pour produire un vin de cette qualité il y a beaucoup de travail à faire !
Cette année les vendanges ont été précoces, elles ont débuté le 19 août au Domaine Chapelle, et se sont terminées avec l’équipe de Gourmet Odyssey le 30 août. Nous étions donc attendus car il nous fallait clôturer les vendanges, ramasser et encuver les derniers raisins du millésime 2020 ! C’est donc sans plus attendre que Jean-François Chapelle nous a présenté le domaine, le terroir et la parcelle du Clos des Cornières, qui est situées juste sous le domaine. 
Vendanges 2020 du Pinot Noir à Santenay en Bourgogne
C’est un clos car la parcelle est entourée de 3 murs. Dans ce clos il y a deux parties avec des vignes d’âge différent, et tandis que les vendangeurs du domaine cueillaient la partie basse la plus jeune, nous étions dans la partie la plus ancienne. Jean-François nous a expliqué que les récoltes des deux parties seraient triées, encuvées et même élevées séparément, et que ce n’est qu’en fin d’élevage qu’elles seraient assemblées pour former le Clos des Cornières.
Rencontre vigneron poru les vendanges à Santenay, Bourgogne
Cette année la qualité du raisin est exceptionnelle, il a fait chaud et sec, et même si les grains sont en conséquence assez petits, ils sont très sains et les grappes très homogènes en maturité. Donc les consignes de coupe des grappes de Jean-François étaient assez simples, il fallait tout ramasser !
Stage vendanges du pinot noir bio à Santenay
Nous avons vite pris notre rythme de croisière et notre organisation. Répartis dans un rang sur deux nous remplissions des caisses et lorsqu’elles étaient pleines nous les ramenions en début de rang pour reprendre une caisse vide. Les caisses étaient ensuite chargées dans le camion pour être déchargées à l’entrée de la cuverie. 
Cueillette du raisin bio à Santenay en Bourgogne
Les vendangeurs professionnels eux utilisaient des hottes avec un porteur unique pour plusieurs coupeurs. La hotte contient encore plus de raisin que les caisses, c’est très lourd, et il faut grimper sur la remorque du tracteur pour la verser par-dessus son dos. Ensuite la remorque est vidée en une fois. C’est un peu différent, et nous verrons par la suite que c’est parce que le raisin qui arrive en remorque ne sera pas tout à fait traité de la même façon que celui que nous avons cueillis en caisses.
Après avoir récolté le raisin nous avons vu nos pieds de vigne adoptés, soit dans le Clos des Cornières pour le vin rouge soit dans la parcelle des Crais pour le vin blanc, puis Jean-François nous a expliqué le terroir bourguignon et la répartition de ses parcelles, avant de nous ramener au dans la cour du domaine où nous avons dégusté un Santenay blanc pour un apéritif bien mérité !
Visite domaine bio à Santenay en Bourgogne
Nous avons continué la dégustation des vins sur le repas, puis sommes partis à l’entrée du chai où nous attendaient les raisins vendangés. C’était maintenant le moment de trier nos grappes, et comme l’a dit Yannick, le chef de chai du domaine, le travail était assez simple car nous avions bien travaillé en vigne et le raisin était beau ! Pour trier on versait les caisses récoltées sur une table de tri, avec un tapis vibrant qui permet de faire tomber et d’écarter l’eau si le raisin est mouillé, et de bien voir toutes les grappes. On enlève les parties éventuellement abîmées (maladie, pourriture, sécheresse) ou pas assez mûres, et les feuilles, escargots ou autres habitants de la vigne !
Cadeau stage vendanges et tri du pinot noir bio
Ensuite les grappes passent soit par l’égrappoir soit directement en cuve. Les grappes des vendangeurs du domaine avaient été égrappées avant la mise en cuve, mais pas celles récoltées par Gourmet Odyssey. La raison c’est que la récolte des équipes de Gourmet Odyssey a lieu sur 3 jours et ne permet de remplir une cuve en une journée, donc si on égrappe on perce un peu les baies de raisin, du jus tombe en fond de cuve et on risque de voir la fermentation commencer avant que la cuve ne soit complétée et de ne pas ben la maîtriser. Donc on met les grappes entières dans la cuve. Cela produira un vin différent, plus tanique. Il sera élevé séparément des autres cuves, et ensuite mélangé dans des proportions qui seront décidées par Yannick et son équipe, pour former le Clos des Cornières.
Coffret journée vendanges et repas vigneron au Domaine Chapelle
Nous avons également vu le pressoir qui sert pour le vin blanc : les raisins du vin blanc sont directement triés et pressés quand il arrive en cave, ensuite le jus produit est mis en cuve pour les fermentations. Les raisins de la parcelle des Crais avaient été récolté le 24 août, car les peaux des chardonnays sont plus fines et ils atteignent leur maturité avant les raisins rouges du pinot noir. Donc pour le Santenay Village blanc les fermentations sont déjà en cours !
Coffret adoption vignes bio en vin blanc et rouge
Pour les vins rouge cette période de fermentation sera aussi celle de la macération : au contact de la peau et des pépins le vin prendra sa couleur et ses arômes.
Jean-François nous a expliqué comment on essaie de maîtriser les fermentations avec la bonne température. Le domaine n’utilise pas de levures ajoutées, uniquement les levures indigènes (celles contenues naturellement dans les raisins) donc il est plus difficile de prévoir comment les fermentations vont démarrer et évoluer. Si la température n’est pas assez élevée les fermentations peinent à démarrer, si elle monte trop haut il y a un risque que les levures meurent et ne terminent pas la transformation des sucres en alcool complétement. On régule donc la température des cuves avec les drapeaux, des sortes de planches en inox dans lesquelles circulent des circuits d’eau pour refroidir les cuves si besoin.
Coffret stage vendanges bio Bourgogne
Pendant les semaines qui arrivent toute l’équipe à la cuverie sera donc sur le qui-vive pour surveiller les fermentations, puis viendra le moment de décuver les premiers vins pour les séparer des éléments solides (raffle, pépins, peau, etc.), mais ça sera le sujet des prochaines Journées Vinification en cave, pour lesquelles nous reviendrons en début d’année 2021.
Merci à toute l’équipe du Domaine Chapelle de nous avoir reçu et répondu à nos nombreuses questions dans la bonne humeur et la convivialité !

Ajouter un commentaire

Journée Découverte du travail de la vigne dans le Val de Loire


Durant ce printemps 2020, si spécial pour tout le monde, la vigne a profité d’un ensoleillement généreux sur le Val de Loire pour énormément pousser et prendre de l’avance sur son cycle végétatif. Nous nous retrouvons donc au Château de la Bonnelière pour une Journée Découverte pleine de promesses.

Offrez un stage d'oenotourisme à un amateur de vin

Bien que l’organisation nous ait demandé quelques ajustements avec le contexte sanitaire, nous n’avons pas dérogé au traditionnel café d’accueil du matin, pour échanger avec nos participants sur le domaine de Marc, le millésime en cours et le programme de la journée.
La journée est consacrée à l’effeuillage et à l’éclaircissage, des opérations plutôt effectuées au mois de juillet, mais la précocité de la vigne en a décidé autrement cette année. En effet, l’hiver 2020 a été plutôt doux, ce qui a favorisé un démarrage précoce de la pousse et cela combiné au beau temps du printemps donne une avance d’au moins 3 semaines de la plante!

La première opération est simple : il s’agit d’enlever les feuilles devant les grappes, pour qu’elles profitent d’un meilleur ensoleillement. Cela permet une meilleure aération des grappes pour éviter le développement de pourriture sur les raisins.
Le second opération, la vendanges en vert est plus technique et a plus impressionné nos apprentis du jour ! La vigne a bien profité de la météo du printemps et se révèle très productive ! Presque trop finalement ! Il faut donc réguler le nombre de grappes, pour éviter les maladies ou la pourriture, et d’améliorer la qualité de raisins sur la vigne.
Il faut bien faire attention d’enlever les « bonnes » grappes, celles qui poussent vers le haut, ou celles qui sont trop nombreuse sur la même branche… Une activité minutieuse et décisive !
Mais comme d’habitude, la mission a été bien remplie par nos parents adoptifs, comme on peut le voir :

Apprener le métier de vigneron avec Gourmet Odyssey
Offrez une adoption de pieds de vigne à un amateur de vin

En plus, nous avons juste fini avant la pluie !
Nous nous sommes donc dirigés à nouveaux dans la grange, pour le déjeuner : un bœuf carotte mijoté par Mme Plouzeau allait réchauffer tout le monde et donner des forces pour l’après-midi…. Si le temps se décide à changer !
 

Découvrez le Val de Loire en participant à un stage oenologique

Nous avons donc profité longuement du repas, accompagné par les crus de Marc. De belles découvertes pour nos hôtes, qui ont pu gouter à des millésimes plus anciens de leur parcelle, Le Clos de la Bonnelière.
Le temps partant in extremis au beau, le groupe a profité de l’éclaircie pour faire une balade dans la jeune vigne de sauvignon, planté derrière la Bonnelière. L’occasion d’échanger sur les pratiques bio et biodynamiques de Marc.  Cette balade s’est terminée par un rapide tour du chai et de la ligne de mise en bouteilles, mais qui sont à découvrir plus en détails lors des Journées Vendanges et Journées Vinification.

Adoptez des pieds de vigne bio à Chinon

Nous avons hâte de vous retrouver en septembre pour les vendanges et pour confirmer ensemble que nous avons bien un très beau millésime 2020 !

Ajouter un commentaire

Stage œnologique sur la vinification, assemblage et élevage des vins de Saint-Emilion


Après cette période très compliquée en France, nous pouvons enfin reprendre les journées Gourmet Odyssey au Château Coutet à Saint-Emilion avec la Journée Vinification. Les masques et le gel hydro-alcoolique sont bien sûr de rigueur mais cela n’entame pas la bonne humeur des participants et la convivialité du moment. Nous nous retrouvons tous autour d’un café et de viennoiseries sur la pelouse devant le château pour faire connaissance.

coffret cadeau pour un amateur de vin de bordeaux

Matthieu qui représente la 13ème génération de vigneron de sa famille nous présente le Château Coutet avec sa diversité de terroirs et de cépages dans cet environnement exceptionnel où la vigne, les arbres et les hommes vivent en parfaite harmonie depuis 400 ans.

Nous continuons avec la visite du chai de vinification où il nous réexplique les fermentations que nous avions déjà abordé lors de la Journée Vendanges. Nous sentons le vigneron passionné et très compétent dans toutes ses explications.

Le chai d’élevage contient les barriques qui servent à élever le vin après les fermentations durant une année. En effet, traditionnellement à Bordeaux les vins sont élevés sous bois. Au Château Coutet, le but n’est pas d’apporter trop de goût boisé au vin donc le pourcentage de barriques neuves est plutôt faible et ils privilégient des barriques déjà usagées.

Nous nous retrouvons ensuite sur la pelouse devant le château pour l’atelier assemblage. Benoît, l’œnologue qui anime la journée pour Gourmet Odyssey, nous rappelle les bases de la dégustation pour que l’on puisse tous parler le même langage œnologique, puis nous commençons une dégustation à l’aveugle de plusieurs vins différents. C’est toujours très intéressant de déguster des vins à l’aveugle car nous ne nous concentrons que sur les arômes et saveurs que nous sentons pour analyser le vin et ne sommes pas influencés par l’étiquette.

Nous continuons avec la dégustation, toujours à l’aveugle, des quatre cépages présents sur le domaine. Matthieu et Benoît nous proposent 3 assemblages différents de ces cépages. Cela nous donne 3 vins complètement différents avec les mêmes composants, seules les proportions changent. Nous comprenons un peu mieux le travail du vinificateur à Bordeaux dont les assemblages sont une grande partie de son métier.

Apprendre le métier de vigneron avec gourmet odyssey

Après tout ce travail, nous nous désaltéreront au Claret de Coutet sous les rayons de soleil qui pointent timidement le bout de leur nez. C’est un vin frais et fruité, difficilement rangeable dans une catégorie précise, entre le vin rouge et le vin rosé.

Offrez une adoption de pied de vigne à un amateur de vin

Au cours du repas, nous découvrons les vins rouges de la propriété. Le Belle-Cimes 2016, deuxième vin du domaine accompagne parfaitement la salade landaise revisitée au foie gras. Nous continuons avec deux millésimes de l’étiquette traditionnelle Château Coutet, 2017 et 2014. C’est toujours très intéressant de goûter un même vin sur deux millésimes  différents. Le 2017 est encore tout jeune et fougueux et ne paraît pas encore tout à fait en place malgré un joli fruit. Le 2014 commence a très bien se goûter et on sent le vin qui commence arriver à une certaine maturité même s’il pourrait encore se garder facilement 10 à 15 ans.

Nous avons la chance de découvrir la cuvée Demoiselles 2017. C’est une cuvée confidentielle provenant des meilleures parcelles de merlot et de cabernet franc sur un sol calcaire travaillé au cheval. Un régal. Une profondeur aromatique qui nous transporte très loin et une finesse des tanins qui enrobe cette belle matière. Un joli voyage !!!

Après le repas, nous partons visiter nos pieds de vignes sur la parcelle de Peycocut qui surplombe la vallée de la Dordogne. Un cadre magnifique d’où l’on peut apercevoir le clocher de l’église du centre de Saint-Emilion à 800m de là. Chacun immortalise les retrouvailles avec ses pieds de vignes pour participer au concours photo de Gourmet Odyssey, « Je prend mon pied ». Un concours pour le fun de la photo la plus créative avec ses pieds de vigne.

Découvrez le vin à bordeaux avec gourmet odyssey

Nous finissons la journée en visitant le chai de stockage des bouteilles. Matthieu nous parle de la mise en bouteille du vin et de l’étiquetage, dernières étapes avant la dégustation de ses flacons.

Un énorme merci à Matthieu pour nous avoir accueillis chez lui et à Gourmet Odyssey pour l’organisation de ces journées toujours conviviales et très instructives.

Ajouter un commentaire

Apprendre le travail dans les vignes lors d’une Journée Découverte en Alsace


C’était un réel plaisir de de revenir dans les vignes tous ensemble pour une Journée Découverte au Domaine Stentz-Buecher. Durant le confinement, les vignes ont profité d’un ensoleillement extrêmement important, ce qui a favorisé la pousse de celles-ci. Les vignerons ont donc été très occupés ces dernier mois.

Coffret cadeau originale pour adopter des pieds de vigne bio

Après une petite introduction, nous nous dirigeons vers les vignes en respectant bien sûr les consignes de distanciation sociale ! Nous nous sommes d’abord arrêtés sur la parcelle de Rosenberg, où sont les pieds de vignes adoptés de Gourmet Odyssey. Nous avons pris le temps de trouver nos pieds avec nos noms écrits sur une ardoise juste devant, de faire des photos, et d’encourager chaque pied pour qu’il produise de jolis raisins pour les vendanges de cette année !

Parrainage de ceps de vigne bio.  Le cadeau parfait pour des amateurs de vin

Nous étions accompagnés par Stéphane et Céline, le duo de frère et sœur qui ont repris le domaine à la suite de leurs parents. Stéphane nous a expliqué les travaux faits depuis cet hiver et notamment le travail du sol et la taille de la vigne.

Stages oenoligiques au domaine pour apprendre le métier de vigneron

L’hiver plutôt clément, et le temps chaud et ensoleillé qui a eu lieu en France depuis le début du confinement, a favorisé une pousse de la vigne plus abondante qu’habituellement à cette période de l’année. Nous pouvions observer les futures grappes déjà formées que l’on peut normalement voir seulement à partir du mois de juillet. La floraison s’est déroulée à la fin du mois de mai dans d’excellentes conditions.

Suivre l'évolution de vos pieds de vigne

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la parcelle voisine composée de jeunes pieds, plantés il y a trois ans. Stéphane nous a expliqué le cycle de vie d’un pied de vigne et comment se déroule une plantation. Les raisins de cette jeune parcelle pourront être récoltés pour la première fois cette année. Il nous a également parlé de la taille de formation des jeunes pieds pour obtenir leur forme définitive. Depuis l’achèvement de la taille à la fin du mois de mars, des rameaux, appelés pampres, se sont mis à pousser le long du tronc. Notre travail de ce matin, a été de les enlever pour que la plante concentre son énergie au développement des rameaux portant des fruits, ainsi que pour maintenir la structure du pied.

Nous sommes répartis entre les rangs et avons attentivement éliminé les pampres indésirables.  Les vignes ont beau être plus hautes en Alsace que dans d’autres régions françaises, ce travail nécessite tout de même de beaucoup se baisser !

Journée en vigne pour découvrir le travail de vigneron

Le Domaine Stentz-Buecher est certifié en agriculture biologique, comme tous les partenaires de  Gourmet Odyssey, ainsi Stéphane nous a expliqué les méthodes utilisées pour travailler le sol et pour protéger la vigne contre le mildiou et l’oïdium.

De retour au domaine, nous nous sommes installés pour apprécier quelques vins produits par nos hôtes. Guidés par Céline, nous avons commencé la dégustation par un rafraîchissant Crémant d’Alsace rosé. C’est la première année que le domaine produit un crémant rosé et il a reçu l’approbation de tout le monde. 100% pinot noir, il présente une jolie structure, tout en conservant une belle fraîcheur que l’on attend d’un vin effervescent.

Coffret cadeau dégustation de vin bio avec le vigneron en Alsace

Nous avons ensuite dégusté le Riesling Tradition 2018 et le Muscat Rosenberg 2018. Nous avons continué avec le Pinot Gris Rosenberg 2018, qui est la cuvée choisie par Gourmet Odyssey pour les pieds de vignes adoptés.  Céline nous a expliqué comment les rendements sont contenus en dessous des limites autorisées en Alsace pour produire un vin très aromatique, riche et complexe, ce qui est la marque de fabrique du Domaine Stentz-Buecher. Nous avons ensuite découvert le Pinot Noir Tradition 2017, et conclu ce merveilleux moment par le délicieux Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2016, avec une part d’un excellent Kouglof aux lardons et noisettes, une spécialité locale.

Tout au long du déjeuner, nous avons continué la dégustation de vins et de spécialités locales comme le baeckeoffe, ainsi qu’une sélection de fromages locaux et de la tarte à la myrtille, le tout accompagné du Pinot Blanc Tradition 2018 et du Gewurztraminer Rosenberg 2017.

Durant l’après-midi, Stéphane nous a expliqué le travail qu’il reste à faire dans les vignes jusqu’aux vendanges et comment il détermine la date de récolte de chaque parcelle et de chaque cépage.

Nous avons ensuite visité la cave, toujours en compagnie de Stéphane, en commençant par le lieu où sont réceptionnés et pressés les raisins au moment des vendanges. Il nous a ensuite montré le chai à barriques où est élevé le Pinot Noir.

Coffret cadeau visite de cave bio en Alsace avec le vigneron

Nous avons fini la journée dans la pièce où sont élevés les vins blancs, soit dans de grands et vieux foudres en bois ou bien dans de petites cuves en inox. Les explications de Stéphane étaient accompagnées par les gazouillis de certaines cuves dont le vin est toujours en fermentation !

Plein de remerciements aux participants ainsi qu’à Céline et Stéphane pour avoir partagé leur passion pour leur métier.  Nous attendons avec impatience de revenir en septembre pour la Journée Vendanges !

Ajouter un commentaire

La taille et le pliage de la vigne à Saint-Emilion


L’arrivée au Château Coutet est toujours une aventure la première fois selon par quelle route le GPS nous fait passer. On peut emprunter l’entrée principale ou bien les chemins de traverses, c’est le charme de la campagne !

Cadeau original pour un amateur de vin bio. Adoptez des pieds de vigne à Saint-Emilion

Nous commençons la Journée Découverte  de notre Expérience Vin avec un café et des viennoiseries pendant que Benoit, l’œnologue de Gourmet Odyssey, nous explique le déroulement de cette  journée dédiée au travail de la vigne.  Nous faisons ensuite la connaissance d’Alain David-Beaulieu, propriétaire du domaine et exploitant des vignes depuis bientôt 30 ans. Il est maintenant aidé par son fils Matthieu et son neveu Adrien. Le Château Coutet est une histoire familiale depuis maintenant 400 ans et Alain est fier que son fils et son neveu perpétuent la tradition.

Après avoir enfilé des bottes, car le terrain est particulièrement humide à cause des précipitations importantes de cet hiver bordelais, nous commençons à arpenter la propriété. Alain nous explique les différents terroirs et les différents cépages qui composent les 16 ha du domaine. C’est un lieu magnifique et préservé de l’agriculture intensive, une grande partie de la famille habite encore sur place au milieu des oies, des canards et des deux chiens, Largo et Wolfy qui semblent en perpétuel manque d’affection tellement ils viennent se coller à nous pour demander des caresses. Des espaces boisés sans vignes sont préservés pour conserver une biodiversité, importante à la culture biologique de la vigne.

Nous découvrons la dernière invention du frère d’Alain, Xavier, le viti-rover. C’est un robot tondeuse pour tenter de garder un enherbement permanent sur certaines parcelles du domaine dans le but  de déranger le moins possible la vie microbienne du sol des parcelles de vigne. En effet, l’herbe est un concurrent tenace à la culture de la vigne, et sa maîtrise un élément essentiel dans la production de vins de qualité. En agriculture biologique, seuls deux choix sont possibles, tondre ou travailler le sol.

Decouvrir le travail de vigneron en bio

Après avoir vu passer les coureurs du semi-marathon de Saint-Emilion dont Matthieu, le fils d’Alain, nous nous rendons sur la parcelle de Peycocut où sont nos pieds de vignes adoptés. L’endroit, un des meilleurs terroirs de Saint-Emilion sur le plateau calcaire est magnifique. Nous apercevons le clocher de l’église du village à quelques centaines de mètres plus loin. Nous retrouvons nos pieds de vigne adoptés grâce aux ardoises que Benoît a déposées devant. Chacun participe au concours Je prends mon pied en essayant de faire la photo la plus créative avec ses pieds de vigne. Un magnum de vin de son domaine est en jeu.

Adoptez des pieds de vigne et suivez les étapes clées dans l'élaboration de vin

Nous passons aux choses sérieuses avec les explications d’Alain sur la taille de la vigne. Rien de tel qu’un exemple en temps réel pour une meilleure compréhension de cette tâche parmi les plus importantes. Elle va définir le futur rendement potentiel de la vigne, ainsi que sa configuration dans l’espace. C’est un long travail qui s’étend de décembre à mars. Il ne reste que quelques ha à tailler à Coutet et heureusement car on commence à apercevoir les pleurs de la vigne. Lorsque l’on taille la vigne, de la sève s’écoule par la plaie de taille et on dit donc que la vigne « pleure ». C’est le signe de la remontée de la sève dans les parties aériennes de la plante et donc d’un débourrement des bourgeons dans un futur proche.

Apprenez comment tailler la vigne

Après la taille de la vigne, il faut tirer les bois et enfin attacher la vigne. C’est l’opération à laquelle nous participons ce matin. Nous devons attacher la latte restante après la taille, au fil d’attache. De cette latte pousseront les futurs sarments où vont apparaitre les grappes de raisins au printemps. C’est un travail délicat car selon le positionnement de la latte, elle est plus ou moins facile à plier pour la rabattre sur le fil d’attache. Nous avons peur de la casser et donc de compromettre la production de raisin du pied de vigne. Deux par rang nous avançons en rythme dans cette parcelle de merlot. Le travail est joyeux malgré la grisaille. On a même  le temps de trouver des poireaux sauvages dans l’inter-rang qui pourront agrémenter la salade du diner !

Participez au travail dans la vigne avec le coffret cadeau Expérience Vin

Après tout ce travail, nous nous retrouvons sur la pelouse devant le château pour l’apéritif. Alain nous sert son Claret qui est un vin surprenant que l’on pourrait classer entre le rosé et le rouge léger. Il est obtenu par la saignée des cuves au moment des vendanges. On tire du jus clair qui a macéré une journée avec les peaux de raisins pour concentrer le reste de la cuve.

Dégustation des vins bio lors de la Journée Découverte

Nous continuons la dégustation des vins du domaine pendant le repas. Le Château Belles-Cimes 2016 accompagne le foie gras en entrée. C’est le deuxième vin du domaine qui est composé majoritairement des jeunes vignes de la propriété. Son côté léger et aérien rafraîchit nos papilles entre deux bouchées de foie gras. Le Château Coutet 2016 qui est composé de merlot, cabernet franc, malbec et cabernet sauvignon comporte plus de puissance en bouche mais toujours tout en finesse. C’est un assemblage des trois terroirs du domaine, sableux, argileux et calcaire qui s’accorde à merveille avec les magrets de canards pour rester dans la gastronomie locale.

Nous découvrons enfin l’histoire de la cuvée Emery. Une des plus anciennes bouteilles de vin de Bordeaux, retrouvée par Alain il y a une quinzaine d’année dans la terre battue du caveau familial. Une parcelle sur le plateau calcaire est maintenant dédiée au projet de production d’un vin avec les techniques d’antan. Aucun tracteur ne roule dessus, tout est fait à la main ou à l’aide d’un cheval pour le travail du sol et une reproduction de cette très vieille bouteille est faite par un artisan verrier. Alain nous fait goûter ce nectar avec la cuvée Demoiselles 2017 qui est le même vin dans une bouteille plus classique. Le terroir calcaire et le travail manuel minutieux apportent une minéralité et une finesse dans la structure tannique que l’on atteint que rarement en dégustation.

Nous repartons en balade en ce début d’après-midi où Alain nous parle de la culture biologique de la vigne et nous explique les différentes opérations qui vont avoir lieu dans la vigne pendant le printemps et l’été avant la récolte.

Nous finissons la journée en visitant le chai de la propriété et le caveau familial qui prend des airs de caverne d’Ali Baba avec tous ces vieux millésimes du Château Coutet. « 1967 est-il le plus vieux ? » « Non je crois qu’il y a des bouteilles de 1953 dans ce coin » nous répond Alain !

Visite de l'ancien cave du château

Nous le remercions chaleureusement pour cette splendide journée pleine d’enseignements. Nous avons hâte de retrouver le domaine pour la Journée Vendanges où nous pourrons découvrir et participer au quotidien  de la propriété pendant cette période de  récolte.

Ajouter un commentaire

Une journée de taille de la vigne en Bourgogne


C’est avec temps clément, au regard des prévisions, que nous sommes accueillis au Domaine Chapelle le dimanche 8 mars pour une Journée Découverte du travail de la vigne.

Nous démarrons la journée par une introduction dans le parc pour profiter du soleil matinal bien agréable. Jean François, le propriétaire du domaine, nous conte l’histoire de sa famille et de sa région, la Bourgogne, avec quelques données historique de la production des vins. Il nous explique sa philosophie du travail de la vigne et le cheminement qui l’a amené à se tourner vers l’agriculture biologique il y a quelques années.

Coffret cadeau originial pour devenir vigneron le temps d'un millésime

Nous continuons avec la visite des parcelles du Clos des Cornières et des Crais, où nous avons pu faire connaissance avec nos pieds de vignes adoptés. C’est l’occasion de prendre des photos pour garder de jolis souvenirs de la journée et également pour participer au concours  « Je prends mon pied », où le premier prix est un magnum de vin.  Jean François nous a ensuite expliqué le travail de la vigne,  qui commence par la taille en hiver jusqu’à la récolte des raisins en automne, à laquelle on peut participer au cours des Journées Vendanges organisées par Gourmet Odyssey.

Découvrir le métier de vigneron avec le coffret cadeau Expérience Vin

Nous avons ainsi pu apprendre comment tailler la vigne, en baguette ou en cordon, et comprendre comment limiter la charge potentielle de raisins du pied pour obtenir un rendement autour de 35 hl/ha. Cela met la plante dans les meilleures conditions pour obtenir une bonne maturité et une concentration idéale des baies de raisin au moment de la récolte. Cette période de taille qui dure 3 mois environ de janvier à mars, nécessite une main d’œuvre hautement qualifiée.  Théoriquement, cela paraît assez simple de comprendre quels sarments couper et quels sarments garder. Nous apprenons rapidement que chaque pied de vigne est différent de son voisin et présente donc des particularités propres à lui-même. Il faut donc s’adapter à chaque pied, ce qui ne facilite pas le travail !

Les sarments coupés doivent être retirés de la vigne après la taille, c’est une tâche que l’on appelle « le tirage de bois ». Nous avons donc participé au tirage des bois dans la parcelle du Clos des Cornières.  C’est une tâche très plaisante au début, mais qui peut se révéler un travail difficile et répétitif pendant de longues journées !

Cadeau pour s'occuper de ses vignes bio en bourgogne

Jean-François nous a ensuite expliqué les opérations à venir pour le printemps, l’ébourgeonnage, le relevage et l’effeuillage de la vigne, ainsi que les traitements de protection autorisés en bio contre les maladies de la vigne.

L’heure de l’apéritif bien mérité a alors sonné et c’est dans la cour du domaine que nous avons dégusté un Santenay blanc accompagné des traditionnelles gougères bourguignonnes.

Nous avons poursuivi avec un copieux et délicieux repas au caveau, composé d’une terrine de sandre, d’un bœuf bourguignon, des fameux fromages de la région, et d’un entremet poire cassis chocolat ! Le tout dignement accompagné de 3 vins du domaine.

La balade en vigne qui a suivi fut fort appréciée pour la beauté des paysages et pour faciliter notre digestion !

Nous avons pu discuter plus en détail des terroirs bourguignons ainsi que du paysage viticole qui a façonné cette côte mythique.

Cadeau-rencontre avec un vigneron bio en bourgogne

Nous terminons cette belle journée passée ensemble par une rapide visite de la cave. Nous avons hâte de revenir au Domaine pour participer à la Journée Vendanges et à la Journée Vinification pour continuer notre apprentissage du métier de vigneron. Nous garderons tous de beaux souvenirs à évoquer quand nous ouvrirons notre prochaine bouteille du Domaine Chapelle !

Ajouter un commentaire

Meilleur idée e-carte cadeau d’anniversaire pour un amateur de vin


Cherchez-vous le meilleur cadeau d’anniversaire pour un amateur de vin ?   La best idée e-carte cadeau ? Le top du top des cadeaux d’anniversaire dématérialisés pour des œnophiles ? Adoptez des pieds de vigne avec l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey et ce cadeau d’anniversaire original donnera l’occasion unique pour l’anniversaire d’un homme ou l’anniversaire d’une femme de suivre la production de leurs propres bouteilles personnalisées de vin bio dans un vignoble primé.

Offrez une adoption de pieds de vigne bio comme meilleur e-cadeau d'anniversaire

Gourmet Odyssey vous enverra une e-carte cadeau par email pour pouvoir commencer l’Expérience Vin juste après lui avoir offert son cadeau d’anniversaire. Dans son espace client, il ou elle découvrira le vigneron, le vin et le domaine et apprendra le travail effectué dans le vignoble et dans le chai pour entretenir la vigne, vendanger les raisins, les transformer en vin pour ensuite l’élever avant sa mise en bouteille. L’e-cadeau d’anniversaire Expérience Vin de Gourmet Odyssey inclut également une bouteille de vin bio personnalisée pour chaque pied de vigne adopté.

Offrez une Expérience Vin à un amateur de vin avec les e-cartes cadeaux d'anniversaire de Gourmet Odyssey

 Vous pouvez également choisir d’inclure une ou plusieurs Journées Expérience au domaine. Nous proposons trois types de journées qui chacune couvre une des trois grandes étapes de la production de vin. La Journée Découverte porte plus particulièrement sur le travail en vigne pour apprendre comment produire les meilleurs raisins possible jusqu’aux vendanges. Pendant la Journée Vendanges, vous participerez à la récolte le matin et suivrez le convoyage des raisins jusqu’au chai puis leur encuvage. La Journée Vinification se focalise quant à elle sur les décisions que le vinificateur doit prendre pour les fermentations, les assemblages et l’élevage de son vin avant la mise en bouteille. Pendant chaque journée, qui sont toutes valables pour deux personnes, les participants vont prendre part au travail avec le vigneron et pourront déguster les vins du domaine au cours du repas qui est également inclus dans cette journée complète. Les Journées Expérience peuvent être incluses au moment du cadeau d’anniversaire, ou bien peuvent être ajoutées par la suite, ce qui est particulièrement pratique pour un cadeau commun pour l’anniversaire des 30, 40, 50 ,60 ou 70 ans, où vous ne connaissez pas dès le début le budget total du cadeau.

Commandez en ligne et recevez par email une e-carte cadeau d'anniversaire pour un anniversaire inoubliable

 Chaque vigneron partenaire, soigneusement sélectionné par Gourmet Odyssey, est certifié en bio et a été choisi pour la qualité de ses vins autant que pour sa convivialité et sa proximité amicale. Vous pouvez donc être certain que le vin inclus dans l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey et l’accueil au domaine feront un cadeau d’anniversaire inoubliable dont chaque amateur de vin gardera un souvenir ému pendant longtemps.

Plus d’infos sur l’e-carte cadeau Expérience Vin de Gourmet Odysey

Ajouter un commentaire

A la recherche des cépages résistants


La vigne est une liane qui a été ramenée en France par les Romains. Les échanges culturels sont donc au cœur de la culture de cette plante. Aujourd’hui un vin produit dans une région donné peut être consommé n’importe où dans le monde, de même que les cépages français comme le Pinot Noir ou le Merlot sont cultivés aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud par exemple, et leurs donnent d’ailleurs une expression différente qu’à Bordeaux ou en Bourgogne.

Adoptez un pied de vigne avec Gourmet Odyssey

Certains échanges ont pu en revanche apporter beaucoup de complication à la culture de la vigne. Le plus connu étant l’arrivée du phylloxéra en Europe, un puceron originaire du continent nord-américain qui décima le vignoble français au cours du 19ème siècle. Des agronomes français trouvèrent la parade en greffant une vigne d’origine nord-américaine, produisant des baies de raisins impropres à la production de vin, à des cépages français. La partie américaine, appelé porte-greffe et planté dans le sol, était insensible au puceron ce qui régla le problème du phylloxéra.

D’autres maladies, le mildiou et l’oïdium vinrent également du continent américain, profitant des échanges commerciaux par bateaux de l’époque. Ces deux champignons décimèrent également le vignoble français au 19ème siècle. Les chercheurs français trouvèrent deux produits pour combattre ces champignons, le soufre contre l’oïdium et le cuivre contre le mildiou.

Ces deux champignons vont apparaître aux printemps sur la vigne. En effet, ils n’attaquent que les parties aériennes de la vigne en croissance donc vertes et ont besoin de chaleur et de pluie pour se développer. En pulvérisant donc du soufre et du cuivre au moment idoine, il est donc possible de limiter leur développement pour sauver la récolte.

Dans les années 60, l’industrie pétro-chimique a mis au point des produits de synthèse bien plus efficaces que le cuivre et le soufre pour combattre ces maladies. Seulement ces produits détruisent également une bonne partie des organismes vivants présents dans les sols et on ne sait pas encore l’impact des résidus de ces produits de synthèse, que l’on retrouve dans le vin, sur le corps humain. Aujourd’hui, avec une meilleure compréhension des cycles de développement du mildiou et de l’oïdium, on arrive à bien combattre ces maladies avec du soufre et du cuivre, les deux seuls produits autorisés en agriculture biologique.

Ces deux produits, dits « de contact » car ils protègent les plantes de l’extérieur et ne pénètrent pas à l’intérieur de la plante, sont facilement lessivés lors des épisodes pluvieux, il faut donc repasser régulièrement dans le vignoble pour en pulvériser sur les feuilles. Ce qui implique beaucoup d’heure de marche de tracteurs équipées de moteur diesel et donc des émissions de gaz à effet de serre importantes. De plus, lors du lessivage par les pluies, les produits peuvent polluer les sols. Le cuivre notamment est un élément qui migre très peu dans le sol et s’accumule donc année après année.  C’est un des gros reproches fait aux vignerons en bio, que l’on pourrait trouver minimes comparé à la pollution des sols des produits de synthèses mais qui existe bel et bien. L’enjeu environnemental nous oblige donc à tenter de trouver des solutions pour diminuer ces pollutions.  La quantité totale de cuivre épandue par an est déjà contrôlée et a été abaissée en 2019 à 4kg/ha/an avec un lissage sur une moyenne de 7 ans. Cela permet d’adapter la quantité de cuivre par hectares à la saison, en mettre un peu plus lors d’une saison difficile et diminuer les doses lors d’une saison avec moins de pression du mildiou pour respecter cette moyenne de 4 kg/ha/an.

Visite de vignobles avec Gourmet Odyssey

La recherche agronomique se tourne actuellement vers la production de raisins par des cépages résistants aux maladies cryptogamiques. En effet par des croisements, certains cépages ont été sélectionnés pour leur résistance au mildiou et à l’oïdium et leur production de raisin de qualité. Ils sont actuellement en phase de test dans le vignoble français. Vous n’en avez certainement pas encore goûté car ils ne sont pas encore autorisés dans les AOC mais les Floréal et Voltis en blanc  et Artaban et Vidoc en rouge devraient surement arriver prochainement dans vos verres.

Découvrez la dégustation de vin avec Gourmet Odyssey

La démarche est très intéressante mais ces nouveaux cépages aux noms folkloriques soulèvent plusieurs questions.
La France se caractérise par la production de vins de terroirs avec les AOC qui en sont les gardiens. En effet, le Pinot Noir a toujours été la base de la constitution de l’AOC Santenay rouge qui existe depuis une petite centaine d’année. Est-ce qu’un vin provenant de l’AOC Santenay rouge produit à base d’un autre cépage que le Pinot Noir ne dénature pas l’AOC Santenay rouge elle-même ? Idem à Saint–Emilion avec le Merlot ! Les cépages ont toujours était la base des AOC avec leur provenance géographique, changer les cépages pourrait modifier les AOC française et le goût des vins français.

Apprenez la vinification avec les journées de Gourmet Odyssey

De plus, si ces cépages dit résistants au mildiou et à l’oïdium se révélaient être sensible à des maladies encore inconnues aujourd’hui, on reviendrait sur la situation actuelle ! Mais c’est une voie à explorer et comme toujours avec l’Institut National des Appellations d’Origine, l’organe gouvernemental chargé de la création et du respect des AOC, un changement n’est jamais fait à la va vite et est murement réfléchi en prenant en considération l’impact et la viabilité de ces évolutions.

Les enjeux environnementaux actuels nous obligent à innover et à chercher des solutions aux problèmes actuels. L’exemple du greffage des variétés européennes nous montre que la recherche peut apporter des solutions mais les problèmes rencontrés avec les produits de synthèse nous montrent également que toutes les solutions ne sont pas toujours le miracle espéré. La recherche et le questionnement doivent continuer !

Visitez des régions viticoles françaises avec Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 139 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens