Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Juin 2018

L’effeuillage de la vigne pour lutter contre le mildiou en Vallée du Rhône


Nous avons rendez-vous depuis les régions d’Avignon, Nancy, Paris, Lyon, Grenoble, et même de Suisse et d’Angleterre pour rencontrer Isabelle et Arnaud Guichard, propriétaires du Domaine de la Guicharde dans les Côtes du Rhône, et plus précisément le Massif d’Uchaux.

 

Visite de domaine en biodynamie dans les Côtes du Rhône

Première question autour du café-croissants d’accueil : qui connaît le Massif d’Uchaux ? Personne ? C’est normal étant donné que cette AOC de la Vallée du Rhône est plutôt confidentielle. Et si elle a obtenu son appellation c’est que son terroir est très spécifique. Et de terroir nous allons beaucoup en parler aujourd’hui car nous nous retrouvons pour une journée Découverte, dédiée au travail de la vigne avant la récolte.

Sans plus attendre et  après les présentations d’usage, nous voici en route pour la vigne, en passant devant les oliviers : en effet au domaine il y a tout un écosystème 30 hectares de vigne biodynamique, champ d’oliviers bios également, et 20 hectares de bois, le tout d’un seul tenant autour du domaine : un bout de colline qui ressemble un peu au paradis en cette belle journée ensoleillée !

coffret cadeau journée découverte du terroir des Côtes du Rhône

Oui nous sommes bien sur une colline et c’est la particularité Massif Uchaux en pleine Vallée du Rhône : il y a 90 millions d’années la mer recouvrait la vallée et  ce massif était une île. D’ailleurs en route pour la parcelle de vigne adoptée nous faisons une halte devant les vestiges de l’ancienne plage datant du miocène, où l’on peut encore voir des fossiles de coquillages. Nous arrivons ensuite sur le plateau où nous trouvons 2 parcelles, de syrah et grenache, sur une terrasse datant de l’ère du miocène. Eh oui, votre vin, la cuvée « Terroir du Miocène » porte bien son nom puisqu’elle est issue de l’assemblage des syrahs et grenaches qui poussent ici.  

doptiond e vignes en Vallée du Rhône pour faaire son propre vin

A notre arrivée sur la parcelle adoptée nous pouvons constater que la taille hivernale et les pulvérisations biodynamiques se sont bien déroulé et ont eu un bel effet : les vignes ont beaucoup poussé, la fleur est passée début juin et les grappes se sont bien fermées. C’est aussi dû à la chaleur et la pluie des mois de mai et juin. Un peu trop peut-être car nous voyons aussi que les travaux du sol ont pris du retard. Comme nous l’explique Arnaud, impossible de passer avec un tracteur intercep quand le sol est mouillé si l’on ne veut pas s’embourber, et impossible également de traiter après les pluies car le mistral s’est levé dès le départ des nuages et n’a cessé de souffler depuis quelques jours. Et la réglementation impose de ne pas traiter dès que le vent atteint 19 km/h, soit très souvent an Vallée du Rhône !

Parraainage ceps de vigne en biodynamie dnas le sud de la france

Après avoir trouvé nos pieds de vigne dans les rangs de la parcelle et pris quelques clichés souvenirs, nous observons la vigne de plus près. Arnaud nous montre comment reconnaître les syrahs des grenaches. Les feuilles sont différentes, comme nous l’avions vu lors de notre dernière venue, mais maintenant que les grappes sont formées c’est encore plus évident : alors que les grenaches ont des grappes compactes et de forme plutôt ronde, les syrahs ont des grappes e formes allongées et les grains sont plus espacés. C’est ce qui explique aussi que les syrahs sont moins sensibles aux maladies que les grenaches en général.

Cadeau vin stage maladie de la vigne et traitement

Car qui dit pluies, chaleur et absence de traitements, dit attaque de mildiou, et malheureusement on voit bien les tâches sur les feuilles et les grains de grenache. Heureusement les parents adoptifs sont venus en renfort : aujourd’hui nous allons effeuiller les vignes côté soleil levant  pour bien aérer et ensoleiller les grappes et mieux lutter contre le mildiou. En effet côté soleil levant les grappes ne sont exposées que le matin quand la chaleur n’est pas encore assez puissante pour sécher les grains, tandis que soleil couchant à l’inverse, la chaleur est forte en fin de journée, et il ne vaut mieux pas effeuiller pour ne pas brûler les grains.

stage oenologie en côtes du rhône pour effeuiller la vigne
Pour effeuiller Arnaud nous explique, c’est simple, on arrache toutes les feuilles devant les grappes. Il a le geste rapide et précis, nous allons essayer de faire aussi bien. Nous nous répartissons à deux dans les rangs, et c’est parti pour soigner notre parcelle adoptée. Arnaud passe entre les rangs pour discuter viticulture et répondre aux nombreuses questions sur le millésime, la météo et les  traitements qui seraient nécessaires. 
box cadeau vin et séjour dna sle vignoble de la vallée du rhône

Nous faisons ensuite une petite pause pour se désaltérer et faire un point sur tout ce qui a été fait jusqu’à présent dans la vigne : taille, ébourgeonnage, relevage, écimage. Puis nos estomacs nous rappellent à l’ordre et il est temps de retourner au domaine. Sur le retour on peut observer certaines plantes qui servent de base pour les traitements biodynamiques comme la prêle ou l’achillée.

Coffret vin dégustation de côtes du rhône au domaine
Un rosé à l’ombre de la cour est le bienvenu… mais pas que : Pur Rouge, un « vin de copains » selon Arnaud, et qui se boit très bien par cette chaude journée, et du jus de raisin (bio évidemment) avec pour base du merlot et cabernet (oui oui !) d’Isabelle et son deuxième domaine, les Mourguettes.
Journée au domaine dégustaationd e vin et repas vigneron

Passons aux choses sérieuses avec le repas concocté par Thierry Bonfante, du restaurant le Temps de Vivre à 4km de là : salade de lentilles et ses caillettes régionales, bœuf braisé mijoté avec ses carottes, plateau de fromage et tiramisu se succèdent. Accompagnés des vins du domaine : en rouge la cuvée Genest, le Terroir du Miocène, et enfin sur le fromage Autour de la Chapelle, le vin blanc du domaine.

Stage vigne et principes de biodynamies en Vallée du Rhône

Autour de la table les questions vont bon train sur la vie au quotidien d’un vigneron. A la fin du repas nous revenons sur la biodynamie. Isabelle nous parle alors de l’ouvrage de Jean-Michel Florin, Viticulture Biodynamique, pour ceux qui veulent vraiment approfondir la matière. Pour les débutants que nous sommes, quelque chose de plus simple nous fait envie et nous lui demandons de nous montrer aussi son Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque. Isabelle y raconte d’une manière drôle et réaliste les anecdotes qu’elle a vécues en convertissant son domaine à la biodynamie. Les questions et les rires fusent lorsqu’elle nous parle de ses déconvenues avec de la bouse de corne…

De la bouse de corne ? ! Eh oui, Arnaud nous explique alors le foncement de la biodynamie, selon les principes de M. Steiner et le calendrier lunaire. Pour rendre cela plus concrète il nous emmène voir les outils utilisés en biodynamie comme le dynamiseur et les pulvérisateurs. Il nous explique très concrètement comme il fabrique ses préparâts, et les contraintes de calendrier pour soigner les vignes, selon que nous sommes en jour fruit, racine, fleur ou feuille.

Coffret vin stage en vigne et journée au Domaine de la Guicharde

Nous terminons la journée par une visite de chai, pour comprendre où ira le raisin après la récolte 2018. Mais nous n’en sommes pas encore là, la date de la récolte n’est pas encore fixée, il faut encore attendre quelques semaines afin voir comment évolue la météo. Mais comme nous l’avons compris tout au long de la journée, dans ce lieu calme où le temps semble s’arrêter le temps d’une belle journée d’été, ce sont la nature et les éléments qui mènent la danse, et Isabelle et Arnaud qui savent en tirer des vins « de plaisir » !

Ajouter un commentaire

Les vendanges en vert de la vigne dans le Languedoc


Pour notre dernière Journée Découverte au domaine, un soleil de plomb nous attendait. L’occasion de prendre le café et de faire les premières présentations en plein air. Puis directions les vignes.

 

Stage vin découverte du terroir languedocien au Domaine Allegria

La progression dans le vignoble nous a permis de découvrir la particularité du millésime avec un feuillage lourdement atteint par les attaques de mildiou récentes, et malheureusement des atteintes sur grappes. En effet l’alternance de pluie et chaleurs aux mois de mai et juin a favorisé la propagation de ce champignon qui aime l’humidité.

Arrivés sur la grande parcelle de syrah du Mazet, nous découvrons les pieds de vigne adoptés avec Gourmet Odyssey. Ouf, la syrah est moins sensible au mildiou et le feuillage des ceps de syrah est quasi indemne de toute trace de maladie. Après quelques photos souvenir et avoir détaillé les travaux effectués dans la vigne jusqu’à présent, comme la taille, l’ébourgeonnage ou le relevage, nous continuons notre balade œnologique.

Coffret cadeau parrainage vignes bio Languedoc

Direction le plantier de grenache juste en face de la cave pour contribuer à l’atelier participatif du jour. Cette vigne a été plantée l’année dernière en 2017 et rentrera en production l’année prochaine pour la vendange 2019. Beaucoup de grappes sont déjà accrochées aux petits pieds de vignes, mais la priorité c’est encore de favoriser le développement racinaire et non pas de produire du fruit.

En conséquence, armés d’épinettes (sortes de sécateurs à longues lames) et des petits sécateurs de vendangeurs, nous faisons tomber tous les raisins. Ce n’est que renoncer à une mini récolte cette année pour pouvoir renforcer la plante et anticiper de belles vendanges à partir de 2019.

Après l’effort, le réconfort. Pendant le déjeuner préparée par Delphine la vigneronne, nous découvrons à table les différentes cuvées du domaine.

Cadeau dégustaation vins bios du Languedoc Domaine Allegria

Après le repas nous retournons en balade digestive, cette fois-ci pour faire un petit tour à la cave et découvrir le chai de vinification, où seront réceptionnés les raisins pendant les vendanges, et le chai à barriques où seront élevés les vins avant d’être mis en bouteille, mais nous en parlerons plus lors des journées suivantes.

Ajouter un commentaire

L’effeuillage de la vigne bio en Val de Loire


Pour la dernière fois du printemps, Marc Plouzeau nous a accueillis pour une Journée Découverte au Château de la Bonnelière, pour nous faire découvrir son domaine, le terroir et les vins de la Vallée de la Loire. Et bien sûr pour rencontrer nos pieds de vigne adoptés qui serviront à produire le Clos de la Bonnelière, un vin rouge en AOC Chinon.

 

Parrainage de ceps bio en Vallée de la Loire

Notre groupe de parrains était impatient et motivé par le programme du jour : découverte des pieds adoptés, travail dans les vignes, repas et balade dans le  vignoble. Le tout avec un temps magnifique !

Cadeau stage vigne bio Vallée de la Loire Bonnelière

Après les présentations d’usage autour d’un café et d’un croissant, direction la parcelle du Clos de la Bonnelière pour saluer les pieds, dont les grappes commencent à être visibles ! Marc nous a parlé des travaux effectués jusqu’ici dans la parcelle. La floraison s’est bien déroulée malgré le temps pluvieux du printemps et il y a une belle récolte en perspective, si le climat ne joue pas des tours à Marc d’ici la récolte.

Coffret journée au domaine et stage vin bio Loire

La mission du jour était l’effeuillage. Il s’agit de dégager le cordon de grappe du cep, en enlevant les feuilles qui pourraient « faire de l’ombre » et retarder la maturité des raisins. Cela permet aussi aux raisins de mieux sécher en cas de pluie (et il y en a eu récemment !) et d’éviter la propagation de maladies telles que le mildiou. Une opération simple mais minutieuse, effectuée avec brio par les parents adoptifs.

Box vin visite domaine travaux de la vigne Château de la Bonnelière

Fiers de ce travail, et après une session de questions et réponses avec Marc sur le bio, la vie quotidienne du domaine, le travail restant à effectuer… nous nous sommes attablés pour profiter des petits plats concoctés par Mme Plouzeau. Sa grande spécialité, la chantilly (avec ou sans fraise) a encore une fois ravi les convives ! Le tout accompagné des vins du domaine que nous avons pu déguster en condition.

Cadeau visite de domaine, dégustaation de vin bio et repas vigneron

Pour digérer ce bon repas Marc nous a emmenés visiter d’autre parcelles, afin d’avoir une vision globale du domaine, du terroir et de toutes les techniques utilisées en viticulture pour soigner le sol et la vigne. L’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques de culture bio, et que chacun reparte avec des nouvelles notions et astuces à mettre en pratique au jardin !

Nous nous retrouverons avec plaisir pour les vendanges, afin de voir ce qu’ont donné tous ces bons soins en terme de récolte. En attendant nous souhaitons à Marc un bel été pour le vignoble, et aussi, à un moment, de bonnes vacances !

Ajouter un commentaire

Millésime 2018 : la période de la fleur de vigne


La fleur de vigne tant attendue est passée dans les vignes françaises ces derniers jours, et les vignobles se sont parés d’une odeur légère et délicate flottant dans l’air. C’est aussi une étape critique pour la plupart des vignerons car elle va déterminer en partie la récolte 2018 à venir.

La fleur de vigne est l’une des étapes de la croissance de la vigne et des grappes de raisins. Après le repos hivernal le cycle végétatif s’amorce avec le réchauffement des sols en mars, la sève recommence à couler dans la plante. Puis en avril le long des sarments on peut observer la naissance des bourgeons puis ils se fendent pour rejeter la bourre lors du débourrement et laisser place aux nouvelles feuilles.

Les feuilles continuent de se développent jusqu’en mai où l’on peut voir la sortie des grappes : des inflorescences apparaissent avec des boutons floraux agglomérés, les futures grappes. Un bouton floral comporte un pédicelle et un capuchon floral, des pétales soudées entre elles et protégeant les organes reproducteurs.

La fleur de vigne

Ce sont ces bouchons qui vont se détacher et laisser apparaître les organes reproducteurs. La vigne (vitis vinifera) est hermaphrodite, elle possède à la fois les organes mâles et femelles, elle peut donc s’auto-polliniser. A condition de bénéficier de conditions favorables.

Et c’est la toute la difficulté : en général la floraison a lieu environ 8 semaines après le débourrement, et elle peut durer 8 à 15 jours. Si le temps est mitigé elle durera plus longtemps que s’il est ensoleillé et chaud. A cette période de l’année, autour de juin généralement, le temps est quelques fois capricieux, et elle peut se dérouler plus ou moins bien.

La floraison fait tomber les capuchons floraux

S’il pleut beaucoup ou qu’il fait froid, les capuchons floraux ne vont pas pouvoir se détacher correctement et la fécondation d’aura pas lieu, ce qui veut dire pas de fruits à récolter à l’automne. On appelle cela la coulure, la fleur se dessèche sans avoir été fécondée.

La floraison peut être plus ou moins marquée selon les régions, et selon la variété des vignes plantées. On voit que la plante a été bien fécondée quand les grappes se forment de taille homogène quelques jours après. Et traditionnellement on compte 100 jours entre la fleur de vigne et la récolte… à suivre pour le millésime 2018 !

Ajouter un commentaire

A la découverte des secrets de vinification et d’élevage des vins bios de Bourgogne


Nous avons été accueillis au Domaine Chapelle à Santenay, dans la côte de Beaune le premier dimanche de mai pour une journée dédiée au travail de la cave. Le millésime 2017 dont les raisins ont été récoltés en septembre a maintenant terminé ses fermentations et a été soutiré pour terminer tranquillement son élevage en fût. Ce n’est pas pour autant que le travail du vigneron est terminé car il y a une multitude de décisions à prendre pour obtenir un très bon vin bio une fois mis en bouteille.

 

Visite de cave au Domaine Chapelle à Santenay
Etant donné le soleil radieux nous avons opté pour une présentation du domaine et du millésime 2017 dans le parc du domaine, qui surplombe le Clos des Cornières, parcelle où se trouve le pinot noir adopté par Gourmet Odyssey pour faire un AOC Santenay rouge.
Rencontre avec le vigneron au Domaine Chapelle coffret cadeau

Jean François nous a parlé de l’histoire viticole de sa famille et de l’histoire des terroirs bourguignons, dont nous pouvions apercevoir des parties depuis le parc. Nous avons pu mieux comprendre la hiérarchie des appellations bourguignonnes et la géologie de ses climats, reconnus au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Aatelier découverte des arômes des vins de Santenay en Côte d'or

Puis nous nous sommes séparés en deux groupes, l’un partant en cave avec Jean François pour une visite et une dégustation sur fût du tout nouveau millésime 2017 et l’autre au caveau avec Yvette pour une initiation à la sensorialité des vins, avant d’intervertir. Avec Jean-François nous avons pu découvrir ce qu’il s’est passé depuis que le raisin a transformé son sucre en alcool lors de la première fermentation après les vendanges, et nous avons pu goûter les vins de 2017 sur fût alors qu’il n’a pas encore terminé son élevage.

Atelier dégustation des vins de Bourgogne 2017

Avec Yvette nous avons détaillé et deviné les arômes que l’on peut trouver dans les vins de Bourgogne, et expliqué ce à quoi ils sont dus, variété et qualité du raisin ou élevage spécifique. Arômes, saveurs et impact des choix d’élevage des vins sur n’ont désormais plus de secret pour nous !

Coffret cadeau visite de domaine et dégustation de grands vins de Côte d'Or

Il était l’heure de mettre nos connaissances en pratique autour d’un apéritif dans la plus pure tradition de la Bourgogne : un verre de chardonnay AOC Santenay Saint Jean accompagné de délicieuses gougères.

Nous avons poursuivi avec le repas au caveau, où nous avons pu découvrir des plats locaux : jambon persillé, poulet Gaston Gérard, fromages affinés et entremet chocolat, le tout accompagné dignement par trois vins rouges du domaine : un Santenay Clos des Cornières 2014, un Santenay La Comme Premier Cru 2011 et un Chassagne Montrachet Morgeot Premier Cru 2013.

Box vin visite vignoble et adoption de vignes bio

Nous avons ensuite rejoint la vigne pour y faire connaissance ou retrouver les pieds de vigne adoptés, déjà prêts pour la campagne 2018. Nous les avons un peu bichonnés pour passer le relais aux parrains 2018 et assurer une récolte de qualité !

Puis Jean-François en a profité pour nous parler du Clos des Cornières, avec ses trois parties d’encépagement d’âges différents, dont la partie la plus ancienne vient d’être arrachée. Elle sera replantée avec de jeunes plants qui donneront des raisins d’ici quelques années.

Coffret caadeau visite de cave et dégustaation e Bourgogne

Le fait qu’il y ait trois âges de vigne n’est pas anodin et nous avons pu nous rendre compte de l’impact de cet âge de la vigne sur la qualité du vin qui en découle puisqu’ à notre retour en cave nous avons dégusté les vins de 2017 issus de chacune de ces parties : en effet elles sont ramassées et vinifiées séparément avant d’être regroupées avant la mise en bouteille. Nous avons pu constater que les tanins sont plus souples sur la vieille vigne alors qu’ils sont présents sur la partie la plus jeune. Donc en jouant sur la proportion de chaque vin le vigneron obtient le vin souhaité.

Nous avons été ravis d’être accueillis à Santenay et sommes impatients de déguster le Clos des Cornières 2017 quand il sera terminé !

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens