Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Octobre 2020

Le millésime 2020, millésime des extrêmes climatiques


A n’en pas douter l’année 2020 restera gravée dans les mémoires des vignerons bios ! Alors que la France a vécu une partie de l’année sous la menace d’un virus, la vigne a subi également les conditions climatiques exceptionnelles de ce millésime.
A l’automne 2019 les pluies nombreuses sur une grande partie de la France ont permis à la vigne et la nappe phréatique de reconstituer ses réserves d’eau. Et c’est tant mieux car elle en aura eu besoin par la suite : à un hiver très doux, et plutôt sec sur la majorité des vignobles, un printemps chaud a fait suite. Au Domaine de la Guicharde à Mondragon dans la région des Côtes du Rhône, on a vu des rosiers en fleur au mois de janvier !
Journée découverte de la vigne en Alsace
Il a résulté un cycle végétatif précoce, démarré dès le mois de janvier-février avec une pousse accélérée au printemps, qui a fait craindre des gelées tardives pour les jeunes bourgeons assez fragiles. Au Château de la Bonnelière, dans la Loire, les bougies anti-gel avaient été sorties, heureusement elles n’ont pas servi. Heureusement le printemps est resté doux, voire chaud, et déjà en fin de printemps sans parler d’un vrai stress hydrique on pouvait entrevoir un manque d’eau à venir pour la plante.

Seules les régions de du Sud et de l’Ouest ont eu des pluies au printemps, pas très fortes mais régulières, obligeant les vignerons bios à traiter régulièrement la vigne contre le mildiou, champignon favorisé par la combinaison de l’humidité et de la chaleur. Au Château Coutet à Saint-Emilion, au Domaine Allegria dans le Languedoc, et au Domaine de la Guicharde dans la Vallée du Rhône, le travail pour traiter la vigne a été très important car les pulvérisations utilisées ne sont que des produits de contact qui n’entrent pas dans la plante, et qui sont donc lessivés à chaque nouvelle pluie.
Stage oenologique dans une vigne bio en Bourgogne
La fleur de vigne est arrivée précocement pendant ce printemps chaud, par exemple on l’a vue dès le 19 mai au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne, alors qu’habituellement elle passe plutôt autour du début juin. Par chance la période n’a pas été trop pluvieuse et la coulure a été minime sur la plupart des vignobles, car les fleurs ont pu être fécondées correctement pour produire des raisins. La fin du printemps et l’été ont été eux extrêmement chauds et c’est à ce moment là que le manque d’eau c’est fait sentir avec parfois des véraisons bloquées au moment que les raisins changent de couleur. Certaines vignes ont aussi subi de l’échaudage du fait de la chaleur, c'est-à-dire des dessèchements et des flétrissements des feuilles et des grappes.
Box adoption de vigne bio en Vallée du Rhône
C’est pour cela que les vendanges ont été dans l’ensemble très précoces dans le vignoble français, il fallait récolter avant que les baies ne soient trop concentrées en sucre, ce qui aurait donné des vins trop forts en alcool, et tant qu’il y avait encore assez de jus présent dans les baies. En Alsace, le vignoble autour de Wettolsheim et Eguisheim et les vignes de Domaine Stentz-Buecher ont pu bénéficier d’un peu de pluies en août, permettant aux raisins de terminer leur maturité dans les meilleures conditions.
Coffret cadeau parrainage de vigne bio à Bordeaux
Le premier de nos partenaires à commencer les vendanges a été le Domaine Allegria dans le Languedoc : il les a débutées le 17 août. Dans la région ce n’est pas rare de commencer en août, mais en Bourgogne c’est très rare ! Le Domaine Chapelle à Santenay a commencé ses vendanges le 19 août, par rapport à mi-septembre normalement. Dans la Loire le Château de la Bonnelière a commencé cette année mi-septembre alors qu’habituellement c’est un mois plus tard en octobre.
Rencontre et evndanges avec un vigneron bio
La bonne nouvelle avec ce temps chaud et sec c’est que tous les domaines s’accordent à dire que la qualité des raisins était parfaite, pas de maladie, des baies à maturité optimale, et à part quelques grains séchés, rien à trier à l’arrivée au chai ! Pour certains domaines la quantité récoltée sera un peu plus faible du fait de la sécheresse de l’été qui a concentré les jus des raisins, mais la qualité semble très prometteuse…

Mais ça nous le découvrirons prochainement, une fois les fermentations et décuvages tous terminés et les premières dégustations sur fûts réalisées, nous avons rendez-vous pour des journées de vinification !

Si vous êtes intéressé(e) pour en apprendre plus sur le métier de vigneron bio et participer aux prochaines vendanges, faites une Expérience Vin avec Gourmet Odyssey : adoptez des vignes bio et venez les travailler au domaine.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 139 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens