Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Mai 2018

Trouvez votre cadeau vin idéal pour la fête des pères, parrainez des vignes bios !


Pour la fête des pères vous avez déjà offert des cadeaux comme des dégustations, des bonnes bouteilles, ou des visites de domaines pour votre papa amateur de vin ? Allez plus loin et offrez-lui un coffret œnologique dont il se souviendra longtemps : une adoption de pieds de vigne bios. Cette idée originale et personnalisée, l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey, est également un cadeau ludique et écologique pour tous les gourmets.

Le parrainage de vignes consiste à être propriétaire de pieds de vigne le temps d’un millésime et à suivre la production de son vin bio dans un de nos domaines partenaires. Les nouvelles suivent le cycle de la vigne et de la cave et permettent de comprendre comment faire un bon vin.

 

Box oenologique fête des pères
Avec notre box cadeau pour la fête des pères, votre papa reçoit les nouvelles de son vin via des newsletters et des photos : d’abord dans le vignoble, puis la récolte et enfin en cave. En fin de millésime il obtient 1bouteille de vin bio par pied de vigne adopté. Les bouteilles peuvent être personnalisées avec un nom de cuvée choisi par votre père.
Cadeau vin fête des pères visite de cave et vignoble

Et pour rendre l’expérience encore plus concrète et unique, ajoutez une ou des journées au domaine pour voir les pieds de vigne parrainés, rencontrer le vigneron et partager avec lui  un bon moment autour du travail de la vigne, des vendanges ou de la cave.

Stage oenologique au domaine avec l'adoption de pieds de vigne

Chaque stage oenologique dure une journée complète de 9h30 à 16h en compagnie du vigneron, et inclut le déjeuner et la dégustation des vins du domaine. La journée est valable pour 2 personnes, pour s’immerger dans le métier et la vie du vigneron, et partager un bon moment !

Vendangez vos vignes et faites votre vin millésimé

Tous nos domaines sont certifiés en bio ou en biodynamie et produisent des vins plusieurs fois récompensés par les guides et revues du vin en France et à l’étranger. Ils seront ravis de vous faire part de leur savoir-faire.

Nos Expériences Vin pour la fête des pères débutent par la réception d’un coffret avec un sac rafraîchisseur à vin, un bouchon pour refermer les bouteilles de vin, un Dropstop et un certificat d’adoption personnalisé. Une fois son compte activé avec le code contenu dans le coffret votre papa démarre l’aventure !

Nos livraisons gratuites par Colissimo se font en 2 jours ouvrés sur la France métropolitaine et entre 3 et 6 jours dans le reste de l’Europe. Et pour les cadeaux de fête des pères de dernière minute, nous vous envoyons le certificat par email les jours ouvrés.

Ajouter un commentaire

Le rôle des barriques dans l’élevage du vin


Nous venons de passer la période des primeurs bordelais et des dégustations du millésime 2017 sur fût, car celui est entonné depuis quelques semaines. Il va encore passer plusieurs mois voire plusieurs années à être élevé en barriques. Et c’est le cas dans beaucoup d’autres régions viticoles françaises aussi. L’occasion de se demander quel est le rôle des barriques dans l’élevage des vins en cave ?

Pourquoi élever le vin ?


Lorsque les raisins  arrivent au chai et sont encuvés (après pressurage ou non), un processus de fermentation démarre naturellement grâce aux levures indigènes, les levures contenues dans les baies de raisin. Cette période de vinification aboutit à un vin puisque les sucres ont été transformés en alcool. Si l’on goûte ce vin toute de suite après fermentation, il se peut que l’on soit déçu : c’est encore un vin dur et fermé, difficile à déguster.

La phase suivante de l’élevage consiste donc à laisser le vin s’assouplir, gagner en structure et en arômes tertiaires (les arômes qui apparaissent pendant l’élevage). Le but est d’obtenir un vin mature pour la mise en bouteille et la garde (plus ou moins longue suivant le type de vin produit). Et pour élever un vin il existe plusieurs contenants possibles. L’un d’eux est la barrique ; on peut aussi dire tonneau, fût, pièce, muid, etc. Le nom varie selon les régions ou la taille de la pièce, mais le principe reste le même.

Les fûts pour l'élevage des vins de Bourgogne

A quoi servent les barriques ?


Une barrique c’est donc un récipient de bois, formé de douves (ou douelles) qui sont cintrées et assemblées avec des cercles en métal, et ayant un fond et un couvercle plat. Elles ont été créées et utilisées depuis plus de 2000 ans, d’abord essentiellement pour le stockage et le transport des aliments, et maintenant principalement pour l’élevage des vins et autres alcools. En effet le vin produit actuellement n’est plus destiné à rester stocké en barriques une fois son élevage achevé (sauf productions spécifiques), il sera mis en bouteilles.

Les barriques en chêne pour élever le vin de Bordeaux
Comment une barrique arrive-t-elle à apporter structure vin ? Le bois dont elle est constituée est un matériau naturel, et contrairement au cuve il permet la circulation de l’air en petite quantité : il respire ! Cela oxygène le vin et permet de le rendre plus gras, plus souple.
Et les arômes et tanins ? Le vin étant en contact permanent avec le bois de la barrique, une infime partie des particules du bois se dissout dans le vin, transmettant des arômes, appelés arômes tertiaires, différents en fonction de l’essence du bois et de sa chauffe lors de la fabrication de la barrique. Les tanins sont aussi présents dans le bois comme dans le vin, qui contiennent ces molécules végétales tous les deux, mais chacun d’un type différent qui se combine dans une structure plus délicate lors de l’élevage.

 

Comment fabrique-t-on les barriques ?


La base d’une bonne barrique c’est le bois de chêne, qui semble l’essence la plus appropriée pour le vin. Il y a actuellement principalement 3 espèces de chênes qui sont utilisées par les tonnelleries pour produire des barriques : le chêne pédonculé et le chêne rouvre que l’on trouve en France, et le chêne blanc d’Amérique du nord.

Leurs troncs sont d’abords fendus et séchés sur plusieurs années dans des étuves spéciales.  Puis on les scie et fend à nouveau pour créer les douelles ou douves. Celles-ci sont positionnées en forme de rose dans un premier cercle de métal ou de bois, puis elles sont chauffées pour être courbées. La chauffe du bois peut être faite en le « brûlant » ou avec de l’eau chaude ou de la vapeur.

Fabrication des barriques pour élever le vin
Ensuite on cintre le bois et on installe le deuxième cercle à l’autre extrémité. Une des douelles est percée pour faire la bonde puis on teste l’étanchéité à l’eau et à l’air. Enfin, étape très importante pour le vin qui sera élevé dans la barrique, on chauffe une dernière fois le bois pour en modifier la composition chimique et apporter les arômes souhaités pour le vin.

Les arômes et la structure apportés au vin par l’élevage en fût ou barrique est vraiment détectable à la dégustation, comme nous le constatons avec nos parents adoptifs de vigne à chaque Journée Vinification que nous organisons. Vous aussi venez en faire l’expérience avec nous !

Articles liés
Zoom sur l’élevage des vins rouges

 

Ajouter un commentaire

Le travail de la vigne dans les Côtes du Rhône


Le premier week-end de mai nous étions au Domaine de la Guicharde dans la vallée du Rhône, pour la toute première journée d’une Expérience Vin Gourmet Odyssey chez notre nouveau partenaire. Le sujet du jour était tout le travail en vigne pour obtenir les meilleurs raisins possibles pour les vendanges. Et comme nous allions le constater il y a beaucoup à faire, d’autant plus que le domaine est certifié à la fois en bio et en biodynamie et que les vignerons portent une attention particulière à l’ensemble du vignoble, et du domaine dans son ensemble.

Cadeau original pour des amateurs de vin

Après la présentation du déroulement de la journée par Mark, le fondateur de Gourmet Odyssey et du domaine par Arnaud, le vigneron du  Domaine de la Guicharde, nous nous sommes rendus dans la vigne. En route nous sommes passés devant un champ d’oliviers qu’Arnaud cultive pour produire de l’huile d’olive en biodynamie également. Ce jour-là Arnaud avait commencé à 5h30 le matin pour préparer et dynamisé un traitement biodynamique à la silice pour renforcer et donner de l’énergie à la plante. La vigne avait déjà été traitée et en passant nous avons vu les oliviers en train d’être traités avec la même préparation.

Découverte de la vigne et des oliviers

Arnaud nous a expliqué l’histoire géologique du Massif d’Uchaux, et qu’à l’ère du Miocène, les alentours étaient couverts d’eau. Il nous a montré des fossiles de poisson provenant des plages à cette ère. C’est difficile à croire quand on lève les yeux sur les vignes et la garrigue alentours jusqu’au Préalpes et au Mont Ventoux !

Nous sommes arrivés à la parcelle où sont situés les pieds de vigne adoptés. Les raisins récoltés à cet endroit servent à produire le vin rouge Terroir du Miocène, chois par Gourmet Odyssey pour faire les bouteilles personnalisées inclues dans l’Expérience Vin. Une ardoise avec le nom de chaque parent adoptif avait été placée au pied de chaque micro parcelle adoptée et nous avons pris quelques minutes pour les retrouver, prendre quelques photos et les encourager à produire une bonne récolte cette année !

Location des pieds de vigne biodynamiques

Arnaud nous a ensuite expliqué le travail réalisé dans la vigne jusqu’à présent pour travailler le sol, tailler la vigne en cordon de Royat, réparer les fils et piquets de palissage pour guider la vigne.

Avec les chaleurs des dernières semaines, les bourgeons étaient apparus, et en était au début de leur phase de croissance quand les feuilles font peuvent pousser de quelques centimètres par jour. Et quelques fois la vigne est tellement pleine de vigueur à cette période que des pousses apparaissent au bas des ceps, ou plusieurs rameaux naissent du même bourgeon, ou enfin simplement il y a trop de rameaux qui poussent sur la vigne. Pour limiter le nombre de raisins récoltés et améliorer la qualité du vin, on doit donc ébourgeonner, c’est-à-dire enlever toutes ces pousses inutiles. Arnaud nous a expliqué comment choisir lesquelles ôter.

Coffret cadeau rencontre du vigneron

Nous nous sommes ensuite répartis dans les rangs de vigne pour ébourgeonner nous-mêmes. Comme pour la taille, c’est facile à comprendre en théorie, mais beaucoup plus difficile en pratique à réaliser quand il faut choisir quel rameau ôter ! Chaque cep est unique, et quelques fois il faut laisser des branches qu’on aurait dû théoriquement laisser mais qui seront utiles dans le futur pour restructurer la plante ou rabaisser les rameaux porteurs de fruits.

Cadeua pour découvrir le métier de vigneron dans le Côtes du Rhone

Arnaud nous a ensuite emmenés pour une courte balade dans la vigne pour nous montrer les différents cépages et comment les identifier juste en regardant leurs feuilles. Les vignes de grenache dans lesquelles nous avions travaillé sont beaucoup plus vertes avec un aspect brillant en comparaison des syrahs qui sont un peu plus jaunes et ont une surface un peu duveteuse sur le dessous de la feuille.

Cadeau travail dans la vigne avec le vigneron

La vigne n’était pas la seule à apprécier le beau temps : l’herbe et les fleurs poussaient partout dans la vigne et nous avons pu admirer la beauté des coquelicots qui se balançaient dans le vent.

Ballade dans la vigne pour découvrir la nature bio

Après les activités du matin nous sommes retournés au domaine, et nous sommes réunis dans la cour du domaine pour un apéritif et le repas, qui avait été préparé par notre restaurant local, Le Temps de Vivre.  Le premier vin dégusté était un Côtes du Rhône blanc, Au tour de la Chapelle 2017.  Pendant l’entrée, le plat, le fromage et le dessert nous avons ensuite bu Le 17, un vin rosé de 2017, puis un Côtes du Rhône Pur Rouge 2017, Suivis de 2 Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux, le Genest 2016 et le Terroir du Miocène 2015, ce dernier étant le vin choisi par Gourmet Odyssey.

Coffret cadeau dégustation des vin et repas au domaine

L’après-midi nous sommes retournés dans le vignoble. Arnaud nous a expliqué le travail restant à faire entre maintenant et les vendanges pour relever les fils de palissage, traiter la vigne, contrôler la croissance de l’herbe et des fleurs sauvages, et peut-être effeuiller la vigne selon le temps. Et enfin, choisir la date des vendanges.

Découvrir du vigneron comment faire du vin biodynamique

Nous avons ensuite passé un bon moment à parler de la culture d’une vigne en bio et biodynamie. Arnaud est un défenseur passionné de la biodynamie et il a expliqué comment il a converti le domaine et ses raisons.  Il nous a parlé des différentes préparations qu’il utilise pour traiter la vigne et comment il coordonne son travail avec le calendrier lunaire. Nous avons pu voir son dynamiseur, utilisé pour ses préparats et tisanes.

 

Coffret cadeau pour apprendre comment faire son vin personnalisé

Nous avons terminé la journée par une visite du chai pour voir où le vin était produit après la récolte des raisins. Nous y passerons plus de temps lorsque nous reviendrons en septembre pour les Journées Vendanges, et début 2019 pour les Journées Vinification.  
Un grand merci à Arnaud et aux participants à la journée d’en avoir fait un si bon moment pour cette première fois au Domaine de la Guicharde !

Ajouter un commentaire

A la découverte des vins de la Vallée du Rhône méridionale


Passé Lyon, sur les collines surplombant le Rhône vous voici en Vallée du Rhône : Côte-Rôtie, Condrieu, puis plus au sud Saint Joseph, Crozes-Hermitage, Cornas… mais on aurait tort de réduire les vins des Côtes du Rhône à ces célèbres noms du nord de l’appellation. Il y a tant à découvrir plus au sud, après Montélimar : Rasteau, Cairanne, Vinsobres, Gigondas, Châteauneuf-du-Pape, puis Lirac, Tavel, les Costière de Nîmes, Coteaux du Ventoux, et autres vins du Lubéron. Partons à la découverte des Côtes du Rhône méridionaux.

Les paysages et les cépages


Le paysage de la Vallée du Rhône tel qu’on le connaît est très ancien : il est né il y a environ 300 millions d’années avec d’abord l’activité volcanique du Massif Central, puis il y a 40 millions d’année avec la naissance des Alpes qui a provoqué un affaissement  séparant les deux massifs avec la vallée au milieu.  Au départ la mer y est présente puis le niveau de l’eau baisse et le lit du fleuve se creuse en créant des terrasses successives sur les flans de la Vallée. Aujourd’hui  les sols contiennent 4 types de roches : granite, silice sablonneuse, calcaire et argile. De quoi laisser s’exprimer les cépages les plus variés.

Les cépages de la Vallée du Rhône sont au nombre de 27 (21 seulement dans l’AOC Côtes du Rhône). Les principaux sont le grenache noir, le syrah et le mourvèdre  pour les vins rouges, et le marsanne et le viognier pour les vins blancs. Les cépages avec un matériel tannique dense comme le syrah apprécieront les sols siliceux par exemple, tandis que le grenache se plaira sur les parties calcaires.  

L’histoire des Côtes du Rhône


L’activité viticole de la Vallée est très ancienne, on en trouve des traces près de Marseille à partir du IVe s. avant JC, et en remontant jusque dans le nord du vignoble au Ier s. après JC. A cette époque naissent les grandes villas viticoles en bord de fleuve, ainsi que les ateliers d’amphores, destinées au transport du vin. Ces découvertes archéologiques font du vignoble rhodanien un des plus anciens de France.

La renommée du vignoble prend son essor au XIVème s. quand les Papes s’installent à Avignon et y développent le vignoble. Dès 1650 il y a même une règlementation pour garantir la provenance et la qualité des « Côste du Rhône ». C’est en 1937 que l’AOC Côtes du Rhône est née.

Les appellations

Carte des appellations de la Vallée du Rhône
Le territoire des AOC Côtes du Rhône s’étend sur 250 km du Nord au Sud et couvre 171 communes.  Un vin de l’appellation Cotes du Rhône être produit avec des raisins cultivés dans toute cette surface. Viennent ensuite les AOC Côtes du Rhône Villages qui sont produits dans 95 communes.  Ensuite il y a 18 appellations où l’on peut ajouter le nom du village où les raisins sont cultivés à côté de « Côtes du Rhône Villages »,  car leur terroir est particulier. Cette catégorie inclus des vins de Cairanne, Laudun, du Massif d’Uchaux, de Valréas et de Visan par exemple. Enfin il y a  17 crus des Côtes du Rhône qui ne portent que le nom de leur commune et sont considérés comme la meilleure qualité dans la région. Par exemple Châteauneuf-du-Pape, Vinsobres, Vacqueyras, Gigondas, et Tavel.

Enfin il y a quelques vins de la Vallée du Rhône, qui ne font pas partie de l’appellation Côtes du Rhône, comme les  Costière de Nîmes, Ventoux, ou Grignan-les-Adhémar.

Une carte interactive des appellations est disponible sur le site d’InterRhône, qui promeut les vins d’AOC Côtes du Rhône et de la Vallée du Rhône. 

Quelques appellations confidentielles à découvrir


Les appellations de la Vallée du Rhône sont nombreuses et leur aire géographique vaste, et même si on parle ici que des Côtes du Rhône Méridionaux, les vins produits sont d’une grande diversité. Il y a donc encore beaucoup d’appellations méconnues du plus grand nombre mais très qualitatives à découvrir.

Par exemple l’appellation Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux qui est relativement nouvelle (2005), et désigne une aire bien délimitée de 750 hectares avec sa particularité géologique d’un sol majoritairement calcaire et une belle exposition sud, sud-est, sud-ouest en légère altitude.  Il y a des millions d’années ce massif était une île entourée par la mer, et ce terroir produit des vins concentrés et matures. Le grenache noir  doit représenter au minimum 50% des cépages, associé aux autres cépages régionaux : syrah, le mourvèdre, cinsault et carignan. Le Domaine de la Guicharde ou le Domaine la Cabotte en sont de bons ambassadeurs.

On peut encore parler de l’appellation Grignan-les-Adhémar, autrefois Coteaux du Tricastin, et qui, à la faveur d’un changement de nom et d’une véritable refonte du cahier des charges de l’appellation, a su renouveler son vignoble si particulier au sein des vins de la Vallée du Rhône. Fort de sa diversité géologique et de ses nuances climatiques où le terroir est influencé par la proximité des reliefs  il propose des vins sur le fruit mais aussi très frais.

Bref, la prochaine fois que vous vous évaderez vers le sud, n’hésitez pas à vous arrêter dans cette belle région qui longe le Rhône et vous promet bien des découvertes gastronomiques et œnologiques !

 

Articles liés

Le Domaine de la Guicharde rejoint l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Dites bonne fête maman avec une expérience œnologique unique


Il sera bientôt temps de trouver un cadeau original pour gâter votre maman pour la fête des mères. A la place de l’habituel bouquet de fleurs ou des chocolats, offrez une expérience gourmande autour de la vigne et du vin avec coffret oenologique personnalisé. Vous adoptez pour elle quelques pieds de vigne bio qu’elle suivra dès le début du millésime au vignoble et jusqu’à la mise en bouteille du vin avec ses étiquettes personnalisées.

 

Coffret vin cadeau fête des mères

Avec cette box fête des mères spéciale amatrice de vin vous offrez bien plus qu’un stage oenologique ou une dégustation de vin. Le coffret vin de Gourmet Odyssey est une bonne idée qui permettra à votre mère de suivre l’évolution de ses raisins bios ou en biodynamie, puis de son vin avec des bulletins d’information écrits par les vignerons, des photos et des articles de blog durant tout un millésime.

Stage oenologie cadeau fête des mères

Vous pouvez aussi inclure une ou plusieurs journées au domaine pour deux personnes : elle pourra voir ses pieds de vigne, rencontrer et échanger le vigneron et participer au travail en cours à la vigne ou à la cave. C’est une belle occasion de sortie à deux, conviviale et amusante pour tout découvrir de la viticulture et l’oenologie dans un domaine bio. Chaque journée est complète : elle dure de 9h30 à 16h au cours desquelles le vigneron et ses équipes sont présents. La dégustation des vins du domaine et le déjeuner sur place sont inclus.

Bouteilles vin bio personnalisées pour la fête des mères

A la fin de l’Expérience Vin votre mère personnalisera le nom de sa cuvée et obtiendra des bouteilles issues de ses vignes bio (un pied adopté = une bouteille). Et lorsqu’ elle ouvrira ses bouteilles, elle se souviendra sûrement de ce cadeau œnologique original !

Et pour les cadeaux de fête des mères de dernière minute nous pouvons vous envoyer le certificat d’adoption par email.

 

Articles liés

Voir les témoignages de nos clients

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Loire Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens