Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Nos astuces pour déguster pleinement son vin


Les fêtes arrivent à grand pas et il est l’heure de sortir nos plus belles bouteilles de la cave pour les partager avec nos proches. Mais avant de commencer la dégustation il faut savoir mettre en valeur nos vins et pour les apprécier pleinement.

Quel verre pour mon vin ?

Le choix crucial : quel verre pour quel vin ? La question n’est pas évidente car il existe plus de 120 formes de verres différentes et on peut très facilement s’y perdre. Gourmet Odyssey va vous aider à y voir clair.

•    Quel verre pour mon vin rouge ?

Le verre à Bordeaux (ou verre tulipe) est un grand verre assez haut, effilé et plus évasé vers le bas. Bien souvent les vins de Bordeaux sont des vins tanniques et puissants qui mettent plus de temps à s’ouvrir. La forme de tulipe du verre va permettre à ces vins de s’oxygéner facilement et donc d’adoucir les tanins.

Les différents types de verres à vin rouge

Le verre à Bourgogne (ou verre lyre) est plus large et un peu plus évasé vers le haut. Cela permet au vin de mieux concentrer ses arômes et de moins s’aérer. Le pinot noir, cépage roi en Bourgogne pour les rouges, n’a pas besoin d’être beaucoup oxygéné, il risquerait de perdre son caractère.

Dans quel verre boire son Bourgogne?

De manière générale pour les vins rouges, optez pour des verres bombés avec une ouverture légèrement restreinte qui vont accentués le côté aromatique. Ils correspondront à la plupart de vos vins et vous n’aurez pas besoin d’acheter différents services de verres à vin.

•    Quel verre pour mon vin blanc ?

A table servez votre vin blanc dans un verre plus petit que le verre à vin rouge. Si votre verre est trop grand les vins blancs légers et peu complexes risquent de perdre en intensité. Il ne doit pas non plus être trop petit pour pouvoir libérer les arômes. L’idéal est de privilégier une forme conique. Cela intensifiera les arômes tout en révélant la couleur du vin. Les vins blancs complexes et avec plus de corps comme les vins de Bourgogne exigeront toujours plus d’espace pour se développer.

Le type de verre pour apprécier son vin blanc

•    Quel verre pour mon champagne ?

La flûte à champagne est le verre le plus utilisé pour boire du champagne. Son petit diamètre limite la perte des bulles.

Dans quel type de verre boire du champagne?

Pour la dégustation d’un grand champagne ou d’un vin très pétillant, l’idéal est d’opter pour un verre à champagne en forme de tulipe. Il laissera s’exprimer tous les arômes et leurs nuances grâce à son volume et son col étroit et allongé.

Le verre tulipe optimise la dégustation du champagne

Nous déconseillons la coupe traditionnelle malgré son charme, elle ne garantit pas une dégustation optimale, les bulles et les arômes ont tendance à s’en échapper plus vite à cause de sa forme.

•    Un verre universel ?

Le verre INAO est le verre à vin universel par excellence ! Il est plus petit que le verre tulipe mais garde la même structure. Utilisé par les professionnels du vin pour les dégustations, ce verre est parfait pour concentrer rapidement les arômes au niveau du nez avec sa petite taille et sa forme resserrée vers le haut. Vous pourrez déguster aussi bien les blancs, que les rosés, les rouges ou les effervescents grâce à ce verre.

Le verre universel qui convient à tous les types de vin

Dernier conseil pour le choix de mon verre :

Prêtez attention à l’épaisseur du verre, cette dernière à un impact sur la température et le goût. Un verre trop épais peut rapidement réchauffer le vin ou embuer le verre. Les bords fins donnent une sensation agréable au niveau des lèvres et permettent de réceptionner le vin en bouche de manière uniforme.


A quelle température servir mon vin ?

Le deuxième facteur à prendre en compte lorsque l’on déguste une bonne bouteille est la température du vin. La température est très importante car elle va beaucoup influencer les sensations en bouche et dépend des types de vin.

•    A quelle température servir mon vin rouge ?

Si un vin rouge est servi trop froid, les tanins manquent de souplesse. Au-dessus de 20 °C, l’alcool ressort en fin de bouche et donne une sensation trop alcoolée et déséquilibrée.

Pour réellement apprécier un vin rouge, il est préférable de le servir un petit peu frais. Cela apportera de la légèreté au vin. La bonne température de service d’un vin rouge va donc plutôt se situer entre 14 °C pour un vin frais et léger et 18 °C pour un vin plus puissant.

•    A quelle température servir mon vin blanc ?

Si un vin blanc est servi trop chaud, l’acidité va ressortir de manière désagréable. A l’inverse, s’il est servi trop froid, on ne va plus pouvoir sentir tous ses atouts.

Ainsi, pour déguster son vin blanc, il ne faut pas qu’il soit trop froid. C’est-à-dire, jamais en dessous de 8°C, ni trop chaud, afin de maitriser l’acidité naturelle des vins blancs, c’est-à-dire jamais au-dessus de 13°.

Plus le vin est vif et sec, plus il convient de nuancer cette acidité en le servant plus froid, entre 8 et 11° C. Pour les vins blancs qui ont du volume vous pouvez les servir entre 11 et 13 °C. Notez que pour les vins blancs on sert son verre à 1/3 pour le garder frais, l’idéal étant de se resservir plusieurs fois.

•    A quelle température boire mon Champagne ?

La température idéale pour servir votre Champagne se situe entre 7° et 8°C. Le Champagne se réchauffant assez vite dans le verre vous pourrez donc apprécier pleinement votre dégustation entre 8 et 10°C, température optimale pour ressentir tous les arômes.

Si votre Champagne est bu trop frais, vous aurez beaucoup de mal à percevoir les aromes présents et à apprécier votre verre. A l’inverse, s’il n’est pas assez frais les bulles paraitront moins vives et moins gracieuses.

Aérer son vin ?

Une idée fausse très répandue est que les vieux vins doivent être carafés pour les aérer.  En fait, il s'agit d'un meilleur conseil pour les vins jeunes, en particulier les vins rouges. Les vins blancs jeunes peuvent également être aérés. L’aération permet de dissiper les saveurs indésirables de soufre et d’acidité.

Attention avec vos vieilles bouteilles, ces vins sont très fragiles et ne doivent pas être brusqués il faut donc être très méticuleux. L’idéal est tout simplement de gouter votre bouteille afin de savoir si elle mérite d’être aérée ou non.

Plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez la déboucher quelques heures avant de la boire ou bien la verser dans une carafe.

Désormais vous connaissez toutes les astuces et subtilités qui permettent de savourer pleinement vos différents vins. Il ne vous reste plus qu’à épater vos convives et nous vous souhaitons une bonne dégustation !

Commentaires

Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 149 €

Tags

Adoption Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignes Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens