Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

L’effeuillage de la vigne pour lutter contre le mildiou en Vallée du Rhône


Nous avons rendez-vous depuis les régions d’Avignon, Nancy, Paris, Lyon, Grenoble, et même de Suisse et d’Angleterre pour rencontrer Isabelle et Arnaud Guichard, propriétaires du Domaine de la Guicharde dans les Côtes du Rhône, et plus précisément le Massif d’Uchaux.

 

Visite de domaine en biodynamie dans les Côtes du Rhône

Première question autour du café-croissants d’accueil : qui connaît le Massif d’Uchaux ? Personne ? C’est normal étant donné que cette AOC de la Vallée du Rhône est plutôt confidentielle. Et si elle a obtenu son appellation c’est que son terroir est très spécifique. Et de terroir nous allons beaucoup en parler aujourd’hui car nous nous retrouvons pour une journée Découverte, dédiée au travail de la vigne avant la récolte.

Sans plus attendre et  après les présentations d’usage, nous voici en route pour la vigne, en passant devant les oliviers : en effet au domaine il y a tout un écosystème 30 hectares de vigne biodynamique, champ d’oliviers bios également, et 20 hectares de bois, le tout d’un seul tenant autour du domaine : un bout de colline qui ressemble un peu au paradis en cette belle journée ensoleillée !

coffret cadeau journée découverte du terroir des Côtes du Rhône

Oui nous sommes bien sur une colline et c’est la particularité Massif Uchaux en pleine Vallée du Rhône : il y a 90 millions d’années la mer recouvrait la vallée et  ce massif était une île. D’ailleurs en route pour la parcelle de vigne adoptée nous faisons une halte devant les vestiges de l’ancienne plage datant du miocène, où l’on peut encore voir des fossiles de coquillages. Nous arrivons ensuite sur le plateau où nous trouvons 2 parcelles, de syrah et grenache, sur une terrasse datant de l’ère du miocène. Eh oui, votre vin, la cuvée « Terroir du Miocène » porte bien son nom puisqu’elle est issue de l’assemblage des syrahs et grenaches qui poussent ici.  

doptiond e vignes en Vallée du Rhône pour faaire son propre vin

A notre arrivée sur la parcelle adoptée nous pouvons constater que la taille hivernale et les pulvérisations biodynamiques se sont bien déroulé et ont eu un bel effet : les vignes ont beaucoup poussé, la fleur est passée début juin et les grappes se sont bien fermées. C’est aussi dû à la chaleur et la pluie des mois de mai et juin. Un peu trop peut-être car nous voyons aussi que les travaux du sol ont pris du retard. Comme nous l’explique Arnaud, impossible de passer avec un tracteur intercep quand le sol est mouillé si l’on ne veut pas s’embourber, et impossible également de traiter après les pluies car le mistral s’est levé dès le départ des nuages et n’a cessé de souffler depuis quelques jours. Et la réglementation impose de ne pas traiter dès que le vent atteint 19 km/h, soit très souvent an Vallée du Rhône !

Parraainage ceps de vigne en biodynamie dnas le sud de la france

Après avoir trouvé nos pieds de vigne dans les rangs de la parcelle et pris quelques clichés souvenirs, nous observons la vigne de plus près. Arnaud nous montre comment reconnaître les syrahs des grenaches. Les feuilles sont différentes, comme nous l’avions vu lors de notre dernière venue, mais maintenant que les grappes sont formées c’est encore plus évident : alors que les grenaches ont des grappes compactes et de forme plutôt ronde, les syrahs ont des grappes e formes allongées et les grains sont plus espacés. C’est ce qui explique aussi que les syrahs sont moins sensibles aux maladies que les grenaches en général.

Cadeau vin stage maladie de la vigne et traitement

Car qui dit pluies, chaleur et absence de traitements, dit attaque de mildiou, et malheureusement on voit bien les tâches sur les feuilles et les grains de grenache. Heureusement les parents adoptifs sont venus en renfort : aujourd’hui nous allons effeuiller les vignes côté soleil levant  pour bien aérer et ensoleiller les grappes et mieux lutter contre le mildiou. En effet côté soleil levant les grappes ne sont exposées que le matin quand la chaleur n’est pas encore assez puissante pour sécher les grains, tandis que soleil couchant à l’inverse, la chaleur est forte en fin de journée, et il ne vaut mieux pas effeuiller pour ne pas brûler les grains.

stage oenologie en côtes du rhône pour effeuiller la vigne
Pour effeuiller Arnaud nous explique, c’est simple, on arrache toutes les feuilles devant les grappes. Il a le geste rapide et précis, nous allons essayer de faire aussi bien. Nous nous répartissons à deux dans les rangs, et c’est parti pour soigner notre parcelle adoptée. Arnaud passe entre les rangs pour discuter viticulture et répondre aux nombreuses questions sur le millésime, la météo et les  traitements qui seraient nécessaires. 
box cadeau vin et séjour dna sle vignoble de la vallée du rhône

Nous faisons ensuite une petite pause pour se désaltérer et faire un point sur tout ce qui a été fait jusqu’à présent dans la vigne : taille, ébourgeonnage, relevage, écimage. Puis nos estomacs nous rappellent à l’ordre et il est temps de retourner au domaine. Sur le retour on peut observer certaines plantes qui servent de base pour les traitements biodynamiques comme la prêle ou l’achillée.

Coffret vin dégustation de côtes du rhône au domaine
Un rosé à l’ombre de la cour est le bienvenu… mais pas que : Pur Rouge, un « vin de copains » selon Arnaud, et qui se boit très bien par cette chaude journée, et du jus de raisin (bio évidemment) avec pour base du merlot et cabernet (oui oui !) d’Isabelle et son deuxième domaine, les Mourguettes.
Journée au domaine dégustaationd e vin et repas vigneron

Passons aux choses sérieuses avec le repas concocté par Thierry Bonfante, du restaurant le Temps de Vivre à 4km de là : salade de lentilles et ses caillettes régionales, bœuf braisé mijoté avec ses carottes, plateau de fromage et tiramisu se succèdent. Accompagnés des vins du domaine : en rouge la cuvée Genest, le Terroir du Miocène, et enfin sur le fromage Autour de la Chapelle, le vin blanc du domaine.

Stage vigne et principes de biodynamies en Vallée du Rhône

Autour de la table les questions vont bon train sur la vie au quotidien d’un vigneron. A la fin du repas nous revenons sur la biodynamie. Isabelle nous parle alors de l’ouvrage de Jean-Michel Florin, Viticulture Biodynamique, pour ceux qui veulent vraiment approfondir la matière. Pour les débutants que nous sommes, quelque chose de plus simple nous fait envie et nous lui demandons de nous montrer aussi son Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque. Isabelle y raconte d’une manière drôle et réaliste les anecdotes qu’elle a vécues en convertissant son domaine à la biodynamie. Les questions et les rires fusent lorsqu’elle nous parle de ses déconvenues avec de la bouse de corne…

De la bouse de corne ? ! Eh oui, Arnaud nous explique alors le foncement de la biodynamie, selon les principes de M. Steiner et le calendrier lunaire. Pour rendre cela plus concrète il nous emmène voir les outils utilisés en biodynamie comme le dynamiseur et les pulvérisateurs. Il nous explique très concrètement comme il fabrique ses préparâts, et les contraintes de calendrier pour soigner les vignes, selon que nous sommes en jour fruit, racine, fleur ou feuille.

Coffret vin stage en vigne et journée au Domaine de la Guicharde

Nous terminons la journée par une visite de chai, pour comprendre où ira le raisin après la récolte 2018. Mais nous n’en sommes pas encore là, la date de la récolte n’est pas encore fixée, il faut encore attendre quelques semaines afin voir comment évolue la météo. Mais comme nous l’avons compris tout au long de la journée, dans ce lieu calme où le temps semble s’arrêter le temps d’une belle journée d’été, ce sont la nature et les éléments qui mènent la danse, et Isabelle et Arnaud qui savent en tirer des vins « de plaisir » !

Commentaires

  • Nous avons passé une excellente journée, tant au niveau de l'accueil des propriétaires et de Marie, que du repas et des explications sur le travail de la vigne et du fonctionnement du Domaine...

    Beaucoup de convivialité, le concept est assez génial...et en plus on avait le soleil !!!

  • Merci pour les sympathiques photos et l'organisation.
    J'ai reçu ces pieds de vigne en cadeau et j'ai trouvé l'ambiance de la visite ainsi que le contenu très intéressant. Le domaine de la Guicharde était une découverte et une très agréable surprise, tant en termes de philosophie que de cadre et sur la qualité du vin bien sur qui était honnêtement très bonne.
    Marie a également été très avenante et a pu compléter les commentaires d'Arnaud et Isabelle Guichard, notamment sur les aspects plus généraux de la biodynamie.
    On y retournera certainement et un ami, qui a gouté le vin, souhaite déjà leur en commander.
    Meilleures salutations.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens