Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Billets taggés : Vigneron

Le travail de la vigne en été au Domaine Chapelle


Le 25 Juin 2016, nous avons été accueillis au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne pour une Journée Découverte dédiée au travail de la vigne en compagnie des vignerons et propriétaires du domaine, Jean-François et Yvette Chapelle.

Jean-François a commencé par présenter son domaine, l'organisation, l'histoire et la philosophie, notamment la conversion en agriculture biologique opérée quand il a repris le domaine.

Adoption pieds de vigne à Santenay en Bourgogne

Puis tout le monde s'est équipé pour une immersion dans la vigne, avec pour commencer la rencontre avec les pieds de vigne adoptés. L'occasion pour chacun d'exercer son talent de modèle ou de photographe, pour des clichés que nous espérons originaux et inédits !

Stage travail de la vigne au Domaine Chapelle à Santenay

Deux groupes ont été constitués, menés par Yvette et Jean François, avec lesquels nous avons réalisés un travail d'accolage, tâche destinée à organiser la croissance des rameaux de vignes entre les palissages et à séparer le feuillage des pieds côte à côte qui a tendance à s'emmêler.

Stage oenologie et visite du domaine en cadeau vin

L'échange d'expérience dans la vigne fut pédagogique et convivial et chacun a pu exercer ses talents d'ouvrier viticole qualifié.

Dégustation de vin au domaine et visite de la vigne en Bourgogne

Puis, c'est dans le parc sous un ciel dégagé que nous avons dégusté un Santenay blanc dont la qualité a fait l'unanimité, accompagné de gougères, choux au fromage faisant partie de spécialités bourguignonnes renommées.

Visite et rencontre avec le vigneron en Bourgogne

Le repas qui a suivi s'est déroulé dans la cuisine des vendangeurs. Au menu, terrine de sandre aux petits légumes, bœuf bourguignon et gratin de pommes de terre, fromages locaux et fondant chocolat cassis. Ce repas a été accompagné de trois crus du domaine dont le fameux Clos des Cornières !

Ensuite, bien repus, nous avons pris la route en direction du plantier, la parcelle Beaurepaire fraîchement plantée, qui a été le centre d'attention de notre après-midi.

Journée Découverte de la vigne à Santenay

Durant cette une balade ensoleillée, nous avons pu admirer le village de Santenay et son clocher ainsi que de nombreux terroirs. Jean-François a profité de ce moment pour donner des explications sur les climats bourguignons, leur organisations, leur prix, leur conduite...

Arrivé au plantier, Jean-François nous a expliqué les étapes successives entre la plantation, la formation du tronc, l'obtention de la 1ère récolte. C'est ainsi que nous avons compris qu'il faudrait 3 années pour pouvoir commencer à produire un vin à partir de cette jeune vigne et que ce ne serait qu'après 7 à 8 ans que la qualité du 1er cru serait assurée. Il s'agit donc d'un investissement important et qui est pour Jean-François envisagé dans la logique d'une transmission d'un patrimoine de qualité à son fils Simon qui se destine à reprendre le domaine.

Cadeau oenologie visite de cave en Bourgogne

De retour au domaine, Jean François nous a rapidement présenté sa cave de vinification, et son chai d'élevage typiquement dans l'architecture bourguignonne.

Puis nous avons conclu cette belle journée ensoleillée, riche en partage d'expériences, et en moment de pure convivialité. Nous sommes tous repartis avant une meilleure compréhension du soin attentif qu'il faut apporter à la vigne et du travail que cela représente pour obtenir un vin de qualité.

Ajouter un commentaire

Portrait de vignerons, Jean-François Chapelle à Santenay


Nous poursuivons notre série de portraits consacrés à nos vignerons partenaire : ils font encore et toujours leur métier avec passion, et aiment transmettre leur savoir-faire. Nous aussi nous aimons les écouter parler de leur métier : voici quelques questions que nous avons posées à Jean-François Chapelle, propriétaire du Domaine Chapelle à Santenay en Côte d'Or.

 

Rencontre avec le vigneron Jean-François Chapelle

 

Depuis combien de temps es-tu vigneron ?

Je suis vigneron depuis relativement peu de temps, la récolte 2015 était ma vingt-huitième vendange sur le domaine familial.

Au début de notre activité dans le vin Yvette et moi avons voyagé professionnellement dans d'autres régions viticoles françaises avant de revenir travailler avec mes parents, Roger et Colette, sur le domaine en 1987.

 

Quelle est ton meilleur souvenir lié au domaine ?

Ce que je garderai longtemps en mémoire n'est pas vraiment un bon souvenir, mais un souvenir fort : la mort subite de mon père en mars 1991 m'a laissé horriblement seul.

Je me revois la semaine après son décès, dans la cave devant mes fûts, à chialer comme un enfant alors que je venais pour faire le suivi technique de la dernière récolte, que nous faisions ensemble depuis 1987.

Et puis la vie continue, une nouvelle organisation s'est mise en place.

 

Sur le millésime 2015, que vous élevez actuellement, quelle est ta cuvée préférée ?

J'ai depuis longtemps une préférence pour le Santenay 1er Cru La Comme. J'aime sa structure, sa profondeur, son côté tannique qui impose le temps avant d'apprécier toute sa complexité.

Pour 2015 ce sera donc aussi La Comme.

 

En 2016 quels sont tes principaux défis ou projets ?

Grande nouveauté sur le domaine pour 2016 et surtout 2017, notre plus jeune fils Simon, né en 1986, a décidé de se former au métier de vigneron pour poursuivre, en partenariat avec son frère, sa sœur et ses cousins et cousines, la belle aventure du Domaine Chapelle !

 

Une question que nos clients se posent souvent : mais que fait le vigneron quand il a un peu de temps à lui ?!

Notre travail est un métier que nous faisons avec passion, alors nous n'avons pas la même relation au « temps libre » que beaucoup !

Mais pour lâcher prise, nous aimons, avec Yvette, voyager et marcher. Fin août 2015 nous avons réussi à faire une petite escapade dans les Vosges.

 

Ajouter un commentaire

Ebourgeonnage de la vigne à Chinon


Sous le ciel gris du Chinonais mais les pieds au sec, Marc Plouzeau, propriétaire du Château de la Bonnelière, a accueilli les parents adoptifs de ses vignes pour le millésime 2016 avec Gourmet Odyssey. Notre petit groupe de participants du samedi 4 juin avait en effet rendez-vous pour une Journée Découverte du domaine.
Journée découverte de la vigne et du vin au Château de la Bonnelière dans la Loire

Autour du café et des viennoiseries, Marc nous a présenté le Val de Loire et le Chinonais, puis l'histoire familiale de son domaine, qu'il a repris en 1999. Suite à toutes ces explications, il était temps pour nos apprentis vignerons de passer aux choses sérieuses, la visite des vignes.

Avant de faire connaissance avec leurs pieds de vignes, les participants ont pu échanger avec Marc sur l'épisode de gel qui a frappé le Val de Loire fin avril. La parcelle du Clos de la Bonnelière n'a pas été trop touchée, heureusement pour les participants du millésime, grâce à la mise en place par Marc et ses équipes de bougies anti gel.

Rencontre avec le vigneron pour adopter des vignes au domaine

Ce sont des énormes bougies, en fait des pots de 5 litres de paraffine, installées et allumées dans les vignes, à raison de 400 par hectares, qui permettent de réchauffer l'air et ainsi d'éviter le gel. Cela a permis à Marc de sauver la récolte des vignes du Clos de la Bonnelière, même si nous avons trouvé quelques pieds qui ont tout de même souffert.

Le programme de la matinée, après la traditionnelle séance de photos pour le concours "Je prends mon pied", était l'ébourgeonnage.

Adoption de pieds de vigne et journées au domaine en Val de Loire

La vigne est en pleine période de production végétale, elle fait de nombreuses pousses, qui ne sont pas utiles à la production et qui vont même concurrencer les futures grappes si on ne les enlève pas. Telle était donc la mission de nos apprentis du jour.

Journée participative sur le travail de la vigne au domaine

Malgré la peur de faire une bêtise et de ne pas enlever les bonnes pousses, après les conseils de Marc, les participants se sont lancés. Très motivés ils ont bien avancé le travail des équipes du domaine, en ébourgeonnant quelques rangs !

Apprentissage de l'ébourgeonnage avec le vigneron en cadeau

Après avoir accompli ce travail, il était le temps de passer à table afin de continuer à échanger, tout en dégustant les vins du château de la Bonnelière, accompagnés des bons petits plats de Mme Plouzeau.

Les participants ont eu le plaisir de goûter la dernière création de Marc, la cuvée Vindoux, qui comme son nom ne l'indique pas, est un Chinon Rouge de 2014. Il s'agit de la première cuvée en vinification intégrale du domaine, tout en barriques de chêne neuves. Un vin très apprécié par les convives !

Dégustation de vins de Loire au Château de la Bonnelière

L'après-midi s'est poursuivi avec la découverte du matériel et des outils de culture de la vigne du domaine, et la visite du chai. Un avant-goût de la Journée Vinification...

Au final une journée riche en échanges avec les parents adoptifs du millésime 2016 : un grand merci à Marc !

Ajouter un commentaire

Conférence - Menace sur le vin, les défis du changement climatique


Dans le cadre du 12e Prix Régional du Livre Environnement, j'ai assisté il y a peu à la présentation à Lyon de l'ouvrage « Menace sur le vin : les défis du changement climatique » des auteurs Valéry Laramée de Tannenberg et Yves Leers. A l'heure où l'impact du changement climatique sur le vignoble entraîne un bouleversement de toute la filière, ils tentent de mettre en lumière les enjeux socio-économiques du secteur. Voici ce que j'ai retenu de leur présentation.
Menace sur le vin : les défis du changement climatique

Jamais le vin n'a été aussi bon, et la situation aussi grave. Le ton est donné. Pour les deux auteurs, spécialistes des questions climatiques et de l'environnement, la question n'est pas de savoir si le changement climatique va avoir lieu mais comment la viticulture française et mondiale va y faire face.

En effet le changement est déjà en cours et les statistiques et preuves du bouleversement du climat ne manquent pas. Depuis que l'on consigne les températures constatées dans les vignobles, les cinq années où la moyenne des températures a été la plus chaude dans la vigne sont les années 2000, 2005, 2010, 2014 et 2015. Etrangement récent. Cela soutient la thèse de l'accélération des phénomènes climatiques, et les gels exceptionnels des semaines précédentes dans la Loire et la Bourgogne ne vont pas contredire la tendance : les phénomènes de précipitations sont bouleversés et les changements de température plus violents.

Bien sûr, comme l'a expliqué Valéry Laramée de Tannenberg, le vignoble a déjà subi plusieurs changements climatiques au fil des siècles, c'est pour ça notamment que la culture de la vigne née en Perse est remontée peu à peu vers le Nord pour faire face au réchauffement dans le Sud (et aussi pour accompagner l'avancée des légions romaines, grandes consommatrices de vin, dans leur expansion au Nord !). Ce qui change aujourd'hui c'est la rapidité de l'évolution climatique : lors de la Cop 21 on a discuté d'essayer de rester en dessous des 2°C d'augmentation des températures d'ici 2100. Or si on continue comme actuellement on frôle déjà les 1,5°C de réchauffement.

Et les conséquences pour la viticulture se font déjà ressentir très concrètement. Dans le Sud de la France on voit déjà des vins titrer à 16°C d'alcool, à cause de la sur-maturité : les chaleurs sont telles que les baies de raisin contiennent un taux de sucre trop élevé. Cela pose des problèmes de gestion des vendanges, qui arrivent de plus en plus tôt et doivent quelques fois se dérouler dans des conditions particulières, notamment de nuit pour un fruit plus frais. Mais cela a aussi un impact sur la physiologie de la plante : dans le bordelais des chercheurs ont montré que le cépage merlot avait atteint son optimum ; dans les conditions actuelles il produit très bien mais avec un scénario de réchauffement son rendement baisse. La vigne connaît aussi des attaques de nouveaux parasites et ravageurs, à qui la chaleur profite. Autres conséquences, les régions viticoles se déplacent vers le Nord, par exemple on voit (ré)apparaître des vignobles en Angleterre.

La vigne souffre donc, et l'ensemble de la filière viticole va donc devoir s'adapter, et même si les changements n'ont pas toujours étés anticipés, à l'heure actuelle il existe plusieurs pistes. Les premiers efforts sont faits pour essayer de faire baisser le degré alcoolique des vins : des essais sont réalisés pour tailler la vigne différemment et favoriser la présence des feuilles qui protègent les baies du soleil, ou encore changer l'orientation du vignoble ou monter en altitude. Dans les vignobles étrangers où c'est autorisé, on pratique aussi la dilution avec de l'eau ou la filtration lors du pressurage pour retirer du sucre.

Mais les recherches les plus impactantes sur le long terme seront celles réalisées sur la variété et la diversité des cépages : dans le bordelais par exemple on teste une cinquantaine de nouveaux cépages qui ne sont pas encore autorisés actuellement. Une autre piste prometteuse est la réhabilitation des sols pour développer l'activité micro-biologique comme cela se pratique déjà en biodynamie. Enfin la recherche travaille sur la piste génétique pour créer des hybrides plus tardifs et plus résistants, qui n'auront pas besoin de traitements phytosanitaires.

En conclusion, tout n'est donc pas perdu donc si l'on accélère les transformations des pratiques culturales et s'appuyant sur l'agro-écologie, le bio et la biodynamie. Pour découvrir ces solutions vous pouvez lire le livre « Menace sur le vin : les défis du changement climatique ».

Une question me taraude en sortant de la conférence : les viticulteurs vont connaître dans les années qui viennent de grands défis, mais nous, que pouvons-nous faire en tant que consommateurs concernés et amateurs de vin ? Une réponse qui me vient assez naturellement : s'intéresser pour mieux comprendre et mieux choisir nos flacons, consommer responsable, privilégier les vins produits dans le respect de l'environnement... encore et toujours, jusqu'à ce que nos principes fassent des émules parmi nos proches et les proches de nos proches, assez pour pousser au changement tout la filière vin !

Marie Koch

 

Articles liés

Qu'est-ce qu'un vin bio ?
Qu'est-ce que l'agriculture en biodynamie ?
Plus de vin bio européen ?

Ajouter un commentaire

Le cadeau vin qui change pour la fête des mères


C’est le printemps, les beaux jours arrivent et on a comme des envies de nature : si votre mère est une amatrice de vin n’hésitez pas à lui offrir pour sa fête un cadeau oenologique original : l’adoption de pied de vignes bio. Vous adoptez pour elle quelques pieds qu’elle suivra de la vigne à la bouteille pour obtenir sa propre cuvée millésimée.

Ce n’est pas toujours facile de trouver le cadeau à la fois unique et qui fait plaisir : avec le coffret vin de Gourmet Odyssey vous offrez bien plus qu’un stage oenologique ou une dégustation de vin. Pendant tout un millésime votre mère pourra suivre l’évolution de ses vignes puis de son vin au travers de newsletters des vignerons, de photos et d’articles de blog.

 

Coffret cadeau de vin

Mieux encore, prenez-lui une ou plusieurs journées au domaine et elle pourra se rendre sur place pour voir ses vignes, rencontrer le vigneron et passer la journée à ses côtés pour participer activement au travail en cours à la vigne ou à la cave. Une belle occasion d’en apprendre plus sur la viticulture et l’oenologie de façon ludique et conviviale.

 

Cadeau original vin

 

Chaque journée est complète : elle dure de 9h30 à 16h en compagnie du vigneron et de ses équipes, la dégustation des vins du domaine et le déjeuner de spécialités locales sur place sont inclus. La journée est en plus valable pour deux personnes, pourquoi ne pas en profiter pour l’accompagner ?!

 

Bouteille vin personnalisée

 

En fin de millésime votre mère pourra personnaliser le nom de sa cuvée et obtenir des bouteilles issues de ses vignes, l’occasion de partager encore de bons moments de dégustation !

 

Articles liés

Voir les témoignages de nos clients

Ajouter un commentaire

Apprendre un nouveau métier de vigneron pour sa retraite


Partir à la retraite c’est toujours un événement important, et certains le vivent mieux que d’autres ! Nous avons reçu ce témoignage de Daniel, un client qui réalise en ce moment une Expérience Vin au Château de la Bonnelière. Ses collègues la lui ont offerte en cadeau de départ à la retraite, et cela nous a fait plaisir de voir que ce cadeau original a plu. Voici ce que Daniel nous en a dit :

Pour ma retraite pas question de rester les bras croisés, je l’avais annoncé à tous mes collègues. On dirait qu’ils m’ont pris au mot avec Gourmet Odyssey : je suis devenu apprenti vigneron, et il a fallu aller au domaine et me retrousser les manches pour aider à cultiver les raisins de ma cuvée personnelle !

Quand ils m’ont offert le cadeau de retraite ils m’ont dit que j’allais avoir ma cuvée du Château de la Bonnelière, millésimée à l’année de ma retraite, et que j’allais en suivre l’élaboration de la vigne jusque dans le verre (qu’ils espéraient bien partager !). Ce qu’ils ne m’avaient pas dit c’est que j’allais aussi aller au domaine lors d’une Journée Découverte pour rencontrer le vigneron et participer aux travaux de la vigne.

Je suis allé à cette journée l’année dernière au printemps et j’ai rencontré Marc Plouzeau, propriétaire du domaine. Non seulement il nous a montré notre parcelle du Clos de la Bonnelière qui allait donner mon vin, mais il en a aussi profité pour mettre les parents adoptifs des pieds de vigne au travail pour l’aider à ébourgeonner la vigne et descendre les fils de palissage. Au final une belle rencontre et un apprentissage très concret. En plus on a pris le déjeuner ensembles et eu droit à la dégustation des vins du domaine : une très belle journée !

C’est pour ça que quand j’ai vu qu’on pouvait refaire une journée, pour découvrir les travaux en cave cette fois-ci, j’ai tout de suite réservé ! Je vais faire cette journée cet hiver, et j’ai déjà hâte de voir comment mes raisins seront devenus du vin… et surtout de le goûter !

Merci à mes collègues pour cette bonne idée de cadeau de retraite, j’ai déjà passé presque une année loin d’eux et ils ne m’ont pas trop manqué : on a prévu de se retrouver pour partager une bouteille de ma cuvée dès que c’est prêt !

Ajouter un commentaire

Portraits de vignerons, Marc Plouzeau au Château de la Bonnelière


Nos partenaires vignerons font leur métier avec passion, ils aiment transmettre leur savoir-faire et ça se ressent quand on les rencontre. Nous avons voulu partager avec vous quelques extraits de nos discussions. Premier de la série de portraits consacré à nos partenaires, Marc Plouzeau, propriétaire vigneron du Château de la Bonnelière près de Chinon.
 Vigneron, Val de Loire, Chinon

Depuis combien de temps es-tu vigneron ?

J'ai repris le vignoble familial en 1999 et j'ai aussitôt commencé la conversion en bio. Je le dirige totalement seul depuis 2003, ma première année de vinification.

 

Quelle est ton meilleur souvenir dans les vignes ou à la cave ?

Certainement 2003 : mon vrai premier millésime !

C'était un millésime très atypique et j'avais peu d'expérience dans le chai. Je me suis retroussé les manches et j'ai vinifié ce vin à ma façon sans tenir compte des avis extérieurs.

J'avais présenté mon vin à tous les grands concours pour me faire connaître et là, surprise :

Médaille d'Or à Chinon,

Médaille d'Or à Angers,

Médaille d'Argent à Paris,

Médaille d'Or à Macon !

 

Sur le millésime 2015, pour le moment quelle est ta cuvée préférée et pourquoi ?

C'est encore un peu tôt pour le dire, mais je pense que le Chapelle 2015 sera une grande réussite.

Il provient d'une très belle parcelle qui se révèle parfaitement sur les grands millésimes.

 

Quels sont tes projets pour 2016 ?

Nous avons lancé en 2014 et 2015 2 nouvelles cuvées haut de gamme qui vont être commercialisées :

- Chinon Vindoux l'Intégrale

- Chinon Clos des Roches St Paul

Nous lançons pour 2016 une gamme de vins purs, simples et frais :

- Le Croquant

- Le Bouquet

- La Fine'S'

C’est en 2016 que nous allons finaliser nos gammes de vins pour mieux exprimer la diversité de nos terroirs individuels.

Ajouter un commentaire

La taille et le pliage de la vigne pendant la Journée Découverte


Dimanche dernier, nous avons accueilli des apprentis vignerons de Gourmet Odyssey au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne pour une Journée Découverte dédiée au travail de la vigne.
Stage oenologie, Bourgogne

Après une introduction à la journée, Jean François, le vigneron du domaine, a pris le relais afin de présenter son domaine, la Bourgogne et de commencer à parler du soin qu’il apporte à la vigne et de l’organisation des travaux au vignoble.

Ensuite, tout le monde s’est équipé pour une immersion dans la vigne. Deux groupes ont été constitués. Le premier, sous la responsabilité de Simon, le fils de la maison, a commencé l’apprentissage de la taille en cordon.

Cadeau autour du vin, Bourgogne

Le deuxième groupe a commencé avec Jean François l’apprentissage du pliage des baguettes tout en parlant des tenants et aboutissants de la culture biologique.

Adoption vignes, Bourgogne

Nous avons partagé un moment très agréable dans la vigne, le groupe a bien participé et tout le monde a obtenu son diplôme de tailleur certifié !

Nous avions bien mérité de rentrer au chaud et de commencer le convivial apéritif bourguignon qui a cette heure commençait à s’imposer. Jean François nous a servi un Santenay Blanc dont la qualité a fait l’unanimité accompagné de gougères, choux en fromage qui font parties des fameuses spécialités de la gastronomie Bourguignonne. Pour suivre un repas convivial et savoureux avec un traditionnel bœuf bourguignon qui a fabuleusement honoré sa région. Au cours de ce repas Jean François nous a fait déguster 3 de ses cuvées rouges, un Bourgogne rouge, un Santenay Clos des Cornières et une Santenay 1er cru Beaurepaire.

A 14h30, le ventre bien plein et le soleil revenu, chacun est allé faire connaissance de ses pieds de vigne adoptés. Quelques clichés plus tard nous prenions la route vers le plantier, sur le terroir Beaurepaire, qui a été le centre d’attention de notre après-midi.

Cadeau original vin, Bourgogne

Apres une ballade forte agréable parmi les terroirs de Santenay, ponctuée d’explications de Jean François sur les sols et les différents entretiens possibles (labours, désherbage, enherbement sélectif…) nous arrivions vers cette jeune plante.

Location vignes, Bourgogne

Nous y avons compris le travail nécessaire à cette réalisation et surtout les conséquences que cela imposait sur la production : vendanges en vert pendant 2 ans pour favoriser le plan et son enracinement, 1ere récolte la 3ème année mais déclassement du vin dans un niveau d’appellation inferieur. Ce ne sera qu’au bout de 10 ans environ que cette jeune vigne commencera à exprimer le potentiel qualitatif du terroir. Cela nous rappelle justement que le métier du vigneron impose d’être visionnaire et de travailler en amont pour les générations futures et pour maintenir la qualité du patrimoine.

Coffret cadeau oenologique, Bourgogne

De retour au domaine, Jean François a terminé par une présentation rapide de la cave et de la vinification. Nous avons pu y observer l’impact générationnel sur les choix de cuverie ; une cuverie en bois faite par le grand père, des cuves en ciments à l’époque du père de Jean François et une cuverie inox par gravité que Jean François a fait construire lui-même dans un souci croissant d’augmentation de la qualité de ses vins.

A la fin de cette belle journée nous avions beaucoup appris sur le travail de vigneron et surtout compris que toute la nécessité du soin apporté à la vigne et des choix techniques associés pour l’obtention d’un vin d’excellente qualité. Merci à tous ceux qui ont pu participer.

Ajouter un commentaire

Tourisme et vin, pour partir à la découverte de nouveaux lieux de dégustation et d’histoire


Il y a quelques années encore, le tourisme lié au vin ou oenotourisme était encore peu développé : à part les dégustations au caveau il existait peu d'offres de la part des domaines viticoles à destination des particuliers et peu de visibilité des structures existantes comme les routes des vins ou les labels. Aujourd'hui la tendance s'est inversée. Si l'on est amateur de vin ou tout simplement curieux de mieux comprendre les terroirs et régions que l'on visite, il existe une multitude d'activités.

Avec l'apparition d'entreprises dédiées au tourisme viticole comme Gourmet Odyssey et sous l'impulsion de la nouvelle génération de vignerons qui veulent aller au-delà du simple accueil et dégustation à la propriété, on peut maintenant organiser des sorties ou séjours autour du vin assez facilement.

Non seulement les domaines sont de plus en plus ouverts aux visites et à la dégustation dans le cadre de la vente de vin aux particuliers, mais ils sont aussi mieux organisés et se regroupent sous différents labels touristiques permettant d'être plus visibles pour les touristes préparant leurs sorties, comme le label « Vignoble et Découverte » d'Atout France qui permet d'identifier les hébergements, restaurants, visites de cave et dégustation, musées, et événements dédiés au tourisme viticole.

 

Démonstration barriques, oenotourisme à la Tonnellerie Nadalié

 

Depuis quelques années le prestigieux Best of Wine Tourism dédié aux entreprises du secteur vitivinicole de Gironde devient une référence et pousse les domaines à déborder d'imagination pour nous faire découvrir leurs vins autrement afin de décrocher cette distinction qui fait référence dans la région. Ce ne sont plus seulement les domaines mais tout le secteur qui s'attèle à développer l'œnotourisme dans la région. La Tonnellerie Nadalié a par exemple été récompensée pour l'expérience qu'elle fait vivre à ses visiteurs et le savoir-faire qu'elle partage dans la création de ses fameuses barriques bordelaises.

Les domaines ont compris l'importance de partager et de garder le contact avec leurs clients. En plus de vendre du vin au domaine, partager son savoir et le métier de vigneron fidélise clairement les clients. Ce n'est pas seulement un vin que l'on achètera mais une histoire.

 

De multiples activités autour du vin 

On peut aussi de plus en plus souvent se rendre au domaine en famille pour y partager de beaux moments entre petits et grands. Les domaines ouvrent leurs vignobles à la balade, font découvrir leurs bâtiments techniques et partagent leur savoir-faire de vigneron de manière ludique et interactive. On peut aussi visiter des caves historiques, séjourner chez le vigneron, se promener en calèche, faire des balades à vélo ou à cheval pour découvrir les paysages incroyables de nos régions vitivinicoles, faire des pique-niques au domaine, adopter des vignes et réaliser son propre assemblage pour réaliser son propre millésime, s'essayer au labour avec des chevaux de trait, etc. Des initiatives originales pour appréhender le vin d'une façon originale et conviviale.

 

Bons plans et réservation tourisme et vin

 

Pour s'y retrouver dans toutes ces activités, des sites Internet ont émergé et permettent de rechercher une activité ou un évènement. C'est le cas de L'Agenda du Vin, qui permet de faire des recherches géographiques ou par type d'activité et de réserver en ligne ces « vinexpériences ». Trouver, planifier et réserver ses activités ou séjours viticoles n'a jamais et aussi simple.

Ajouter un commentaire

Cadeaux de Noël dernière minute pour les amateurs de vin


Pour faire un cadeau de Noël aux amateurs de vin il ne reste qu'un peu plus de 2 semaines, et heureusement si vous n'avez pas encore d'idée originale autour du vin pour vos cadeaux de Noël, les coffrets cadeaux vin Gourmet Odyssey seront disponibles et envoyés jusqu'au 21 décembre à l'étranger et jusqu'au 22 décembre en France métropolitaine. Vous pourrez même commander leur version email jusqu'au 24 décembre 12h30 (dans ce cas le coffret sera livré après Noël).

 

Cadeau autour du vin, France

Pour faire plaisir à des amateurs de vin pour Noël nous vous proposons d’adopter des pieds de vigne dans un de nos 7 domaines viticoles partenaires : le temps d’un millésime vos proches peuvent suivre leur évolution à distance et obtiennent en fin d’expérience des bouteilles qu’ils personnalisent à leur nom.

Adopation pieds de vigne biologique, France

Et pour compléter cette idée de cadeau vous pouvez leur offrir une Journée Découverte au domaine pour apprendre tout le travail de la vigne pour amener le raisin à maturité, tout en y participant. Cela peut aussi être une Journée Vendanges pour récolter et mettre en cuve leur raisin, ou encore une Journée Vinification s’ils aimeraient mieux connaître la transformation du vin une fois en cave ou cuverie. Ces journées sont complètes, de 9h30 à 16h, et permettent de suivre et aider le vigneron dans son travail, de partager un repas et une dégustation des vins du domaine.

Bouteille vin personnalisée

Tous nos partenaires vignerons sont certifiés en bio et passionnés par leur métier, dont ils vous faire découvrir les multiples facettes. Ils accueilleront vos proches avec plaisir pour partir à la découverte du métier fascinant de vigneron!

Week end oenologie, France

Avec cette approche unique et authentique du vin vos proches apprécieront sûrement ces coffrets cadeaux personnalisés pour les fêtes. Et pour un plaisir immédiat au pied du sapin, le coffret inclut également des présents comme un tablier de sommelier, un bec verseur anti-goutte, un certificat personnalisé et des détails sur l'expérience choisie.

Plus d’informations sur les délais de livraison pour Noël 2015

Plus d’informations sur l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Les finalistes de notre concours photo dans les vignes


Cette année encore nous avons passé plein de bons moments dans nos domaines partenaires avec tous les participants aux Journées Expérience Gourmet Odyssey : beaucoup de choses apprises sur le vin avec les vignerons, beaucoup de fous rires lors de la mise en pratique et surtout beaucoup de belles photos souvenirs que vous nous avez envoyé tout au long de l'année. Merci !

Nous en avons sélectionné 20 - et ça a été difficile ! - pour faire partie des finalistes du concours « Je prends mon pied » 2015. Il y aura deux gagnants : le prix Facebook suite à vos likes (à vos écrans) et le prix du Jury Gourmet Odyssey pour la photo la plus originale.

Découvrez tout de suite notre sélection et votez pour votre photo préférée sur Facebook dès à présent et jusqu'au 7 décembre à 9h00 ! Attention à bien « liker » la photo qui vous plaît et pas l'album en entier.

Les deux gagnants recevront un magnum de vin du domaine dans lequel se déroule son Expérience Vin. Rendez-vous le 7 décembre pour les résultats sur notre page Facebook et sur notre blog!

Ajouter un commentaire

Les vendanges 2015 approchent de la fin en Alsace


Pour notre avant-dernière Journée Vendanges nous sommes allés au Domaine Stentz-Buecher en Alsace. Avec l'été exceptionnellement chaud qu'a enduré cette région, les vendanges se sont déroulées particulièrement tôt cette année, et sont déjà presque finies. Le Domaine nous avait gardé une parcelle de Pinot Noir à ramasser : celui qui entre dans la composition de leur vin "Ambre", qu'ils ne produisent pas tous les ans, seulement quand la qualité des raisins le permet.

Week end oenologie, Alsace

Nous avons commencé la journée dans la vigne. Nous avons suivi le tracteur qui transportait le matériel dont nous avions besoin pour la récolte jusqu'à notre parcelle de Pinot Noir. Céline et Jean-Jacques, vignerons au domaine, nous ont donné les paires de sécateurs et les instructions : attention à ne cueillir que les grappes les plus mûres !

Adoption vigne, Alsace

Une fois les seaux remplis nous les vidions dans la remorque du tracteur, ou dans la hotte de porteurs, volontaires parmi notre groupe d'apprentis vendangeurs.

Cadeau original vin, Alsace

Une fois la hotte remplie sur leur dos, les porteurs la vidaient à leur tour dans la remorque, en grimpant à une échelle et en la faisant passer par-dessus leur tête.

Cadeau vigne, Alsace

Une fois la parcelle vendangée, nous sommes allés sur la parcelle Rosenberg, où se trouvent nos pieds de vigne. Nous avons pris quelques instants pour rendre visite à nos pieds de vigne adoptés et prendre quelques photos pour le concours « Je prends mon pied ».

Adoption vignes, Alsace

Nous avons ensuite suivi les raisins de retour au domaine et rencontré Stéphane, vigneron au domaine et frère de Céline, qui avait travaillé dans la cave toute la matinée. Nous avons vidé le raisin dans le pressoir en levant la remorque et en poussant les grappes vers le bas à l'aide d'une grande fourche.

Stage d oenologie, Alsace

En dessous du pressoir, dans la cave, Stéphane nous a expliqué comment le pressoir fonctionne pour extraire le jus des grappes de raisin, et comment on transfère ensuite le jus dans les cuves.

Coffret vin personnalisée, Alsace

Céline nous a ensuite fait une dégustation avec les vins bio produits par de domaine. Nous avons commencé par un vin assez inhabituel en Alsace, un millésime 2012 assemblage de Pinot Blanc, Pinot Gris et Riesling, baptisé le "Who Am I?". Nous avons continué avec un Riesling Ortel 2012, avant de déguster trois Grands Crus : un Riesling Steingrubler 2008 Grand Cru, un Pinot Gris Hengst 2006 Grand Cru, et un Gewurztraminer Hengst 2008 Grand Cru.

Nous avons ensuite poursuivi la dégustation pendant le repas avec un Pinot Blanc 2014, un Pinot Noir 2011, et un Sylvaner Vielles Vignes 2011.

Cadeau amateur vin, Alsace

Après le déjeuner, nous sommes retournés à la cave, où Stéphane nous a expliqué tout le travail restant à faire une fois le raisin récolté. Nous avons pu expérimenter le pigeage, qui consiste à enfoncer le chapeau fait de peaux et de particules solides de raisin qui se forme sur le dessus de la cuve pendant la macération : à l'aide d'un grand bâton on la plonge à nouveau sous le jus pour mieux extraire les tannins et la couleur.

Box oenologie, Alsace

Dans la cave de fermentation, nous avons appris comment le jus se transforme en vin et écouté les gargouillis des cuves en pleine fermentation.

Cadeau autour du vin, Alsace

Nous avons ensuite terminé la journée en goûtant des moûts de raisin à différents stades de la fermentation. A partir de là ce qui se passe en cave sera le sujet de notre Journée Vinification, où nous apprendrons toutes les décisions prises par le vigneron au cours de la fermentation et de l'élevage de ses vins.

Coffret vin perosnnalisée, Alsace

Après un dernier arrêt dans la salle où les vins les plus vieux sont stockés, et il était temps de terminer la journée. Merci à toute la famille du Domaine Stentz-Buecher de nous avoir accueillis dans les coulisses du domaine pendant les vendanges !

Autres articles liés aux vendanges

C'est parti pour les vendanges 2015 chez nos partenaires vignerons

Récolte 2015 - Que se passe-t-il en cave ?

Ajouter un commentaire

Une belle récolte à Chablis


Samedi dernier c'était une journée bien remplie chez Gourmet Odyssey : nous étions en Journée Vendanges dans les Côtes du Rhône, le Languedoc et aussi à Chablis au Domaine Jean-Marc Brocard. Souvent en Bourgogne on vendange quelques semaines après le sud de la France mais cette année avec un été particulièrement chaud, suivi d'un orage de grêle qui a touché certaines parcelles du chablisien le 31 août, il a fallu avancer la date de début des vendanges.

Dès les présentations faites nous sommes donc sortis chercher notre équipement pour la journée : une paire de sécateurs, un seau chacun et quelques hottes pour les porteurs. Nous avons rejoint Emilie, de l'équipe en charge de la vigne au Domaine Jean-Marc Brocard, dans la parcelle de Sainte Claire. Elle nous a expliqué comment couper le raisin, quelles grappes choisir et lesquelles laisser.

Cadeau original autour du vin en Bourgogne, Chablis

Nous nous sommes mis par paire dans chaque rang pour mieux vendanger. Nous avons d'abord enlevé les feuilles autour des raisins pour accéder plus facilement aux branches qui portent les grappes, et mieux les voir pour éviter de se couper les doigts !

Adoption vignes à Chablis, vin blanc

Le raisin est de très belle qualité cette année, et nous avons pu goûter le sucre naturellement abondant dans les baies, grâce à un été ensoleillé et sec. Malheureusement, la pluie s'était invitée aux vendanges, mais ça n'a pas refroidi notre ardeur à l'ouvrage, et nous avons bien rempli nos seaux !

Quelques valeureux volontaires ont pris les hottes pour transporter les raisins. Ils devaient aller et venir dans les rangs de vigne, collecter les grappes des cueilleurs dans la hotte qu'ils portaient sur le dos et les rapporter en bout de rang dans la benne du tracteur.

Coffret cadeau oenologie, passion du vin, Chablis

Pour vider les hottes les porteurs ont grimpé sur une échelle et vidé la charge au-dessus de leurs épaules en se penchant en avant, tout en essayant de ne pas tomber dans la benne avec le raisin !

Week end oenologie à Chablis, Bourgogne

A la fin de la matinée nous nous sommes rendus dans la parcelle de la Boissonneuse pour voir nos pieds de vigne adoptés, et prendre quelques photos souvenir !

Location ceps de vigne à Chablis, Bourgogne

De retour au chai nous avons pu voir comment le raisin qui arrive des parcelles est mis dans le pressoir, puis nous avons nettoyé nos seaux... et nos vêtements !

Cadeau vigne, vin blanc, Chablis, Bourgogne

Anne-Laure, du Domaine Jean-Marc Brocard, nous avait sélectionné quelques vins à déguster, ce qui a été très apprécié après nos efforts de la matinée ! Nous avons commencé avec un Petit Chablis "Les Plantes" 2012 et un Chablis "Sainte Claire" 2014. Ensuite nous avons goûté le Chablis sélectionné pour l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey, La Boisssonneuse, mais en millésime 2012.

Nous avons terminé les vins blancs avec un Chablis "Côte de Lechet" Premier Cru 2012, et juste avant de monter déjeuner nous avons goûté un Irancy, un vin rouge produit par le domaine.

Bouteille vin personnalisée, amateur de vin blanc, Bourgogne

Dans l'après-midi nous avons rencontré Julien Brocard, qui dirige maintenant le domaine à la place de son père. Il nous a expliqué comment les raisins sont pressés après la vendange, et comment le jus deviendra vin pendant le processus de fermentation, ainsi que le travail effectué pendant cette période. Il nous a également fait part de sa philosophie de en biodynamie sur une grande partie du domaine.

Coffret cadeau oenologie, amateur de vin, Chablis

Nous avons ensuite visité la grande salle des fermentations, où les vins les plus prestigieux du domaine sont travaillés puis élevés dans des fûts de chêne ou des cuves ovales en béton.

Cadeau mariage autour du vin, Chablis

La journée s'est terminée sur une dernière dégustation. Nous avons d'abord goûté le jus fraîchement pressé de notre récolte du matin, puis nous avons bu un jus qui avait déjà commencé sa fermentation et était un peu pétillant. Ce dernier jus s'appelle le bourru.

Box oenologie à Chablis, plaisir du vin, oenotourisme

Merci à tous les apprentis vignerons du jour pour leur travail, et à l'équipe du Domaine Jean-Marc Brocard de nous avoir accueillis. Nous sommes impatients de voir comment le millésime 2015 aura évolué l'année prochaine pendant les Journées Vinification.

Autres articles liés aux vendanges

C'est parti pour les vendanges 2015 chez nos partenaires vignerons

Récolte 2015 - Que se passe-t-il en cave ?

Ajouter un commentaire

Bilan des travaux dans la vigne pour le millésime 2015


Alors que les premiers coups de sécateurs débutent chez certains de nos partenaires comme le Domaine Allegria ou le Domaine la Cabotte, petit retour sur un beau début de millésime en vigne.

Tous nos partenaires vignerons sont unanimes, globalement la nature a été clémente avec la vigne cette année, pour le moment. Bien entendu rien n'est encore joué et il faut espérer un maintient des bonnes conditions climatiques jusqu'à ce que le raisin soit entré en chai, mais le millésime 2015 est pour le moment annoncé de bonne qualité par la profession.

Un hiver froid mais sec

 

Week end oenologie en France

La plupart des régions viticoles ont bénéficié d'un hiver plutôt froid à partir de janvier, mais sans précipitations excessives. Le Domaine Chapelle mesurait moitié moins de précipitations que les autres années à fin janvier. Le froid est une bonne chose pour la vigne tant que les bourgeons ne sont pas sortis : cela permet de tuer bon nombre de parasites sans traiter la plante, et cela facilite le travail des vignerons qui peuvent passer leurs tracteurs entre les rangs de vigne pour la taille, le buttage de la terre etc. sans s'enfoncer, grâce au sol dur.

Location de ceps de vigne en Alsace

Le froid de l'hiver combiné à un printemps clément en terme de températures a permis de limiter les traitements à faire dans la vigne. Nos partenaires étant tous des viticulteurs bio ou en biodynamie, comme au domaine Jean-Marc Brocard, cela a été une bonne nouvelle : les traitements bio sont des traitements de contact qui ne pénètrent pas dans la plante, aussi à chaque pluie il faut traiter à nouveau car la pluie a rincé le produit. Des précipitations trop nombreuses rendent aussi la terre très humide et favorisent ainsi le développement de maladies.

Un printemps idéal pour la floraison

 

Cadeay de mariage pour aamateur de vin

 

La fleur de vigne est passée chez nos partenaires entre le 5 juin pour le Domaine Stentz-Buecher, et la mi-juin pour le Château de la Bonnelière. Et au mois de juin, tous s'accordent à le dire, la météo a été optimale pour la floraison. Un temps doux, entre 20 et 25°, sans précipitations et sans vent. Parfait pour une bonne fécondation de la fleur, et une belle quantité de raisin.

On parle habituellement d'une période de 100 jours entre la floraison et la vendange. Cette année la météo fera probablement mentir le dicton car d'après les dernières estimations de nos partenaires les vendanges seront précoces.

Un bel été et des vendanges précoces

En effet les mois de juin et juillet ont été très chauds et secs, voire caniculaires, mais la vigne est une plante qui n'a besoin que de peu d'eau et s'accommode très bien de la chaleur. Dans certains domaines comme à la Cabotte, en biodynamie, on a un peu aidé la plante en pulvérisant de la tisane d'ortie et d'achillée millefeuilles le matin, pour rafraîchir la vigne et l'aider à mieux supporter la chaleur.

Cadeau original pour amateur de vin en France

Même dans les domaines les plus septentrionaux où l'on entend souvent parler de manque d'eau, la nature a été plutôt clémente cette année : le Domaine Allegria rapportait 100mm de pluie en cumulé tombés entre mi-mars et mi-avril, permettant d'envisager l'été sans trop de soucis.

Dans tous les domaines, la chaleur a favorisé la croissance de la vigne, tant au niveau du feuillage dans un premier temps, puis la véraison et la maturation des raisins sur juillet et août. Ces dernières semaines le manque d'eau reste un sujet de préoccupations pour les vignerons : même si un temps sec est toujours mieux pour vendanger, les baies n'arrivent pas à croître et même si elles atteindront la maturité, la quantité de jus et donc de vin risque d'être moins élevée que prévu lors de la floraison.

Stage d oenologie dans vignbole bio en France


Les vendanges démarrent

La plupart des nos partenaires vignerons sont maintenant rentrés de leurs congés d'été, en avance par rapport à d'autres millésimes, car les vendanges ont déjà démarré la semaine dernière au Domaine Allegria. Dans d'autres domaines la préparation du matériel des vendanges va bon train, comme au Château Beau Rivage, où la récolte 2015 entrera dans le tout nouveau chai.

Adoption de vignes pour amateur de vin

Concernant les journées vendanges avec Gourmet Odyssey, elles, auront lieux cette année entre le 5 septembre et le 4 octobre. Et pour savoir ce qu'il adviendra du millésime 2015 une fois en cave il faudra être encore un peu patient ou venir à l'une des Journées Vinification !

Ajouter un commentaire

Stage oenologique en Alsace pour apprendre l’art de l’élevage de vin


Une fois que les vendanges sont terminées, le travail d'un vigneron n'est pas fini. Avant que le vin soit prêt pour être mis en bouteille il reste pas mal de choses à faire, et il faut être vigilant tout au long de l'élevage du vin. Nous avons fait une Journée Vinification dimanche dernier au Domaine Stentz-Buecher en Alsace pour en savoir un peu plus sur le travail de vigneron en cave.

Il ne faut pas oublier que l'élaboration du vin commence en vigne. En effet, sans des bons raisins, ce n'est pas possible de faire un vin de qualité. Nous avons donc commencé la journée avec une brève visite en vigne, ce qui nous a permis de voir nos pieds de vigne adoptés !

Location de ceps de vigne en Alsace

La Journée Vinification est le stage oenologique où nous dégustons le plus de vin. De retour au domaine, pour nous aider à trouver les mots pour décrire ce que l'on sent, nous avons participé à un atelier sur les arômes du vin. Avec l'aide des petits flacons, nous avons essayé d'identifier les arômes fruités et florales qui se révèlent dans les vins blancs d'Alsace. Un exercice qui n'est pas aussi simple qu'on croît !

Week end oenologie, vins blancs en Alsace

Notre nez finement aiguisé, nous somme descendu dans la cave pour voir les foudres et cuves en inox qui sont utilisés pendant la fermentation des vins. Chaque parcelle est vinifiée séparément, et Stéphane nous a expliqué comment le vin évolue pendant les fermentations alcooliques et malolactique, et le travail nécessaire avant que le vin soit prêt à être mis en bouteille.

Cadeau amatareur de vin blanc en Alsace

Nous avons dégusté deux vins en cours d'élevage. Le premier, le Pinot Gris Rosenberg 2014, qui n'a toujours pas fini sa fermentation malolactique. Nous avons pu constater que le vin était trouble et qu'il pétillait un peu, ce qui est normal à ce stade d'évolution.

Box oenologie en France, Alsace

Le deuxième vin était un Riesling Ortel qui n'avait même pas encore fini sa fermentation alcoolique, montrant que nous ne pouvons pas tout maitriser et souvent le métier de vigneron demande beaucoup de patience.

Nous avons ensuite dégusté des vins finis pour mieux apprécier la gamme et la complexité des vins élaborés au domaine. Pour commencer un très florale Pinot Blanc 2013, suivi par un Pinot Gris Rosenberg 2013. Nous avons ensuite dégusté un Riesling Steingrübler Grand Cru 2008, suivi par un Gewurztraminer Pfersigberg Grand Cru 2008 et un Gewurztraminer Hengst Grand Cru 2008. Nous avons continué la dégustation avec une choucroute Alsacienne.

Cadeau autour du vin en Alsace, France

Après le repas nous sommes retournés dans la cave pour voir la machine utilisé pour mettre le vin en bouteille et faire l'étiquetage. Nous avons aussi eu une longue conversation sur le choix des bouchons et le débat entre bouchon en liège et les alternatives comme la capsule à vis.

Cadeau origninal vin blanc en Alsace

Le domaine produit aussi le Crémant d'Alsace, et nous avons pu voir comment les bouteilles sont remuées pour faire descendre le dépôt dans le col de la bouteille. Nous avons aussi appris le travail spécifique demandé pour l'élaboration du crémant.

Bouteille de vin personnalisée, vin blanc en Alsace

Un dernier petit tour en cave pour voir les vins rouges qui se reposent en barrique et puis nous avons terminé la journée dans le vinothèque avec une sélection des vins produit au domaine depuis 1995.

Autres articles liés à l'oenologie

Déguster un vin, les bases pour commencer

Défauts du vin - Comment les détecter à la dégustation

Ajouter un commentaire

Etre viticulteur bio en 2015


En ce début d'année, tout est à imaginer et à entreprendre pour 2015. Un des plus grands salons professionnels mondiaux de la viticulture, Millésime Bio, se déroule à Montpellier, du 26 au 28 janvier. Nos partenaires y sont tous : pour cette occasion leur avons demandé quelle était leur vision du métier de viticulteur bio et leurs attentes pour 2015. Quelques extraits de leurs réponses :
Carte de Voeux 2015 Domaine la Cabotte Mondragon Côtes du Rhône

Pourquoi une conversion de votre domaine en bio?

Pour le Domaine Jean-Marc Brocard, converti depuis 1999 en bio et en biodynamie pour certaines parcelles, c'est une philosophie de travail avant tout : « extraire humblement les qualités d'un terroir exceptionnel en respectant un travail sain et notre environnement ».

Jean-François Chapelle, propriétaire du Domaine Chapelle converti au bio depuis 2009, précise : « pour que la vigne exprime par la grappe les secrets du sol, toute l'activité professionnelle du vigneron doit respecter la vie ; la vie du sol et de la vigne, en excluant désherbants et engrais chimiques, et la vie des humains, pour que cesse le développement des maladies professionnelles dans l'agriculture (cancers, asthmes, et maladies de la peau) ». Pour son domaine la conversion s'est imposée naturellement pour continuer « la grande histoire de la famille Chapelle et des vins de terroir".

Au Domaine Stentz-Buecher également : l'arrivée de Stéphane, fils des propriétaires, sur le domaine en 1995 a apporté une vision différente de vision du travail avec la nature, et engagé officiellement le domaine sur le chemin de l'agriculture bio en 2007, pour une certification en 2010.

Mais attention ironise Ghislain d'Aboville, propriétaire du Domaine Allegria qui a commencé sa conversion en bio en 2008, beaucoup de viticulteurs ne sont pas « nés dedans et nos parents n'ont pas élevé de chèvres dans le Larzac après 1968 » ! Dans son cas par exemple, il y a une raison philosophique bien sûr, « c'est le livre de Marie-Monique Robin, ainsi que son film Le Monde Selon Monsanto qui ont été les déclencheurs ». Mais aussi des raisons familiales : « on est heureux que nos enfants puissent se gaver de raisins pendant la vendange sans avoir peur à cause des produits chimiques que nous n'utilisons plus ».

Carte de Voeux 2015 Domaine Allegria Pézenas Languedoc

Qu'est-ce qui a changé pour vous depuis votre conversion en bio?

Pour certains comme Eric Plumet, propriétaire avec son épouse Marie-Pierre du Domaine la Cabotte converti en bio en 2002 et en biodynamie en 2006, c'est « la sensation de ne plus travailler contre la nature mais avec la nature. De respecter le vivant et de tout mettre en oeuvre pour développer ce vivant sur nos sols, nos vignes et nos vins. D'avoir développé notre sens de l'observation et de travailler selon un bon sens paysan. ».

Et au-delà d'un sentiment, pour le Domaine Brocard l'effet est visible dans le vignoble : « la vigne a repris de la vigueur, elle sait mieux se défendre contre les maladies, et ses rendements sont plus constants. ».

Au Domaine Allegria on va même au-delà du cercle du vignoble, avec « la création d'un potager bio en 2014 et en 2015 notre poulailler et nos poules bios ». Et pour les clients, un engagement qui ne concerne pas seulement l'agriculture biologique, mais aussi une responsabilité sociétale.

De même pour le Domaine Stentz-Buecher : « Au-delà du respect du cahier des charges AB, nous appliquons également une démarche qualitative : réduction des rendements, tri sévère des raisins, vinification naturelle, etc. ».

Carte de Voeux 2015 Domaine Jean-Marc Brocard Chablis

Quels sont les moments forts à venir pour vous cette année ?

Nos partenaires fourmillent de jolis projets pour 2015 :

  • l'acquisition d'une parcelle de Santenay 1er Cru Beaurepaire pour le Domaine Chapelle
  • la formation des équipes du domaine et l'évolution des bâtiments pour accueillir et partager une vision de la viticulture avec un plus grand nombre de visiteurs au Domaine Jean-Marc Brocard
  • le démarrage d'un processus de certification RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), et un tout nouveau Rosé encore plus gourmand et séduisant pour le Domaine Allegria
  • l'arrivée d'Etienne, fils de Marie-Pierre et Eric au Domaine La Cabotte pour les seconder, et une nouvelle très vielle parcelle de Grenache de Châteauneuf du Pape travaillée en culture bio et en conversion à la biodynamie.

Quels sont vos souhaits pour votre domaine et votre équipe en 2015 ?

Les voeux de nos partenaires sont assez unanimes concernant 2015 : aller plus loin dans le « bio pour le respect de son environnement » au Domaine Chapelle, et faire « connaitre le vin bio au plus grand nombre en France comme à l'international » au Domaine Jean-Marc Brocard.

Et surtout, souligne le Domaine la Cabotte, souhaitons « une nature généreuse pour donner des vins encore meilleurs car il ne faut jamais oublier que nous sommes avant tout tributaires des conditions climatiques ».

Mais avant tout, nos partenaires placent 2015 sous le signe des rencontres et du plaisir partagé avec leurs clients : « un excellent millésime » pour les clients du Domaine Jean-Marc Brocard et pour le Domaine Allegria « entreprendre tout avec beaucoup d'Allegria et partager cette joie avec nos clients » !

Plus d'informations sur tous nos partenaires vignerons

Autres articles liés au biodynamique

Travail biodynamique de la vigne au Domaine la Cabotte

Qu'est-ce que l'agriculture biodynamique ou biodynamie ?

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

L'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 169 154 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens