Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Bilan du millésime 2018 en viticulture bio et biodynamique


Commencé par un hiver pluvieux et froid et poursuivi par un printemps et un début d’été alternant chaleurs et pluies, le millésime 2018 a connu jusqu’ici de bonnes conditions météorologiques dans la plupart des vignobles français.

Une bonne pluviométrie mais des épisodes de gel

Bilan millésime 2018 en vigne

Le début d’année 2018 a connu des pluies régulières au mois de janvier, puis le froid en février. Cela a permis de remplir les nappes phréatiques et de constituer de bonnes réserves d’eau pour la vigne. Le froid a également permis un bon repos de la plante et de tuer les éventuelles maladies parasitaires qui peuvent se trouver dans le sol.

Au printemps nous avons eu sur la plupart des régions des belles journées de soleil et de la chaleur, qui ont permis un débourrement assez précoce de la vigne globalement. Par exemple dans le Côtes du Rhône au Domaine de la Guicharde on a constaté une avance  de 2 semaines sur le débourrement. A ce moment-là, en avril, le gel était à craindre. La plupart de nos vignerons bios partenaires avaient mis en place des systèmes de bougies et de bottes de paille à brûler pour chauffer l’air ou d’éoliennes pour le brasser. Et en effet des régions comme la Loire, le Bordelais ou le Languedoc ont été particulièrement touchés, alors qu’en Bourgogne et en Vallée du Rhône les dégâts ont été beaucoup plus ponctuels. Heureusement aucun de nos vignerons partenaires actuels ne déplore de dégâts dus au gel.

Le tout début de l’été a été particulièrement pluvieux avec non seulement des pluies fréquentes, mais également des quantités d’eau bien au-delà de la normale saisonnière. Cette humidité constante a malheureusement favorisé le développement du mildiou chez la plupart de nos partenaires vignerons. En effet ce champignon se propage rapidement en milieu humide et chaud.

Traitement bio du mildiou dans la vigne

C’est un problème important pour les viticulteurs bio et en biodynamie car les produits utilisés en prévention et en traitement (principalement le cuivre et le soufre) ne sont que des produits de contact qui n’entrent pas dans la plante. Ils sont donc lessivés à chaque grosse pluie, et il faut traiter à nouveau. Il faut également effeuiller devant les grappes de raisins afin de leur permettre de sécher plus rapidement après une pluie. Finalement c’est l’épisode de chaleur et de temps sec que nous connaissons depuis mi-juin qui va aider à mettre un terme à la propagation de la maladie.

Staage viticulture bio en 2018

La fleur de vigne et la récolte à venir

Adoption de vignes bio en 2018

Avec cette météo alternant pluies et chaleur la vigne a débourré puis grandit à grande vitesse, il a donc fallu travailler beaucoup sur l’ébourgeonnage puis le relevage et l’écimage de la vigne. Travail important également sur les sols, qu’il a fallu tondre et griffer régulièrement pour empêcher les herbes de faire trop de concurrence à la vigne pour se nourrir des éléments du sol.

La fleur de vigne est arrivée en avance globalement, fin mai-début juin : en Bourgogne par exemple au Domaine Chapelle la première fleur a été vue le 26 mai lors d’une Journée Découverte Gourmet Odyssey. Au moment de la floraison il pleuvait sur la plupart des régions, donc cela a engendré un peu de coulure. Cela arrive avec la pluie car celle-ci alourdit le capuchon floral et l’empêche de sauter, la fleur n’est donc pas fécondée et il n’y a pas de fruit. Mais le phénomène est resté en général assez limité, et malgré cette coulure on constate dans la plupart des régions que la charge en raisins est très bonne cette année.

Millésime de vin bio personnalisé

Maintenant la plus grosse menace pour la future récolte est le risque d’orage de grêle. Normalement ce sont des phénomènes assez locaux, mais ces dernières années nous avons vu de gros orages qui ont ravagé les vignes sur une grande superficie. C’est déjà arrivé cette année dans le Médoc, non pas une mais déjà deux fois, d’abord en mai puis il y a quelques jour, juste après la victoire française en finale de la Coupe du Monde.

Parrainage de vignes bio millésime 2018

Pour les autres vignobles, avec le temps ensoleillé des dernières semaines la véraison arrive, elle aussi, plus tôt que prévu, on va bientôt voir les raisins changer de couleur. A ce stade ils grossissent moins et commencent lentement à mûrir.

Ces derniers jours le constat des vignerons était donc une bonne récolte à venir, tant en quantité qu’en qualité, si la météo reste clémente cet été. La récolte devrait être assez précoce pour ce millésime 2018, sauf accident climatique, et tous les raisins seront très probablement récoltés avant la fin septembre.

Rendez-vous à la fin de l’été pour voir si tout se termine bien pour les vendanges 2018 !

 

Article liés

Comment protège-t-on la vigne du gel ?
Le cycle végétatif de la vigne au printemps
 

Commentaires

Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 134 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vignoble Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens