Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Billets taggés : Taille

La taille du chardonnay dans les vignes de Chablis


La qualité d’un vin dépend en grande partie du travail et du soin apporté à la vigne pour produire les raisins de la meilleure qualité possible. Nous nous sommes rendus à Chablis le week-end dernier pour découvrir ce travail de la vigne si important lors d’une Journée Découverte Gourmet Odyssey au Domaine Jean-Marc Brocard.

 

Coffret cadeau pour découvrir le métier de vigneron

 

Nous avons passé la matinée dans les vignes sous l’œil expert d’Arnaud, l’un des membres les plus expérimentés de l’équipe qui travaille en vigne. Arnaud nous a expliqué tout le travail déjà réalisé pendant l’hiver.

Une grande partie des travaux depuis novembre dernier a été dédiée à la taille, qui est probablement la tâche la plus importante, car elle détermine non seulement le potentiel de récolte pour l’année, mais pose aussi les fondements de la récolte de l’année suivante. Arnaud avait gardé une petite parcelle de vignes pour que nous puissions essayer la taille nous-mêmes. Il nous a expliqué comment faire pour choisir la branche qui portera la récolte de l’année, et les 2 coursons qui serviront  pour l’année suivante.

 

Cadeau original pour un amateur de vin bio

 

En écoutant Arnaud cela semblait assez clair, donc armés de nos sécateurs nous nous sommes installés pour le faire par nous-même. Mais… une minute, le cep à tailler ne ressemble en rien à celui qu’Arnaud nous a montré ?! Nous allions vite découvrir qu’il y a une exception aux règles expliquées pour presque chaque pied de vigne ! Arnaud allait d’un tailleur à l’autre pour confirmer nos intentions de coupe, et petit à petit, nous sommes devenus plus confiants dans nos choix. Car c’est beaucoup plus compliqué que ce que l’on peut imaginer, et tailler soi-même est la seule façon de vraiment bien comprendre comment le faire, mais aussi de réaliser l’énormité de la tâche à accomplir pour le vigneron quand on regarde le vignoble qui s’étend sur toutes les collines alentour !

 

Box cadeau oenotouristique pour découvrir le travail en vigne

 

Arnaud nous a ensuite montré comment les baguettes restantes sont attachées sur les fils de palissage pour s’assurer d’une croissance harmonieuse de la vigne. Il a également répondu à beaucoup de questions sur les différences entre viticulture conventionnelle, bio et en biodynamie. Le domaine est l’un des plus grands domaines en bio et biodynamie en Bourgogne, et la parcelle sur laquelle nous avons travaillé était en biodynamie.

Sur le retour au caveau, Arnaud nous a montré quelques vignes qui ont été taillées avec une méthode différente, la taille en Guyot double, qui laisse 2 rameaux sur le pied au lieu d’un seul dans la méthode Guyot simple que nous avions utilisée.

 

Vigne taillée en Guyot Double

 

Nous avions mérité notre apéritif, et de retour au caveau Jean-Louis nous avait préparé une dégustation de Petit Chablis, Chablis et Chablis Premier Cru pour se mettre en appétit. Nous avons continué la dégustation pendant le repas avec d’autres vins bios du domaine dont le Chablis Grand Cru Les Preuses.

 

Coffret cadeau dégustation de vin bio

 

Après le déjeuner nous sommes retournés dans le vignoble pour faire une visite à nos pieds de vigne adoptés et s’entraîner pour Pâques : chacun devait retrouver sa micro-parcelle de pieds de vigne !

 

Coffret parrainage de pieds de vigne bio

 

Nous avons ensuite couvert le travail restant à faire en vigne jusqu’à la récolte. Il y a encore beaucoup à faire, et nous entrons actuellement dans cette période critique du débourrement quand les bourgeons sortent. Nous espérons qu’il ne gèlera pas pendant cette étape. Ensuite la croissance des vignes sera assez rapide dans les prochains mois.

Nous avons terminé la journée avec une rapide visite de la salle de fermentation pour voir où vieillissent les vins en fût de chêne. Nous en apprendrons plus sur cette étape lors des Journées Vinification.

 

Cadeau visite domaine viticole bio à Chablis

 

A la fin de la journée nous avons laissé nos vignes aux bons soins des équipes du domaine pour croître et faire pousser leurs grappes. Nous avons hâte de venir les retrouver pour les Journées Vendanges !

Ajouter un commentaire

La taille et le pliage de la vigne en Alsace


Le soleil était au rendez-vous pour notre première Journée Découverte du millésime 2017 en Alsace au Domaine Stentz-Buecher. Le but de la journée était de comprendre tout le travail réalisé dans la vigne pour obtenir les meilleurs raisins possible pour la récolte. Nous avons donc naturellement commencé la journée dans la vigne, et pas n’importe laquelle : la parcelle de Gewurztraminer qui produit le  grand cru Hengst.

Cadeau d'anniversaire pour un amateur de vin. Parrainer des vignes bio en Alsace.

Nous étions en compagnie de Jean-Jacques et Céline, qui nous ont expliqué comment la vigne est taillée pour contrôler sa croissance et limiter le nombre de grappes de raisins qu’elle produit. Quand on taille il faut penser non seulement à la récolte de l’année mais aussi laisser des bois pour produire les fruits de la récolte suivante. Nous nous y sommes mis rapidement et nous sommes vite réchauffés avec l’effort pour couper et sortir les baguettes des palissages.

Cadeau pour apprendre le métier de vigneron

Nous avons mis les branches coupées au centre des rangs de vigne, où elles seront ensuite broyées pour apporter des nutriments au sol.

Découvrir le travail en vigne bio avec le box oenologie de Gourmet Odyssey

Une fois le pied taillé les baguettes restantes sont pliées en arc de cercle et attachées sur le plus bas des fils de palissage. Cela permet de ralentir le flux de sève et de mieux espacer les futures baguettes qui vont pousser. Cela aidera les raisins à mûrir et la végétation à sécher après des pluies, ce qui réduit le risque de pourriture.

Coffret cadeau adoption pieds de vigne en Alsace

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la parcelle de  Pinot Gris Rosenberg, où sont situées les vignes parrainées.  Depuis la parcelle nous avons pu admirer la vue sur le vignoble alentour et sur les châteaux sur les collines environnantes.

Location ceps de vigne bio en Alsace

Jean-Jacques nous a ensuite parlé des autres tâches à effectuer en vigne, et nous a notamment montré un plantier : une vigne qui a été replantée l’année passée et ne produira pas tout de suite de raisin.

Avec tout ça notre soif et notre appétit se sont manifestés, et de retour au domaine nous avons été accueillis avec un bon verre de vin. Nous avons dégusté toute une gamme de vin produite par le domaine, dont le Pinot Gris Rosenberg choisi pour l’Expérience Vin Gourmet Odyssey, ainsi que des Riesling, Muscat, Sylvaner, et Pinot Noir, et même un verre de Crémant d’Alsace.

Box dégustation de vin bio en Alsace

Après le déjeuner, Stéphane nous a expliqué le travail restant à faire dans la vigne entre aujourd’hui et la récolte, et comment le vigneron décide du moment de la récolte, quand les raisins sont à maturité.  Nous avons aussi appris un peu plus ce qu’impliquait le fait d’être en viticulture biologique.

Coffret cadeau pour découvrir un domaine viticole en Alsace

La journée s’est terminée par une visite de la cave pour voir où le vin sera produit une fois les raisins récoltés, ce qui sera développé plus en détail lors des Journées Vendanges et Vinification.

Ajouter un commentaire

Un stage pour apprendre la taille de la vigne en Bourgogne


C’est sous un soleil printanier que nous avons été accueillis au Domaine Chapelle le 12 mars 2017 pour une Journée Découverte dédiée au travail de la vigne, et plus précisément à cette période de l’année à la taille.

  Découverte du terroir bourguignon lors d'un stage vin

Après un café d’accueil, c’est au caveau que nous avons débuté la journée. Jean-François nous a parlé de son domaine, de la viticulture à Santenay, puis nous sommes allés dans le parc pour comprendre concrètement comment la topologie bourguignonne s’est formée du point de vue géologique et comment les terroirs viticoles ont été classés.

Cadeau vin original d'adoption de pieds de vigne

Après ces précieuses explications de Jean-François nous nous sommes rendus dans le Clos des Cornières, c’est la parcelle où se situent les pieds de vigne adoptés avec Gourmet Odyssey. Les parents adoptifs ont pu faire connaissance avec leurs pieds de vigne, et réaliser de beaux clichés sur le thème « je prends mon pied » !

Stage au domaine avec le vigneron en Bourgogne

Puis Yannick, le maître de chai du domaine, a pris le relais pour nous expliquer le travail du vigneron dans la vigne avant la récolte, et en particulier le travail de taille qui se déroule en ce moment et que nous avons tous pu mettre en œuvre par la suite. Quels sarments garder, lesquels couper ? Combien de bourgeons par pieds ? Pour quel rendement ? Autant de questions pour lesquelles nous avons reçu les réponses éclairées de Yannick. Cela a aussi été l’occasion d’échanger longuement sur la philosophie de l’agriculture bio et son application au Domaine Chapelle.

Stage pratique taille de la vigne à Santenay en Bourgogne

Place ensuite aux choses sérieuses : la mise en pratique de la taille, pas aussi facile que dans les explications de Yannick ! Nous avons partagé un moment très agréable en vigne, et tout le monde a obtenu son diplôme de tailleur certifié !

Dégustation vind ebourgogne au Domaien Chapelle à Santenay

C’est sous un soleil généreux nous avons poursuivi la journée dans la cour du domaine par un apéritif bourguignon traditionnel : un magnifique Santenay Saint Jean du domaine accompagné de succulentes gougères ; choux au fromage qui font partie des fameuses spécialités de la gastronomie bourguignonne.

Pour suivre, nous avons partagé un repas convivial et savoureux avec un traditionnel bœuf bourguignon qui a fabuleusement honoré sa région. Ce repas a été l’occasion pour Jean-François et Yannick de nous faire déguster trois vins rouges du domaine d’excellente qualité.

Visite de vignoble et cave en Bourgogne au Domaine Chapelle

Une balade digestive était alors la bienvenue et c’est repus que nous avons pris le chemin du plantier, en 1er cru Beaurepaire. Durant la balade Yannick nous a expliqué le paysage de terroirs que nous étions en train de traverser. Nous avons pu comprendre le travail que cela demande de replanter une vigne, les coûts que cela représente et les conséquences que cela a sur la production : vendanges en vert pendant 2 ans pour favoriser le plan et son enracinement, 1ere récolte la 3ème  année mais déclassement du vin dans un niveau d’appellation inférieur. Ce ne sera qu’au bout de 10 ans environ cette jeune vigne exprimera tout le potentiel qualitatif du terroir.

Puis nous sommes rentrés au domaine pour une visite rapide de la cave et l’heure était déjà venue de conclure cette belle journée, riche d’échanges et de découvertes.

Le travail du vigneron dans la vigne n’a désormais plus de secrets pour nous, et beaucoup d’entre nous seraient ravis de poursuivre cet échange avec Jean-François et Yannick lors d’une deuxième journée lors des vendanges ou l’hiver prochain pour parler du travail de vinification et d’élevage des vins.

Merci à nos hôtes, qui comme toujours nous ont accueilli avec convivialité et simplicité !

 

Ajouter un commentaire

La taille de la vigne dans en Vallée du Rhône


Pour cette première Journée Découverte de l’année 2017 au Domaine la Cabotte samedi 4 mars, Marie-Pierre et Eric nous attendaient autour d’un café bien chaud dans le caveau du domaine, qui surplombe les vignes, perchées sur un bout de colline du Massif d’Uchaux, terroir bien particulier des Côtes du Rhône. 

Le sujet de la journée est le travail dans la vigne avant la récolte et le métier de viticulteur pour faire grandir et entretenir une vigne au mieux afin de donner des raisins de qualité optimale pour les vendanges. Et il peut s’en passer des évènements dans le vignoble entre le début du millésime avec la taille comme aujourd’hui, et la récolte !

 

Eric nous explique comment tailler correctement la vigne

 

Eric, vigneron propriétaire du domaine, nous a donc expliqué sa façon de travailler avec son épouse vigneronne Marie-Pierre, leur sol ainsi que leurs vignes. Pourquoi faut-il tailler ? Pourquoi à cette période de l’année ? Par intermittences selon la clémence des nuages, nous avons tous pu participer à cette belle taille de mars, chaperonnés par Eric et Marie-Pierre, son épouse.

 

es parents adoptifs se lancent sous le contrôle de Marie-Pierre

 

En fin de matinée, nous nous sommes rendus dans la parcelle des ceps de grenache adoptés par Gourmet Odyssey, afin de les identifier, et de prendre quelques clichés souvenir avec ceux qui nous donneront le vin tant attendu.

Après cette matinée active la faim se faisait sentir. Au menu du déjeuner, salade d’endives composée de graines, une daube provençale aux zestes d’orange, pour finir sur une note sucrée un tiramisu aux framboises. Ces plats faits maison par Marie-Pierre ont formé de délicieux accords avec les cuvées Garance, Gabriel, Colline ou encore Châteauneuf-du-Pape que nous avons dégusté tout au long du repas.

 

Le repas concocté par Maire-Pierre dans le caveau avec vue sur les vignes

 

Et comme le matin n’avait pas suffi, nous avons profité d’une éclaircie après le repas pour terminer la taille et perfectionner nos coups de sécateurs. Pas facile de faire le choix de quelle baguette garder pour porter les rameaux et les fruits de l’année et quelle baguette couper !

 

La taille ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air

 

Nous nous sommes ensuite rendus au chai pour parler du sens de la biodynamie pour la viticulture, de ses bienfaits et de son ampleur sur le Massif d’Uchaux, puis plus précisément de l’histoire géologique du terroir du Massif d’ Uchaux et  du respect de ses sols et des rythmes de la nature.

Une journée bien riche en informations et en coups de sécateurs. Nous pourrons bientôt voir si notre travail de taille a porté ses fruits et Marie-Pierre et Eric nous donnerons bientôt des nouvelles de la croissance des bourgeons puis des rameaux… Merci à nos hôtes pour leur accueil toujours authentique et rendez-vous aux vendanges pour voir si la récolte sera de qualité !

Ajouter un commentaire

Leçon de taille au Domaine Jean-Marc Brocard à Chablis


La taille est probablement la tâche la plus compliquée et la plus difficile de tout le travail à faire dans les vignes. C’est probablement aussi la plus importante, car elle détermine non seulement la récolte de l’année, mais pose aussi les bases pour la production de l’année suivante. Cela peut paraître simple en théorie mais, comme l’ont découvert nos participants à la Journée Découverte de dimanche dernier au Domaine Jean-Marc Brocard, c’est plus complexe qu’il n’y paraît !
Cadeau amateur de vin, Chablis

Le but de cette journée participative était de découvrir tout le travail que le vigneron doit effectuer dans les vignes pour amener les raisins à leur optimum de maturité pour les vendanges. Donc après quelques mots sur la journée, le domaine et le vignoble de Chablis, nous nous sommes rendus directement en vigne.

Nous sommes allés dans la parcelle de la Boissonneuse, celle où se situent nos pieds de vigne adoptés, et qui a aussi été la première parcelle du domaine à être certifiée en bio puis en biodynamie. De là on a une superbe vue sur les collines chablisiennes, couvertes de vignes à perte de vue. Nous avons donc pris le temps de prendre quelques photos de nos pieds de vigne dans ce paysage de carte postale.

Adoption vignes, Chablis

Ensuite, place aux choses sérieuses ! Nous étions accompagnés de Fred, un des membres de l’équipe qui s’occupe de la vigne. Il nous a expliqué tout ce qu’il a fait depuis la dernière récolte pour préparer la nouvelle campagne ; pour le moment il a passé la plupart de son temps à tailler la vigne. La taille est maintenant terminée au domaine, mais Fred nous avait conservé quelques rangs à tailler pour que l’on puisse bien comprendre comment on fait. Il nous a montré comment choisir quelles branches (ou baguettes) couper et lesquelles garder pour produire les raisins de cette année. Facile !

Cadeau vigne,Chablis

Sécateurs en main, il a fallu se lancer tous seuls Attendez… qu’est-ce que Fred avait dit déjà ? Est-ce que c’est bien cette baguette qu’on garde ? Ce pied ne ressemble pas du tout à celui utilisé pour la démonstration… La première chose apprise a donc été que la théorie c’est bien, mais dans la réalité il n’y a que des exceptions ! Mais après quelques pieds cela devient plus facile de faire un choix, même si on réalise alors toute la complexité d’une tâche qui paraissait assez facile. Et quand on voit les dizaines de milliers de pieds de vigne qui couvrent les collines alentours, on réalise toute l’ampleur de la tâche de la taille.

Location pieds de vigne, Chablis

Fred nous a ensuite montré comment les baguettes restantes sont pliées et attachées sur le fil de palissage, le baissage, à l’aide d’un outil fantastique qui noue et coupe le fil simplement en pressant un bouton, facilitant considérablement la tâche du vigneron.

Week end oenologie, Chablis

Nous avons aussi pu parler de beaucoup de sujets comme le travail du sol, la greffe et la plantation de nouveaux pieds de vigne, ou encore les différences de pratiques entre la viticulture conventionnelle, bio et biodynamique.

Nous sommes ensuite rentrés au caveau pour une dégustation bien méritée de quelques vins de Chablis produits par le domaine.Nous avons goûté un Petit Chablis 2014 et un Chablis Sainte Claire 2015, produit sur les parcelles entourant le caveau. Nous avons ensuite dégusté un Chablis Premier Cru “Butteaux” 2011, suivi d’un Chablis Grand Cru “Valmur” 2011. La dégustation a continué pendant le repas avec un Chablis Boissonneuse 2013 et un des rares vins rouges produits par le domaine, un Irancy “Les Mazelots” 2014.

Box oenologie, Domaine Jean-Marc Brocard

Après le repas et tous ces vins dégustés, nous étions partants pour un peu d’air frais ! Nous sommes allés dans la parcelle Sainte Claire, où on a pu apprécier la différence de terroir avec la parcelle de la Boissonneuse. Là on a parlé des différentes taches à faire dans la vigne pour les mois à venir et jusqu’à la récolte, et comment les vignerons choisissent le bon moment pour commencer les vendanges.

Cadeau original vin, Chablis

Nous avons terminé la journée par une visite rapide de la sale des fermentations qui regroupe aussi tous les foudres en bois du domaine. C’est une pièce imposante, et c’est là qu’une partie du vin de la Boissoneuse est élevé en cuve de chêne.

Coffret vin personnalisée, Chablis

Nous parlerons plus en détail de la transformation du raisin en vin et de son élevage pendant les Journées Vinification. Pour le moment toute l’attention des équipes du domaine est tournée vers le vignoble car les semaines qui viennent vont être cruciales pour la récolte : nous espérons que les gelées sont derrière nous maintenant et que les bourgeons vont se développer sans obstacles.

Ajouter un commentaire

Apprendre un nouveau métier de vigneron pour sa retraite


Partir à la retraite c’est toujours un événement important, et certains le vivent mieux que d’autres ! Nous avons reçu ce témoignage de Daniel, un client qui réalise en ce moment une Expérience Vin au Château de la Bonnelière. Ses collègues la lui ont offerte en cadeau de départ à la retraite, et cela nous a fait plaisir de voir que ce cadeau original a plu. Voici ce que Daniel nous en a dit :

Pour ma retraite pas question de rester les bras croisés, je l’avais annoncé à tous mes collègues. On dirait qu’ils m’ont pris au mot avec Gourmet Odyssey : je suis devenu apprenti vigneron, et il a fallu aller au domaine et me retrousser les manches pour aider à cultiver les raisins de ma cuvée personnelle !

Quand ils m’ont offert le cadeau de retraite ils m’ont dit que j’allais avoir ma cuvée du Château de la Bonnelière, millésimée à l’année de ma retraite, et que j’allais en suivre l’élaboration de la vigne jusque dans le verre (qu’ils espéraient bien partager !). Ce qu’ils ne m’avaient pas dit c’est que j’allais aussi aller au domaine lors d’une Journée Découverte pour rencontrer le vigneron et participer aux travaux de la vigne.

Je suis allé à cette journée l’année dernière au printemps et j’ai rencontré Marc Plouzeau, propriétaire du domaine. Non seulement il nous a montré notre parcelle du Clos de la Bonnelière qui allait donner mon vin, mais il en a aussi profité pour mettre les parents adoptifs des pieds de vigne au travail pour l’aider à ébourgeonner la vigne et descendre les fils de palissage. Au final une belle rencontre et un apprentissage très concret. En plus on a pris le déjeuner ensembles et eu droit à la dégustation des vins du domaine : une très belle journée !

C’est pour ça que quand j’ai vu qu’on pouvait refaire une journée, pour découvrir les travaux en cave cette fois-ci, j’ai tout de suite réservé ! Je vais faire cette journée cet hiver, et j’ai déjà hâte de voir comment mes raisins seront devenus du vin… et surtout de le goûter !

Merci à mes collègues pour cette bonne idée de cadeau de retraite, j’ai déjà passé presque une année loin d’eux et ils ne m’ont pas trop manqué : on a prévu de se retrouver pour partager une bouteille de ma cuvée dès que c’est prêt !

Ajouter un commentaire

Le cycle végétatif de la vigne au printemps


Nos parents adoptifs du millésime 2016 l’ont remarqué avec les premières Journées Découverte Gourmet Odyssey qui ont lieu dans nos domaines partenaires en ce moment, la vigne se réveille doucement et les vignerons se dépêchent de terminer la taille, le pliage et le liage des baguettes avant la pousse des premiers bourgeons qui annonceront la reprise de l’activité de la vigne. Comment ces bourgeons vont-ils apparaître ? Que va-t-il se passer au printemps pour la vigne ?

Alors qu’après les vendanges arrivent les premiers froids hivernaux, la sève redescend des sarments dans le pied. On protège alors les pieds en pratiquant le cavaillonage et on coupe les sarments de l’année, inutiles pour l’année prochaine. Même si cette année l’hiver a été plutôt doux, la vigne a tout de même perdu ses feuilles et est entrée dans cette phase de repos (plus ou moins selon les régions).

Le réveil

Avec la remontée des températures fin mars, la sève va reprendre le chemin des cimes et remonter dans les baguettes qui n’auront pas été coupées. C’est à ce moment qu’on voit parfois des phénomènes de pleurs des baguettes : quand la baguette a été écimée et que la sève remonte, elle coule doucement en bout de baguette.

Adoption vignes, France

Les pleurs annoncent le débourrement : c’est la sortie des premiers bourgeons, tant attendue et redoutée par les viticulteurs. En effet à ce moment-là la vigne est très vulnérable, et le moindre coup de gel ou l’installation d’un ravageur sur les bourgeons peut mettre la prochaine récolte en péril. Cette période est surtout une phase d’observation et de protection, on ne touche pas à la vigne.

Cadeau original vin, Bourgogne

Concernant les bourgeons, il en existe plusieurs types. Ceux que l’on laisse pendant la taille sur les baguettes principales (alors simplement à l’état d’yeux sur le bois) vont donner les premiers rameaux.

Sur ces rameaux il y aura des bourgeons dits terminaux, situés à l’extrémité et responsables de la croissance du rameau. C’est pour ça qu’une fois la croissance de la vigne bien avancée, quand on ne voudra plus que les rameaux continuent de se développer au détriment des baies de raisin, on écimera les vignes : on coupera l’extrémité des rameaux pour en bloquer la croissance.

Cadeau vigne, Bordeau

Sur les rameaux il y a également des bourgeons dits axillaires, situés sous les aisselles des feuilles : ils sont latents, c’est à dire qu’ils ne vont pas se développer dans l’année en cours mais l’année qui suit. La vigne a en effet un cycle de végétation de 2 ans. Ce sont donc ces bourgeons que l’on laissera en place au moment de la taille, pour le prochain millésime.

La croissance de la vigne

Après le débourrement la vigne entre dans un cycle de croissance végétative pendant tout le printemps et l’été et jusqu’à l’amorce des chutes de températures en septembre-octobre généralement.

Les feuilles vont se développer sur les rameaux : leur rôle est double, elles permettent la photosynthèse et la régulation de la température de la vigne grâce à la transpiration de l’eau. Chaque cépage possède une morphologie de feuille particulière, c’est pour ça qu’il est beaucoup plus facile de reconnaître un cépage planté dans une parcelle au printemps qu’en plein hiver !

Location pieds de vigne, Val de le Loire

Avec les feuilles vont aussi se développer les vrilles, ce sont des ramifications qui permettent l’ancrage de la vigne, qui est une liane, sur un support comme le palissage. A la pousse ces vrilles sont herbacées donc souples, ensuite elles se lignifient c’est-à-dire qu’elles deviennent du bois. C’est pour ça qu’il n’est pas toujours aisé de retirer les rameaux du fil de palissage une fois taillés : il faut tirer assez fort, cela s’appelle le tirage du bois.

Les travaux de printemps dans la vigne

Cadeau original vni, Vallée du Rhône

Donc à partir du printemps le travail du vigneron va consister à contrôler et structurer la croissance de la vigne pour aider le plus possible les futures baies de raisin à atteindre une maturité parfaite pour les vendanges. Ebourgeonnage, épamprage et palissage de la vigne sont les premiers travaux réalisés au démarrage de la croissance : consultez notre article sur les travaux de printemps en vigne.

 

Autres articles liés

Le débourrement de la vigne au Printemps 2015

Ebourgeonnage, épamprage et palissage dans la vigne

Ajouter un commentaire

Leçon de taille et d’arcage au domaine Stentz-Buecher en Alsace


Nous avons fait notre première Journée Découverte du millésime 2016 au Domaine Stentz-Buecher dimanche dernier : il s’agissait de découvrir les vins d’Alsace et ceux du domaine, ainsi que tout le travail réalisé en vigne par la famille Stentz-Buecher pour obtenir les plus beaux raisins possibles pour les vendanges.

Après un café d’accueil, nous avons commencé par aller rendre visite aux pieds de vigne adoptés, sur la parcelle de Pinot Gris du lieu-dit Rosenberg, qui signifie la collines au roses, peut-être en raison des rosiers plantés devant les rangs de vigne qui servait autrefois à repérer l’arrivée des maladies risquant de contaminer la vigne, le rosier y étant plus sensible que la vigne.

Adoption vignes, Alsace

Après avoir dit bonjour aux pieds de vigne et quelques photos pour le concours annuel Je Prends Mon Pied nous nous sommes dirigés vers une seconde parcelle, celle du lieu-dit Steingrubler, pour en apprendre plus sur la taille de la vigne, l’arcage et le liage. Jean-Jacques, le père de Céline et Stéphane qui gèrent aujourd’hui le domaine, nous a parlé du travail dans les vignes jusqu’à la récolte et il nous a montré comment réaliser une taille Guyot, avec 2 sarments et un courson pour l’’année d’après. Ensuite nos parents adoptifs ont pu s’essayer au sécateur ; pas toujours facile de prendre la bonne décision sur quelle baguette garder et quelle baguette couper.

Cadeau autour du vin, Alsace

Mais avec les conseils des Jean-Jacques le résultat n’est pas si mal ! Une fois les bois taillés il a fallu les « tirer », c’est-à-dire arracher les extrémités coupées qui restent accrochées au fil de palissage afin de ne laisser vraiment que les deux baguettes choisies en place. Le bois ainsi récupéré est disposé en milieu de rang pour être broyé sur place et se décomposer pour nourrir le sol.

Cadeau mariage vin, Alsace

Nous avons ensuite essayé l’arcage des baguettes, c’est le fait de les replier sur le fil en les arquant (naturellement elles poussent droit vers le ciel). Cela permettra d’obtenir un rendement réduit et une plus belle concentration d’arômes dans les baies de raisin. Pour faire tenir les baguettes arquées il faut les attacher au fil de fer de la palissade, en utilisant un drôle d’outil qui vrille et coupe le fil à la fois ; on appelle cela le liage. Pour les débutants, un fil trop ou pas assez serré et c’est la baguette qui se déplie comme un ressort, attention au nez !

Cadeau vigne, Alsace

Après tout ça il était temps de rentrer au domaine pour déguster quelques vins accompagnés d’un kougloff salé dans l’oenothèque en compagnie de Stéphane et Céline. Nous avons ensuite poursuivi la dégustation pendant le repas pour accompagner roïgebrageldi, fromages et tarte aux myrtilles locaux.

Coffret cadeau oenologie, Alsace

Pour terminer la journée nous sommes descendus en cave pour une visite depuis le pressoir jusqu’à la salle de fermentation, en passant par le chai à barriques : il faudra encore un peu de patience pour que le millésime 2016 arrive jusque-là, et nous aurons l’occasion d’en reparler lors des Journées Vinification.

Un grand merci à toute la famille Stentz-Buecher de nous avoir accueilli ce dimanche, et à tous participants pour leur bonne humeur et leur curiosité !

Ajouter un commentaire

Apprentissage de la taille de vigne à Chinon


Le week-end dernier un soleil printanier attendait nos premiers participants du millésime 2016 pour une Journée Découverte au Château de la Bonnelière, dans le Val de Loire !

Un petit groupe très motivé allait attaquer une matinée de travail, après le traditionnel café d’accueil pour faire connaissance avec le maître des lieux et vigneron, Marc Plouzeau.

Marc leur a expliqué l’histoire du vignoble chinonais, dont nous avons des connaissances précises grâce au héros de Rabelais, Garguantua, puis sa propre histoire qui commence en 1999, avec la reprise, suite à son père, du domaine.

Aujourd’hui Marc exploite 34 hectares de vignes, situés uniquement sur la rive gauche de la Vienne avec son micro-climat particulier. Ses hectares sont majoritairement plantés en cabernet franc, le cépage roi du Val de Loire, mais aussi depuis peu en chenin, qui vont lui permettre de faire du Chinon Blanc.

Après s’être bien couverts, nos apprentis vignerons ont découvert leurs pieds. C’était l’occasion pour eux de participer au concours photo « je prends mon pied ». Le gagnant du millésime 2015 était au Château de la Bonnelière et vu la créativité de nos participants, celui du millésime 2016 sera probablement aussi au domaine !

Adoption vignes, Val de Loire

Mais trêve de plaisanteries, les choses sérieuses commençaient. Marc a initié nos vignerons du jour à la technique délicate de la taille en Guyot. Il s’agit de bien choisir la future baguette qui portera la vendange de l’année, mais aussi de préparer l’année suivante, en laissant un courson de rappel.

Cadeau autour du vin, Val de Loire

Les débuts ont été laborieux, mais très vite, la technique a été assimilée et certains se sont découvert une nouvelle vocation ! Quelques personnes ont préféré le tirage des bois et le nettoyage des baguettes.

Nous avons revisité le travail à la chaîne au domaine !

Location vignes Val de loire, Chinon

Suite à cette matinée, nous nous sommes réchauffés au Château autour de l’apéritif et du bon repas concocté par Mme Plouzeau, qui comme à chaque fois a mis les petits plats dans les grands pour nous accueillir ! Nous avons dégusté plusieurs vins du domaine pendant le repas.

Stage d oenologie, Val de Loire, Chinon

Nous avons terminé notre découverte du domaine par la visite du hangar à matériel de Marc. Cela nous a permis de faire la liste des différents travaux et des différentes étapes dans les vignes, à la suite de la période de taille.

Cadeau original, Val de Loire, Chinon

Une belle journée de découverte du domaine, sous le soleil et dans la bonne humeur !

Un grand merci à nos participants et à notre vigneron, Marc !

Ajouter un commentaire

La taille et le pliage de la vigne pendant la Journée Découverte


Dimanche dernier, nous avons accueilli des apprentis vignerons de Gourmet Odyssey au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne pour une Journée Découverte dédiée au travail de la vigne.
Stage oenologie, Bourgogne

Après une introduction à la journée, Jean François, le vigneron du domaine, a pris le relais afin de présenter son domaine, la Bourgogne et de commencer à parler du soin qu’il apporte à la vigne et de l’organisation des travaux au vignoble.

Ensuite, tout le monde s’est équipé pour une immersion dans la vigne. Deux groupes ont été constitués. Le premier, sous la responsabilité de Simon, le fils de la maison, a commencé l’apprentissage de la taille en cordon.

Cadeau autour du vin, Bourgogne

Le deuxième groupe a commencé avec Jean François l’apprentissage du pliage des baguettes tout en parlant des tenants et aboutissants de la culture biologique.

Adoption vignes, Bourgogne

Nous avons partagé un moment très agréable dans la vigne, le groupe a bien participé et tout le monde a obtenu son diplôme de tailleur certifié !

Nous avions bien mérité de rentrer au chaud et de commencer le convivial apéritif bourguignon qui a cette heure commençait à s’imposer. Jean François nous a servi un Santenay Blanc dont la qualité a fait l’unanimité accompagné de gougères, choux en fromage qui font parties des fameuses spécialités de la gastronomie Bourguignonne. Pour suivre un repas convivial et savoureux avec un traditionnel bœuf bourguignon qui a fabuleusement honoré sa région. Au cours de ce repas Jean François nous a fait déguster 3 de ses cuvées rouges, un Bourgogne rouge, un Santenay Clos des Cornières et une Santenay 1er cru Beaurepaire.

A 14h30, le ventre bien plein et le soleil revenu, chacun est allé faire connaissance de ses pieds de vigne adoptés. Quelques clichés plus tard nous prenions la route vers le plantier, sur le terroir Beaurepaire, qui a été le centre d’attention de notre après-midi.

Cadeau original vin, Bourgogne

Apres une ballade forte agréable parmi les terroirs de Santenay, ponctuée d’explications de Jean François sur les sols et les différents entretiens possibles (labours, désherbage, enherbement sélectif…) nous arrivions vers cette jeune plante.

Location vignes, Bourgogne

Nous y avons compris le travail nécessaire à cette réalisation et surtout les conséquences que cela imposait sur la production : vendanges en vert pendant 2 ans pour favoriser le plan et son enracinement, 1ere récolte la 3ème année mais déclassement du vin dans un niveau d’appellation inferieur. Ce ne sera qu’au bout de 10 ans environ que cette jeune vigne commencera à exprimer le potentiel qualitatif du terroir. Cela nous rappelle justement que le métier du vigneron impose d’être visionnaire et de travailler en amont pour les générations futures et pour maintenir la qualité du patrimoine.

Coffret cadeau oenologique, Bourgogne

De retour au domaine, Jean François a terminé par une présentation rapide de la cave et de la vinification. Nous avons pu y observer l’impact générationnel sur les choix de cuverie ; une cuverie en bois faite par le grand père, des cuves en ciments à l’époque du père de Jean François et une cuverie inox par gravité que Jean François a fait construire lui-même dans un souci croissant d’augmentation de la qualité de ses vins.

A la fin de cette belle journée nous avions beaucoup appris sur le travail de vigneron et surtout compris que toute la nécessité du soin apporté à la vigne et des choix techniques associés pour l’obtention d’un vin d’excellente qualité. Merci à tous ceux qui ont pu participer.

Ajouter un commentaire

La taille de vigne dans la Vallée du Rhône


Samedi 5 mars, quand on arrive pour préparer à 8h du matin, la journée commence sous un crachin un peu inquiétant. C’est une Journée Découverte consacrée à la taille de la vigne et les invités ne pourront pas à la fois tenir un sécateur et un parapluie !
Week end oenologie, Côtes du Rhône

A 9h les nuages se dispersent et le Mont Ventoux nous dévoile ses pentes coté soleil. Ouf ! Tout le monde arrive, se réchauffe autour d’un café ou d’un thé en faisant connaissance. De Lyon, de Marseille, des Monts de l’Ardèche, de Londres même, il y a beaucoup de kilomètres à se raconter !

Jacqueline de Gourmet Odyssey présente le déroulé de la journée. Le couple de vignerons, Marie-Pierre et Eric, parlent du domaine, de son histoire et des cépages qui y ont pris racine.

A 10h chacun s’équipe, change de chaussures, attrape le grand sécateur tendu par Marie Pierre et se dirige vers la parcelle de vigne qu’il s’agit de tailler. On est en Mars et nous suivons ainsi la sagesse du dicton: « taille tôt taille tard la meilleure taille est celle du mois de mars ». Et nous marchons vers la parcelle où se trouvent les pieds de vigne adoptés, ceux là même que nous allons tailler.

Adoption vignes, Vallée du Rhône

Eric explique les gestes essentiels de la taille et leur fonction pour l’équilibre et la bonne fructification d’un pied de grenache en gobelet : Laisser un maximum de 5 baguettes. Toujours couper à deux yeux. Eliminer les baguettes gênantes sur le chemin du chenillard. Conserver les baguettes résistantes au mistral. Et puis… se laisser guider par son instinct !

Location vignes, Côtes du Rhône

Il y avait 4 rangées d’environ 150 pieds chacune et à midi, avec l’aide chevronnée des apprenti-vignerons, nous sommes arrivés au bout des rangs. Midi l’heure de l’apéro !

Une table sortie devant le caveau-chalet de la Cabotte, des rayons de soleil éclaboussant nos verres et jouant avec le blanc et le rosé de nos vins.

Joli moment de détente bienvenu pour expliquer les différences entre vins conventionnels, vins biologiques et vins biodynamiques. Et comprendre pourquoi les saveurs de ces vins là s’attardent si longtemps ici sur nos papilles.

Coffret mariage vin, Vallée du Rhône

Au menu du déjeuner cuisiné par Marie Pierre, salade composée, tagine d’agneau dessert de fruit compote aux spéculos. Et sur le bar, toutes les cuvées rouges du domaine.

La cuvée Colline, qui est un bel assemblage des grands cépages du sud (Syrah, Grenache, Cinsault, Mourvèdre et Carignan. La cuvée Garance, le vin choisi par Gourmet Odyssey, un assemblage à part égale de Grenache, Syrah et Mourvèdre. La cuvée Gabriel, à part égale de Grenache et de Syrah. Et au final la cuvée Châteauneuf du Pape du domaine, un assemblage de 8 cépages dans la grande tradition de l’Appellation qui en autorise 13 en tout pour les rouges et les blancs.

Au total une belle dégustation et on ne savait plus quelle cuvée choisir pour retrouver ces goûts à domicile !

La promenade de l’après midi nous emmena vers le bas du domaine où sont enterrées les préparations utilisées en agriculture biodynamique : bouse de corne et préparation MariaThun.

L’occasion pour Eric et Jacqueline d’expliquer plus en détail la dynamisation de ces matières et leur pulvérisation sur les sols en Automne et au tout début du Printemps. Ces actes agricoles maintiennent un sol gorgé de biomasse, garante de sa fraicheur. Une biomasse pourvoyeuse d’une multitude d’oligo-éléments certifiant dans le verre l’origine contrôlée du terroir !

Eric démontra aussi l’identité particulière des pierres poreuses spécifiques à ce terroir du secondaire et de leur précieuse collaboration pour maintenir un sol humide par grandes chaleurs.

Cadeau amateur vin, Vallée du Rhône

La journée se termina par une visite rapide du chai car l’heure de se séparer était déjà toute proche. Jacqueline rappela à chacun et chacune que Gourmet Odyssey propose aux parents adoptifs de revenir en septembre pour vendanger leurs petits pieds de vigne adorés et à d’autres moments propices dans l’année pour affiner leurs connaissances en vinification et dégustation …

Ajouter un commentaire

Palissage de la vigne à Chablis


La vigne pousse très vite en ce moment et il y a beaucoup de travail à faire dans la vigne pour garder le contrôle. Nous avons passé samedi dernier une Journée Découverte au Domaine Jean-Marc Brocard à Chablis pour en découvrir un petit peu plus sur ce travail de titan qui permet d'assurer la meilleure qualité de raisin possible pour les vendanges.

Cadeau original autour du vin à Chablis

Après les introductions du domaine et de la région, nous sommes partis à pied à la Boissonneuse, la parcelle de vigne où se trouvent nos pieds de vigne adoptés. D'ici on a belle vue du paysage vallonné du Chablisien, et nous avons pu voir les différents terroirs des Chablis Grand Crus, Chablis Premier Crus et Chablis.

Nous avons pris quelques minutes pour prendre nos pieds de vigne en photos et les encourager à bien produire pour la prochaine récolte.

Location de pieds de vigne, vin blanc, Chablis

Dans la vigne, nous étions accompagnés par Frédéric de l'équipe de vigne au domaine. Il nous a expliqué le travail effectué en vigne depuis les dernières vendanges, notamment la taille de la vigne.

Week end oenologique en Bourgogne, vin blanc

Il avait apporté des outils pour nous montrer ceux utilisés pour tailler la vigne et pour attacher les sarments de la vigne au fils de fer.

Frédéric nous a parlé du travail du sol qui est fait mécaniquement, le domaine étant conduit en bio et en biodynamie. Nous avons parlé des différences entre l'agriculture conventionnelle, bio et biodynamique, et Julien Brocard nous a rejoins pour nous expliquer ses motivations pour travailler en biodynamie.

En ce moment, les sarments de la vigne poussent à grande allure, plusieurs centimètres par jour. Les fils de fer sont remontés au fur à mesure avec la croissance de la vigne pour aider à supporter le poids de la végétation. Il faut aussi s'assurer que les branches sont situées entre les fils, et Frédéric nous a montré comment le faire. Puis nous nous sommes réparti entre les rangs, et nous avons mis la main à la pâte. C'est un travail important qui facilite le passage du tracteur et protéger la vigne contre la maladie.

Cadeau de mariage autour du vin, Chablis

Après une matinée passée en vigne, nous avons bien mérité la dégustation de vin. De retour au domaine, Sébastien nous a fait découvrir la gamme de vin biodynamique du Domaine, commençant avec un Petit Chablis « Les Plantes » 2012, suivi par le vin sélectionné par Gourmet Odyssey, le Chablis « La Boissonneuse » également en millésime 2012. Nous avons ensuite dégusté deux Chablis Premier Cru du millésime 2011, « Les Vaudevey » et « Côte de Léchet », avant de faire une dégustation à l'aveugle d'un magnum de Chablis Grand Cru « Bougros » 2003. Nous avons continué la dégustation avec le déjeuner.

Coffret vin personnalisé en Bourgogne, Chablis

Nous sommes retournés en vigne pour voir la différence de terroir autour du domaine par rapport à la parcelle où nous avons passé la matinée. Nous avons aussi parlé du travail à faire dans la vigne pendant l'été, et comment choisir le moment des vendanges.

Bouteille de vin personnalisée en Bourgogne, Chablis

La journée s'est terminée dans la cuverie pour voir les foudres, dans lesquels les vins de l'année dernière sont en cours d'élevage. Nous passerons plus de temps dans cette pièce lors des Journées Vinification.

Un grand merci à tous les participants pour cette journée très agréable.

Autres articles liés aux travaux dans la vigne

Bilan des travaux dans la vigne pour le millésime 2015

Une belle récolte à Chablis

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage en Bourgogne au Domaine Chapelle


Après l'inquiétude et la pluie du vendredi soir, tous les doutes ce sont dissipés ce samedi matin du 18 Avril 2015 quand le vent a chassé les derniers nuages présents dans le ciel bourguignon. Nous étions au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne, pour une Journée Découverte.  La journée nous a permit de découvrir le domaine et le travail effectué en vigne par le vigneron pour obtenir le moment venu, les meilleurs raisins possibles pour les vendanges. 

Idée cadeau original pour des amateurs de vin. Parrainez des pieds de vigne bio et participez à l'élaboration de votre vin bio

Suite à une brève présentation du domaine par Jean-François Chapelle, le propriétaire des lieux, nous avons rejoint le parc du domaine familiale, ou Jean-François a continué ses explications sur la situation géographique et géologique de la bourgogne. Ce fut également pour lui le moment de nous rappeler pourquoi il avait fait la démarche de l'agriculture biologique : Le respect des sols et des personnes qui y travaille, autant que le plaisir de boire une boisson saine et exempte de produits nocifs à notre santé !

Jean-François nous a ensuite présenté le « Clos des Cornières » vigne ou sont situées nos pieds de vignes adoptés. Il a à cette occasion expliqué les différences entre appellations : Bourgogne générique, village, premier cru et grand cru. Nous avons ensuite rencontré pour la première fois nos pieds de vigne adoptifs. Un grand moment d'émotion ! 

Coffret cadeau amateur de vin. Participez au travail de la vigne.

Nous savions bien que nous devrions tôt ou tard mettre la main à la pâte... On approche de la période d'ébourgeonnage. Après la taille, étape très importante dans le développement futur de la vigne ou il faut bien tailler pour réduire la quantité de raisins produite par chaque pied, et ainsi améliorer la concentration de sucre dans chaque grappe de raisin, l'ébourgeonnage est l'autre étape clef du travail de la vigne. En effet, il ne faut pas laisser à la plante trop de feuilles et de branches à nourrir, au risque de ne pas pouvoir obtenir de raisins matures. Nous avons ainsi essayé d'ébourgeonner quelques pieds de vignes, pour mieux comprendre les enjeux de ce travail passionnant, mais titanesque.

De retour au domaine nous avons profité du beau soleil d'Avril et pris l'apéritif devant le caveau de dégustation du domaine autour d'un verre de Santenay blanc 2013 accompagné de quelques gougères. Cette dégustation c'est poursuivi pendant le repas, avec un Bourgogne Pinot noir 2011, un Santenay « Clos des Cornières » 2011 puis, un Chassage Montrachet 1er Cru 2010 avec le fromage. 

Découvrir le terroir de bourgogne avec une ballade en vigne

L'après-midi, nous repartons pour une balade digestive jusqu'à la vigne de « Beaurepaire », parcelle de Santenay premier cru. Ce fut pour nous l'occasion de découvrir les paysages du sud de la côte de Beaune et d'en apprendre un peu plus sur la géologie local. La vigne en question venant tout juste d'être replantée, nous avons pu aussi en apprendre un peu plus sur le cycle de vie d'une vigne. Yannick Jacrot, l'Adjoint Technique du domaine nous à ainsi expliqué dans les détails le processus de plantation de la vigne ainsi que sa préparation. 

Coffret cadeau plantation de vigne

La journée s'est terminée par une brève visite de la cuverie et de la cave où sont stockés les futs de vin en cours d'élevage ainsi que les différentes bouteilles de vin du domaine. 

Coffret cadeau visite domaine viticole bio en bourgogne

Un grand merci à Jean-François et Yannick pour leurs explications passionnantes, ainsi qu'à vous tous chers clients de Gourmet Odyssey pour votre bonne humeur et votre sympathie.

Autres articles liés aux travaux dans la vigne

Bilan des travaux dans la vigne pour le millésime 2015

Ajouter un commentaire

Journée taille à Chablis


Samedi dernier, nous étions au Domaine Jean-Marc Brocard à Chablis pour une Journée Découverte. L'objectif de la journée est d'apprendre davantage sur tout le travail effectué en vigne pour avoir les meilleurs raisins possibles au moment des vendanges. Donc après les présentations du début de journée, c'est naturellement en vigne que nous avons commencé la journée.

Arnaud explique la taille

Nous avons retrouvé Arnaud, de l'équipe vigne, dans la Boissonneuse, la première parcelle du domaine à être convertie en bio et en biodynamie. Arnaud nous a parlé du travail en vigne effectué pendant l'hiver, et nous a montré comment les pieds de vigne sont taillés et puis pliés pour les attacher horizontalement au fil porteur.

La taille est finie sur le domaine, mais Arnaud nous avait laissé quelques petites rangées à faire. Après plusieurs démonstrations, c'était à notre tour d'agir. Sécateur à la main, nous nous sommes vite rendu compte que la taille n'est pas aussi simple qu'on le croît. Chaque pied demande réflexion et il semble qu'il y ait une exception à la règle pour chaque cep !

Les parents adoptifs s'essaient à la taille

Arnaud nous a aussi montré comment « éplucher » la baguette qui reste après la taille pour mieux concentrer l'énergie de la vigne dans les rameaux fructifère.

L'équipe de tractoristes était aussi en train de travailler le sol sur la parcelle au même moment, donc nous avons profité pour regarder comment le sol est retourné entre les ceps et aéré au milieu des rangs.

L'équipe de tractoristes laboure les sols

La Boissonneuse est aussi la parcelle où se trouvent les pieds de vigne adoptés par des clients de Gourmet Odyssey, et nous avons pris quelques minutes pour identifier nos micro-parcelles de vigne !

Les parents adoptifs découvrent leurs pieds de vigne

Après avoir pris l'air le matin, nos papilles étaient bien réveillées et c'est de retour au domaine que nous avons dégusté plusieurs vins de la gamme de Chablis élaborés au domaine. Nous avons continué la dégustation pendant le repas.

Nous avons ensuite continué la journée avec une visite de la cuverie pour une introduction sur le travail effectué en cave, un sujet qui sera exploré plus en profondeur lors des Journées Vinification.

La cuverie du Domaine
 

Un grand merci à Pierre et à Arnaud d'avoir partagé leur passion pour leur métier et à tous nos participants pour leur enthousiasme !

Autres articles liés aux travaux dans la vigne

Bilan des travaux dans la vigne pour le millésime 2015

Ajouter un commentaire

La taille de la vigne à Chinon


Ce weekend nous avons accueilli les premiers clients du millésime 2015, lors de la Journée Découverte au Château de la Bonnelière à Chinon. Cette journée nous a permis de découvrir le Château et la parcelle de vigne du Clos de la Bonnelière, sous le soleil, relativement frais du mois de mars. Nous avons rencontrés les pieds de vignes que nous avons adoptés et nous avons appris comment tailler, une étape essentielle dans le développement de la vigne!

Autour d'un café et des viennoiseries, Marc Plouzeau, notre hôte, nous a présenté son domaine familial et la longue histoire des lieux. Le domaine de Marc s'étend tout au long de la « rive gauche » de la Vienne, des terroirs de graviers, argilo-calcaire et d'argile à silex.

Après nous avoir expliqué la conduite de son domaine, où chaque action est pensée à l'échelle de la parcelle, il nous a présenté en avant-première sa nouvelle gamme d'étiquettes qui reprend graphiquement son principe de conduite et de vinification parcellaire.

Suite à toutes ces explications, ils nous tardaient de découvrir nos pieds de vignes ! Direction alors le clos, au pied du château !

Cadeau autour du vin dans le Val de Loire

Quelques photos plus tard, pour le concours « je prends mon pied », les choses sérieuses nous attendent !

Pour nous mettre en jambe, nous avons « tiré les bois ». Notre parcelle avait été taillée par l'équipe de Marc, mais ils nous avaient laissé un peu de travail. Nous avons donc ôté les anciens bois taillés, pour faire place nette autour de la « baguette », tout cela en suivant les conseils de Marc.

Location de pieds de vigne dans le Val de Loire, Chinon

Mais avant de tirer les bois, il faut tailler! Marc nous a appris la méthode « Guyot simple », qui n'a de simple que le nom!

Chaque pied étant différents, il faut réfléchir à chaque cep. On commence par couper la baguette de l'année, celle où était les grappes. Ensuite il faut choisir la nouvelle baguette, le plus souvent de l'autre côté du cep et nettoyer la baguette pour ne laisser que 8 « yeux ». On ne laisse qu'un certain nombre d'yeux, afin de contrôler la production de raisin, pour que le sucre se concentrent dans c'est grappes. Pour finir, nous laissons un « courson », qui devriendrait l'année prochaine, la nouvelle baguette.

Cadeau amateur de vin dans le Val de Loire

Pour terminer la matinée, Marc nous a expliqué les prochaines étapes jusqu'aux vendanges : l'épamprage, l'ébourgeonnage, le rognage et les vendanges en vert. Toutes c'est étapes vont permettre de contrôler la production et d'obtenir de beaux raisins aux vendanges.

Après l'effort le réconfort, surtout que le temps se couvrait au fur et à mesure des échanges avec Marc ! Un bon repas nous attendait dans la grange. Nous avons pu alors déguster des vins du domaine : un Touraine Sauvignon de 2014 avec une terrine de poisson, un Chinon Rive Gauche de 2014 et un Clos de la Bonnelière 2012 avec une fameuse blanquette de veau. Pour finir en beauté, nous avons bu sur le fromage de chèvre local, un Chapelle 2012 et surtout le petit trésor du domaine, la cuvée « Ante Phylloxéra ». Il s'agit d?une micro-cuvée faite par Marc, à partir de vignes non greffées, dites « franche de pied », qui datent de plus de 200 ans !

Coffret cadeau oenologie dans le Val de Loire

Malgré les envies de sieste de nos amis anglo-saxons, nous avons continué la journée par la découverte des machines qui permettent de travailler les sols en agriculture biologique.

Week end oenlogie dans le Val de Loire

La fin de cette journée approchant, nous avons visité le chai de vinification du domaine, où Marc a répondu aux dernières questions de nos apprentis vignerons.

Un grand merci à Marc et à vous tous pour cette belle journée !

Ajouter un commentaire

La taille au Domaine la Cabotte


Une journée « taillée sur mesure » pendant laquelle nos invités ont pu découvrir le travail dans la vigne.

Après un accueil des plus printaniers (temps au beau fixe) par Eric et Marie-Pierre, chaque participant est convié à venir voir les pieds de vigne qui lui sont attribués. Ce sont des pieds de vigne de Grenache Noir, cépage roi des Côtes du Rhône Méridionales, et donc de l'Appellation Côtes du Rhône Village Massif d'Uchaux.

Cadeau amateur de vin rouge dans la Vallée du Rhône

Le Domaine la Cabotte, ce sont 30 hectares de vignes d'un seul tenant, cultivés en mode biodynamie. Ainsi, chaque Grenache Noir pris en photo par nos convives est le fruit de la biodynamie.

Au Domaine la Cabotte, Eric explique que la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsaut viennent compléter les rangs de Grenache Noir.

En ce qui concerne les cépages blancs, la part belle est donnée au Grenache Blanc, au Viognier et à la Clairette, principalement.

Tout le monde joue le jeu de la photo. « Je prends mon pied », un lien singulier avec ses pieds de vigne, immortalisé par un cliché qui sera peut-être récompensé par un Magnum s'il remporte un succès d'estime à l'unanimité.

Location de pieds de vigne dans la Vallée du Rhône

Les photos « en boîte », nous retrouvons tous Eric qui va à présent nous présenter le terroir du Massif d'Uchaux. Extraordinaire !

L'histoire de la constitution d'un sol et de sa structure est essentielle pour comprendre l'influence qu'il a sur la vigne et la qualité d'expression de ses jus.

A la fin de l'ère secondaire, le Massif d'Uchaux était un delta constitué de sables marins fins.

Quelques temps après, en raison du déplacement des plaques tectoniques, la chaîne des Pyrénées s'est soulevée par effet de compression, provoquant également le soulèvement du Massif d'Uchaux qui ainsi émergea des eaux et devint une île.

Le Massif d'Uchaux est resté tel quel, une île épargnée par la mer qui s'engouffre à nouveau par le couloir rhodanien à la fin du Tertiaire.

Ainsi, au Domaine la Cabotte, la roche mère est à 50 cm au-dessous du sol. Les vignes bénéficient donc d'un sol et d'un sous-sol qui réunissent les meilleures conditions, même si, en apparence, le paysage paraît guère hospitalier pour la nature.

La géologie est caractérisée par une constitution de sables très fins comme la silice, le grès, ainsi que des cailloux à base de calcaire et d'argile rouge très fine.

Ainsi, sous un climat de type méditerranéen, avec des étés très chauds et du mistral, la vigne pourra toujours s'alimenter en eau grâce à la réserve hydrique contenue dans les argiles.

Quant aux sables fins, ils permettent la production d'un vin souple avec des tanins fins. Les cailloux à base de calcaire et d'argile protègent de l'évaporation et préservent donc l'humidité du sol.

Revenons à la taille. Celle-ci, couplée à la qualité du terroir, va permettre d'optimiser la qualité du raisin. Dans le Massif d'Uchaux, la taille est dite courte.

Sur le Grenache Noir, on pratique la taille en gobelet, ainsi que sur le Mourvèdre. Sur la Syrah, on pratique la taille en cordon de royat, qui est également une taille courte.

Week end oenologie dans la Vallée du Rhône, France

Qu'appelle-t-on une taille courte ? On prend soin de ne garder que 5 futures branches fructifères appelées courson. Pour chaque courson, on peut voir les sarments que nous nous préparons à tailler, à raccourcir donc, en ne laissant que deux yeux ou bourgeons.

Dans une AOC Côtes du Rhône Village comme le Massif d'Uchaux, on taille court pour limiter la production de grappes par pied de vigne, et donc le rendement. Plus le rendement est bas (35hl/ha autorisés), plus le jus de raisin sera de qualité.

Tout le monde se met à l'oeuvre et prend goût à la taille. On passera toute la matinée dans la vigne, sécateur à la main, chacun concentré sur son travail : c'est absolument enthousiasmant et très intéressant. On est en symbiose avec la nature, mais surtout avec la philosophie de nos vignerons.

On apprend qu'Eric et Marie-Pierre sont rigoureux dans leur travail, toujours pensé et méticuleux. Pour qu'un vin soit d'une qualité supérieure, 80% du travail se fait dans la vigne. Eric et Marie-Pierre l'ont bien compris, mais surtout, ils savent en extraire la quintessence par beaucoup de savoir-faire.

Adoptions de pieds de vignes dans la Vallée du Rhône

On taille, certes. Mais ce n'est pas le tout. La vigne demande du soin chaque mois de l'année. Deux à trois labours sont réalisés dans l'année pour aérer le sol.

Une fois la vigne taillée, viendront les opérations liées à la phase printanière :

- Ebourgeonnage (ôter le surplus de bourgeons)

- Relevage des fils au fur et à mesure que les sarments prennent de la hauteur

- Attacher les sarments au fil afin d'éviter qu'ils ne retombent.

- Epamprage (ôter les départs de branchage superflus)

- Traiter la vigne à l'aide de tisanes d'herbes, de quartz ou de fenouil pour dynamiser la vigne et la protéger des maladies.

Dégustation des vins du Domaine à l'heure de l'apéritif : Comme il fait beau et chaud, nous dégusterons le blanc Côtes du Rhône 2014 Les Collines ainsi que le rosé 2014, premier rosé produit par le Domaine la Cabotte.

Pour apprécier au mieux les deux cuvées, Marie-Pierre nous a préparé quelques radis ainsi que quelques petits soufflés aux lardons, fromage et herbes de Provence : L'accord est parfait, tout en simplicité, aussi bien avec le blanc qu'avec le Rosé.

Le Côte du Rhône blanc est un assemblage de Grenache blanc, de clairette et de viognier. Le grenache blanc et la clairette sont des cépages qui sont adaptés à au sol aride et au climat méditerranéen de La Cabotte.

En de telles circonstances, assemblés au viognier, Les Collines nous offrent un nez ouvert, sur les fruits à chair jaune, enrichi de notes citronnées et florales.

Une belle complexité que viendra confirmer le palais, tout en onctuosité, mêlé d'une belle fraîcheur. Bel équilibre entre les arômes, la fraîcheur et l'alcool. Un joli Côtes du Rhône tout en finesse qui nous livre une finale iodée en bouche.

Coffret vin personnalisé dans la Vallée du Rhône

Quant au rosé, son assemblage de syrah, cinsaut, grenache noir et vieux carignan nous apporte des notes de petits fruits rouges acidulées, telle la groseille.

Ce rosé est un rosé de presse essentiellement, sauf pour la syrah qui est vinifiée en « saignée », une courte macération du jus avec les peaux afin d'apporter une belle couleur au rosé. Sachez que l'expression de ce rosé est authentique, tout comme le blanc, est qu'elle est le résultat de levures indigènes.

Un bon moment commenté par Eric et Marie Pierre, et apprécié par les convives, agréablement surpris ces deux cuvées qui nous livre une réelle expression de terroir.

Allez, c'est l'heure de passer à table, nos papilles ayant été mises à contribution....

Déjeuner convivial avec des clients sympathiques et enthousiastes autour des plats préparés par Marie Pierre, des plats tout aussi sympathiques et conviviaux.

Nous commencerons le repas par une salade d'endives, noix et curcuma, sauce vinaigrette au citron, qui s'accordera à merveille avec le Côtes du Rhône blanc Les Collines 2014.

Puis nous enchaînerons sur un tajine au poulet, parfumé aux épices du Maroc (Eric et Marie Pierre apprécient de partir en vacances au Maroc) servi avec la Cuvée Garance 2013, un assemblage de Grenache noir, syrah et mourvèdre.

Les plats épicés, les viandes en sauces, les daubes ou autres tajines se marient fort bien avec les vins rouges du Massif d'Uchaux et donc du Domaine la Cabotte.

Les 3 cépages apportent au vin des notes de petits fruits rouges et noirs intenses, des notes d'épices et d'aromates telle que le laurier et le thym, quelquefois des notes d'encre noire.

La texture du vin est soyeuse et sa fraîcheur est mentholée. La Cuvée Garance vient sublimer le tajine de Marie Pierre à merveille : tout le monde est ravi...

Mais ça n'est pas fini...Arrive le fromage.

Marie Pierre a choisi une sélection de fromages de brebis, du plus crémeux eu plus sec.

Sur ces fromages, Eric nous sert le Châteauneuf du Pape 2012 : un vin issu d'une parcelle âgée de plus de 70 ans. 8 cépages entrent dans la composition de ce vin, également cultivé en biodynamie : une pure merveille.

Décidément, le talent de nos deux vignerons n'est plus à prouver, ni à démontrer.

Cette cuvée nous livre un nez explosif de baies noires écrasées, sur le cassis plus précisément, avec quelques notes de violettes et de myrtille, une bouche tout en fraîcheur, une densité racée, des tanins soyeux, un palais tapissé de fruits confiturés, une longueur exceptionnelle. Sur le fromage de brebis, c?est exquis...

Enfin, on finit par une tranche de cake fait maison, au rhum et fruits confits, que l'on se délectera de goûter sur un petit café.

Au Domaine la Cabotte, rien n'est laissé au hasard. L'accord mets et vins est sublime et pendant que nos convives boivent le café, ils passent commande auprès de Marie-Pierre, des commandes qui font suite à un repas qui a certainement laissé un souvenir remarquable aux palais de ces messieurs et dames.

Après-midi : balade dans la vigne. Explication de la biodynamie et de ses origines.

Pour digérer cette journée riche en informations, en pratique et en dégustation, Eric nous propose de nous balader dans la vigne et d'essayer de reconnaître une vigne cultivée en mode biodynamie d'une vigne cultivée en mode raisonnée ou encore traditionnelle.

Eric nous amène à observer les lieux, les rangs de vigne, la nature qui l'entoure. Il nous explique les grandes lignes de la biodynamie, une culture de la vigne qui dépend :

- De l'évolution du soleil dans la journée dans sa période ascendante puis descendante

- Des cycles de la lune

- De cycles cosmiques plus grands.

Cadeau de mariage autour du vin dans la Vallée du Rhône

Eric nous explique alors que la nature évolue en fonction de périodes et de jours définies comme tels : jour fleur, jour fruit, jour feuille...

Il nous raconte qu'il est essentiel de travailler le sol en matinée, en période ascendante du soleil, car lorsque ce dernier décroît, les influences sont elles-mêmes descendantes et donc plus dans une dynamique de destruction que de croissance.

Plus nous avancerons vers l'été, plus le soleil sera haut dans le ciel : à ce moment, la nature fera place à des plantes qui poussent haut sur tige avec un nuancier de couleur varié.

Tout est dans le sol, selon Rudolf Steiner, le créateur de la Biodynamie ; il faut simplement le traiter et intervenir au bon moment...observer et faire avec ce que la nature nous donne...c'est passionnant, on apprend beaucoup, mais il est déjà temps de passer au chai de vinification pour expliquer la prochaine étape : la vinification des jus de raisin.

On finit sur cette note rapidement : comment fermente-t-on le jus de raisin ? Comment travaille-t-on en biodynamie ? Utilise-t-on des produits ou autre intrant chimique ? Combien de temps dur la vinification ? Comment vinifie-ton un vin blanc, un vin rosé, un vin rouge ? Ah ! ah !

Réponse à la prochaine journée dite « Vinification »...

Stéphanne Duché, Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens