Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Côtes du Rhône

La vendange manuelle des clairettes en Vallée du Rhône


Ce samedi quand nous nous installons pour la Journée Vendanges avec Marie-Pierre et Eric, les vignerons de la Cabotte, nous regardons le vignoble tout autour du caveau et nous constatons la sécheresse du sol et la chaleur de l’air ambiant malgré l’heure matinale. Les équipes de vendangeurs du domaine sont déjà au travail : avec la chaleur de l’été il a non seulement fallu avancer la date de la récolte, mais aussi se dépêcher de ramasser les raisins pour garder un maximum de jus pour cette récolte qui s’annonce de faible quantité. Les apprentis vendangeurs de Gourmet Odyssey sont donc les bienvenus pour prêter main forte !

Nous nous réunissons autour d’un café et de quelques croissants pour écouter Eric nous présenter le domaine rapidement, avant d’entrer dans le vif du sujet : nous nous rendons dans la vigne juste sous le caveau pour récolter les clairette avant la pluie qui est annoncée en fin de matinée.

box cadeaau stage vendanges côtes du rhône

Comme nous l’explique Eric, généralement ce sont les cépages blancs comme la clairette et le viognier qui sont ramassés en premiers puis ceux des rouges, comme la syrah, le mourvèdre ou le grenache. Cette année, à cause des fortes chaleurs de juillet et août, les vendanges ont commencé le 25 août, soit avec pratiquement 2 semaines d’avance sur une année classique.

Et en plus les températures ne redescendent pas aussi bas qu’habituellement en septembre la nuit, ce qui fait que la maturité progresse très vite et au lieu de ramasser sur presqu’un mois comme habituellement, la récolte sera finie lundi 11 septembre prochain soit un peu plus de 2 semaines et demi de vendanges. En effet, si on attend trop la chaleur continue de sécher les grains de raisins et on obtient moins de jus donc une quantité de vin plus faible.

Aujourd’hui les rouges ont tous été ramassés et il ne reste que la clairette, qui nous est assignée. En effet cette clairette-là ne servira pas à faire les vins blancs « classiques » du domaine mais sera vinifiée en amphore, un contenant que le domaine expérimente depuis quelques millésimes. Pour cette vinification on recherche une maturité un peu plus poussée et moins d’acidité que sur des vins blancs classiques où l’on recherche une fraîcheur, c’est pourquoi on ramasse les raisins en dernier.

coffret vin journée vendanges en vallée du rhône

Charge à nous donc de faire une belle récolte pour cette cuvée qui tient beaucoup à cœur à Marie-Pierre et Eric. Nous distribuons les sécateurs et nous nous répartissons sur les rangs de vigne.

adoption de vigne et vendanges en côtes du rhône

La qualité du raisin est très bonne, ce qui rend la tâche plus facile : pas de tri à faire au moment de la cueillette, tout est bon à récolter. Il faut par contre bien prendre le temps de regarder les pieds car la couleur de la clairette peut la camoufler facilement sous les feuilles. Il ne faut pas hésiter à effeuiller, c’est-à-dire ôter les feuilles qui pourraient nous gêner pour couper les grappes, nous explique Eric.

box oenologie cotes du rhone vendanges

Les seaux des cueilleurs se remplissent vite et pendant qu’Eric et quelques courageux volontaires les vident dans la remorque du tracteur qui nous suit dans les rangs, les conversations vont bon train sur les cépages, le climat et la précocité de la récolte. Tant et si bien que lorsque la pluie éclate nous sommes presque à la fin du rang et nous avons de quoi remplir un pressoir, avec la récolte des vendangeurs du domaine qui travaillaient juste à côté.

stage récolte des raisins au domaine la cabotte

Eric nous invite donc à remonter le long de la vigne et suivre le tracteur et sa remorque pleine des précieux raisins jusqu’au chai. Arrivés à l’abri, un spectacle très satisfaisant nous attend : les caisses de raisin sont vidées une à une dans le pressoir. Ensuite Eric le fait entrer en légère rotation de façon à tasser et étaler un peu les grains et faire un peu de place pour le reste des raisins. Une fois le pressoir plein Eric le programme pour un pressurage très doux pendant 1h30 afin d’extraire le jus de la manière la plus douce possible et de préserver les arômes.

Stage vendanges parrainage de vignes massif d'uchaux

Il ne nous reste donc plus qu’à profiter d’un apéritif bien mérité au son du doux ron-ron du pressoir: Marie-Pierre nous apporte des cakes maison accompagnés de son Colline blanc, un vin plein de fraîcheur qui s’apprécie très bien avec quelque vers d’Horace citées par Jacqueline notre sommelière et poète ! Nous en profitons également pour goûter le vin blanc vinifié en amphore, le même que celui dont nous avons récolté les raisins le matin mais dans un millésime plus ancien.

Repas de vendangeurs stage vin en vallée du rhône

Nous dégustons ensuite les vins rouges du domaine accompagnés d’un repas local cuisiné par le restaurant Au Temps de Vivre à Uchaux. L’occasion pour chacun d’échanger avec Eric, Marie-Pierre et Jacqueline sur ce millésime 2017 qui s’annonce de petite quantité mais de très grande qualité… mais chut, il faudra venir s’en rendre compte lors des Journées Vinification en début d’année 2018 pour le confirmer !

stage fermentation vendanges en côtes du rhône

Après le repas le pressoir a terminé son ouvrage, nous pouvons donc voir comment le jus pressé est pompé jusque dans une cuve en container réfrigéré. Il n’y restera que quelques jours pour procéder au débourbage : le froid aide les particules solides qui ont pu s’écouler du pressoir avec le jus à se déposer en fond de cuve. Le jus sera ensuite pompé dans une cuve classique où il débutera sa fermentation, qui durera 2 semaines environ. Les rafles, peaux et pépins restés dans le pressoir sont évacués en distillerie pour produire de l’alcool de fruit.

Et pendant que le pressoir est nettoyé, nous profitons d’une accalmie pour nous rendre dans la parcelle où se trouvent nos pieds de vigne adoptés, histoire de voir comment ils ont été choyés depuis la Journée Découverte. Quelques photos plus tard, nous retournons voir si les cuves sont remplies du jus des raisins récoltés.

Eric en profite pour nous expliquer les tous premiers jours de la fermentation et le moment où le jus devient vin. Nous terminons ensuite la journée sur les nombreuses questions que suscite la pratique passionnée de Marie-Pierre et Eric en biodynamie.

vendanges en biodynamie côtes du rhône

Nous pourrions écouter Eric parler de sa terre et de sa vigne pendant des heures, mais toutes les bonnes choses ayant une fin, quelques bouteilles ramenées dans le coffre de la voiture nous permettrons de prolonger un peu cette belle rencontre !

Ajouter un commentaire

Le relevage de la vigne en Vallée du Rhône


Ce samedi pour la Journée Découverte les parents adoptifs seront presque tous des « locaux » pour une fois. Nous accueillons des participants au Domaine la Cabotte venus principalement du quart Sud Est de la France : Grenoble,  Haute-Loire, Ardèche et Boûches du Rhône.

Découvrir le métier de vigneron avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Tout le monde se félicite de la météo du jour : quelques nuages, un petit vent frais, pas de canicule ce samedi ! Ouf !

Le vigneron, Eric Plumet, nous entraîne rapidement vers le bas du domaine où se trouve la parcelle dans laquelle nous allons travailler. Il s’agit aujourd’hui de relever et d’attacher les rameaux et les pampres en les agrafant sur les fils  de palissage.

Eric profite de cette promenade pour montrer en passant les parcelles de syrahs et clairettes. Il entre aussi dans une parcelle de grenache pour expliquer, rameau à la main, la coulure de la fleur qui est la conséquence d’un gel tardif de printemps. Une partie des fleurs a disparu et la grappe est amputée d’un certain nombre de ses grains de raisin.

Coffret cadeau dans la vigne dans le Cotes du Rhône

Quelques explications techniques et le groupe se met au travail pour attacher les rameaux buissonniers sur le palissage. Nouvelle occasion offerte à Eric pour attirer l’attention des apprentis vignerons sur le rôle des apex tout au bout des rameaux : une vrille en forme de Y qui absorbe tous les éléments nutritifs de l’air pour nourrir la plante.

Participez au travail de la vigne avec le cadeau box oenolgique

Les vignerons en bio-dynamie procèdent à l’écimage des rameaux quand les apex se sèchent. La croissance végétale s’arrête alors  au profit de la maturité du fruit.

Marie Pierre la vigneronne arrive en temps voulu pour arroser nos gosiers desséchés… oui ! Mais de quoi ? De l’eau bien sûr mais aussi du rosé de la Cabotte, d’une fraîcheur aromatique prélude à la dégustation qui va suivre.

Midi ! On se retrouve sous les arbres  et les tables en bois ; les verres, les plats, les bouteilles, un petit air frais, tout est là pour passer ensemble un moment de pur bonheur.

Dégustation comparative de clairette en fûts et de clairette en amphores. Même cépage mais pas même vin ! La démonstration est déconcertante. Et chacun, chacune, se reconnaîtra sans hésiter dans l’une ou l’autre de ces deux clairettes !

Coffret cadeau dégustation de vin biodynamique

« Il faut être toujours ivre » nous rappelle la sommelière en citant Beaudelaire. « Oui mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise ! Mais enivrez vous ! »

En effet, les rouges Côtes du Rhône, Massif d’Uchaux et Chateauneuf-du-Pape se goûteront divinement avec les tourtes, pâtés, caillettes et tartes, tout maison, de Marie Pierre. Et nous nous serons enivrés de bons goûts et de bonne compagnie !

Après le café, on va tous et toutes à la recherche de ses ceps pour « prendre son pied » ! Chaque buveur, chaque amoureuse de vin se rend mieux compte alors, de tout ce que contiendra la bouteille remplie des raisins de ce cep de vigne !

Cadeau parrainage de vigne biodynamique

Et la journée se termine tout naturellement dans le chai, pour voir les cuves, sentir le vin finir de s’élaborer, et se dire à bientôt. A bientôt pour les vendanges pour quelques chanceux qui se retrouveront  en septembre.

Ajouter un commentaire

L’art de vinifier les Côtes du Rhône au Domaine la Cabotte à Mondragon


Aujourd'hui c'est une journée « papilles en fête » ! On va goûter et re-goûter tous les vins du Domaine la Cabotte dans le Massif d'Uchaux lors d'une Journée Vinification Gourmet Odyssey.

Les vins du millésime 2016 sont encore en cuve et finissent tranquillement leur vinification. La Météo est instable, la pluie arrive et les participants sont priés d'enfiler leurs bottes ! La vigne elle est ravie et tous les jeunes bourgeons se préparent à boire goulûment cette bonne pluie de printemps.

Parrainage de vignes en biodynamie en Côtes du Rhône

Marie-Pierre et Eric, les propriétaires, nous accompagnent pour rendre visite aux ceps de grenache qui entrent ans la composition de la cuvée Garance, vin des parents adoptifs en aujourd'hui en visite. Dans la parcelle chacun retrouve ses bébés et les appareils photos crépitent pour gagner le prix de la meilleure photo au concours « Je prends mon pied ! »

Il était temps : on reçoit sur les écrans les premières gouttes et on court se mettre à l'abri dans la cuverie.

Stage oenologie bio en Vallée du Rhône

Là « tout n'est qu'ordre et beauté, calme et volupté ». Une longue table a été dressée par Marie-Pierre. Elle est couverte de verres, de bouteilles et de ...seaux à crachoir ! Chacun s'assoit et Eric raconte les aventures du raisin de la vendange à la cuve et au verre.

Avec les interrogations des participants, il aborde beaucoup de sujet comme par exemple le rôle fondamental des levures. Elles sont sur la peau des raisins, variées, mystérieuses, innombrables. Et chacune à son tour, au bon moment, va transformer le sucre du fruit en alcool. Les vignerons les laissent agir à leur rythme et ce travail lent et complexe va permettre d'élaborer un alcool vivant, digeste qui ne s'échappera pas du corps du vin pour nous monter à la tête.

Dégustation vin au domaine visite vignoble stage oenologie

Les verres se remplissent des vins encore en cuve et chacun, chacune, constate cette harmonie en bouche.

Cadeau vin Atelier découverte des sens

La pluie qui sonnait fort sur le toit de la cuverie s'est un peu calmée. On se rend au caveau où Marie-Pierre a mis en place le jeu de Jean Lenoir : Le Nez du Vin. Les invités doivent reconnaître les arômes, de fleurs, de fruits, d'élevage emprisonnés dans de tout petits flacons. L'excitation monte vite pour essayer de trouver le maximum d'arômes : le cassis, le tilleul, la mûre, le chocolat, la truffe, la framboise, le citron, le miel, etc...

Dans le groupe, sont présents deux ou trois « nez » qui hument juste ! Et puis les autres qui s'énervent, qui sentent et ressentent. Et le jeu se termine dans de beaux éclats de rire : « mais bon sang mais c'est bien sûr ! Le citron vous dis-je ! Le citron !! »

Repas vigneron journée au domaine coffret cadeau

On a faim ! On a soif ! Une belle salade composée arrive suivie d'un confit de joue de porc, du fromage de chèvre très local et un joli sucré. Chaque plat est accompagné par des cuvées « maison » et on se régale avec Clairette, Colline, Gabriel, Châteauneuf-du-Pape.

Le ciel s'est éclairci et Eric nous emmène promener au bout du domaine pour mieux comprendre le terroir du Massif d'Uchaux et comment il influence le vin. C'est un plateau du Secondaire qui a créé un massif rude caillouteux très boisé qui va donner des vins de belle matière et de grande fraîcheur.

Stage oenologie découverte du terroir Massif d'Uchaux

L'heure arrive de se séparer. La journée a été belle, gourmande, enjouée, riche de nouveaux savoirs. Les coffres des voitures se referment sur les cartons des vins que chacun chacune a préféré.

Ainsi l'Ame du Vin de la Cabotte
Promènera longtemps son chant
Plein de lumière et de fraternité !

Jacqueline, la sommelière.

Ajouter un commentaire

La taille de la vigne dans en Vallée du Rhône


Pour cette première Journée Découverte de l’année 2017 au Domaine la Cabotte samedi 4 mars, Marie-Pierre et Eric nous attendaient autour d’un café bien chaud dans le caveau du domaine, qui surplombe les vignes, perchées sur un bout de colline du Massif d’Uchaux, terroir bien particulier des Côtes du Rhône. 

Le sujet de la journée est le travail dans la vigne avant la récolte et le métier de viticulteur pour faire grandir et entretenir une vigne au mieux afin de donner des raisins de qualité optimale pour les vendanges. Et il peut s’en passer des évènements dans le vignoble entre le début du millésime avec la taille comme aujourd’hui, et la récolte !

 

Eric nous explique comment tailler correctement la vigne

 

Eric, vigneron propriétaire du domaine, nous a donc expliqué sa façon de travailler avec son épouse vigneronne Marie-Pierre, leur sol ainsi que leurs vignes. Pourquoi faut-il tailler ? Pourquoi à cette période de l’année ? Par intermittences selon la clémence des nuages, nous avons tous pu participer à cette belle taille de mars, chaperonnés par Eric et Marie-Pierre, son épouse.

 

es parents adoptifs se lancent sous le contrôle de Marie-Pierre

 

En fin de matinée, nous nous sommes rendus dans la parcelle des ceps de grenache adoptés par Gourmet Odyssey, afin de les identifier, et de prendre quelques clichés souvenir avec ceux qui nous donneront le vin tant attendu.

Après cette matinée active la faim se faisait sentir. Au menu du déjeuner, salade d’endives composée de graines, une daube provençale aux zestes d’orange, pour finir sur une note sucrée un tiramisu aux framboises. Ces plats faits maison par Marie-Pierre ont formé de délicieux accords avec les cuvées Garance, Gabriel, Colline ou encore Châteauneuf-du-Pape que nous avons dégusté tout au long du repas.

 

Le repas concocté par Maire-Pierre dans le caveau avec vue sur les vignes

 

Et comme le matin n’avait pas suffi, nous avons profité d’une éclaircie après le repas pour terminer la taille et perfectionner nos coups de sécateurs. Pas facile de faire le choix de quelle baguette garder pour porter les rameaux et les fruits de l’année et quelle baguette couper !

 

La taille ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air

 

Nous nous sommes ensuite rendus au chai pour parler du sens de la biodynamie pour la viticulture, de ses bienfaits et de son ampleur sur le Massif d’Uchaux, puis plus précisément de l’histoire géologique du terroir du Massif d’ Uchaux et  du respect de ses sols et des rythmes de la nature.

Une journée bien riche en informations et en coups de sécateurs. Nous pourrons bientôt voir si notre travail de taille a porté ses fruits et Marie-Pierre et Eric nous donnerons bientôt des nouvelles de la croissance des bourgeons puis des rameaux… Merci à nos hôtes pour leur accueil toujours authentique et rendez-vous aux vendanges pour voir si la récolte sera de qualité !

Ajouter un commentaire

Stage de vinification et d’assemblage du vin dans la Vallée du Rhône


Samedi dernier nous avons été accueillis par Marie-Pierre et Eric Plumet au Domaine la Cabotte, à Mondragon en vallée du Rhône pour parler de la vinification du millésime 2016. Les parents adoptifs de pieds de vigne se sont retrouvés autour d’un café dans le lumineux caveau du domaine. Certains étaient déjà venus participer aux vendanges et aux remontages, d’autres à la taille le printemps dernier.

Coffret cadeau stage oenolgique pour découvrir les vins biodynamics

Aujourd’hui on va  surtout parler des vinifications et de l’élevage du vin. Comment va naître le vin après que les vendangeurs aient coupé les grappes de raisin puis rentré les cagettes dans le chai. C’est Eric, le vigneron, qui va nous expliquer cette aventure.

Cadeau original d'anniversaire, retarite ou mariage pour amateur de vin

Ainsi les participants apprennent qu’ici au Domaine la Cabotte on essaie de mettre les raisins rouges en cuve tous ensembles quand c’est possible. Marie-Pierre et Eric préfèrent ne pas séparer les différents cépages, grenache,  mourvèdre, carignan, cinsault. Ils laissent les jus se mêler, et fermenter avec leurs peaux couvertes de levures. Ce n’est pas un exercice évident, et quelques fois ils vinifient les cépages séparément aussi, tout dépend des millésimes.

Et ils goûtent, goûtent, encore et encore. Pour enfin décider du moment de séparer le jus fermenté de toutes les matières solides qui se sont déposés en fond de cuve : peaux, feuilles, restes de rafle… Le jus fermenté devient du vin tranquille, toujours sous haute surveillance pour éviter toute déviance.

Stage d'oenologie pour déguster des vins en cours d'élevage

Ensuite 4 à 10 mois après la vendange, le vin va être tiré, embouteillé, étiqueté. Et il va partir régaler des papilles gourmandes aux quatre coins du monde, dont celles de tous les parents adoptifs, qui ont suivi avec intérêt et émotion la naissance du millésime du bourgeon à la bouteille.

Après cet exposé passionnant, un atelier nous attend au caveau pour tester nos capacités à reconnaître les arômes. Il faut sentir à l’aveugle des flacons, pour reconnaître des séries d’arômes le plus souvent présents dans les vins.

Du miel ? Du citron ?  De la poire ? pour les blancs… De la framboise ? Du cassis ? Du zan ? pour les rouges…

Un ou deux participants sont  très forts à ce jeu, des « Nez de  Cyrano». Mais à la fin tous sont d’accord pour sortir au soleil  goûter les vrais arômes des vrais vins !

Cuvée Garance, Cuvée Gabriel en rouge et la blonde Clairette élevée en Amphores Italiennes,on s’en régale.

Au menu du déjeuner, salade composée aux graines, tagine d’agneau, gâteau aux fruits, qui forment de délicieux accords avec les cuvées. Pour les honorer toutes, Jacqueline, la sommelière invoque « l’Ame du Vin » ce bel hommage de Beaudelaire au divin nectar.

Cadeau parrainage de vigne dans le cotes du rhone

L’après midi se passe dans la parcelle des ceps de grenache adoptés par Gourmet Odyssey et Eric raconte l’histoire géologique du terroir du Massif d’ Uchaux, comment il influence les arômes et la structure du vin, et l’évolution du dossier pour le passage en cru.

On se quitte devant le chai après un dernier exposé sur le sens de la biodynamie, le respect des rythmes de la nature qui vont créer cet amical équilibre des vins de la Cabotte.

Ajouter un commentaire

Vendanges conviviales et participatives dans la Vallée du Rhône


Les parents adoptifs des pieds de vigne Gourmet Odyssey ont répondu nombreux pour cette journée de vendanges 2016 au Domaine la Cabotte dans le Massif d'Uchaux, en compagnie de Marie-Pierre, Eric et Etienne qui dirigent le domaine. Nous avons même cette année eu le plaisir d'accueillir de (très) jeunes vendangeurs : une petite fille et deux bébés étaient venus prêter main forte !

 

Adoption et stage vendanges de vignes

La météo du jour nous a été favorable : après les grosses pluies des jours précédents, le ciel se préparait au Mistral, bienvenu pour durcir un peu la terre entre les rangs et permettre d'aller cueillir le raisin. Il était temps d'aller recueillir le fruit du travail d'une année sur leurs pieds de grenache adoptés.

Alors dès le début de la journée notre groupe a rejoint la parcelle qui lui avait été réservée, celle où sont situés les pieds de vigne adoptés de grenache, qui entre dans la composition de la cuvée Garance, sélectionnée par Gourmet Odyssey.

stage oenologie en Vallée du Rhône

Eric et son fils Etienne ont distribué les seaux et les sécateurs et tout le monde s'est mis au travail après les consignes d'usage :
- comment on coupe les grappes...
- comment on ne coupe pas le bout de son doigt !

Sept rangs de vigne vendangés, quatre containers bien remplis, un verre de rosé à la pause, les sourires des uns et des autres affichaient ce bonheur de participer à cette fête de la nature généreuse et bienveillante.

Parrainage et vendanges de vigne en Vallée du Rhône

Une fois la cueillette terminée, le tracteur avec sa benne à ras bord a entraîné dans son sillage les néo vendangeurs pour les conduire de retour au chai autour de l‘égrappoir et mieux comprendre la mise en cuve des raisins et de leur jus.

stage vendnages au domaine et dégustation

Le temps de la mise en place des machines, Jacqueline, la sommelière, nous a montré de mystérieuses caisses contenant les cornes de vaches et les crânes de chevaux. Ce sont les outils et matériaux utilisés pour les préparats biodynamiques. On a pu mieux comprendre les principes de la fumure biodynamique qui va insérer du vivant dans du vivant pour justement rendre la terre plus vivante encore !

Ensuite Marie-Pierre, la vigneronne, a sonné l'heure du déjeuner, sous les arbres en face du chai. Salades fraîches, terrines maison, tartes aux légumes, fromages locaux et clafoutis de cerises griottes. Que du fait maison et un vrai délice pour les papilles.

repas vigneron et dégustation de vin à la propriété

On s'est régalé et surtout on a goûté toute la gamme des vins produits à la Cabotte : vins rosé et rouge « Colline » en Côtes du Rhône, vin rouges en Massif d'Uchaux (appellation villages) de longue garde, et la nouveauté, le « Clairette » en amphores italiennes : un vin blanc qui a ébloui les papilles !

vinification vin rouge en vallée du rhône

Après le repas l'après-midi était bien avancé et la journée s'est terminée autour des cuves pour goûter les premiers jus de raisin tout juste pressés et comprendre comment ils vont donner naissance à l'âme des vins du Domaine de la Cabotte.

On s'est encore un peu attardé le temps de récupérer quelques cartons de vin. Car comment choisir quand on ne peut renoncer à celui-ci qui était si bon avec la terrine ou celui-là, délicieux avec le fromage. Et le blanc...comment dire ... un concerto à lui tout seul !

La petite fille est repartie avec un beau sarment couvert de feuilles déjà teintées de l'automne qui vient. Elle l'amène à son école pour être le témoin des belles joies d'une vendange !

Merci à Marie-Pierre, Eric et Etienne de nous avoir accueillis et nous vous donnons rendez-vous pour les vinifications et assemblages !

Ajouter un commentaire

Portraits de vignerons, Marie-Pierre, Eric et Etienne Plumet-d’Ardhuy au Domaine la Cabotte


Toujours dans notre série de portraits consacrés à nos vignerons partenaires, nous avons posé quelques questions à Marie-Pierre, Eric et Etienne Plumet-d'Ardhuy au Domaine la Cabotte. Et nous constatons que c'est toujours la même passion pour transmettre leur savoir-faire et parler de leur métier qui les anime.
Visite au domaine et dégustation avec le vigneron en Vallée du Rhône

Depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Depuis 1981 : c'est un métier et une passion familiale que nos parents exerçaient et que notre fils Etienne perpétue depuis son arrivée sur le domaine cette année.

Quelle est votre meilleur souvenir lié au domaine ?

Beaucoup de souvenir depuis 35 ans, mais les plus marquants ce sont les premières fois. Nous avons créé le domaine et toutes les premières fois reste gravées dans nos mémoires : première plantation, première vinification, première dégustation de nos vins, première mise en bouteille, première bouteille étiquetée avec le nom du Domaine.

Tout n'est jamais parfait les premières fois, mais c'est toujours le début d'un nouveau départ, d'un nouveau défi, d'une nouvelle remise en question.

Sur le millésime 2015, que vous élevez actuellement, quelle est votre cuvée préférée ?

Nous n'avons jamais de cuvée préférée. Demande t'on a des parents quels est leur enfant préféré ? Pour nous cela n'a pas de sens : nous aimons tous nos vins avec leurs qualités et leurs défauts.

Ils sont tous marqué par leur millésime, qu'ils soient riches, généreux, ronds, gras, fruités, frais, tendus, gouleyants, ils sont tous nés de notre passion et à ce titre mérite la même attention.

Stage oenologe au domaine avec le vigneron en Vallée du Rhône

En 2016 quels sont vos principaux défis ou projets ?

L'arrivée de notre fils Etienne sur le domaine, puis l'arrache et la plantation de 12ha d'un seul tenant que notre fils reprend en fermage.

Une question que nos clients posent souvent : mais que fait les vignerons quand ils ont un peu de temps à eux ?!

Un peu comme tout le monde nous allons au cinéma, au théâtre, nous visitons des expositions et des musées, nous passons du temps avec nos enfants et petits-enfants

Quelques fois nous partons en vacances et lorsqu'un domaine ou une cave n'est pas loin, nous allons perfectionner nos connaissance en échangeons sur nos pratique viti-vinicoles !

Ajouter un commentaire

Relevage de la vigne dans la Vallée du Rhône


La journée s’est tout de suite annoncée magnifique. Un ciel très dégagé et une petite brise de fin de mistral amenant la fraicheur nécessaire aux rudes travaux qui nous attendaient !

Les parents adoptifs des ceps de Domaine la Cabotte sont arrivés à l’heure.  Du Var, du bout du Vaucluse, de la Région Parisienne, de Genève, de Bristol.  Et oui ! Bravant courageusement le Brexit, quatre anglais étaient là pour affirmer leur appartenance au bon vin français!

Petit café petit croissant vite avalés, le groupe grimpe vers  la partie supérieure du domaine pour  les travaux du moment dans la vigne en juin : le relevage des rameaux bien feuillus de Grenache et le clipage des fils de palissage  pour maintenir la vigne bien dressée vers le ciel.

Coffret cadeau location pied de vigne dans la Vallée du Rhône


Eric Plumet, le vigneron explique le pourquoi du comment et Jacqueline la sommelière chuchote à l’oreille des anglais le sens de ces mystérieuses pratiques.

En culture biodynamique on n’écime pas les rameaux.  L’extrémité de chaque branche, l’apex, est préservée .C’est par l’apex que toute la force de l’environnement aérien va pénétrer dans la sève et dans les baies de raisin.  La pousse des feuilles s’arrêtera d’elle même quand le moment sera venu pour la vigne de s’occuper exclusivement des fruits.

Chacun s’active le long des rangées, les poches pleines de petits trombones de couleur.

Fini -  Parti, nous redescendons pour rendre visite aux ceps adoptés par les familles. Nous arrivons dans une autre parcelle de Grenache mais le décor est totalement différent.

Cadeau parrainage vigne biodynamique


Les Grenaches sont en gobelet et libres de s’étaler comme bon leur semble.  Les uns et les autres partent à la recherche de leur « propriété ».  Et c’était comme si nous traversions une forêt  dense et d’une telle hauteur  qu’elle nous cachait les uns aux autres .
On a fini par tous se retrouver pour se diriger  vers une parcelle de Syrah : observation des différences, feuilles, forme des grappes, orientation de la parcelle. Et de cet endroit le  regard des visiteurs pouvait admirer l’ensemble du domaine bordé par les bois du Massif  d’Uchaux.

Déjà Midi.  Marie Pierre nous attendait à l’ombre près du caveau avec de l’eau fraiche bienvenue car Phoebus depuis le matin avait bien poussé ses feux.

Coffret dégustation vins biodynamiques au domaine


Le rosé Colline, un régal de fraicheur et de saveurs fut l’entrée en matière de la dégustation autour les plats cuisinés par Jacqueline et Marie Pierre :

Deux terrines de volaille aux fruits secs concoctées  par la Vigneronne  et des feuilles de vigne  « Cabotte »  farcies servies chaudes à la grecque,  cuisinées par la Sommelière  familière des voyages d’Ulysse,  accompagnées des cuvées  Garance  et Gabriel.
C’est avec un beau verre de Châteauneuf du Pape que nous terminons ce repas  avec fromages de chèvre d’un élevage voisin et clafoutis de fruits rouges.

La chaleur de l’été du Sud menaçant  nos énergies, les vignerons nous entrainèrent bien vite vers la fraicheur du Chai.

Promenade explicative de la vigne au vin et oui, en juin, la plupart des cuves sont vides ! Mais les bouteilles sont pleines !

Devant nous, de pleines caisses de Prèle tout juste ramassées et aussi de l’Achillée millefeuille et de l’écorce de Chêne.  Eric raconte l’usage de ces « Simples »  en biodynamie.  Jacqueline entraine le groupe anglophone sur l’autre versant de la cave pour leur faire découvrir les cornes de vaches  et leur expliquer leur rôle dans la fumure de bouse.

Les groupes sont attentifs, les questions fusent, les  explications sont claires, le temps passe trop vite.  Mais l’envie d’en savoir plus est  passée.  Et celle  de goûter d’autres vins en biodynamie  plus encore.

Chacun, chacune repart avec quelques flacons qui prolongeront bien agréablement les souvenirs de cette belle journée «Découverte ».

Ajouter un commentaire

L’ébourgeonnage dans les Côtes du Rhône


Cette journée de prise de contact avec le terrain, la Journée Découverte au Domaine Cabotte à Mondragon, s'est déroulée à merveille : après plusieurs jours de mistral, le beau temps s'est installé et nous avons eu un temps splendide, ensoleillé comme il se doit pour une matinée dans les vignes.
Un temps splendide attendait lesAdoption de vignes et stage au domaine au Domaine la Cabotte

À l'arrivée, un accueil autour d'un café chaud et de viennoiseries a été l'occasion pour Éric et Marie-Pierre Plumet de nous brosser le déroulé de la journée. Au programme, une mise en activité dans une magnifique parcelle de mourvèdre, où nous avons pu participer de façon très active à l'ébourgeonnage.

Cycle de la vigne ébourgeonnage en vallée du Rhône

Après quelques explications de la part de nos hôtes sur le rôle et la technique de cette tâche, en binôme, nous nous sommes mis au travail. En apparence, la démonstration que nous avait faite Éric semblait plutôt simple. Cela consistait à éliminer certaines pousses indésirables pour réguler les rendements.

Stage oenologie : travail d'ébourgeonage en vigne avec le vigneron

Mais lorsqu'il s'agit de le faire, cela s'avère un peu moins évident, aucun pied n'est identique. On se pose sans arrêt la question : est-ce que c'est bien ce rameau qui est en trop ? Bien sûr, Éric nous avait donné des explications claires et précises, mais nous n'avons pas son coup d'œil, c'est un métier ! Nous avons fait une paire de rangées chacun, ce qui prend déjà pas mal de temps.

Stage en vigne pour apprendre le métier de vigneron

De retour de notre exercice physique, Éric nous a emmené promener à travers son vignoble ; il nous a expliqué tout un tas de choses que nous n'aurions pas remarquées sans son aide. Il nous a expliqué pourquoi certaines vignes étaient conduites en « gobelets » (pratique qui ne nécessite pas de palissage, typique des modes de culture méditerranéens et parfaitement adapté aux cépages cultivés dans le secteur) et d'autres en « cordon de Royat » (palissées sur plusieurs fils).

Stage viticulture en biodynamie en Vallée d Rhône

Nous avons fait un petit détour, pour qu'Éric puisse nous montrer ses préparats, notamment son compost à base de bouse de vache, qu'il utilise en culture biodynamique. Il nous a expliqué quelle en était l'utilité et comment la nature transformait cette matière mal odorante en un compost riche et nécessaire pour activer la vie microbiologique dans les sols. Après plusieurs semaines, ce compost est mis dans des cornes de vaches puis enterré pendant plusieurs mois à une période précise du calendrier lunaire, pour ensuite être dilué dans un grand volume d'eau et pulvérisé sur les sols. Ensuite la magie opère !

Dégustation au Domaine la Cabotte en Vallée du Rhône

De retour à la cave, un agréable apéritif sous le tilleul nous attendait. Nous avons pu déguster un Côtes du Rhône Rosé 2015 et un Côtes du Rhône Rouge du même millésime. Marie-Pierre nous a présenté ses vins, leur composition, et ce qu'ils recherchaient en faisant ces cuvées. Après l'effort et la marche à pied, un peu de réconfort était le bienvenu.

Le repas pris en compagnie de Marie-Pierre et Eric dans la cour du domaine

Marie-Pierre nous a ensuite convié à un délicieux déjeuner champêtre : salade aux lentilles, graines de courges et tomates, terrine de canard au noisettes, de délicieux fromages de chèvre produits localement et un appétissant gâteau. Au cours de ce repas, nous avons dégusté l'ensemble de leur production : les cuvées « Garance » et « Gabriel » en Côtes du Rhône Villages Massif d'Uchaux et le Châteauneuf-du-Pape Rouge, dans le millésime 2014.

Coffret cadeau vin adoption de vignes en Vallée du Rhône

L'après-midi, nous sommes allés à la rencontre des pieds de vignes adoptés avec Gourmet Odyssey. Cela a été l'occasion de quelques photos pour immortaliser le moment. Éric nous a ensuite parlé des spécificités du terroir d'Uchaux sur lequel se trouve le domaine et nous a fait une lecture du paysage pour le situer dans le paysage viticole de la Vallée du Rhône.

Enfin, nous nous sommes dirigés vers la cave où Éric nous a expliqué brièvement en quoi consistent les vinifications et qu'est-ce qui différencie les pratiques du domaine, en biodynamie, d'un domaine conventionnel. Cela a été l'occasion de voir les différents types de plantes utilisées en infusion sur les vignes : achillée millefeuille, fenouil. Il nous a expliqué le fonctionnement du dynamiseur et quel effet cela peut avoir sur les infusions utilisées dans le vignoble.

Preparats biodynamiques stage viticulture en Vallée du Rhône

Les vendanges 2016 sont encore loin, mais cette rencontre nous a permis de prendre conscience de l'importance des travaux effectués en amont de celles-ci. Il nous a aussi été possible d'appréhender l'importance des soins apportés, tout au long de l'année, au vignoble, par Marie-Pierre, Éric et Etienne, leur fils. C'est une attention de tous les instants pour amener ces plantes magnifiques jusqu'à la récolte.

Le chemin est encore long avant que nous puissions savourer la Cuvée « Garance » 2016. Il nous faudra nous armer de patience et espérer que Dame Nature soit aussi clémente qu'en 2015. Un chaleureux remerciement à Marie-Pierre et Éric pour leur généreux accueil et à tous les participants de nous avoir rendu visite !

 

Ajouter un commentaire

Le cadeau vin qui change pour la fête des mères


C’est le printemps, les beaux jours arrivent et on a comme des envies de nature : si votre mère est une amatrice de vin n’hésitez pas à lui offrir pour sa fête un cadeau oenologique original : l’adoption de pied de vignes bio. Vous adoptez pour elle quelques pieds qu’elle suivra de la vigne à la bouteille pour obtenir sa propre cuvée millésimée.

Ce n’est pas toujours facile de trouver le cadeau à la fois unique et qui fait plaisir : avec le coffret vin de Gourmet Odyssey vous offrez bien plus qu’un stage oenologique ou une dégustation de vin. Pendant tout un millésime votre mère pourra suivre l’évolution de ses vignes puis de son vin au travers de newsletters des vignerons, de photos et d’articles de blog.

 

Coffret cadeau de vin

Mieux encore, prenez-lui une ou plusieurs journées au domaine et elle pourra se rendre sur place pour voir ses vignes, rencontrer le vigneron et passer la journée à ses côtés pour participer activement au travail en cours à la vigne ou à la cave. Une belle occasion d’en apprendre plus sur la viticulture et l’oenologie de façon ludique et conviviale.

 

Cadeau original vin

 

Chaque journée est complète : elle dure de 9h30 à 16h en compagnie du vigneron et de ses équipes, la dégustation des vins du domaine et le déjeuner de spécialités locales sur place sont inclus. La journée est en plus valable pour deux personnes, pourquoi ne pas en profiter pour l’accompagner ?!

 

Bouteille vin personnalisée

 

En fin de millésime votre mère pourra personnaliser le nom de sa cuvée et obtenir des bouteilles issues de ses vignes, l’occasion de partager encore de bons moments de dégustation !

 

Articles liés

Voir les témoignages de nos clients

Ajouter un commentaire

Le cycle végétatif de la vigne au printemps


Nos parents adoptifs du millésime 2016 l’ont remarqué avec les premières Journées Découverte Gourmet Odyssey qui ont lieu dans nos domaines partenaires en ce moment, la vigne se réveille doucement et les vignerons se dépêchent de terminer la taille, le pliage et le liage des baguettes avant la pousse des premiers bourgeons qui annonceront la reprise de l’activité de la vigne. Comment ces bourgeons vont-ils apparaître ? Que va-t-il se passer au printemps pour la vigne ?

Alors qu’après les vendanges arrivent les premiers froids hivernaux, la sève redescend des sarments dans le pied. On protège alors les pieds en pratiquant le cavaillonage et on coupe les sarments de l’année, inutiles pour l’année prochaine. Même si cette année l’hiver a été plutôt doux, la vigne a tout de même perdu ses feuilles et est entrée dans cette phase de repos (plus ou moins selon les régions).

Le réveil

Avec la remontée des températures fin mars, la sève va reprendre le chemin des cimes et remonter dans les baguettes qui n’auront pas été coupées. C’est à ce moment qu’on voit parfois des phénomènes de pleurs des baguettes : quand la baguette a été écimée et que la sève remonte, elle coule doucement en bout de baguette.

Adoption vignes, France

Les pleurs annoncent le débourrement : c’est la sortie des premiers bourgeons, tant attendue et redoutée par les viticulteurs. En effet à ce moment-là la vigne est très vulnérable, et le moindre coup de gel ou l’installation d’un ravageur sur les bourgeons peut mettre la prochaine récolte en péril. Cette période est surtout une phase d’observation et de protection, on ne touche pas à la vigne.

Cadeau original vin, Bourgogne

Concernant les bourgeons, il en existe plusieurs types. Ceux que l’on laisse pendant la taille sur les baguettes principales (alors simplement à l’état d’yeux sur le bois) vont donner les premiers rameaux.

Sur ces rameaux il y aura des bourgeons dits terminaux, situés à l’extrémité et responsables de la croissance du rameau. C’est pour ça qu’une fois la croissance de la vigne bien avancée, quand on ne voudra plus que les rameaux continuent de se développer au détriment des baies de raisin, on écimera les vignes : on coupera l’extrémité des rameaux pour en bloquer la croissance.

Cadeau vigne, Bordeau

Sur les rameaux il y a également des bourgeons dits axillaires, situés sous les aisselles des feuilles : ils sont latents, c’est à dire qu’ils ne vont pas se développer dans l’année en cours mais l’année qui suit. La vigne a en effet un cycle de végétation de 2 ans. Ce sont donc ces bourgeons que l’on laissera en place au moment de la taille, pour le prochain millésime.

La croissance de la vigne

Après le débourrement la vigne entre dans un cycle de croissance végétative pendant tout le printemps et l’été et jusqu’à l’amorce des chutes de températures en septembre-octobre généralement.

Les feuilles vont se développer sur les rameaux : leur rôle est double, elles permettent la photosynthèse et la régulation de la température de la vigne grâce à la transpiration de l’eau. Chaque cépage possède une morphologie de feuille particulière, c’est pour ça qu’il est beaucoup plus facile de reconnaître un cépage planté dans une parcelle au printemps qu’en plein hiver !

Location pieds de vigne, Val de le Loire

Avec les feuilles vont aussi se développer les vrilles, ce sont des ramifications qui permettent l’ancrage de la vigne, qui est une liane, sur un support comme le palissage. A la pousse ces vrilles sont herbacées donc souples, ensuite elles se lignifient c’est-à-dire qu’elles deviennent du bois. C’est pour ça qu’il n’est pas toujours aisé de retirer les rameaux du fil de palissage une fois taillés : il faut tirer assez fort, cela s’appelle le tirage du bois.

Les travaux de printemps dans la vigne

Cadeau original vni, Vallée du Rhône

Donc à partir du printemps le travail du vigneron va consister à contrôler et structurer la croissance de la vigne pour aider le plus possible les futures baies de raisin à atteindre une maturité parfaite pour les vendanges. Ebourgeonnage, épamprage et palissage de la vigne sont les premiers travaux réalisés au démarrage de la croissance : consultez notre article sur les travaux de printemps en vigne.

 

Autres articles liés

Le débourrement de la vigne au Printemps 2015

Ebourgeonnage, épamprage et palissage dans la vigne

Ajouter un commentaire

Stage œnologique sur vinification et l’élevage du vin


La Journée Vinification au Domaine la Cabotte démarre comme toujours en scrutant la météo. Beaucoup de mistral depuis quelques jours dans la vallée du Rhône. Mais ce samedi ça se calme bien, le soleil fait briller le vert tendre des toutes premières feuilles de vigne, on sent qu'on va passer de bons moments.

Les invités arrivent sans trop tarder, de Belgique, de l'île de la Réunion , des amateurs de la région Rhône Alpes et des voisins, Marseille, Avignon, Courthezon.

 

Bourgeons vigne Vallée du Rhône stage oenologique

 

Après les présentations d'usage et un café-croissant bienvenu, tout le groupe part saluer ses pieds de vigne. Certains les rencontrent pour la première fois. D'autres les retrouvent avec bonheur et se plaisent à photographier leurs tout premiers bourgeons.

Le soleil de printemps est là et Eric, le vigneron, décide d'entraîner le groupe au plus haut de la parcelle pour commencer à parler vinification à l'extérieur du chai. Pour rappeler que tout commence à la vigne et dans le sol. On aborde la taille, les pratiques culturales de la biodynamie, la formation du goût des raisins au sein des mycorhizes au plus près de la roche mère.

 

Visite Domaine la Cabotte stage vinification Vallée du Rhône

 

Les questions fusent, le temps passe trop vite. Nous marchons vers le caveau d'accueil pour commencer les travaux pratiques.

Marie-Pierre la vigneronne a préparé les feuilles, les stylos et les petites fioles contenant les reproductions synthétiques des arômes de vin blanc et de vin rouge. L'atelier du nez du vin se met en marche et les tentatives de mettre un nom sur cet arôme ... « Mais bon sang ! Je le connais ... mais ... c'est quoi ... citron non ?! Pamplemousse ? ... Ah ça je sais ! Tilleul ! J'en avais un dans mon jardin ! ».

 

Atelier oenologie dégustation de vin au domaine

 

Un participant a trouvé tous les arômes. Gros bravos ! Et citant Cyrano, on lui a demandé à propos de son fabuleux nez : « Ce monument quand le visite-t-on ? » !

On se dépêche vers la cave pour enfin se mettre sous le nez les vrais arômes de vrais vins. Eric le vigneron parle avec passion et précision de ce qui se passe dans la cuve, le suivi jour après jour du travail des levures, des températures qui montent, qui descendent, de la fermentation qui ralentit, qui reprend... Non, décidément un bon vin, un grand vin, ca ne se fait pas tout seul. Et la dégustation qui suit, attentive, ravie, témoigne que la rencontre se fait avec l'âme du vin.

 

Dégustation de vin au domaine en Vallée du Rhône

 

A table ! Marie-Pierre a sorti un banc au soleil pour l'apéro et le joli rosé Colline joue avec la lumière avant de disparaître au fond des gosiers. Salade d'endives et de racines de curcuma, caillettes maison, fromages de chèvre et gâteau d'amandes, tout le menu est arrosé des cuvées Colline et Massif d'Uchaux. Que du régal !

 

Visite et dégustation de vin au Domaine la cabotte Rhône

 

Pour honorer le Chateauneuf-du-Pape dont le Domaine la Cabotte vinifie quelques arpents, Jacqueline la sommelière avait déniché un petit poème écrit par un ami de Pétrarque familier du Vaucluse :

 

« Je veux vous chanter mes amis
ce vieux Châteauneuf que j'ai mis
pour vous seuls en bouteille 
il va faire merveille... 
Il est fils des côteaux pierreux
Que Phoebus brûle de ses feux
C'est un divin dictame 
qui enchantent nos âmes ».

 

La journée se terminera par un retour auprès des cuves car il restait encore beaucoup à dire sur les assemblages, sur les types de contenants - inox, bois, amphores - Sur la conception de la cave elle-même et le sens du travail par gravitation, sur l'embouteillage, sur les exigences des clients à l'export etc.

 

Stage vinification et élevage du vin au domaine en Vallée du Rhône

 

Chacun chacune reprit la route en ayant fait provision de quelques flacons chargés désormais d'une histoire de la vigne et du vin qui continueront de leur raconter dans le verre la grande aventure de cette liane apprivoisée par les hommes.

Ajouter un commentaire

La vinification et l’élevage du vin en Vallée du Rhône


Pour cette deuxième Journée Vinification à Mondragon, au Domaine la Cabotte, nous avons eu un temps magnifique, ensoleillé du matin au soir.
Stage d oenologie, Vallée du Rhône

Après une brève introduction lors du café d'accueil, Eric a présenté son travail devant la cave, au soleil. Il a parlé de l'importance de ses choix dans la vigne, la date de la récolte, et le type de vinification pour obtenir de vins de qualité. Il a expliqué dans le détail sa démarche et ce qui lui semblait important pour récolter des raisins à leur optimum.

Il a également précisé que le travail fait depuis de nombreuses années dans le vignoble ainsi que ses pratiques culturales bio et en biodynamie, avaient un impact important sur la qualité de ses vins. Ce qu’il fait, faisait une énorme différence avec les pratiques dites conventionnelles en termes de résultat.

Coffret cadeau oenologie, Côte du Rhône

Nous avons partagé ensuite un moment agréable en extérieur, où nous avons fait l'atelier d'éveil aux senteurs. L'ambiance était calme et studieuse : il s’agissait de reconnaître à l’aveugle des arômes présents dans le vin, grâce au fruit et à la façon dont il est vinifié et élevé.

Cadeau autour du vin, Vallée du Rhône

Éric nous a ensuite fait découvrir le travail de l'assemblage, au travers d'une dégustation de vins du millésime 2015.

Cadeau amateur de vin, Mondragon, Vallée du Rhône

Un apéritif suivi d'un repas concocté par Marie-Pierre, s'en ai suivi : salade d'endives lentilles et curcuma, daube de joue de boeuf pommes vapeurs, sélection de fromages de chèvres affinés localement et gâteau aux amandes. Lors du repas, nous avons découvert la gamme de vins proposés par le domaine en dégustant le Colline rosé 2015, le Garance rouge 2014 Massif d’Uchaux, le Gabriel rouge 2014 Massif d’Uchaux et le Châteauneuf-du-Pape 2014 rouge.

Nous sommes ensuite allés voir les pieds de vignes adoptés où nous avons passé un agréable moment dans le vignoble à prendre des photos. Là, Éric a parlé des spécificités du terroir d'Uchaux et de la biodynamie, qui est pratiquée sur le domaine.

Adoption vignes, Vallée du Rhône, Mondragon

Il ne reste plus qu’à patienter encore un peu avant de pouvoir goûter la cuvée Garance 2015. Merci à Eric et Marie-Pierre pour leur accueil chaleureux et à tous les participants de nous avoir rendu visite !

Ajouter un commentaire

La taille de vigne dans la Vallée du Rhône


Samedi 5 mars, quand on arrive pour préparer à 8h du matin, la journée commence sous un crachin un peu inquiétant. C’est une Journée Découverte consacrée à la taille de la vigne et les invités ne pourront pas à la fois tenir un sécateur et un parapluie !
Week end oenologie, Côtes du Rhône

A 9h les nuages se dispersent et le Mont Ventoux nous dévoile ses pentes coté soleil. Ouf ! Tout le monde arrive, se réchauffe autour d’un café ou d’un thé en faisant connaissance. De Lyon, de Marseille, des Monts de l’Ardèche, de Londres même, il y a beaucoup de kilomètres à se raconter !

Jacqueline de Gourmet Odyssey présente le déroulé de la journée. Le couple de vignerons, Marie-Pierre et Eric, parlent du domaine, de son histoire et des cépages qui y ont pris racine.

A 10h chacun s’équipe, change de chaussures, attrape le grand sécateur tendu par Marie Pierre et se dirige vers la parcelle de vigne qu’il s’agit de tailler. On est en Mars et nous suivons ainsi la sagesse du dicton: « taille tôt taille tard la meilleure taille est celle du mois de mars ». Et nous marchons vers la parcelle où se trouvent les pieds de vigne adoptés, ceux là même que nous allons tailler.

Adoption vignes, Vallée du Rhône

Eric explique les gestes essentiels de la taille et leur fonction pour l’équilibre et la bonne fructification d’un pied de grenache en gobelet : Laisser un maximum de 5 baguettes. Toujours couper à deux yeux. Eliminer les baguettes gênantes sur le chemin du chenillard. Conserver les baguettes résistantes au mistral. Et puis… se laisser guider par son instinct !

Location vignes, Côtes du Rhône

Il y avait 4 rangées d’environ 150 pieds chacune et à midi, avec l’aide chevronnée des apprenti-vignerons, nous sommes arrivés au bout des rangs. Midi l’heure de l’apéro !

Une table sortie devant le caveau-chalet de la Cabotte, des rayons de soleil éclaboussant nos verres et jouant avec le blanc et le rosé de nos vins.

Joli moment de détente bienvenu pour expliquer les différences entre vins conventionnels, vins biologiques et vins biodynamiques. Et comprendre pourquoi les saveurs de ces vins là s’attardent si longtemps ici sur nos papilles.

Coffret mariage vin, Vallée du Rhône

Au menu du déjeuner cuisiné par Marie Pierre, salade composée, tagine d’agneau dessert de fruit compote aux spéculos. Et sur le bar, toutes les cuvées rouges du domaine.

La cuvée Colline, qui est un bel assemblage des grands cépages du sud (Syrah, Grenache, Cinsault, Mourvèdre et Carignan. La cuvée Garance, le vin choisi par Gourmet Odyssey, un assemblage à part égale de Grenache, Syrah et Mourvèdre. La cuvée Gabriel, à part égale de Grenache et de Syrah. Et au final la cuvée Châteauneuf du Pape du domaine, un assemblage de 8 cépages dans la grande tradition de l’Appellation qui en autorise 13 en tout pour les rouges et les blancs.

Au total une belle dégustation et on ne savait plus quelle cuvée choisir pour retrouver ces goûts à domicile !

La promenade de l’après midi nous emmena vers le bas du domaine où sont enterrées les préparations utilisées en agriculture biodynamique : bouse de corne et préparation MariaThun.

L’occasion pour Eric et Jacqueline d’expliquer plus en détail la dynamisation de ces matières et leur pulvérisation sur les sols en Automne et au tout début du Printemps. Ces actes agricoles maintiennent un sol gorgé de biomasse, garante de sa fraicheur. Une biomasse pourvoyeuse d’une multitude d’oligo-éléments certifiant dans le verre l’origine contrôlée du terroir !

Eric démontra aussi l’identité particulière des pierres poreuses spécifiques à ce terroir du secondaire et de leur précieuse collaboration pour maintenir un sol humide par grandes chaleurs.

Cadeau amateur vin, Vallée du Rhône

La journée se termina par une visite rapide du chai car l’heure de se séparer était déjà toute proche. Jacqueline rappela à chacun et chacune que Gourmet Odyssey propose aux parents adoptifs de revenir en septembre pour vendanger leurs petits pieds de vigne adorés et à d’autres moments propices dans l’année pour affiner leurs connaissances en vinification et dégustation …

Ajouter un commentaire

Une journée d’oenologie pour apprendre la vinification et l’élevage en Vallée du Rhône


Pour la première Journée Vinification du millésime 2015 au Domaine la Cabotte, nous étions au complet : Eric et Marie-Pierre, vignerons du domaine, étaient fidèles au rendez-vous et accompagnés d’Etienne, leur fils qui a rejoint le domaine cette année. Chez Gourmet Odyssey nous avions également le plaisir d’accueillir Jacqueline et Bertrand, tous les deux sommeliers, et qui accompagneront les prochaines journées.

A 9h30, une fois tous les parents adoptifs arrivés et réchauffés autour d’un café et de quelques viennoiseries, nous avons expliqué le déroulement de la Journée Vinification, puis Marie-Pierre nous a présenté l’histoire du domaine, de son nom dû à la petite « cabotte », l’abri de pierre situé juste en face de l’entrée du caveau, et de son parcours de vigneron avec son mari Eric.

Week end oenologie dans la Vallée du Rhône

Nous sommes ensuite allés voir les pieds de vigne adoptés pour entrer dans le concret et en profiter pour parler des différents cépages que comptent le domaine. La parcelle adoptée est une parcelle de grenache, mais dans la cuvée Garance, que les parents adoptifs obtiendront en fin de millésime, il y a également du mourvèdre et de la syrah.

Location pieds de vigne, Côtes du Rhône

Nous sommes donc ensuite allés au chai pour voir ce qui se passe après les vendanges : les baies de raisin des différentes parcelles sont réceptionnées en cuve séparément et subissent deux fermentations, alcoolique et malolactique, avant d’être soutirées, c’est-à-dire enlevées des cuves en séparant le jus (devenu vin) et les matières solides (rafles, pépins etc.). Ce processus de vinification est légèrement différent pour les vins blancs, dont nous avons parlé également. Durant toute cette période il y a beaucoup de contrôles à faire et de décisions à prendre pour le vigneron, mais comme l’a rappelé Eric, une grande partie du travail est faite en vigne avant la récolte, surtout pour un viticulteur en biodynamie qui travaille pour rendre la terre la meilleure possible et obtenir des raisins de qualité.

Après avoir répondu à beaucoup de questions sur la viticulture bio et biodynamique, et le travail spécifique qu’elle requiert pour le vigneron, nous sommes retournés au caveau pour mettre en pratique le travail de dégustation d’un vin pour connaître sa maturité et sa qualité. Nous avons commencé par un jeu autour des arômes primaires et secondaires du vin, ceux qui viennent du fruit récolté et du terroir sur lequel il a poussé. Il fallait reconnaître à l’aveugle des arômes que l’on peut typiquement trouver dans des vins blancs ou rouges. Pas toujours facile !

Pourtant la difficulté est allée croissante car comme on l’a expliqué, le vigneron doit déceler les arômes non pas de manière isolée mais dans un vin qui est issu d’assemblage de plusieurs parcelles et cépages. Et quelques fois aussi avec des arômes supplémentaires (tertiaires) issus des choix faits pour l’élevage : en fûts de chêne par exemple, et plus ou moins neufs.

Coffret cadeau de vin, Vallée du Rhône

Eric nous a emmené au chai déguster des vins de 2015 encore en cours d’élevage mais déjà assemblés : sur les 3 vins les 2 premiers avaient exactement le même âge et la même proportion de cépages mais le deuxième avait vieilli en fût de chêne neuf sur quelques mois et déjà on sentait la différence. Le 3e lui n’avait pas totalement achevé sa fermentation et affichait un taux de 10g de sucre / litre au lieu des 3g maximum autorisés. Ce n’était donc pas encore tout à fait un vin.

Stage d oenologie, Vallée du Rhône

Une fois toutes ces dégustations faites, il était temps de rentrer au caveau pour le déjeuner préparé par Marie-Pierre, accompagné d’une dégustation des vins rouges du Domaine. Nous avons commencé par le vin rosé pour la salade en entrée, puis avons continué avec une cuvée Garance et une cuvée Gabriel en 2014 pour le plat principal et le fromage. Nous avons terminé avec un Château-Neuf-du-Pape, parcelle acquise récemment par le Domaine et travaillée uniquement à la main et avec un cheval.

En début d’après-midi nous sommes ressortis dehors pour voir un peu l’ensemble du vignoble et écouter Eric nous expliquer la géologie spécifique du Massif d’Uchaux, et en quoi la qualité du sol se ressent dans le vin.

Cadeau vigne, Côtes du Rhône

Nous avons terminé cette journée très riche en informations et en dégustations par l’explication de ce qui se passe en fin d’élevage pour le vin : mise en bouteille, étiquetage et conditionnement, qui en biodynamie respectent un calendrier assez précis, qui tient compte de la lune et des coefficients de marées. Il reste donc encore quelques mois avant de pouvoir déguster le millésime 2015 de la cuvée Garance, adoptée par Gourmet Odyssey, mais comme l’a si bien dit Eric, il faut du temps pour acquérir la maturité et la sagesse !

Merci à tous les participants pour vos commentaires et questions, et votre curiosité, et merci à la famille Plumet de nous avoir accueillis au Domaine.

Ajouter un commentaire

Accord mets et vins de fêtes. Qu’allez-vous cuisiner cette année ?


Il reste moins d’une dizaine de jours avant le réveillon de Noël et les festivités de fin d’année, il est grand temps de penser à ce que l’on va mettre dans nos assiettes et nos verres ! L’année passée on vous avait fait un rappel des bases pour réussir un accord mets-vin, et cette année dans l’équipe on a tous des projets différents pour les fêtes, ce qui nous permet de vous proposer un petit aperçu des accords possibles pour les fêtes.

Marie – le menu montagnard

Pour ceux qui seront à la montagne pour les fêtes, ce serait dommage de se priver des spécialités fromagères locales toutes meilleures les unes que les autres ! Là où ça se complique c’est que tous les fromages ne se ressemblent pas niveau texture et goût, et seront accompagnés par des vins différents. Voici quelques accords que je compte tester cette année.

La fondue, suisse ou savoyarde, toujours délicieuse

D’abord la fameuse fondue : je choisis la suisse, la « moitié moitié ». Je penche plutôt pour un vin blanc, un peu puissant et rond pour soutenir le gras du vacherin fribourgeois et du gruyère, qui composent ce plat. Si on veut rester patriotes, ou chauvins (selon !), on peut se diriger vers les classiques vins de Savoie comme la Roussette, d’Alsace comme le Riesling, ou des Côtes du Jura. Pour ma part je ne suis pas contre le dépaysement jusqu’au bout : un Fendant du Valais sera parfait, celui du Domaine Berthod Vogel en 2012 par exemple, bien fruité en bouche.

La raclette, parfaite pour les soirées d’hiver

 

 

Le vin rouge Colline, du Domaine la Cabotte

Et notre bonne vieille raclette savoyarde quand même ?! Alors là j’hésite. Des vins rouge fruités et acidulés pourraient compenser le gras de la raclette, par exemple la Mondeuse parce que c’est local (et que c’est très bon !), ou des Beaujolais ou Côtes du Rhône sur le fruit. Les défenseurs du blanc choisiront la Roussette ou le Riesling. Allez, j’ai envie de tenter un Côtes du Rhône rouge comme le Colline 2013 du Domaine la Cabotte, parce que je le connais pour avoir eu l’occasion de le goûter régulièrement (c’est un des partenaires des Journées Gourmet Odyssey !).

Le Sassenage se cuisine aussi dans de nombreux plats chauds

Je termine avec le Sassenage, fromage du Vercors, « souple à pâte persillée ». Un bleu, pour être plus claire ! J’avoue que j’ai d’abord pensé à un classique vin doux pour le côté sucré-salé comme le Banyuls, le Barsac, le Porto etc. J’ai aussi un Macvin du Jura dans la cave qui serait parfait. Mais en fait, je me demande si je ne vais pas tout simplement me laisser tenter à le déguster en apéritif avec une Bière du Vercors blonde, amère et fruitée. Produite localement et bio !

La Bière du Vercors

On est d’accord ce n’est pas vraiment un menu puisqu’il n’y a que du fromage, mais c’est local et c’est bon… et puis sur une semaine je pourrai tout tester !

Ines – le menu semi-gastronomique

Chez nous le diner de Noël est l’occasion de se faire plaisir, de préparer des plats qu’on n’a pas l’habitude de faire le reste de l’année. Cette année je vous propose donc de découvrir mon menu gourmand :

Les St Jacques sur fondue de poireaux

 

 

La Boissoneuse du Domaine Jean-Marc Brocard

En entrée je vais cuisiner des noix de St Jacques poêlées sur une fondue de poireaux. Pour un mariage réussi, un vin sec semble approprié pour pouvoir relever la noix de St Jacques, je vais partir sur un Chablis, et pourquoi pas La Boissonneuse de notre partenaire le Domaine Jean-Marc Brocard.

Le veau accompagné de cèpes

Après en avoir pris plein les papilles avec cette entrée il est temps de passer au plat principal. Cette année j’ai choisi une viande blanche, un délicieux pavé de veau à la crème et aux cèpes (miam j’en salive déjà !). Avec ce type de viande j’hésite encore entre deux vins ; mon cœur balance… un vin de Loire ou un Gigondas ? Le St Nicolas de Bourgueil du Domaine de la Chopinière du Roy, cuvée Ludovic 2013 léger et fruité permettra de relever le veau, cependant le Gigondas du Domaine des Florets, Cuvée Suprême, plus capiteux et dense s’accorde parfaitement avec mes petits ceps à la crème. Ouf, il me reste un peu de temps pour décider, mais pas trop non plus Noël c’est demain ! ;)

 Le Mont d’Or au four

Après la délicieuse entrée, un plat riche en goût, il nous reste un peu de place pour le fromage ! Cette année j’opte pour un vacherin Mont d’Or et un roquefort (mmmmmmh le vacherin coulant au four un délice) avec ces (petits) bouts de fromages, j’ai décidé d’ouvrir un Jurançon, un bon vin moelleux qui permettra de rehausser le gout du roquefort.

Le millefeuille

Et pour terminer sur une note sucrée, on part sur du classique : un millefeuille accompagné d’une coupe de champagne ! L’effervescence des bulles apportera un peu de fraîcheur et une sensation acide qui rehausse le sucré du gâteau… et un peu de légèreté après un bon repas !

Mark – le menu de l’entente-cordiale

Ma famille est moitié française et moitié anglaise, alors mon repas de Noël est inspiré des deux cultures et des deux gastronomies. Et oui, pour nos lecteurs en France, il existe bien de la bonne cuisine en Angleterre ! Il faut juste connaître les bonnes adresses…

Les huîtres, délicieuses en entrée

C’est un repas qui est long et convivial pour les membres de ma famille française et de ma famille anglaise. Alors je préfère commencer avec quelque chose de léger et frais, et pour ça, j’ai bien adopté la tradition française de manger des huîtres. J’opterai pour des fines de claires et je vais essayer d’être plus prudent par contre en les ouvrant car l’année dernière j’ai mangé mon repas de Noël avec une main entourée d’un pansement, mais ça c’est une autre histoire ! Et pour accompagner les huîtres, je suis fan d’un Sauvignon Blanc bien frais, comme un Menetou Salon du domaine Philippe Gilbert, un super vin biodynamique. Rien de plus qu’un peu de citron et du bon pain avec une bonne couche de beurre salé.

Les Christmas Crackers pour un bon moment en famille

Puis place à une tradition anglaise entre l’entrée et le plat. Des Christmas Crackers ! Ca fait pop et à l’intérieur il y a un petit cadeau, un chapeau en papier que personne n’aime porter, et une blague à deux balles, mais c’est fun ! On peut les acheter, ou les meilleurs sont faits maison par ma sœur !

Pour le plat principal, je suis assez classique et préfère de la volaille. D’habitude je prends une dinde ou une oie, mais cette année je suis partie pour faire quelques rôtis de pintade à l’estragon, avec des roast potatoes, le fameux stuffing de ma grand-mère, et un panier de légumes d’hiver de choux de Bruxelles, de panais et de carottes. Pour l’accompagner, j’ai envie de sortir un Santenay Premier Cru Beaurepaire 2005 de notre partenaire, le Domaine Chapelle.

Santenay Premier Cru Beaurepaire du Domaine Chapelle

Puis je préfère mon fromage à la française, avant le dessert. Je servirais un Stilton avec un late bottled vintage porto, et pour ceux qui n’aime pas les bleus, un assortiment de chèvre, morbier, et un vieux comté.

Le Stilton, en pot ou en portion

Le dessert pose plus de problèmes. J’adore le Christmas pudding anglais, mais ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde ! Alors je vais aussi faire une deuxième option. Une tarte au citron meringuée aux pistaches et un filet de l’huile d’olive. Et à la fin du repas je nous laisse libres aux invités et à moi sur le choix du vin, de suivre nos envies du moment ! Peut-être un Chinon Chapelle du Château de la Bonnelière ou un Pinot Gris Grand Cru Hengst du Domaine Stentz-Buecher.

Le célèbre Christmas pudding

Bon voilà ce qui se prépare pour l’équipe, on n’a pas couvert les possibilités immenses qu’offre la gastronomie française (et anglaise !), et en plus il y a autant d’accords possibles que de convives à table. Nous espérons quand même que cela vous a donné quelques idées de bases et que vous allez trouver votre bonheur : la clef c’est toujours et encore la dégustation des vins afin de bien les connaître et pouvoir les associer sans fausse notes à des plats.

Nous… on retourne à nos fourneaux !

Autres articles liés aux accords et à la dégustation

Accords mets-vin – comment s’y prendre

Déguster un vin – les bases pour commencer

Autres articles liés aux fêtes de Noël

Gourmet Odyssey sélectionné pour le Noël de la French Tech

Trouver le cadeau de Noël parfait pour un amateur de vin

Cadeaux vin pour Noël : la sélection de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Cadeaux de Noël dernière minute pour les amateurs de vin


Pour faire un cadeau de Noël aux amateurs de vin il ne reste qu'un peu plus de 2 semaines, et heureusement si vous n'avez pas encore d'idée originale autour du vin pour vos cadeaux de Noël, les coffrets cadeaux vin Gourmet Odyssey seront disponibles et envoyés jusqu'au 21 décembre à l'étranger et jusqu'au 22 décembre en France métropolitaine. Vous pourrez même commander leur version email jusqu'au 24 décembre 12h30 (dans ce cas le coffret sera livré après Noël).

 

Cadeau autour du vin, France

Pour faire plaisir à des amateurs de vin pour Noël nous vous proposons d’adopter des pieds de vigne dans un de nos 7 domaines viticoles partenaires : le temps d’un millésime vos proches peuvent suivre leur évolution à distance et obtiennent en fin d’expérience des bouteilles qu’ils personnalisent à leur nom.

Adopation pieds de vigne biologique, France

Et pour compléter cette idée de cadeau vous pouvez leur offrir une Journée Découverte au domaine pour apprendre tout le travail de la vigne pour amener le raisin à maturité, tout en y participant. Cela peut aussi être une Journée Vendanges pour récolter et mettre en cuve leur raisin, ou encore une Journée Vinification s’ils aimeraient mieux connaître la transformation du vin une fois en cave ou cuverie. Ces journées sont complètes, de 9h30 à 16h, et permettent de suivre et aider le vigneron dans son travail, de partager un repas et une dégustation des vins du domaine.

Bouteille vin personnalisée

Tous nos partenaires vignerons sont certifiés en bio et passionnés par leur métier, dont ils vous faire découvrir les multiples facettes. Ils accueilleront vos proches avec plaisir pour partir à la découverte du métier fascinant de vigneron!

Week end oenologie, France

Avec cette approche unique et authentique du vin vos proches apprécieront sûrement ces coffrets cadeaux personnalisés pour les fêtes. Et pour un plaisir immédiat au pied du sapin, le coffret inclut également des présents comme un tablier de sommelier, un bec verseur anti-goutte, un certificat personnalisé et des détails sur l'expérience choisie.

Plus d’informations sur les délais de livraison pour Noël 2015

Plus d’informations sur l’Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Ajouter un commentaire

Rencontrez nos vignerons aux salons et manifestions du vin 2015


Les vendanges 2015 sont terminées, il est temps pour nos partenaires vignerons de présenter leurs millésimes précédents sur les évènements liés au vin en fin d'année. Venez les rencontrer et déguster leurs vins bio sur l'une des manifestions suivantes.

Domaine Stentz-Buecher - Alsace

-  26-30 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Paris, Porte de Versailles, Stand M9. Cliquez ici pour une invitation gratuite.

- 3-18 décembre, marché de Noël Alsacien, Paris - Parvis de la gare de l'Est de 9h à 20h sauf dimanche (10-19h). Entrée Libre.

Cadeau original vin

Domaine la Cabotte - Côtes du Rhône

- 14 novembre - Salon de Bollène - Salle Georges Brassens, Entrée E 4.

- 5-6 décembre, Dégustation au Domaine la Cabotte des « vins familiaux » : champagnes du Domaine Jean-Marie Massonnot, bourgognes du Domaine d'Ardhuy et côtes-du-rhône du Domaine la Cabotte - Domaine la Cabotte, lieu-dit Derboux, Mondragon. Entrée libre.

Cadeau amateur de vin

Domaine Chapelle - Bourgogne

- 6-8 novembre, Salon des Vins et Produits du Terroir - Sévrier, Complexe d'Animation, Route d'Albertville.

- 18-20 novembre (17-22h), Dégustation Privée à l'Hôtel Napoléon - Paris, 40 Avenue de Friedland. Pour en recevoir une invitation, merci de nous contacter.

- 28-30 novembre, Natura Bio - Salon des Vins Bio - Lille, Grand Palais Cliquez ici pour une invitation gratuite.

- 5 décembre, Salon du vin de Loire-sur-Rhône. Entrée libre.

Box oenologie

Château Beau Rivage - Bordeaux

- 20-23 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Lille, Grand Palais, Stand B 6

- 26-30 novembre - Salon des Vignerons Indépendants - Paris, Porte de Versailles, Stand E 90.

Week end oenologie

Domaine Jean-Marc Brocard - Bourgogne

- 24-25 octobre, Fêtes des Vins - Chablis.

- 20-23 novembre, Marché des Plaisirs Gourmands - Mâcon, Parc des Expositions.

- 4-5 décembre - Grand Tasting - Paris, Carrousel du Louvre.

Cadeau autour du vin

Château de la Bonnelière - Loire

- 4-5 décembre - Grand Tasting - Paris, Carrousel du Louvre.

 

Autres articles liés au vin bio

Etre viticulteur bio en 2015

Qu'est-ce que l'agriculture biodynamique ou biodynamie ?

Ajouter un commentaire

Encore une belle Journée Vendanges dans la vallée du Rhône


Samedi dernier nous étions de retour au Domaine la Cabotte pour une 2ème Journée Vendanges. Les vendanges, qui avaient commencé fin août au domaine, touchent maintenant à leur fin avec seulement quelques parcelles restantes, dont celle de Châteauneuf du Pape qui devrait être récoltée cette semaine.
Cadeau expérience de vendanges en Vallée du Rhône

Dès les présentations terminées, nous avons traversé les vignes jusqu'à la parcelle de Carignan, située de l'autre côté de la route par rapport au domaine. Eric et Marie-Pierre, propriétaires du domaine, nous ont apporté le matériel nécessaire à la récolte et donné leurs instructions.

Armés de nos sécateurs et nos seaux, nous nous sommes répartis dans la parcelle et avons commencé à ramasser le raisin. La parcelle de Carignan est taillée en gobelets, et donc pousse sans fil ni piquet de palissage. Grâce à cela il est facile de tourner autour du pied de vigne pour atteindre les grappes à cueillir.

Récolte des raisins en coffret cadeau vin Vallée du Rhône

Au fur et à mesure que nous avancions dans les rangs, Eric avançait le tracteur petit à petit pour que nous soyons proches de la remorque pour vider nos seaux pleins. Comme les grappes, en plus d'être délicieuses, étaient grosses, les seaux se remplissaient vite et la remorque aussi !

Seaux à vendanger en Vallée du Rhône pour un cadeau vin

Le temps était parfait pour récolter : un ciel bleu dégagé et une légère brise pour ne pas avoir trop chaud. C'est assez magique de passer une matinée à entendre uniquement le chant des oiseaux et le bruit des sécateurs dans la vigne.

Une fois terminés les rangs qu'Eric et Marie-Pierre nous avait laissés, nous sommes revenus au chai par le même chemin que le tracteur à travers les vignes.

Nous nous sommes rendus derrière le chai pour voir où les raisins étaient réceptionnés. Ils sont d'abord vidés dans un égrappoir pour séparer les baies de la rafle. La vendange étant d'excellente qualité il était inutile de trier le raisin sur une table.

Egrappoir lors d'une expérience vendanges au Domaine la Cabotte

Les baies de raisin sont ensuite transportées par tapis convoyeur et tombent directement dans la cuve en-dessous où elles vont commencer leur fermentation et se transformer en vin.

Tapis convoyeur lors des vendanges en Côtes du Rhône

Après tous ces efforts matinaux, nous étions prêts pour l'apéritif ! Nous avons dégusté quelques-uns des vins blancs du domaine, ainsi que le vin rouge Colline, avant de passer à table pour le déjeuner et poursuivre la dégustation des rouges.

Dégustation de vin rouge et blanc au Domaine la Cabotte

L'après-midi nous avons pris quelques minutes pour aller rendre visite à nos pieds de vigne adoptés et prendre quelques photos souvenir.

Cadeau Adoption de pieds de vigne coffret vin

Nous sommes ensuite revenus au chai où Eric nous a expliqué comment le jus de raisin fermente, et tout le travail important réalisé pendant la macération pour extraire les tanins et les couleurs des baies de raisin et en faire un vin rouge. Eric nous a aussi parlé de la différence de méthode pour faire des vins blancs.

Fermentation des vins lors des vendanges en côtes du Rhône

Nous avons goûté quelques moûts qui avaient commencé leur processus de fermentation pour voir comment le niveau de sucre baisse au fur et à mesure que le taux d'alcool augmente.

Moût de vendange Vallée du rhône Expérience vigneron

Eric a ensuite répondu à beaucoup de questions sur la fabrication du vin, notamment sur l'usage des sulfites pour protéger le vin. Nous aurons l'opportunité de discuter de ces choix de vinification, et d'autres sujets comme les assemblages et l'élevage plus en détail lors des Journées Vinification.

Encore une fois, merci à Eric & Marie-Pierre de nous avoir accueilli et fait partager pour quelques heures le métier de vigneron !

Autres articles liés aux vendanges

C'est parti pour les vendanges 2015 chez nos partenaires vignerons

Récolte 2015 - Que se passe-t-il en cave ?

Ajouter un commentaire

Les vendanges en quelques mots


Chaque année on peut lire ou voir une multitude de reportages qui décrivent les coutumes, les activités et les tendances liées au rite ancestral et annuel des vendanges. Quelques fois les termes sont un peu obscurs... voici quelques définitions pour vous aider, et l'occasion aussi de revenir sur cette étape clef de la production du vin.

Ban des vendanges

C'était traditionnellement le document qui donnait la permission de commencer les vendanges et donnait lieu à des festivités. Aujourd'hui le début des vendanges est fixé par arrêté préfectoral après consultation de l'INOQ (ex-INAO) et des ODG (Organisme de Défense et Gestion, les ex-syndicats des vins) dans certaines régions. A partir de cette date les vignerons ont le droit de vendanger, mais ils restent libres de commencer plus tard en fonction de la maturité de leurs raisins. Dans d'autres régions ce sont directement les vignerons qui décident du début des vendanges.

Date des vendanges

Ce n'est donc plus uniquement l'arrêté préfectoral qui donne le départ mais aussi le choix du vigneron : en fonction de chaque cépage et chaque parcelle il faut trouver le bon équilibre entre attendre une maturité suffisante et ne pas risquer de voir la récolte perdue pour des raisons météorologiques (pluie, orage, sécheresse)... il faut savoir supporter le stress lié à l'incertitude ! 

Cadeau amateur de vin France

Etat sanitaire des raisins

La décision du vigneron se fait donc en fonction de l'état des raisins dans chaque parcelle. Lors de la maturation des baies, le taux de sucre augmente et l'acidité diminue. Si l'on attend trop le taux de sucre est très élevé et l'on parle alors de surmaturation. Et même, quand l'eau des baies commence à s'évaporer et les baies à sécher, de passerillage. Attention, quelques fois ce sont des états recherchés pour produire certains types de vins comme les vendanges tardives.

Vendanges tardives...

Donc en dehors des dates habituelles de vendange, certains cépages et certaines appellations font l'objet d'autorisations spécifiques pour des vendanges tardives. Dans ce cas on recherche une forte concentration en sucres en vendangeant plus tardivement. La mention « vendanges tardives » est réglementaire ; en France elle est autorisée en Alsace, mais aussi pour les appellations Gaillac et Jurançon, avec pour chaque appellation un cahier des charges précis.

  ...ou vendanges en vert ?

On peut donc vendanger tardivement, mais on peut aussi vendanger plus tôt, ou vendanger « en vert », mais attention dans ce cas le but n'est pas de récolter le raisin pour en faire du vin. Il s'agit simplement d'éliminer des grappes avant leur véraison (le changement de couleur) et leur maturation pour éclaircir la vigne. On diminue ainsi le rendement et on augmente la qualité. Là encore c'est un choix du vigneron.

Week en oenologie

Machine à vendanger

Assez parlé de maturation, il est temps de récolter. Pour cela on peut utiliser les machines à vendanger ou (beaucoup) de sécateurs ! La machine a l'avantage d'être rapide et utilisable sur des horaires flexibles. Les partisans de la vendange manuelle soulignent quant à eux la meilleure qualité de la vendange réalisée à la main. Cela permet également de faire un premier tri manuel dans le vignoble, avant même de transporter le raisin vers le chai.

Table de tri

En parlant de tri, il peut se faire à deux moments : sur place dans la vigne ou dans le chai, le plus souvent sur une table où les grappes sont déversées pour être triées, et quelques fois éraflées dans la foulée pour des raisins de vin rouge. On choisit l'une ou l'autre méthode ou les deux successivement pour une qualité optimale de la vendange. Pour certaines appellation c'est une obligation de trier sur place, voire même de « vendanger par tries », c'est-à-dire en passages successifs dans les rangs de vigne ; c'est le cas notamment de certains vins liquoreux.

Cadeau autour du vin

Éraflage

Une fois les baies triées, on les sépare de la rafle (la partie de la grappe à laquelle les baies sont fixées), particulièrement pour les vins rouges, pour les presser ou les faire macérer, selon la méthode de vinification et le type de vin produit. Enlever la rafle permet d'éviter un contact prolongé avec le moût et de donner un goût « herbacé » voire amer au vin. Quelques fois, si la rafle est assez mûre, on peut choisir de laisser la rafle pour faire des vins en général assez tanniques, qui vont demander une garde plus longue.

Pressurage

Pour un vin blanc ou un rosé de presse, le raisin est pressé. Le pressurage peut se faire sur différents types de pressoirs : verticaux, horizontaux, pneumatiques ou hydrauliques. Chacun a ses avantages, bien que le pressoir pneumatique soit maintenant beaucoup utilisé car il permet d'adapter la pression exercée sur les baies et d'obtenir un jus de qualité. Pour les vins rouges il n'y a pas de pressurage avant la fermentation, mais après, pour séparer le marc (partie solide) du vin.

Cadeau amateur de vin

Foulage

Pour beaucoup de vins, les baies ne sont foulées avant d'être pressées ou de macérer. Cela peut être fait avec un fouloir mécanique ou aux pieds, bien que cette dernière option soit devenue assez anecdotique. Descendre dans une cuve pour écraser le raisin à la main ou au pied demande beaucoup de temps et d'énergie ! Voici les principales étapes qui vont occuper le vigneron au moment de la récolte. Mais rien n'est joué une fois le raisin en cave, il faut encore le vinifier. On entend parler alors de fermentation, de soutirage, de corriger la vendange, de chaptalisation, de levurage, de soufrage.. mais nous vous en parlerons après les vendanges !

Autres articles sur les vendanges

- Petite histoire des vendanges

- C'est parti pour les vendanges 2015 chez nos partenaires vignerons

- Bilan des travaux dans la vigne pour le millésime 2015

 

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens