Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Bilan du millésime en vigne après la récolte 2017


Après les vendanges 2017 nous avons fait un tour d’horizon des vignobles français en demandant à tous nos partenaires de l’Expérience Vin de nous livrer leurs impressions sur ce millésime à suspens dans la vigne. Tout n’est pas encore joué et le travail en cave encore à faire, mais l’on peut déjà voir se dessiner quelques tendances pour le millésime 2017.

Le gel en début d’année

Si le début d’année 2017 a été assez froid mais plutôt calme niveau météo, avec simplement des pluies régulières permettant de constituer de bonnes réserves d’eau dans les vignobles, le printemps a été globalement moins clément avec les vignerons : beaucoup de régions viticoles ont été touchées par le gel fin avril.

Nos domaines partenaires dans le Languedoc, à Bordeaux, en Loire, en Bourgogne et en Alsace nous ont rapporté des nouvelles alarmantes de vignes grillées par le gel. Heureusement pour la plupart ils ont été épargnés ou faiblement touchés sur les vignes en plaine, grâce à différentes méthodes de lutte contre le gel.

bilan millésime 2017 vignobles français

La fin du printemps et le début de l’été ont ensuite été ensoleillés dans la plupart des régions, permettant un passage de la fleur sans trop de coulure et une bonne croissance de la végétation. Déjà fin juin la plupart des vignerons à qui nous avons demandé ont annoncé une récolte précoce, comme au Domaine la Cabotte en Vallée du Rhône ou au Domaine Chapelle en Côte d’Or.

La sécheresse cet été

S’en est suivi un été très chaud et sec avec une pluviométrie quasi nulle dans la plupart des régions. Quelques pluies en juillet en Val de Loire ou en Bourgogne et début septembre du côté de Saint-Emilion ont permis une bonne croissance et une bonne maturation des baies de raisin.

stage vigne coffret cadeau noël anniversaire

Ailleurs, non seulement les journées ont été caniculaires mais les nuits ont été également très chaudes, déclenchant dès août un stress hydrique de la vigne. La conséquence a été des baies de raisin assez petites et très concentrées en sucre assez rapidement dans le sud et l’Est de la France, laissant présager de petites récoltes précoces.

L’avantage de ce temps chaud et sec aura sans doute été la très faible pression des maladies cryptogamiques sur la vigne. Peu de mildiou et d’oïdium, donc très peu de traitements à réaliser sur les vignes. Quelques piqûres de mouche reportée en Alsace, mais qui n’ont pas altéré la qualité sanitaire des raisins, récoltés à temps.

La récolte 2017

Cette concentration des raisins et le manque de jus, ainsi que la précocité de la véraison et des maturités dans la plupart des vignobles, ont déclenché le début des vendanges exceptionnellement tôt cette année.

Chez nos partenaires ce sont les Domaine Allegria dans la Languedoc et Domaine la Cabotte dans les Côtes du Rhône qui ont ouvert le bal respectivement les 16 et 25 août 2017. Ont suivi juste après, et c’est beaucoup plus rare pour ces régions, le Domaine Stentz-Buecher en Alsace le 29 août avec près d’un mois d’avance, la Bourgogne les 1er et 4 septembre aux Domaines Brocard et Chapelle. Enfin le Val de Loire mi-septembre avec un mois d’avance également et le bordelais, où un léger ralentissement dans les maturations avait repoussé la date de début de la récolte.

cadeau journée vendanges au vignoble

Chez presque tous nous faisons un autre constat, celui de la durée exceptionnellement courte de la récolte : 3 à 4 semaines contre des moyennes plutôt à 6 semaines habituellement. En effet avec le manque de jus dans les baies et la chaleur estivale qui n’a pas diminué en septembre, la plupart des vignerons ont craint de manquer de jus et donc que la quantité de vin produite soit trop fortement impactée.  Ils ont donc choisi de rentrer les raisins au chai le plus tôt possible pour maximiser le peu de jus qu’il y avait avant que les grappes ne sèchent davantage.

Sur les vignobles touchés par le gel plus tôt cette année, on a constaté une peau beaucoup plus épaisse des baies de raisins, impliquant deux adaptations du vigneron : en vigne pour la récolte il a fallu attendre le plus longtemps possible pour obtenir une maturation optimale, et en cave il a fallu éviter de trop extraire tanins et couleurs lors de la macération des rouges.

En cave

La plupart de nos partenaires s’accordent à dire que la qualité du millésime est très bonne avec des raisins dans un état sanitaire parfait au moment de la récolte. La bonne maturité des grains a également contribué au bon démarrage des fermentations et permis de très peu travailler les moûts en cave. Les premières dégustations semblent prometteuses, même s’il reste encore beaucoup d’étapes.

box cadeau stage oenologie au domaine

Donc malgré une météo à suspens et l’accentuation des phénomènes climatiques sévères dans le vignoble français, on peut pour le moment se réjouir d’une belle qualité globale de la récolte 2017. Et si la quantité ne sera pas au rendez-vous partout, la qualité devrait se confirmer avec les vinifications et les élevages : vivement que l’on puisse déguster le millésime 2017 !

Commentaires

Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens