Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

A la découverte de la Maison Sieur d’Arques


Si l'on s'intéresse aux vins effervescents, on a sûrement dû entendre parler de Limoux. Et pour cause, ce vignoble en a fait sa spécialité, et ce depuis plusieurs siècles et l'époque où les moines bénédictins de l'Abbaye de Saint-Hilaire étaient les gardiens de la viticulture locale.

Abbaye de Saint-Hilaire

Limoux, berceau de la premiere bulle

C'est en effet la première appellation à documenter, dès le 16e siècle, le commerce de flacons (et non de barriques, c'est important, on le verra plus loin) d'un vin qui aurait déjà à l'époque présenté des qualités effervescentes. Sous une dénomination encore vivante et assurément pétillante aujourd'hui : la Blanquette de Limoux.

A limoux, il y a de nombreux vignerons et domaines, mais il y a surtout une grande maison, qui vinifie 70 % des vins de l'appellation : c'est la cave coopérative Sieur d'Arques.

Maison Sieur d'Arques

Une entreprise acquise aux valeurs humaines, collectives et economiques

En 1946, la France agricole d'après-guerre est à l'image du pays : exsangue et à reconstruire. A Limoux comme ailleurs, les temps sont durs et les vignerons sont obligés de vendre leur récolte à des négociants peu scrupuleux. Dans un esprit proche de celui de révolte, ils décident de s'unir et de mettre en commun leurs moyens et leurs ressources pour créer « une entreprise acquise aux valeurs humaines, collectives et économiques ».

Comment fonctionne une cave cooperative ?

Récolte du raisin

La cave est une structure collective qui appartient à environ 200 viticulteurs coopérateurs. Ils apportent leur vendange, la matière première, à la cave, qui s'occupe de la vinification et de la commercialisation des vins, le produit fini.

Les décisions importantes sont prises en assemblée générale, par vote, selon un système simple : un viticulteur = une voix, peu importe la taille de son exploitation.

La cave est gouvernée par un conseil d'administration constitué de viticulteurs élus, parmi lesquels est désigné un président.

La mise en bouteille à la cave

Dégustons les vins de Sieur d'Arques

La Maison Sieur d'Arques, en tant que spécialiste des bulles, produit les trois appellations de vins effervescents qui existent à Limoux. Pour les trois, les bulles sont obtenues par une seconde fermentation en bouteille, un récipient qui capture l'effervescence. On peut donc supposer qu'au 16e siècle, c'est par l'utilisation de flacons et non de barriques que sont apparus les premiers vins réellement pétillants.

Dégustation de la gamme Sieur d'Arques

Nous avons dégusté pour vous trois cuvees correspondantes :

Le Propriétaire, AOC Limoux, méthode ancestrale : issue à 100 % du cépage local, le mauzac. On retrouve ici la blanquette au sens historique, sûrement la cuvée la plus proche de celle produite à l'époque des moines bénédictins. Le vin est pétillant, mais doux, et contient seulement 6 ° d'alcool. Une première fermentation est effectuée en cuve, puis stoppée en baissant la température. Après mise en bouteille, on laisse refermenter une deuxième fois, mais, là aussi, on arrête la fermentation. On conserve ainsi un taux de sucre résiduel élevé et on obtient, au final, une cuvée peu alcoolisée.

Cette cuvée est surprenante, très fruitée, et l'on se régale des arômes naturels du mauzac : la pomme verte, la poire et le miel. Idéal pour accompagner les desserts fruités ou chocolatés.

A découvrir : la cuvée Le Propriétaire blanquette méthode ancestrale de Sieur d'Arques

Première Bulle Brut - AOC Blanquette de Limoux, méthode traditionnelle : vinifié selon la méthode dite « traditionnelle » ou « champenoise », ce vin est un effervescent brut. L'assemblage se compose de 90 % de mauzac, de 5 % de chenin et de 5 % de chardonnay. Ici, la fermentation en cuve, et surtout la seconde en bouteille, sont totales. Le sucre du jus de raisin disparaît et l'on obtient logiquement un effervescent brut. Un temps de repos sur lattes de neuf mois minimum apporte finesse et élégance. Ce vin conserve les notes fruitées du mauzac, mais présente une belle vivacité et une agréable pointe minérale.

A découvrir : la cuvée Première Bulle Brut de Sieur d'Arques

Première Bulle Premium AOC Crémant de Limoux : vinifiée en méthode traditionnelle également, cette cuvée est similaire, en termes de vinification, à la Première Bulle Brut, mais elle se distingue sur deux points. Premièrement, l'assemblage : 70 % de chardonnay, 20 % de chenin et 10% de mauzac. Deuxièmement, l'élevage sur lattes, qui est plus long. D'un minimum de 12 mois pour les Crémants de Limoux, il est plutôt de 15 à 18 mois pour cette cuvée Premium. En conséquence, on obtient des bulles plus fines et des arômes plus évolués. A la dégustation, le palais commence par percevoir les notes de fleurs blanches (aubépine, acacia), puis les sensations de grillé et de brioché emplissent la bouche.

A découvrir : la cuvée Première Bulle Premium de Sieur d'Arques

 

Crédits photos sur tout l'article : Sieur d'Arques. 

Commentaires

Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens