Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Octobre 2016

Portraits de vignerons. Delphine, Ghislain d’Aboville et leur tribu au Domaine Allegria


Nous poursuivons les portraits consacrés à nos vignerons partenaires, et cette fois nous nous rendons dans le Languedoc, avec questions à Delphine et Ghislain d'Aboville au Domaine Allegria. Objectif pour ce couple de vigneron et sa tribu : nous transmettre leur savoir-faire mais aussi et surtout nous communiquer leur joie de vivre et leur bonheur !

Adoption de vignes dans le Languedoc coffret cadeau

Depuis combien de temps êtes-vous vignerons ?

Nous sommes vignerons depuis 2008, le Domaine Allegria c’est avant tout une amitié franco-argentine entre la famille d’Aboville et la famille de la Mota: Roberto de la Mota est l’un des plus grands œnologues argentins, et il nous a accompagné dans la réalisation de notre projet.

 

Quelle est votre meilleur souvenir dans les vignes ou à la cave ?

Pour Ghislain
Une micro vinification en 2011 de 2 rangées de muscat petits grains. Nous les avons vendangés tous les 2 en vendanges tardives : 50 litres de nectar que nous n'avons jamais mis en bouteille car il y en avait trop peu. Nous gardons ce nectar dans une toute petite cuve et nous le servons à nos amis et invités qui viennent déjeuner au domaine.
Pour Delphine
C’est le décuvage de la dernière parcelle de rouge, toujours le mourvèdre : être dans la cuve à sortir le marc à la pelle est une expérience particulière. A la fois en contact rapproché avec le raisin et aussi le signe de la fin de la vinification. C'est toujours moi qui décuve le mourvèdre et marque ainsi la fin des vinifications.

 

Sur le millésime 2015, pour le moment quelle est votre cuvée préférée et pourquoi ?

Pour Ghislain
Le Carignan Gourmand car depuis 2013 nous avons d'année en année limité la part du vin élevé en barrique, en passant de 100% en 2012 à 0% en 2015. Et je sens avoir enfin trouvé le style pour cette cuvée "gourmande". Beaucoup de fraîcheur et en même temps une magnifique longueur et un potentiel de garde.
Pour Delphine
Cinsault Abuelo car j'aime la souplesse de ce vin sur le millésime 2015 et son côté très désaltérant !

 

Quels sont vos projets pour 2016 - 2017  ?

En 2017 nous allons planter une très belle parcelle de 1 ha avec du grenache. La particularité est que nous planterons des plants de grenache issus d'une sélection massale de très vieux grenaches. Nous allons mener cette vigne en gobelet, le mode de taille ancestrale en Languedoc. Objectif pour cette parcelle : ajouter un beau grenache dans nos assemblages à l'horizon 2020 ! Il va falloir patienter !

 

Une question que nos clients posent souvent : mais que font les vignerons quand ils ont un (tout petit peu) de temps à eux ?!

Notre pause favorite : partir à pied du domaine et aller en randonnant par la garrigue déjeuner dans notre restaurant préféré, l'Auberge du Presbytère, à Vailhan dans un tout petit village dans la montagne. Emotions culinaires et dépaysement garantis !

 

Nos autres interview de partenaires

Marc Plouzeau, Château de la Bonnelière dans la Loire

Eric, Etienne et Marie-Pierre Plumet, Domaine la Cabotte dans la Vallée du Rhône

Jean-François Chapelle, Domaine Chapelle en Bourgogne

Ajouter un commentaire

Les guides des vins 2017 récompensent à nouveau nos vignerons partenaires


Avec la sortie des guides des vins 2017 récemment, les vignerons partenaires de Gourmet Odyssey ont encore été sélectionnés par les critiques les plus réputés en France. Pour cette édition 2017 ils ont été récompensés et remarqués pour la qualité de leurs vins et le travail accompli. Voici un résumé des mentions obtenues dans les guides pour chacun de nos partenaires.

 

Château de la Bonnelière

Le Château de la Bonnelière près de Chinon dans la Loire voit son Clos de la Bonnelière 2014 noté 15,5 / 20 au Guide Bettane+Desseauve. C’est la cuvée qu’a choisi Gourmet Odyssey pour parrainer des vignes.  

Et nombre de ses autres vins, comme le Clos des Roches Saint-Paul 2014, la Chapelle 2014, ou le Rive Gauche 2015 sont aussi mentionné dans le guide.

 

Domaine Chapelle

Le Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne a été sélectionné au Guide Hachette 2017 pour deux de ses vins, l’Aloxe Corton er cru rouge Les Petites Lolières 2013 et le Santenay vin blanc Saint-Jean 2014 « au nez intense de fleurs blanches et de fruits jaunes sur fond beurré, ample, consistant, suave en bouche, tendu par une belle fraîcheur minérale ».

 

Domaine la Cabotte

En Vallée du Rhône près de Mondragon, le Domaine la Cabotte a lui aussi tous les honneurs : au Guide Bettane+Desseauve sa cuvée Garance, sélectionnée par Gourmet Odyssey pour l’adoption de pieds de vigne, reçoit une note de 12,5/20 pour son millésime 2014.

Cette même cuvée est remarquée au Guide Hachette : elle « dévoile un nez harmonieux et plaisant de fruits noirs, de violette et d’épices. La bouche est bien construite, souple en attaque, plus ferme et serrée dans son développement, de bonne longueur. Du potentiel ».

 

Domaine Stentz-Buecher

Le Domaine Stentz-Buecher à Wettolsheim en Alsace est lui aussi sélectionné au Guide Bettane + Desseauve 2017 pour plusieurs de ses vins : le Who Am I ? 2014 qui est noté 16 / 20, le Riesling Tannenbuehl cuvée Flavien 2014 noté 13 / 20 et le Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2014 noté 16 / 20.

 

Domaine Jean-Marc Brocard

Dans le chablisien, le Domaine Jean-Marc Brocard a reçu une multitude de mentions, dont le guide Bettane+Desseauve 2017 qui a un coup de cœur pour les 1ers crus Côte de Lechet 2014 et Montmains 2015.

Pour le guide des Meilleurs Vins de la Revue du Vin de France c’est le Chablis Sainte-Claire, cuvée récemment sélectionnée par Gourmet Odyssey pour ses clients,  qui a la vedette, notamment le millésime 2015 qui est « fin et soigné, avec une jolie fraîcheur » et reçoit la note de 14,5 / 20.

 

Domaine Allegria

Le Domaine Allegria, situé à Pézenas dans le Languedoc, a vu sa cuvée Tribu d’A 2015 en rouge, vin sélectionné par Gourmet Odyssey pour son Expérience Vin, cité parmi les meilleurs vins de l’appellation avec une note de 15,5/20 dans La Revue du vin de France. « Les contours de ce vin complet sont définis par une puissante tannicité. La riche matière semble encore un peu gauche mais elle est dotée d’un fruit noir magnifiquement épicé, débordant d’énergie, d’une grande franchise ».


Encore une belle moisson de récompense cette année pour saluer le travail et le talent de nos partenaires vignerons : bravo !

 

Autres articles liés
Félicitations à nos vignerons médaillés au Challenge Millésime Bio
Nos partenaires vignerons sélectionnés dans les guides des vins 2016

 

Ajouter un commentaire

A la découverte de la Maison Sieur d’Arques


Si l'on s'intéresse aux vins effervescents, on a sûrement dû entendre parler de Limoux. Et pour cause, ce vignoble en a fait sa spécialité, et ce depuis plusieurs siècles et l'époque où les moines bénédictins de l'Abbaye de Saint-Hilaire étaient les gardiens de la viticulture locale.

Abbaye de Saint-Hilaire

Limoux, berceau de la premiere bulle

C'est en effet la première appellation à documenter, dès le 16e siècle, le commerce de flacons (et non de barriques, c'est important, on le verra plus loin) d'un vin qui aurait déjà à l'époque présenté des qualités effervescentes. Sous une dénomination encore vivante et assurément pétillante aujourd'hui : la Blanquette de Limoux.

A limoux, il y a de nombreux vignerons et domaines, mais il y a surtout une grande maison, qui vinifie 70 % des vins de l'appellation : c'est la cave coopérative Sieur d'Arques.

Maison Sieur d'Arques

Une entreprise acquise aux valeurs humaines, collectives et economiques

En 1946, la France agricole d'après-guerre est à l'image du pays : exsangue et à reconstruire. A Limoux comme ailleurs, les temps sont durs et les vignerons sont obligés de vendre leur récolte à des négociants peu scrupuleux. Dans un esprit proche de celui de révolte, ils décident de s'unir et de mettre en commun leurs moyens et leurs ressources pour créer « une entreprise acquise aux valeurs humaines, collectives et économiques ».

Comment fonctionne une cave cooperative ?

Récolte du raisin

La cave est une structure collective qui appartient à environ 200 viticulteurs coopérateurs. Ils apportent leur vendange, la matière première, à la cave, qui s'occupe de la vinification et de la commercialisation des vins, le produit fini.

Les décisions importantes sont prises en assemblée générale, par vote, selon un système simple : un viticulteur = une voix, peu importe la taille de son exploitation.

La cave est gouvernée par un conseil d'administration constitué de viticulteurs élus, parmi lesquels est désigné un président.

La mise en bouteille à la cave

Dégustons les vins de Sieur d'Arques

La Maison Sieur d'Arques, en tant que spécialiste des bulles, produit les trois appellations de vins effervescents qui existent à Limoux. Pour les trois, les bulles sont obtenues par une seconde fermentation en bouteille, un récipient qui capture l'effervescence. On peut donc supposer qu'au 16e siècle, c'est par l'utilisation de flacons et non de barriques que sont apparus les premiers vins réellement pétillants.

Dégustation de la gamme Sieur d'Arques

Nous avons dégusté pour vous trois cuvees correspondantes :

Le Propriétaire, AOC Limoux, méthode ancestrale : issue à 100 % du cépage local, le mauzac. On retrouve ici la blanquette au sens historique, sûrement la cuvée la plus proche de celle produite à l'époque des moines bénédictins. Le vin est pétillant, mais doux, et contient seulement 6 ° d'alcool. Une première fermentation est effectuée en cuve, puis stoppée en baissant la température. Après mise en bouteille, on laisse refermenter une deuxième fois, mais, là aussi, on arrête la fermentation. On conserve ainsi un taux de sucre résiduel élevé et on obtient, au final, une cuvée peu alcoolisée.

Cette cuvée est surprenante, très fruitée, et l'on se régale des arômes naturels du mauzac : la pomme verte, la poire et le miel. Idéal pour accompagner les desserts fruités ou chocolatés.

A découvrir : la cuvée Le Propriétaire blanquette méthode ancestrale de Sieur d'Arques

Première Bulle Brut - AOC Blanquette de Limoux, méthode traditionnelle : vinifié selon la méthode dite « traditionnelle » ou « champenoise », ce vin est un effervescent brut. L'assemblage se compose de 90 % de mauzac, de 5 % de chenin et de 5 % de chardonnay. Ici, la fermentation en cuve, et surtout la seconde en bouteille, sont totales. Le sucre du jus de raisin disparaît et l'on obtient logiquement un effervescent brut. Un temps de repos sur lattes de neuf mois minimum apporte finesse et élégance. Ce vin conserve les notes fruitées du mauzac, mais présente une belle vivacité et une agréable pointe minérale.

A découvrir : la cuvée Première Bulle Brut de Sieur d'Arques

Première Bulle Premium AOC Crémant de Limoux : vinifiée en méthode traditionnelle également, cette cuvée est similaire, en termes de vinification, à la Première Bulle Brut, mais elle se distingue sur deux points. Premièrement, l'assemblage : 70 % de chardonnay, 20 % de chenin et 10% de mauzac. Deuxièmement, l'élevage sur lattes, qui est plus long. D'un minimum de 12 mois pour les Crémants de Limoux, il est plutôt de 15 à 18 mois pour cette cuvée Premium. En conséquence, on obtient des bulles plus fines et des arômes plus évolués. A la dégustation, le palais commence par percevoir les notes de fleurs blanches (aubépine, acacia), puis les sensations de grillé et de brioché emplissent la bouche.

A découvrir : la cuvée Première Bulle Premium de Sieur d'Arques

 

Crédits photos sur tout l'article : Sieur d'Arques. 

Ajouter un commentaire

Vendanges en Val de Loire au Château de la Bonnelière


Après une année climatiquement compliquée, les Journées Vendanges de Gourmet Odyssey au Château de la Bonnelière se sont déroulées sous un grand soleil. Les apprentis vignerons sont venus vendanger deux parcelles de vignes âgées, avec lesquelles Marc Plouzeau, notre hôte et propriétaire des lieux, a créé deux cuvées d'exceptions : la cuvée Vindoux l'Intégrale 1929 et le Clos de Maulévrier, cuvée Antéphylloxéra.

 

Coffret cadeau vin adoption et vendanges des vignes

Des journées intenses attendaient donc les invités ! Direction les parcelles après le café d'accueil et la présentation par Marc de l'histoire de son domaine, qu'il a repris en 2000 à la suite de son père.

Malgré le gel du mois d'avril et un printemps pluvieux, les deux parcelles ont bien résisté et la qualité des raisins était au rendez-vous. Après un rapide briefing, les parents adoptifs, armés de leurs sécateurs et de leurs seaux, se sont lancés dans la bonne humeur dans leur mission du jour !

Stage oenologie vendanges en Val de Loire

Le dimanche, les participants ont eu la chance de vendanger la seule parcelle de cabernet franc du Val de Loire qui date de l'époque pré-phylloxérique ! Cette vigne existe depuis le 15ème siècle et est donc contemporaine d'un personnage célèbre du chinonais, Rabelais ! Elle a été préservée de l'attaque de cet acarien grâce à son sol sableux et aux hauts murs qui entourent ce clos. L'un des pieds de cette parcelle à plus de 200 ans et comporte 9 têtes… une vraie curiosité !

Dans cette parcelle pour remplacer les vignes qui ne produisent plus, on utilise principalement la technique de la greffe directe à partir d'un pied en bonne santé, mais aussi la technique du marcottage, qui consiste à planter un sarment (toujours reliés au premier plan) et à le détacher de ce pied lorsqu'il a développé son propre système racinaire.

Journée vendanges adoption de pieds de vigne en Val de Loire

Revenons aux vendanges : les vendangeurs ayant bien travaillé les caisses ont été rapidement remplies et nous sommes retournés au Château de la Bonnelière pour le repas, préparé comme toujours par la maman de Marc. Le repas à permis aux participants de goûter les millésimes précédents des parcelles vendangées le matin même, mais aussi de reprendre des forces, la journée n'étant pas terminée !

Dégustation de vin stage oenologique au domaine

Afin de faciliter la digestion et de contrer l'envie de sieste nous sommes partis à la découverte des pieds de vigne adoptés, ce qui a donné lieux à de belles et surprenantes photos pour le concours "je prends mon pied" !

Repas des vendangeurs en Val de Loire au Château de la Bonnelière

Après cet intermède ludique, le groupe s'est rendu au chai, afin de suivre les premières étapes de la vinification juste après la récolte. Ils ont d’abord vidé les caisses de vendanges dans l'égrappoir, afin de séparer les baies de cabernet franc de la rafle, la partie ligneuse de la grappe.

Expérience de vingeron pour les vendanges en Val de Loire

Marc met ensuite directement en cuve la récolte pour la fermentation alcoolique, qui va durer environ 4 semaines. Ensuite, le marc sera pressé et l'ensemble sera transféré en barrique pour l'élevage.

Notre journée s'est terminée non pas autour d'un verre de vin, mais de jus de raisin des parcelles fraîchement vendangées ! Une belle manière de saluer le travail effectué par les apprentis vignerons, en attendant les Journées Vinification et de pouvoir goûter le résultat final !

Ajouter un commentaire

Journée vendanges en Alsace au Domaine Stentz-Buecher


Pour le dernier week-end vendanges du millésime 2016 nous étions en Alsace avec quelques-uns des participants à l’Expérience Vin Gourmet Odyssey, pour faire la récolte des vignes du Domaine Stentz-Buecher.  Et ça a été une récolte exceptionnelle !

Box oenologie pour participer aux vendanges en Alsace.

Après une courte présentation au domaine, nous avons mis nos bottes et nous sommes dirigés directement vers le vignoble.  Nous avons fait un premier arrêt  au lieu-dit Rosenberg, où se trouve la parcelle de vignes adoptées.  Nous avons pris notre temps pour faire quelques photos avec nos pieds de vigne, qui ont produit les raisins qui serviront à faire nos bouteilles de vin personnalisées, et pour admirer la vue sur les collines de vignes alsaciennes autour de nous.

Cadeau parrainage des vignes bio en Alsace

Nous sommes ensuite allés dans la parcelle à vendanger, une vigne de gewürztraminer. Céline a organisé le groupe et distribué les sécateurs et les seaux, avant que Jacques ne nous donne les instructions pour la récolte.  Ces instructions étaient plutôt simples car la qualité des raisins dans la parcelle était excellente, avec pratiquement aucune moisissure ni pourriture à enlever.

Cadeau stage vendanges vin blanc bio

Nous nous sommes répartis dans les rangs et avons commencé à couper les grappes, en coupant tout en haut sur la tige et en soutenant la grappe par le bas avec notre autre main. Les vignes de gewürztraminer que nous avons récoltées avaient produit de beaux raisins, compacts, juteux et sucrés, qui ont très vite remplis nos seaux.

Cadeau stage vigne pour récolter des raisins en Alsace

Une fois pleins, les seaux étaient passés de main en main en dessous des rangs de vigne pour être vidés dans la benne du tracteur, en plus des quelques courageux porteurs qui avaient des hottes sur le dos. Eux ont collecté les seaux dans leurs hottes, et une fois pleines, sont monté les vider dans la remorque. Un joyeux ballet permettant de remplir les remorques sous l’œil attentif de Jean-Jacques, qui a constaté que la parcelle n’avait jamais produit une si bonne qualité et avec une telle quantité ! Et ça, c’était sûrement dû au talent des vendangeurs du jour !

Coffret cadeau Expérience Vendanges en Alsace.

Nous avons ensuite suivi le tracteur sur le retour au domaine, et aidé à vider la récolte dans le pressoir. Pendant que le pressoir ronronnait et faisait son office, nous sommes allés dans la cour pour une dégustation et un déjeuner bien mérités. Nous avons commencé par goûter un Pinot Blanc tout frais, suivi d’une sélection de la gamme des vins du domaine, jusqu’aux Grands Crus. Une matinée bien remplie !

Assister aux vendanges pour apprendre le métier de vigneron

Après le repas, Stéphane nous a emmenés dans le chai pour nous expliquer le travail à faire en cave pendant la période des vendanges. Il y a beaucoup plus à faire que simplement récolter les raisins : il faut les presser, débourber et clarifier le jus, avant de le mettre en cuve pour le début de la fermentation.

Les raisins sont pressés dans le pressoir

Stéphane nous a aussi expliqué la différence de procédé entre vin blanc et rouge lors des fermentations, et nous avons pu essayer d’enfoncer le chapeau formé sur la cuve de pinot noir récolté la veille et qui avait commencé à macérer, faisant remonter les particules solides (le chapeau) en haut de cuve.

Macération de Pinot Noir

Nous avons également vu la salle des barriques avant de terminer la journée en cuverie, où les vins blancs vont passer les prochains mois à fermenter et vieillir doucement. Nous avons goûté un vin qui avait juste commencé à fermenter pour voir la différence avec un vin abouti.

Coffret cadeau pour amateurs de vin.  Stage oenologiques au domaine en Alsace.

Merci à tous les participants de cette belle journée, et au Domaine Stentz-Buecher pour nous avoir fait sentir chez nous.  A bientôt pour les Journées Vinification !

Ajouter un commentaire

Le goût du vin…


A l'occasion de la semaine du goût du 10 au 16 octobre, on parle de l'envie de mieux connaître les produits de notre terroir, et d'apprendre à les reconnaître, les cuisiner, les déguster, les apprécier. Le vin est partie intégrante de notre terroir et patrimoine français, et c'est sûrement un de ses éléments les plus passionnants et complexe à appréhender. Alors quel goût a-t-il ce vin ?

Petite histoire du goût du vin

Longtemps lorsque l'on a « dégusté » un vin, on ne l'a fait que pour en rechercher les défauts : dans les années 1920-1930 on pouvait par exemple découvrir dans la revue Le Sommelier des « goût(s) de pourri » apportés par les insectes et maladies, des « saveurs légèrement amères, nauséeuse » apportées par les insecticides, des « goûts de terreux » apportés par des vendanges boueuses, etc.

En effet jusque dans les années 50 c'est plutôt le discours du négoce qui domine : alors que les vignerons voudraient que l'on aime leur vin tel qu'il est, les négociants préfèrent proposer des vins « qui plaisent ». Bref on ne cherche pas vraiment à savoir quel est ce goût du vin, et s'il est propre à son nom (ne parlons même pas encore d'appellation à ce stade !).

Adoption de vigne et stage oenologie assemblage et dégustatin

Cette notion de goût, et plus généralement de dégustation plus objective, ne voit le jour que dans les années 50 avec un début d'organisation des modes de dégustation, dans le but de comparer et d'apprécier les vins le plus objectivement possible. En France Jules Guyot dans son livre Sur la viticulture dit : « il sera impossible de s'entendre sur les saveurs tant que la science n'aura pas fondé des signes... la science des saveurs est encore toute entière à fonder ».

Comment se forme le goût, techniquement ?

Alors la science a-t-elle fait des progrès concernant la définition du goût d'un vin ? Comme l'ont découvert nos participants des Journées Vinifications dans les différents domaines viticoles avec lesquels on travaille, dès qu'il s'agit de décrire un vin on dit souvent un peu tout et n'importe quoi...

Mais c'est aussi parce qu'aujourd'hui on déguste pour plein de raisons différents : pour le plaisir quand on est amateur, quand on cherche à déterminer et comparer le type de vin, ses qualités, ses défauts, sa valeur, son origine quand on est un professionnel ou encore lors de dégustation analytiques pour maintenir la qualité d'un type de vin, définir et développer de nouveaux vins etc.

Ce que l'on sait actuellement c'est que le goût est affaire de perception. Cela paraît évident. Et pourtant, la science de l'évaluation sensorielle, qui s'attache à étudier les réponses humaines aux propriétés physico-chimiques des aliments et boissons, est complexe. Entre la sensation laissée par le vin et sa perception par nos différents sens il y a toute une chaîne de signaux et de récepteurs et tous peuvent être influencés selon le lieu, le temps et toutes les conditions externes de la dégustation.

Degustationd e vin au domaine et parrainage de vigne

Pour faire simple, notre cerveau crée son « image » globale du vin à travers nos différents récepteurs que sont la peau et les muqueuses, les muscles et tendons, qui sont présents dans nos yeux, notre nez et notre bouche. Et pour ne parler rien que du goût, sur la langue pas moins de 3 types de papilles de différentes sortes sont réparties sur toute la langue et nous permettent de détecter les saveurs mais aussi la chaleur.

Et c'est là que nous ne sommes pas égaux devant la dégustation : les seuils de détection de la sensation en sont pas les même pour tous et il faudra un goût plus prononcé pour commencer à être perçu chez certaines personnes, alors que d'autres le ressentiront à un seuil minime. Tout ça à cause d'un nombre plus ou moins grand de récepteurs présents dans les papilles, et d'une salivation plus ou moins importante qui affecte la réception de la saveur.

Apprécier le vin

Pas de panique quand même, on perçoit toujours un goût quoi qu'il arrive, et même, plus on déguste régulièrement plus on perçoit de choses différentes et de plus en plus facilement.

Parrainage de vigne et apprentissage de la dégustation de vin

Donc oui, quand on goûte un vin, on peut dire tout et n'importe quoi... pourquoi pas du moment que l'on essaie de mettre des mots sur ce que l'on ressent ? Et plus on essaie, plus y arrive, plus on a envie de continuer à partager une bonne bouteille.

Laissons la conclusion à l'une de nos mamans adoptives de vigne qui est récemment venue nous retrouver pour les vendanges : « Du bon vin avec les bonnes personnes. Je crois qu'on tient là une bonne définition du bonheur ! ». Vive la semaine du goût !

 

Article liés

Les défauts du vin et comment les reconnaître à la dégustation  

Ajouter un commentaire

Un été indien parfait pour des Journées Vendanges au Château Beau Rivage


C’est sous le soleil que nous nous sommes retrouvés le week-end dernier au Château Beau Rivage, près de Bordeaux, pour participer aux Journées Vendanges.

Box oenologie vendanges Bordeaux

Après un bon petit café, Christine, la propriétaire du Château Beau Rivage, accompagnée de son équipe, Pauline, François et Guillaume, a commencé par la présentation de son domaine, son vignoble, et son histoire.

Nous nous sommes ensuite dirigés dans la vigne : le groupe du samedi a commencé par la découverte de la parcelle de merlot et de nos pieds de vignes que tous étaient curieux de découvrir. Certains ont d’ailleurs été très inspirés pour le concours photo « Je prends mon Pieds » en redoublant d’efforts et de créativité ! Une petite « récréation » avant de s’attaquer aux vendanges.

Cadeau ludique pour un amateur de vin.  Adoptez des pieds de vigne et particpez aux vendanges

Après avoir reçu nos instructions sur comment vendanger, et équipés de nos sécateurs, nous avons commencé à vendanger les raisins.  Les jeunes malbec et petit verdot, vignes de 4 ans tout juste, nous ont livrés de la couleur et de la gourmandise. Très motivés, nous sommes ensuite allés vendanger les quelques cabernets francs !

Coffret cadeau vendanges au domaine, Bordeaux

Le dimanche, nous avons d’abord pris la route pour Ludon-Médoc, à quelques minutes du domaine. De belles rangées de cabernet franc, destinés à produire du rosé, attendaient nos vendangeurs sous le soleil d’octobre. Ces vignes en bio sur des terres de graves ont donné du fil à retordre à notre groupe qui ne s’est pas laissé démotiver ni par les filets, ni par les herbes hautes !

Cadeau vendanges des raisins bio

Au retour, nous avons découvert nos pieds de vignes adoptés : là aussi, il y a eu de l’idée pour prendre quelques clichés! Là encore, quelques rangées de cabernet ont marqué la fin de la matinée de vendange.

Aux alentours de 13h00, nous avons commencé la dégustation : d’abord du rosé « Joly Rivage » 2014. Tout en regardant notre vendange tomber dans le nouveau pressoir de Christine ! Pressé par plusieurs participants, ce jus restera en débourbage toute la nuit. L’équipe de François les conduira ensuite vers leur fermentation alcoolique pour transformer le sucre en alcool.

Presse de raisins aux vendanges

Le repas s’est tenu à l’ombre des chênes du domaine, en extérieur. Guillaume a conduit la dégustation en accord avec les mets régionaux proposés.

Coffret cadeau degustation vin et repas au domaine, Bordeaux

L’après-midi, bien que la sieste eût été la bienvenue, nous avons pris la direction du cuvier, muni de nos petites oreillettes ! Christine nous a expliqué ce qu’allait devenir notre jus pressé un peu plus tôt, l’intérêt des remontages, du bâtonnage, puis dans le chai de l’ouillage, de l’élevage, de la chauffe des barriques… Tous ont été très attentifs et intéressés !

Les deux journées ont pris fin vers 16h30 sur une belle note et nous espérons que tout le monde a passé une aussi belle journée que nous! Nous avons hâte de faire les premières dégustations pendant les Journées Vinifications !

Ajouter un commentaire

Vendanges et découverte du Domaine Chapelle en Bourgogne


Les 24, 25 et 26 septembre passés nous avons été accueillis au Domaine Chapelle à Santenay en Bourgogne avec les parents adoptifs du millésime 2016 pour effectuer la vendange du Clos des Cornières. Pour récolter ce nouveau millésime la météo a été exceptionnelle, et c'est donc avec un grand ciel bleu et des températures véritablement estivales que nous avons pu travailler !

 

Stage oenologique en Bourgogne au Domaine Chapelle

Après une rapide introduction sur notre programme de la journée et sur la philosophie de l'adoption de pieds de vigne de Gourmet Odyssey, Jean-François Chapelle, propriétaire des lieux, nous a présenté son domaine et l'histoire familiale, puis plus généralement l'histoire du vignoble bourguignon et de ses multiples climats.

Parrainage de vignes à Santenay en Bourgogne

Ensuite c'est avec un sécateur en main que nous avons tous rejoint le Clos des Cornières. Après une rencontre ludique avec nos pieds adoptés et quelques photos souvenir, la vendange a joyeusement commencé après quelques préconisations de Jean-François sur la façon de procéder, et l'explication du travail de tri qualitatif à réaliser déjà en vigne !

Stage vendanges au domaine et dégustation de vin

C'est après une heure trente de labeur et quelques coupures (on avait dit les raisins, pas les doigts !) que nous avons pu admirer notre vendange en caissettes : au fur et à mesure de notre avancée dans les rangs, nous avons en effet rempli des caisses en plastique un peu plates (pour ne pas empiler trop de raisin et risquer de l'endommager), ensuite ramenées en début de rang et peu à peu empilées pour être rapportées au chai.

Stage oenologique vendanges en vigne en Bourgogne

Ce millésime 2016, malgré une faible quantité, s'avère d'une exceptionnelle qualité.

Jean-François a tout au long de la récolte été d'une grande disponibilité pour répondre à nos questions, notamment sur l'agriculture biologique et ses contraintes dans le cadre d'un millésime dont le printemps a été très compliqué.

Vendanger avec le vigneron au domaine et adopter des vignes

Après cela nous nous sommes mis en route pour suivre nos raisins, rejoindre la table de tri et comprendre le cheminement de nos grappes jusqu'à l'encuvage. Tout le monde a participé au tri précautionneux réalisé par Yannick et son équipe : sur le tapis roulant où étaient déversées les grappes fraîchement cueillies il fallait enlever les grappes pas suffisamment mûres et les baies séchées par le manque d'eau estival.

Stage vin tri du raisin au chai en Bourgogne

En fin de table de tri les grappes sont éraflées (une machine leur enlève les rafles, parties végétales indésirables pour la fermentation) puis les baies tombent par gravité dans un convoyeur en cave. Un employé du domaine amène chaque convoyeur rempli à la cuve ou les baies sont encuvées par l'intermédiaire d'un tapis roulant.

Cadeau vin stage vendanges au domaine

L'opération ne comporte aucun pompage pour limiter les triturations des baies et donc potentiellement leur oxydation.

Après toutes ces explications était venue l'heure d'une pause gourmande bien méritée. C'est dans le parc de la maison de la famille Chapelle que nous avons pu déguster un Santenay Blanc accompagné des fameuses gougères bourguignonnes !

Dégustation de vin au domaine parrainage de vignes 

Puis nous avons rejoint la salle des vendangeurs pour un repas délicieux accompagné de trois vins du domaine : Le Clos des Cornières 2013, le Santenay 1er cru Gravières 2013 et Le Chassagne Montrachet 1 er cru 2011. De vrais délices pour nos papilles !

Repus et reposés nous avons poursuivi avec une visite de la cave et du chai à barriques. C'est Yannick, le chef de cave qui vous a exposé son travail durant la vinification et la période d'élevage du vin : suivi analytique, ouillage des fûts et dégustations techniques quotidiennes.

Cadeau vin stage oenologie au domaine visite de cave 

Encore beaucoup de travail à réaliser donc pour faire que ces belles grappes 2016 récoltées deviennent un cru tant convoité... mais nous en reparlerons lors des Journées Vinification !

Ce fut de bien belles journées d'échanges, de travail et de bonne humeur partagée, merci à tous nos parents adoptifs !

Ajouter un commentaire

Vendanges du chardonnay à Chablis


La saison des vendanges 2016 de Gourmet Odyssey se poursuit, avec Chablis le week-end passé au Domaine Jean-Marc Brcoard.  Cela a été une année compliquée pour les vignerons de Chablis, ils sont donc finalement soulagés de récolter ce qu’il reste dans les vignes et de le mettre à l’abri dans le chai. Les clients de l’Expérience Vin Gourmet Odyssey ont enfilé leurs bottes, défié les nuages menaçants et sont venus prêter main forte avec bonne humeur vendredi et samedi derniers !

Coffret cadeau pour participer aux vendanges à Chablis

Une fois tout le monde arrivé au domaine, le café et les croissants avalés et les présentations d’usage faites, nous nous sommes dirigés vers le vignoble pour rejoindre l’équipe de vendangeurs du domaine, déjà en plein travail.

Nous y avons rencontré Micheline, qui dirige l’équipe de vendangeurs.  Elle nous a donné à chacun un panier et une paire de sécateurs, et a équipé quelques braves volontaires de grosses hottes en plastique à mettre sur leur dos. Elle nous a ensuite expliqué quelles grappes récolter, comment les cueillir, et quelles grappes laisser sur la vigne.

Parrainage de pieds de vigne et vendnages de vos raisins

Nous nous sommes ensuite répartis dans les rangs en binômes pour commencer la récolte. Nous avons coupé les grappes de raisin, en essayant de ne pas couper nos doigts, et les avons placées dans nos paniers. Une fois le panier rempli, il fallait appeler un porteur et vider le panier dans sa hotte.

Coffret cadeau vendanges des raisins à Chablis

Les porteurs faisaient les allées et venues entre les cueilleurs, et une fois leur hotte pleine, ils se dirigeaient vers le tracteur et sa remorque, grimpaient à l’échelle et vidaient les grappes par-dessus leur tête. Cela n’est pas aussi facile que ça en a l’air à première vue, mais chacun trouve vite la méthode qui lui convient le mieux !

cadeau pour participer aux vendanges

En deux jours nous avons récolté les raisins de deux vignobles de Premier Cru, le Vaulorent et le Mont de Milieu, plus une parcelle d’une jeune vigne de chardonnay.

Location pieds de vigne à Chablis et suivi de la récolte

A la fin de la matinée nous sommes retournés au chai pour voir où la récolte est réceptionnée et mise dans le pressoir pour séparer le jus de la peau, des pépins et de la rafle. Nous avons appris comment fonctionne le pressoir, le travail à réaliser dans le chai pendant les vendanges, et comment le jus devient du vin lors du processus de fermentation.

Le pressage de raisins pendant la récolte

Il était ensuite temps de déguster les vins du domaine, et nous avons commencé par une gamme de vins en biodynamie : des Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru and Chablis Grand Cru produits par le domaine sous le nom de Julien Brocard. Cela permettait de comprendre la différence de goût et de complexité entre des vins de différentes appellations.

Coffret cadeau dégsuattaion des vins biodynamiques à Chablis au domaine

Nous avons poursuivi la dégustation pendant le repas, préparé sur place par le traiteur des vendangeurs. C’est important d’avoir des vendangeurs repus et heureux !

Après le repas nous sommes retournés prendre l’air dans le vignoble pour voir nos pieds de vigne adoptés. Comme toujours, une belle occasion pour sortir l’appareil photo et prendre la pose avec ses pieds… de vigne !

Adoption ceps de vigne à Chablis.

Nous avons ensuite parlé des différences entre les vendanges manuelles et mécaniques et répondu à toutes les questions avant de se quitter après une journée bien remplie.

Merci à tous au Domaine Jean-Marc Brocard pour votre accueil, et à tous nos apprentis vendangeurs pour leur travail et la belle journée passé ensembles.  A bientôt pour les Journées Vinification !

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens