Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Juillet 2014

Derniers travaux dans les vignes cet été pour la récolte 2014


Après un printemps très actif pour les vignerons avec l'ébourgeonnage, l'épamprage et le relevage, et la floraison de la vigne, on pourrait croire que le plus dur est fait. Mais il reste encore quelques travaux en début d'été avant de laisser le raisin mûrir tranquillement : rognage, écoeurage et effeuillage seront quelque fois nécessaires à l'obtention des meilleurs raisins possibles pour la vendange.

Une fois la fleur de vigne passée les grains de raisin vont petit à petit atteindre leur taille définitive et ensuite mûrir pour être récoltés. Pour les y aider le viticulteur peut choisir de rogner la vigne, c'est à dire ôter une partie des rameaux, après la floraison, pour maîtriser la circulation de la sève et l'orienter plus vers les grappes. Cela permet aussi de supprimer la plus jeune végétation, qui n'est pas encore capable d'aider à la photosynthèse donc au mûrissement des grappes, et constitue un point d'entrée des attaques de maladies. Bien sûr la meilleure aération de la zone fructifère qui en résulte permet aussi d'améliorer son ensoleillement et d'être traitée efficacement par les produits de contacts utilisés en agriculture biologique. Le rognage s'effectue mécaniquement.

rognage vigne Bourgogne stage oenologique

Dans le même but, il est possible d'effectuer un ecoeurage, c'est-à-dire éliminer les entrecoeurs cette fois-ci. Ce sont des sortes de petits rameaux secondaires, non fructifères, et qui peuvent concurrencer les raisins. Souvent ils se développent après l'écimage des bourgeons terminaux sur le haut des rameaux. On les enlève à la main, ce n'est pas une pratique généralisée, et variable selon les régions et conduites de culture.

Toujours dans la même optique on peut réaliser un effeuillage, en enlevant une partie des feuilles à la base des rameaux, encore une fois pour une meilleure aération des grappes donc une meilleure maturation des grains. Cela permet également de faciliter la vendange, et de diminuer les attaques comme le Botrytis. Attention cependant à ne pas trop effeuiller car si l'été venait à être vraiment caniculaire, les grappes pourraient griller car elles sont beaucoup moins protégées du soleil. L'effeuillage peut être manuel ou, pour des vignes palissées, mécanique : par aspiration, par soufflerie d'air ou thermique.

labour viticulture bio Vallée du Rhône la Cabotte

En parallèle de ces travaux les traitements de la vigne et du sol et le désherbage continue. Dans le cas de l'agriculture biologique le désherbage se fait en labourant entre les rangs de vigne, et les traitements sont des traitements de contact avec une durée de protection de la plante moindre que pour des produits phytosanitaires dits systémiques, c'est à dire qui entrent dans la sève et circulent dans la plante. Cela nécessite donc des passages plus réguliers dans les vignes.

Enfin, plus près de la récolte, si le viticulteur souhaite diminuer son rendement pour une meilleure qualité de raisins, il peut choisir d'égrapillonner ou d'éclaircir, c'est à dire enlever des grappes et grapillons pas encore matures. C'est aussi ce qu'on appelle vendanger en vert. Mais avant d'en arriver là normalement il peut gérer le rendement de sa vigne en jouant sur l'enherbement (concurrence avec la vigne), la taille (nombre d'yeux donc de rameaux laissés sur le cep), ou l'ébourgeonnage.

Ensuite, il sera temps pour le viticulteur de prendre un repos bien mérité et de laisser les grains mûrir, en espérant éviter le plus possible les épisodes d'orage et de grêle.

Plus d'articles sur les travaux de la vigne :

La taille

L'ébourgeonnage, l'épamprage et le palissage

Ajouter un commentaire

Relevage de la vigne dans le Médoc


Nous avions rendez-vous le week-end dernier dans le Bordelais pour une Journée Découverte au Château Beau Rivage. Avec à nos côtés Christine Nadalié, la propriétaire vigneronne du domaine, l'objectif était d'en apprendre plus sur tout le travail effectué en vigne pour obtenir de bons raisins au moment des vendanges.

 

Balade dans les vignes au Château Beau Rivage
 

Nous avons commencé la journée par une petite balade dans la vigne, au cours de laquelle nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises pour que Christine nous explique les caractéristiques des différents cépages et le terroir de sa parcelle. Elle nous a expliqué le travail déjà effectué dans la vigne depuis l'hiver et nous a montré une parcelle de vigne qui a été récemment replantée.

Depuis notre dernière visite en mai, la vigne a bien poussé et la floraison a eu lieu, ceci est un moment important dans le cycle pour déterminer le rendement potentiel de la récolte à venir. Globalement ça s'est bien passé, mais il y a eu un petit peu de millerandage dû à une mauvaise fécondation de la fleur. Le millerandage se traduit par la présence de grains de petite taille, disséminés au milieu de grains normaux.

 

Stage d oenologie au Château Beau Rivage

Nous sommes ensuite arrivés à la parcelle où se trouvent les pieds de vigne adoptés par les participants de Gourmet Odyssey. Nous avons pris quelques minutes pour prendre des photos. La végétation continue à pousser vite, et il faut la maîtriser en faisant du relevage. Christine nous a montré comment le faire : premièrement en remontant les fils de fer du palissage, et puis en s'assurant que les branches qui tombaient au milieu des rangées soient bien coincées entre ces fils. Nous nous sommes ensuite répartis par deux dans les rangs pour mettre ces enseignements en pratique. Nous avons également profité de notre passage pour enlever les pampres qui poussaient sur les troncs de vigne. Ce sont des petits rameaux qui ne portent pas de fruits et puisent inutilement l'énergie de la plante.

 

cadeau original vin à Bordeaux

De retour au château nous avons dégusté plusieurs vins et millésimes du domaine, accompagnés du repas vigneron. Nous avons continué l'après-midi dans le chai où Christine nous a expliqué comment les raisins sont réceptionnés pendant les vendanges et comment le sucre est transformé en alcool pendant la fermentation.

 

coffret vin personnalisé

Nous sommes ensuite passés au chai à barriques pour voir où les vins reposent pendant l'élevage. Ici Christine nous a expliqué l'influence du bois sur le vin, et elle a répondu aux questions diverses sur l'assemblage et la biodynamie. Un grand merci à tous les participants et à Christine d'avoir partagé la journée avec nous.

A bientôt pour les vendanges !

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens