Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Archives de Avril 2014

Ebourgeonnage, épamprage et palissage dans la vigne


Avec le retour du printemps la vigne sort de son repos hivernal, on a pu voir en mars des pleurs au bout des rameaux taillés, et quelques temps après les premiers bourgeons éclore. C'est le débourrement, signe de la reprise de l'activité de croissance de la vigne. Pour le vigneron cela représente un ensemble de travaux jusqu'à la maturité des raisins pour assurer la meilleure récolte 2014 possible.
débourrement vigne Bourgogne avril 2014

La première des tâches qui concerne la vigne est l'ébourgeonnage, qui consiste à supprimer tous les bourgeons ou début de rameaux indésirables. L'ébourgeonnage est en général réalisé quelques semaines après le débourrement. En effet lors de la taille on fait le choix de laisser un certain nombre d'yeux sur la baguette, qui correspondront au nombre de bourgeons et donc de rameaux présents sur le pied (voir notre article sur la taille). Cependant il arrive qu'il y ait plus de bourgeons qui poussent que prévu lors de la taille, ce qui augmente la charge du pied de vigne, et peut être néfaste pour la qualité de la récolte. Des études ont montré que l'ébourgeonnage permet une augmentation du degré potentiel d'alcool, donc une maturité plus certaine lors de la récolte. Cet ébourgeonnage ne peut se faire que manuellement, il n'existe pas de machine capable d'enlever les bourgeons à ce stade sans blesser la plante.

ébourgeonnage vigne en Bourgogne

Quand on supprime des bourgeons ou rameaux issus de la base du cep ou des rejets issus du sol, on parle d'épamprage. Ce dernier peut se faire manuellement ou mécaniquement avec un tracteur entre les rangs ou un enjambeur équipé d'axes rotatifs qui brossent les ceps et arrachent les rameaux indésirables. L'épamprage peut aussi être réalisé chimiquement avec des produits de contact (c'est à dire pulvérisés directement sur la plante, pas dans le sol), ou thermiquement en brûlant les rameaux indésirables; le plus souvent l'épamprage thermique est couplé avec un désherbage du sol. Ce désherbage, s'il est réalisé, permet de limiter la concurrence entre la vigne et l'herbe pour les nutriments venant du sol. On peut choisir de labourer le sol au lieu de le désherber.

palissage vigne Côtes du Rhône

Une fois l'ébourgeonnage et l'épamprage réalisés les rameaux restants continuent leur croissance, et de mai à juillet vient le moment de les relever et les palisser, c'est à dire les fixer sur les fils et piquets qui guident les rangs de vigne (si la vigne est palissée), souvent en plusieurs passages au fur et à mesure que les rameaux croissent. On relève vers le haut les rameaux qui ont tendance à plier sous le poids des feuilles et des fruits, puis on les placent entre deux fils de fer ; pour ne pas qu'ils retombent on serre ces deux fils à l'aide d'agrafes. L'intérêt est d'aider à la croissance de la vigne puis la maturation des raisins en permettant au soleil de mieux atteindre les feuilles. Cela permet aussi de faciliter le passage des engins entre les rangs de vigne et d'améliorer l'efficacité des traitements phytosanitaires de contact contres les maladies. Cela peut être fait manuellement ou mécaniquement. Les machines permettant de palisser sont pourvues de deux vis sans fin qui attrapent les rameaux et feuilles qui sont relevés sous l'action de la vis et pris dans les fils à l'aide d'une bobine placée juste derrière les vis qui se déroule au fur et à mesure que le tracteur avance.

En parallèle de ces travaux sur les plantes, le vigneron peut aussi travailler le sol avec des labours dès le mois d'avril pour faire entre la chaleur dans le sol, puis plus tard pour limiter la croissance de l'herbe et sa concurrence avec la vigne.

Une fois la vigne ébourgeonnée et bien guidée sur les fils de palissage, il faudra ensuite maîtriser la végétation et répartir au mieux la circulation de sève entre feuilles, rameaux et grappes. Ce sera le rôle des travaux de rognage, d'écoeurage et d'effeuillage après la floraison, que nous expliquerons bientôt.

Plus d'articles sur les travaux de la vigne :

Ajouter un commentaire

Assemblage du vin à Bordeaux


Nous avons passé un week-end ensoleillé à Bordeaux pour les dernières Journées Vinification du millésime 2013 du Château Beau Rivage.  L'objectif de ce stage oenologique est de mieux comprendre le travail de vinification, d'élevage et d'assemblage du vin.  Comme nous l'avons vu lors de la journée, le travail du vigneron est loin d'être terminé une fois les raisins rentrés au chai pendant les vendanges !

Pour commencer à parler de la fermentation et de la vinification, il n'y a pas de meilleur endroit que le chai, et c'est ici que Christine Nadalié, la vigneronne du Château Beau Rivage, nous a expliqué les fermentations alcoolique et malolactique.

 

Coffret cadeau amateur de vin. Stage oenologie à Bordeaux au chai;

 

Christine vient d'une famille de tonneliers et comme elle le dit, elle est tombée dans les tonneaux déjà toute petite !  Le chai à barriques au domaine est très impressionnant, et Christine parle avec autant de passion de ses barriques que de ses vins.  Elle nous a expliqué l'importance de la provenance du chêne et comment des chauffes de bois différentes peuvent influencer la structure du vin.  Avec le bâtonnage, l'ouillage, les soutirages et les dégustations de la barrique, il y a de quoi occuper le maître de chai !

 

coffret cadeau élevage de vin au domaine

 

Ensuite nous avons pris quelques minutes pour aller en vigne et profiter du soleil ! A une semaine de Pâques, au lieu de faire la chasse aux oeufs, nous avons fait la chasse aux pieds de vigne adoptés pour que tout le monde puisse localiser ses ceps.

 

Idée cadeau original pour amateur de vin. Adoption de pieds de vigne à Macau-en-Médoc, Bordeaux

 

La Journée Vinification est le stage où on fait le plus de dégustations de vin.  Pour mieux nous préparer nous avons organisé un atelier sur les arômes que l'on trouve dans le vin. Pendant une dégustation, trouver les mots pour décrire ce que l'on déguste est souvent le plus difficile.

 

Coffret cadeau arômes de vin

 

La première dégustation était à l'aveugle, et il fallait trouver la différence entre deux vins.  Mais en réalité, les deux vins étaient identiques, et ce n'était que le type de barrique qui était différent.  La comparaison nous a montré les différences aromatiques et gustatives d'un vin élevé en barrique de chêne français et de chêne américain.

 

Coffret cadeau dégustation de vin à Bordeaux

 

A midi, nous avons mangé dans le restaurant de la tonnellerie, le 1902.  Pendant le repas nous avons dégusté plusieurs vins de la gamme élaborée au domaine.

L'assemblage des vins est un métier à lui seul, et nous avons consacré l'après-midi pour mieux le comprendre.  D'abord, nous avons dégusté quatre cépages séparément, le merlot, le cabernet sauvignon, le malbec et le petit verdot pour apprécier les caractéristiques de chacun.

 

Idée cadeau découverte de vin à Bordeaux

 

Puis nous avons réalisé plusieurs assemblages pour voir comment le goût d'un vin change en fonction des cépages utilisés.  Même un petit changement en pourcentage de composants peut avoir un grand impact sur le vin final.  Petit à petit nous avons affiné nos assemblages pour essayer de trouver le meilleur vin.

 

coffret cadeau assemblage de vin Bordeaux.

 

Un grand merci à Christine et à Guillaume du Château Beau Rivage d'avoir partagé leur passion pour leur métier avec nous, et à tous les participants pour leur enthousiasme.  Maintenant, il faut juste patienter le temps nécessaire pour terminer l'élevage avant de connaître le choix de Christine dans l'assemblage de nos cuvées !

Ajouter un commentaire

L’élevage des vins en Bourgogne


Samedi dernier il y avait de l'émotion dans l'air quand les parents adoptifs du millésime 2013 sont venus rendre visite à leurs pieds pour la dernière fois avant de laisser place au millésime 2014. Nous avons fait la dernière Journée Vinification, et clôturé le millésime 2013 en beauté autour des questions de vinification et d'élevage des vins de Bourgogne et du Domaine Chapelle.

Jean-François Chapelle, vigneron propriétaire du Domaine, nous a accueilli dans son caveau pour nous présenter son histoire et son vignoble. L'occasion aussi de rappeler quelques bases de géographie bourguignonne !

Vinification dans la cuverie Domaine Chapelle

Nous sommes ensuite descendus dans la cuverie et la cave pour écouter les explications de Yannick, chef de cave, sur la transformation du raisin en vin de la récolte à sa mise en bouteille. Il nous a décrit les étapes de la vinification en rouge et en blanc, puis nous a parlé du vieillissement des vins en fût. Nous avons pu goûter le même vin de 2013 mais élevé dans deux fûts différents, un neuf et un ancien, pour mieux appréhender la différence et comprendre ce que chacun apporte aux vins.

Dégustation millésime 2013 fût Bourgogne

Pendant ce temps sous la houlette de Jean-François un autre groupe faisait travailler palais et nez pour découvrir les arômes et les saveurs qui peuvent se cacher dans les vins, et en particuliers ceux de Bourgogne.

Cours arômes vins Bourgogne

Pour l'apéritif nous avons dégusté des vins blancs du Domaine avec des gougères, avant de passer à table pour déguster les vins rouges.

Dégustation vin Bourgogne Domaine Chapelle

Après le repas nous avons profité d'un beau rayon de soleil pour aller voir nos pieds de vignes et prendre quelques photos dans le Clos des Cornières.

Adoption de peids de vigne en Bourgogne

Jean-François nous a expliqué que ce clos contenait des vignes de trois âges différents, et leurs raisins étaient récoltés et vinifiés séparément avant d'être assemblés pour former la cuvée de Gourmet Odyssey. Comme la cuvée 2013 n'a pas encore été assemblée, de retour au chai il nous a fait goûter la différence entre les trois vins.

Il ne reste plus à nos heureux parents adoptifs qu'à prendre patience pour laisser leur vin se bonifier à son rythme avant d'être mis en bouteille. Encore une journée bien remplie et riche en enseignements : merci à toute l'équipe du Domaine !

Ajouter un commentaire

La vinification est terminée pour le millésime 2013, place à l’élevage


A cette période de l'année la vigne termine son repos végétatif et nos partenaires viticulteurs en profitent pour préparer la vigne pour le millésime 2014 et participer aux salons du vin pour faire découvrir leur millésimes 2011 et 2012. Mais que se passe-t-il en cave pour les raisins récoltés en 2013 ?

 

vendanges Bordeaux Chai Château Beau Rivage

 

Après la récolte des raisins commence la vinification c'est à dire le processus par lequel on va extraire les différents composés du raisin pour optimiser la qualité finale du vin. Quand les raisins sont apportés de la vigne au chai, leur moût est transformé jus, qui va fermenter et transformer le sucre qu'il contient en alcool sous l'action de levures. Le jus devient vin. Ensuite souvent une deuxième fermentation a lieu, qui transforme l'acide malique en acide lactique, rendant le vin moins acide, plus rond. Ensuite vient une période d'élevage du vin en cuve ou en barriques.

cuverie vinification vin rouge Bourgogne

Même si le principe général paraît assez simple, il y a des différences de processus entre les différents cépages, couleur, région de production du vin. Et même à chaque étape le vigneron fait des choix cruciaux qui se répercuteront dans l'arôme, le goût de son vin. Ces choix sont personnels : il y a autant de choix de vinification et d?élevage qu'il y a de vignerons !

Sans entrer dans le détail de vinifications spéciales comme pour les rosés, les vins effervescents ou liquoreux, il y a deux processus principaux et différents pour la vinification des vins blancs et rouges.

pressoir vinification vin blanc Alsace

Pour les vins blanc, après la récolte les raisins qui arrivent à la cuverie sont éventuellement triés puis sont mis dans un pressoir pour le pressurage, c'est à dire l'extraction du jus du raisin. Donc pour les vins blancs temps de contact entre la peau et la pulpe du raisin est très court, cela ne dure que le temps du pressurage et c'est pourquoi le vin n'est pas ou peu coloré. Ensuite on clarifie le jus obtenu grâce au débourbage : on enlève les bourbes, particules solides contenues dans moût de raisin (bouts de pellicule, rafle, pépins, etc.), par sédimentation ou centrifugation. Le jus obtenu va ensuite subir la fermentation alcoolique, et éventuellement une fermentation malolactique.

Bouteilles Bourgogne cave

Ensuite c'est le temps de l'élevage, un ensemble de soins apportés aux vins jusqu'à la mise en bouteille, il peut durer de quelques semaines (vins primeurs) à 2- 3 ans voire plus pour des vins de garde. Il peut être effectué en barriques ou en cuves.

Pour les vins rouge, le processus est légèrement différent : on réceptionne les raisins dans la cuverie, et on les met en cuve, soit entiers soit après un foulage et/ou un éraflage. C'est à dire qu'on enlève en partie les rafles et qu'on écrase les baies pour libérer un peu de jus que l'on met en cuve avec les grains, c'est le moût. Dans la cuve se produit une macération entre toutes les parties du raisin : pellicule, pépins, jus et éventuellement la rafle, pour extraire les tanins et le composé responsable de la coloration (l'anthocyane). C'est cette macération qui est responsable en partie de la couleur du vin rouge. La fermentation alcoolique se fait dans le même temps, ces deux actions simultanées durent une à trois semaines. Une fois la cuvaison terminée, on écoule le liquide : c'est le vin de goutte. Il reste des parties solides, appelées marc, qui seront mises dans un pressoir pour récupérer au maximum le vin restant : c'est le vin de presse. On assemble ou pas ces vins, encore un choix du vigneron, puis ils terminent éventuellement leur fermentation alcoolique et leur fermentation malolactique et son ensuite élevés en barrique ou en fût.

vin Val de Loire en fût Cave

A chaque étape des ces processus de vinification c'est le vigneron, aidé d'outils de mesure, qui décide la puissance du pressurage, sa durée, d'égrapper ou non les baies de raisin, la méthode de débourbage, le temps de macération, etc. Autant de choix importants et autant de vins différents !

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens