Adoptez vos propres vignes et élaborez votre propre vin

avec l'Expérience Vin de Gourmet Odyssey

Visitez www.gourmetodyssey.fr pour plus d'informations.

Qu’est-ce qu’un vin bio ?


Ils sont de plus en plus nombreux, les producteurs de vin bio en France, avec une croissance annuelle de 20-25% de la superficie des vignes bio selon la Fédération Nationale Interprofessionnelle des Vins de l'Agriculture Biologique.

Mais qu'est-ce que ça veut dire exactement, «un vin bio » ?

label vin bio

 

Pour faire simple, un vin bio est un vin issu des raisins de culture biologique, et qui n'a eu aucun additif chimique ajouté pendant la vinification et l'élaboration.

Les consommateurs cherchent le label « Agriculture Biologique » pour savoir si le vin est bio ou pas, mais attention : aujourd'hui ce label certifie seulement la façon dont les raisins sont cultivés et non pas la façon dont est faite la vinification. La Commission Européenne est en train de formaliser des règles pour résoudre cette problématique dans son projet Orwine.  Plus d'informations à venir bientôt, nous espèrons. MISE A JOUR - VOIR L'ARTICLE PLUS DE VIN BIO EUROPEEN


La culture de vigne bio

On commence au vignoble.  Pour la culture des pieds de vigne bio, l'utilisation de tous engrais chimiques, herbicides et pesticides est abandonnée. L'emploi systématique et répétitif de ces produits chimiques peut faire beaucoup de mal, directement et indirectement : aux insectes, ce qui a des conséquences sur la chaîne alimentaire et la fertilisation des plantes ; aux plantes naturelles, qui sont importantes pour assurer l'équilibre des nutriments dans le sol et pour limiter les effets d'érosion de la terre ; et aux viticulteurs bien sûr, qui entrent en contact avec ces produits, sans parler enfin des effets sur les consommateurs.

La prévention.  Ca c'est la clé de la culture bio.  Au lieu d'utiliser des produits chimiques pour traiter les maladies, les viticulteurs bios utilisent des méthodes de préventions naturelles.  Par exemple, pour réduire le risque des maladies liées à l'humidité, le viticulteur bio va enlever les feuilles et les sarments en trop, pour faire mieux circuler l'air entre les grappes et donc, les faire sécher plus vite. Le cuivre et le soufre sont en revanche autorisés dans la culture bio, et ils sont utilisés dans la lutte contre le mildiou et l'oïdium.

Le travail du sol est effectué manuellement ou mécaniquement au lieu d'utiliser des désherbants, ce qui favorise la vie microbienne des sols, et rend le sol plus vivant et mieux aéré.

Les nutriments naturels sont rendus au sol autant que possible. Par exemple les sarments taillés sont broyés et répartis au milieu des rangs de vignes, ou bien encore le marc (la peau, rafle et pépins qui restent après le pressoir) qui est répandu dans les vignobles.


La vinification bio

À ce jour le cahier des charges de l'Agriculture Biologique n'impose aucune obligation en matière de vinification, mais en réalité, le vigneron qui a pris le soin de cultiver ses raisins en bio, veut exprimer le goût de ses raisins, de son terroir et de son travail aussi naturellement que possible. 

Ainsi, en général le vin bio contient un niveau de soufre beaucoup plus réduit (au moins -50%), et les vignerons ne « chaptalisent » pas le vin (c'est-à-dire n'ajoutent pas de sucre). Ils n'ajoutent rien qui puisse changer l'arôme, la couleur ou le goût de façon artificielle, n'utilisent aucun organisme génétiquement modifié, et privilégient les levures indigènes.

 

Une philosophie derrière le vin bio

Souvent le passage de conversion en agriculture biologique commence à poser d'autres questions aux vignerons.  Quelles autres actions peuvent-ils réaliser pour mieux respecter l'environnement et le vin ?  Par exemple la réorganisation du chai de réception des raisins, pour utiliser la gravité autant que possible, au lieu des pompes utilisées en général pour transférer les raisins jusqu'aux cuves.  Ou bien encore l'utilisation des anciennes cuves pour récupérer l'eau de pluie pour nettoyer les engins. 

 

Comment choisir un vin bio ?

Comme pour tous les vins, nous pensons que l'on apprécie mieux un vin dont on connaît le domaine, le terroir, et les hommes et femmes qui sont derrière. Il est donc conseillé de :

  • Lire les articles et les revues sur les vins bio et les viticulteurs bio dans les guides et les magazines
  • Poser des questions à votre caviste indépendant du coin, sur les méthodes de production et d'oenologie bio utilisées par le producteur
  • Aller à la découverte et à la rencontre des vignerons bio sur place.

Deux guides que nous avons beaucoup appréciés sont Le Guide des meilleurs Vins Bio de France (Gault Millau) et Carnet de Vigne Omnivore (Hachette Pratique).

 

Dans un prochain article, nous vous expliquerons le vin en biodynamie, à ne pas confondre avec la vin bio !

 

Commentaires

Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

Share |
RSS

A propos du blog

Connaissez-vous un amateur de vin ? 

Offrez-lui un cadeau inoubliable : ses propres pieds de vigne et une cuvée à son nom... !

A partir de 159 €

Tags

Adoption Assemblage Bio Biodynamie Bordeaux Bourgogne Cadeau Cave Domaine Dégustation Elevage Fermentation Oenologie Stage Taille Vendanges Vigne Vigneron Vin Vinification

Tous les tags...

Catégories

Archives

Derniers commentaires

Liens